Il n'y a pas de mal à s'intéresser à quelqu'un uniquement pour son physique, si c'est ce que la personne recherche, après tout pourquoi pas ? Et dans ces cas-là il est normal qu'on ne s'adresse pas à une personne comme à quelqu'un avec qui l'on voudrait simplement être ami, on peut être clair sur ses intentions sans être irrespectueux ou insister auprès de la personne.
Le problème ce n'est pas de s'intéresser à quelqu'un uniquement pour son physique, c'est de le lui faire savoir juste parce qu'on a envie, sans prendre la personne elle-même en compte. Y'a plein de moyens d'aborder une personne de façon respectueuse, mais la réduire à son physique, dans un espace où elle n'est généralement pas là pour ça, ça me semble quand même la pire des méthodes...

Dire "t'es charmante" à une fille qui s'est faite belle sur une piste de danse, ok. Parce qu'effectivement il y a des chances qu'elle soit là pour ce genre de contact. Dire "t'es charmante" à une fille qui veut juste prendre son bus et qui n'a rien demandé, non.

Pour le partage de l'espace public, je peux te rejoindre: j'ai pu constater qu'au nord les gens sont plus ouverts qu'au sud (et à la campagne plus qu'à la ville, également). Et bizarrement au sud les remarques sexistes pleuvent beaucoup plus, et en ville les chances de croiser un abruti augmentent... Pour autant on ne peut pas demander aux femmes de prendre sur elles pour initier un environnement plus convivial, quand on a peur, on a peur, quand on en a marre, on en a marre. On peut, à la limite, essayer de faire la part des choses en distinguant entre notre éducation qui nous apprend à avoir peur et les situations ou il y a vraiment un problème.

Mais sinon, je pense que la vexation pour celui qui n'a pensé qu'à lui quand il initiait le contact est amplement méritée. Y'a plein de moyens de faire des rencontres, et même des rencontres fortuites dans la rue, ça m'est déjà arrivée, mais aucune ne commençait par un commentaire sur le physique de l'un des protagonistes, bizarrement...
 
hé ho doucement à taper sur le Sud ! :goth:

J'ai grandis à Montpellier et vécu à Bordeaux qq temps, et clairement Bordeaux est super safe (...parce que c'est une ville de riche, où la gentrification a poussé hors du centre les difficultés sociales) et Montpellier est beaucoup plus bordélique.
Mais je veux aussi dire que c'est une culture particulière. A Montpellier, les gens passent leur VIE dehors, la rue est vraiment vue comme une extension de la propriété privée en quelque sorte, et on s'y comporte comme chez nous. Alors oui, de fait tu as plus de chance de tomber sur des cas car le mélange social est au maximum de ce qu'il peut être - tout le monde est dehors, les gens normaux comme les tarés. Ce n'est pas "un lieu de passage", c'est un lieu de vie (le toit du Corum, l'espla, le peyrou, les rives du lez, j'y ai passé littéralement plus du temps que dans ma maison haha)
Oui il y'a des côtés ultra relou et je me rappelle que quand j'y vivais je m'amusais pas à rentrer seule le soir (contrairement à Bordeaux), mais je pense pas du tout que les gens soient "fermés" où plus fous qu'ailleurs, c'est juste que l'espace public n'est pas vu de la même façon qu'ailleurs. et le bon côté des choses c'est que j'ai jamais connu autant de mixité sociale de toute ma vie.
 
En lisant les extraits du commentaire de Jérémy dans l'article, j'ai trouvé que l'analyse de la madmoizelle ne correspondait pas à ce que disait Jérémy. Il parle simplement du fait de dire bonjour en souriant, c'est une habitude qui n'existe pas en ville mais dans les communes par exemple c'est n'est que politesse... Par exemple en ville quand on arrive à un abris bus, qu'il y a peu de monde et qu'on se retrouve à attendre ensemble, pourquoi ne pas dire "bonjour" ? peut importe le genre (sexe) de la personne qui nous dit bonjour si elle semble simplement courtoise et qu'elle ne s'approche pas trop, c'est la moindre des choses de répondre poliment à mon avis.
Mais ça peut être ailleurs qu'à un abris bus tant qu'on interpelle pas une personne de manière intrusive.

Jérémy, si j'ai bien compris, parlait de ce genre de politesse. Je ne vois pas en quoi ça peut-être du harcèlement.
Je comprends bien ce que veut dire Jérémy sur ce qu'il ressent face à la violence verbale qu'il peut recevoir pour un simple bonjour. On peut répondre avec fermeté sans violence verbale.

Après j'habite dans une ville moyenne, ça m'arrive aussi de me faire embêter mais moins que dans les grandes villes j'imagine. Mais par embêter je veux vraiment dire suivie pour me forcer à parler avec le type. mais ça se finit bien. ça me saoule sur le moment mais je ne me sens pas en danger et c'est le principal :)

:free:(sorry j'ai pas trouvé de symbole peace & love ^^)
 
  • Big up !
Reactions : Gia_Juliet
Jérémy, si j'ai bien compris, parlait de ce genre de politesse. Je ne vois pas en quoi ça peut-être du harcèlement.
Peut-être parce que dans la rue ce sont en immense majorité des hommes qui adressent la parole aux femmes (c'est loin d'être une "politesse" répartie à égalité envers les hommes comme les femmes), que beaucoup de "bonjour mademoiselle" sont très loin d'être désintéressés ("tu montes prendre un café?") ou ne visent pas à établir un contact / être poli mais à montrer que le mec en question t'as vu (le fameux "je te dis salut sans te regarder et en t'ayant dépasser" :lol:), que ça s'accompagne très souvent de commentaires sur le physique / à caractère sexuel (entre "joli cul" et "tu suces?" mon cœur balance :lunette:) et que c'est souvent suivi d'insultes si tu ne réponds pas (la archi-célèbre "sale pute", mais j'aime bien aussi le "nan mais t'es moche de toute façon" après la non-réponse au 5ème "vous êtes charmante mademoiselle" de la journée :lunette:)

Jérémy, il voudrait être poli, il pourrait faire une super chose pour ça: écouter les femmes parler de leurs expériences dans la rue. Comprendre que son "bonjour poli" (destiné aux hommes comme aux femmes de tout âge bien sûr...), il arrive sûrement au milieu / après une énième remarque du jour / de la semaine de la part d'inconnus sur son physique / une énième insulte / un énième "contact" (envers une jeune femme) qui vise plus à marquer sa présence d'homme dans l'espace que de saluer poliment. Le harcèlement né de la répétition.
Du coup quand bien même le fameux Jérémy ce serait la 1ère fois en 4 ans qu'il ose dire bonjour poliment à quelqu'un dans la rue, s'il trouve que le sexisme c'est mal, que le harcèlement de rue c'est mal, que le harcèlement à caractère sexuel c'est mal, et bien il pourrait commencer à prendre en compte la parole des personnes qui en sont principalement victimes, au lieu de s'épancher en "moi je moi je" . Comme dans plein de sujets touchant le sexisme, on en vient toujours au fait que "oh la la ça restreint ma liberté, moi, homme qui suis gentil, pas comme les méchants sexistes harceleurs": ben oui, pour lutter contre le sexisme / faire de la rue un espace un peu plus safe pour les femmes, ça implique de s'assoir sur quelques unes de ses "libertés".
Le sexisme, oh la la, c'est pas cool, faut que ça disparaisse bla bla, mais par contre quand faut soi-même renoncer à des trucs pour contribuer, ne serait-ce qu'un peu, à essayer d'y mettre fin (en l’occurrence, le fait de dire "poliment bonjour" à des jeunes femmes n'ayant pas l'air de chercher le contact dans la rue, pas forcément la mer à boire si on compare avec le fait de se faire harceler quotidiennement :rolleyes:), bizarrement là y'a moins de monde, et les personnes en question préfèrent s'indigner de la "restriction de leur liberté" que de combattre celle qui ne les touche pas (le fait de pouvoir librement évoluer dans l'espace public sans se faire harcelée). Sympa les priorités.

Alors oui dans les petits villages on dit souvent bonjour, etc, mais c'est pas le sujet en fait.
Jérémy, dans un endroit où tout le monde se dit bonjour (qu'importe le genre, l'âge, etc) il peut continuer à le faire. Mais dans les grandes villes, où le harcèlement de rue est très fréquent, il peut aussi se décentrer de sa petite personne, ouvrir les yeux sur la réalité du harcèlement de rue et choisir de quelle côté côté il souhaite se placer (du côté des victimes / des harceleurs / de ceux qui ne harcèlent pas mais en ont rien à foutre des victimes de harcèlement sexiste).

Désolé, mon message est un peu sec, mais ayant entendu aujourd'hui deux fois "mademoiselle" (en m'ayant dépasser, sans même me regarder), une fois "pute" et un sifflement de chien à mon égard (de 5 hommes différents donc) en étant sorti 4 fois de chez moi pour faire à chaque fois un trajet de 4 minutes à pied, Jérémy, il est bien gentil, mais il me fatigue un peu à vouloir absolument que ses sentiments à lui d'homme se vivant comme restreint dans ses "libertés" comptent plus que ceux des victimes de harcèlement de rue.
 
A

Aconiti

Guest
@Lady Stardust
J'allais être désagréable mais tu as tout dis bien mieux que moi et bien plus gentiment :top:

.parce que c'est une ville de riche, où la gentrification a poussé hors du centre les difficultés sociales
Juste une précision, la gentrification n'éloigne pas le harcèlement :happy:, je me fais tout autant harceler dans le 7, le 5, le 16 ou les quartiers riches de Strasbourg que dans la cité (je me fais même PLUS harcelé que dans la cité mais je pense que c'est parce que je connais les garçons de la cité à côté de chez moi vu que ce sont des anciens camarades de primaire)
 
Je suis entièrement d'accord avec ce qui vient d'être dit. Je me permets d'ajouter qqch: dans 2, 5 ou 10ans, certaines d'entre nous serons peut-être mamans, s'il vous plaît, éduquons nos futurs enfants sur ce sujet!
Même si on est victime, on peut faire des choses, à notre échelle, à long terme, pour que nos filles soient sereines dans la rue... I hope!
 
  • Big up !
Reactions : LovelyLexy and Pau La
Je pense que cela est lié à l'intention, qui est parfois difficile à déceler je le reconnais. Si on m'aborde de manière respectueuse dans le but de converser (difficile à déceler les intentions des gens encore une fois), je n'y vois que du positif, si on n'insiste pas si je suis pressée etc.
Par contre si c'est fait dans le but de s'amuser, de se moquer, alors là oui c'est totalement irrespectueux.
 
  • Big up !
Reactions : LovelyLexy

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes