Les commentaires me "rassurent", quelque part... Je suis une traumatisée du gynécologue, j'ai "subi" un avortement à 23 ans qui m'a traumatisée. Et aujourd'hui, à 31 ans, j'ai décidé d'arrêter la pilule et tous ses effets secondaires (libido proche du néant absolu et douleurs abdominales terribles lors des "règles"). Je suis célibataire, j'ai pris cette décision à la fin de 6 années de relation, et je me contente aujourd'hui des préservatifs... Ça n'est clairement pas l'idéal, notamment en cas de rupture du préservatif, mais je ne sais pas comment faire autrement... Je ne veux plus d'hormones , et je ne suis pas sûre qu'avec mon utérus malformé (bicorne avec cloison vaginale) le DIU soit possible... Bref il faudrait que je me penche sur la question.
 
salut tous le monde!
tout juste inscrite, je souhaiterais avoir vos avis concernant des mycoses à répétition depuis un an.
Je suis désespérée car au plus ça va et au plus je fais des liens qui sont soit justifiés soit relevant de ma paranoïa:puppyeyes:
Au début, je pensais que les mycoses étaient à coz d'antibiotiques, ok ça l'a été au départ mais
depuis quelques mois, j'ai chronologiquement :
1) pendant une semaine une boule au niveau du haut de la cuisse intérieure, près des grosses lèvres (ma gynéco me dit que c'est à coz d'un poil incarné sauf que ça part ça revient et surtout, il n'y a aucun poils sur cette boule!)
2) pendant une semaine une mycose qui s'atténue avec probiotiques
3) pendant une semaine des règles

et depuis 3mois si ce n'ai plus, c'est le meme défilé : boule puis mycose puis règles

je n'en peux plus:mur:

j'ai rdv vendredi chez gynéco pour un coup de scalpel sauf si comme la dernière fois la boule est tellement petite que rien à faire
 
@La louve des steppes :sad: Je ne sais pas si il y a moyen de faire remonter ce type d'abus mais là ça vaudrait clairement le coup, quel gros :slap:. Je t'envoie un max de courage, et j'espère que tu iras déjà mieux après le week-end.
 
@La louve des steppes : je suis effroyablement choquée par la violence de la réaction de ta mère, cela a dû être le coup de massue, je suis désolée pour toi. Il est encore trop fréquent que les femmes, de toutes générations, ne se rendent pas compte que certaines choses ne sont pas normales... Comme dit @Louisette_ , je pense qu'il faudrait faire remonter cet événement, car ce praticien a été d'une incroyable brutalité avec toi. J'espère de tout cœur que tu n'auras pas à y retourner (se tourner vers le planning familial peut-être ?) et que cette expérience ne t'affectera pas de manière durable. Je t'envoie beaucoup d'affection et de soutien. :calin:
 
@La louve des steppes : Tu as aussi tout mon soutiens, c'est vraiment choquant la façon dont ce médecin t'a traité ! :calin:
Essaye de trouver un autre médecin pour le suivit de ton infection, mais ne retourne pas voir ce pignouf.

Tu devrais écrire au conseil de l'ordre des médecin.
Je te copie ce qui est noté sur le site dans ces cas là :

"Durée du traitement, complications médicales, problèmes relationnels… Ce sont les principales causes des litiges qui surviennent entre un médecin et son patient.

(...) vous pouvez prendre contact avec le président du conseil de l'Ordre des médecins du département où exerce le praticien. Dans ce cas, il faut lui transmettre un courrier en formulant vos doléances à l'encontre du praticien concerné, en précisant bien son nom et prénom et en joignant le cas échéant toute pièce utile (ordonnance, certificat...). Le conseil départemental prendra alors contact avec le médecin concerné en l’invitant à y répondre et à s’expliquer.


Plainte
Si vous décidez de porter plainte, le conseil départemental organisera dans un premier une temps une procédure de conciliation. La conciliation est une procédure rapide et gratuite. Le plus souvent, elle permet de trouver une solution amiable et ainsi, d’éviter au patient et à son médecin une longue procédure. En cas d’échec de la conciliation, la plainte sera transmise aux instances disciplinaires de l’Ordre.


Les éventuelles sanctions
La juridiction ordinale juge les manquements à la déontologie médicale. Les sanctions qu'elle inflige sont des peines professionnelles (avertissement, blâme, suspension temporaire du droit d'exercer avec ou sans sursis, radiation du tableau de l'Ordre). Elle ne remplace pas la juridiction civile ou pénale. Le plaignant peut donc saisir, en parallèle les tribunaux de droit commun, au civil et/ou au pénal.
"
 
  • Big up !
Reactions : A. TwentyOne
@La louve des steppes : Ben pas de quoi, si ça peut t'aider c'est l'important :fleur:
Les patients doivent être traités en sujets et non en objets !
C'est important de faire remonter ce genre de problème, c'est comme cela que les choses évolueront ^^

Tiens-nous au courant des suites et si tu as besoin, on est là ^^ :supermad:
 
J'ai pu constater la différence de traitement par les gynécos entre la France et l'Espagne.
En France, ça a toujours été le même rituel : tu te mets toute nue, entre le bureau et la table d'examen sans endroit pour faire ça de façon un peu "privée", une fois entièrement nue : hop sur la table, les pieds en l'air dans les étriers et tu peux dire adieu à ta pudeur, et sans parler du speculum froid ou les "remontrances" à peine déguisée (je me rappelle la fois où j'ai osé critiquer la pilule et essayer de demander le stérilet... Eh bah je suis toujours sous pilule hein).
En Espagne j'ai du faire un suivi il y a peu, et là le choc (positif) : je peux me déshabiller derrière un rideau et je n'ai que le bas à enlever pour le début. Puis au moment de monter sur la table, elle m'a mis une sorte de drap sur les genoux pour que je n'ai pas la vision d'elle entre mes jambes. Et je ne parle même pas du fait qu'elle m'a expliqué ce qu'elle faisait, qu'elle a un peu réchauffé (!) le speculum avant, etc. Bref, j'ai presque aimé être chez le gynéco.
Donc en France je pense qu'on a vraiment un problème de mentalité "paternaliste" dans cette discipline. Surtout que selon des amies vivant également dans d'autres pays, cela n'a rien à voir non plus avec ce qu'elles avaient pu vivre en France. :hesite:
 
Ahhh les gynécos et le consentement j'en ai un paquet à raconter. Enfin trois précisément.
La première a été monstrueuse, une vieille aigrie qui ne m'a pas regardé lors de la consultation. Je n'avais pas encore eu de rapport mais j'y allais pour une première pilule puisque je venais de me mettre en couple. Pour moi pas question de me déshabiller pour faire un examen inutile, quand elle l'a comprit, elle m'a prescrit la pilule et puis je suis partie. Visiblement elle était bien énervée que j'ai pu dire "non". Je n'y ai jamais remis les pieds.
Deuxième gynéco, je supporte pas la pilule prescrite précédemment (mal à l'estomac, perte de libido). Elle refuse de me changer me disant que ce ne sont que de petits désagréments et que c'était probablement psychologique. Elle arrive avec 2 heures de retard, je n'ai pas droit à un bonjour ou un excusez moi du retard. J'ai clairement l'impression de déranger. Elle râle parce qu'à cause de mes règles elle ne peut pas m'examiner. En même temps l'idée de me foutre à poil devant quelqu'un qui se moque visiblement de moi, ça me plait vraiment moyen. Quand je lui parle d'un éventuel stérilet elle m'envoie brouter (pour être polie). Je me sens infantilisée, pas vraiment respectée, agressée. Je suis là pour parler de ma contraception pas pour m'entendre que si mon mec plus âgé que moi a prit une fille beaucoup plus jeune c'était parce qu'il voulait se taper une minette et qu'il allait probablement vite me quitter pour quelqu'un de son âge pour construire sa vie. J'en ressors en larme, je manque de confiance en moi, je sortais d'une phase difficile, je commençais doucement à construire mon couple à réussir à me détendre. Je ne voulais plus y mettre les pieds.
Troisième gynéco, ça passe pas non plus. Je ne la supporte pas j'y vais plusieurs fois, tente de la convaincre de me poser un stérilet parce que la pilule je ne la supporte vraiment pas, elle refuse me dit que tant que je n'ai pas d'enfant je n'aurai pas d'autres contraceptions. Je suis informée je savais que c'était faux. Mais j'en avais marre de me battre constamment pour me faire entendre, alors j'ai décidé d'arrêter la pilule de moi même. Tant pis on repassera au préservatif pendant quelques temps. Je commençais à me dire que le problème c'était moi,que je n'étais peut être qu'une chochotte.
Et puis j'ai abattue ma dernière carte. Si ça ne marchait pas tant pis j'abandonnerai le suivi gynéco: j'ai prit rendez vous avec une sage femme (elles peuvent faire aussi les suivis). Et là j'ai enfin trouvé quelqu'un avec qui parler, avec qui je ne me sens pas agressée. Le stérilet pas de problèmes. Elle me l'a posée la semaine après le premier rendez vous (l'avantage c'est que les délais sont hypers courts). La pose ne m'a pas fait plus mal que ça (c'était plus gênant que douloureux). Mon copain qui m'accompagnait a posé des questions et a eu toutes réponses qu'il voulait (il est très investie dans tout ça car je considère qu'un bébé ça se veut ou pas à deux). Bref au lieu des consultations de dix mn que j'avais habituellement et où j'avais l'impression de déranger, je suis resté presque une heure dans le cabinet. J'avais un drap sur les jambes pendant qu'elle me posait le stérilet. Ces fou ce que le dialogue peut changer dans une relation soignant/soigné. Elle ne m'a pas non plus demandé de monter sur la balance.
N'hésitez pas à changer si ça passe pas avec praticien vous avez beaucoup à y gagner et n'oubliez que les gynécos ne sont pas les seules compétents il y a aussi les médecin généralistes et les sages femmes. Je suis choquée quand j'étends que certaines ont intégré que c'était normal d'avoir mal quand on va chez le gynéco et d'y aller deux fois par an alors que c'est pas utile. J'en suis encore loin mais le jour où je voudrai des bébés je demanderai à une sage femme de me suivre. Si certaines s'intéresse au consentement du patient etc.. il y a le blogue de Martin Winckler qui est très bien, mais aussi celui de 10 lunes qui est une sage femme qui milite pour les droits de la femme.
 
Les gygys... J'ai mis longtemps avant de trouver le mien. Avant lui, j'avais consulté des gynécos avec qui ça ne passait pas niveau communication ou qui me faisaient mal. Du coup, j'ai abandonné le suivi (ouais, carrément) et une dame du planning m'a donnée ce conseil : " un gynécologue, c'est comme un dentiste, si ça fait mal, faut pas hésiter à en changer ! ":lol:
Bah du coup, j'ai consulté le mien, que j'ai trouvé après avoir demandé à des collègues si elles le connaissaient et tout. Pas de regret, une personne à l'écoute, rapide, qui ne fait pas mal et je ne suis pas obligée de me mettre nue. Donc les madz, je vous recommande le conseil de cette petite dame :d
 
  • Big up !
Reactions : Songi songi
Coucou les filles !
Alors là je me sens moins seule ! Après 3 pilules tentées qui ne m'allaient pas (règles qui n'arrivaient jamais, boutons immondes, maux de ventres)... en fait, j'ai l'impression d'avoir eu tous les effets secondaires d'une pilule :banana:
Alors excédée, je me dis : "Allez je vais chez mon gynéco et je me fais poser un stérilet."
Ah oui mais nan en fait ! Ca ne se passe comme ça ! Depuis quand mon gynéco choisit pour moi ?
Je lui ai demandé un stérilet, sans même me dire qu'il allait refuser net, naïve que je suis... Et surtout, il ne m'a pas donné d'explications !
Il m'a juste dit : "Ah non non non (et 6 fois non), vous êtes jeune encore, ça ne sert à rien."
Okay... avant même de pouvoir répondre, il m'a tendu son ordonnance pour une nouvelle pilule qui en ce moment, me provoque de l'acné.
En quoi aurais-je pris un risque pour un stérilet (à ce que je sache le sans hormone est naturel) par rapport à une pilule preescrite à la va-vite sans même avoir fait d'analyses avant ? J'ai claqué 60 balles pour 5 minutes de consultation et je suis repartie déçue, avec ma boite de pilules.
Si l'une d'entre-vous connait un ou une bonne gynéco ou une sage-femme sympatoche sur Paris, je suis preneuse !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes