J’ai choisi d’être développeuse, un métier où il y a peu de femmes !

2 Juillet 2018
541
1 352
544
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : J’ai choisi d’être développeuse, un métier où il y a peu de femmes !
metier-developpeuse-full-stack-640x400.jpeg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
7 Juillet 2019
55
192
184
"Les problèmes que je peux rencontrer me prennent parfois beaucoup de temps, mais quand ils sont résolus, ce n’est que de la joie."
Haha étant Webdesigneuz/développeuz front je compatis. Je repense encore et encore à toutes ces nuits à rêver de lignes de code, à me lever dans la nuit à recoder... :mur:
 
3 Novembre 2018
1 565
11 034
1 154
@Artemistigri La culture française d'entreprise n'aide pas vraiment à savoir comment on se situe au niveau salaire, par rapport aux autres salariés d'une même boîte. Et généralement, quand on dispose des chiffres, on a des surprises.
Selon ces deux sources, Journal du net et ZDnet (je ne sais pas du tout si ces deux sources sont fiables, mais ces chiffres correspondent à ce que j'ai pu remarquer quand je parlais salaire avec des potes dans cette branche), les femmes sont moins bien payées que les hommes (quelle surprise).

En tout cas selon les Echos sur le sujet, les femmes seraient sous payées ("À travail, diplôme et compétences égales, les femmes sont sous-payées. Selon les chiffres, dans les SSII, à travail égal et compétences égales, les femmes ont un salaire inférieur à 16 % à celui des hommes."). Selon ZDnet, l'écart le plus réduit serait de 5%.

Il n’empêche. L'inégalité est peut être moins grande que dans d'autres branches, les femmes trouvent du boulot parce que les patrons sont en demande, et puis les salaires sont globalement plus élevés, ça passe mieux. Mais ce qui est impressionnant c'est que même avec tous ces points forts, les inégalités demeurent : les femmes informaticiennes sont en position de force, elles pourraient en profiter, et pourtant il y encore une inégalité de salaires.
 
8 Février 2018
138
803
754
32
Très étonnants ces chiffres, j'ai bossé dans 3 boites différentes, et vraiment je n'ai jamais constaté de différence entre mon salaire et celui de mes collègues masculins. Par contre il y avait + de femmes à temps partiel (80%) et ça, dans les articles, ils n'en parlent pas. Ils disent "à diplôme égal et salaire égal" mais je ne vois nulle part le moment où il mentionnent qu'ils ont tout calculé à partir du salaire horaire ce qui permet d'éliminer ces biais liés au temps partiel.
Clairement, j'aurais pété les plombs si j'avais constaté une injustice même de 5%, je serais allée demander des explications direct.
 
25 Février 2014
3 721
31 264
4 074
Nantes
@Artemistigri
Sans doute parce qu'en général et toute profession confondue, il n'y a pas gros écarts de salaire entre homme et femme (bon, reste quand même entre 3 et 6 % d'écart attribué au sexisme hein...). La grosse part des différences de salaire, c'est les temps partiels, les augmentations moins rapides à cause notamment de congés maternités, les prises de RTT plutôt que se faire payer ses heures pour prendre des jours pour enfants malades, moins de poste à hauts niveau de responsabilité, etc
 

GabyMoose

Eat the rude
20 Mars 2014
871
92 321
5 324
J’ai fait des études pour être développeuse (bac+5, école d'ingé mais pas le titre) et j’ai travaillé dans ce domaine un temps assez court. C’est intéressant de lire le ressenti d’autres personnes sur ce thème :happy:

Je n’ai quasi pas connu de femmes développeuses :hesite: deux dans d’autres promos quand j’étais étudiante, une lors d’un stage de trois mois, et une lors de mon stage de fin d’études. C’est tout.

Par contre, il y a un point de l’article qui me surprend

Le fait d’être une femme n’est pas du tout un atout dans ce domaine je trouve :eh: Au contraire. Pendant mes études, l’ambiance était mauvaise, entre autres envers les femmes, mal vues. Idem pendant un stage de 6 mois en entreprise (stage de fin d’études, celui qui aide normalement à trouver un boulot) (en fait non hein, pas du tout), clairement en tant que femme j’étais vue comme n’ayant rien à faire là, et idem pour les femmes d’autres open spaces.
Ca m’a aussi bloquée pour obtenir du boulot. J’ai un prénom mixte mais une petite voix, et je n’oublierai jamais le ton déçu au téléphone d’un recruteur « Monsieur Gaby? Ah non, la voix ? Ah c’est madame ? Ah ben on vous rappellera ». Ca a été le plus net, mais il y a eu d’autres entretiens ou contacts quand je cherchais un boulot où on m’a bien fait sentir qu’iels n’attendaient pas une femme comme candidate au poste.

Sympa le salaire en tout cas :oo::clap: wow. Même en étant bac+5 et en travaillant à l’époque sur Paris, je ne gagnais pas autant. Hélas, étant la seule personne à débuter, je ne pouvais pas comparer mon salaire aux autres, exclusivement des hommes d’ailleurs , car tous avaient au moins trois ans d’expérience (et avaient un salaire supérieur au mien d’au moins 1000 euros a priori. Mais bon ce n’était pas un sujet très abordé)


Edit : répétition de mots :ninja:
 
Dernière édition :
20 Mars 2016
806
3 744
1 764
@grenouilleau Dans les SSII pratiquées par les gens de mon entourage, hommes et femmes, les gens parlaient plus ouvertement de leur salaire, mais je te parle de ça il y a 20 ans. Ca a peut-être évolué. Comme je t'ai dit, je n'ai pas de base scientifique, juste quelques témoignages qui n'en font certes pas une généralité.
En Suisse, ça dépend comment tu te vends. A diplôme égal, et expérience égale, si à l'embauche on veut t'entuber, homme ou femme (mon mari a connu des mecs qui se sont bien fait enfler et lui a failli l'être), peu importe.
 
8 Juin 2015
213
1 619
2 324
Il y a de nombreuses façons d'accéder aux métiers de l'informatique, et on dirait que le salaire varie beaucoup en fonction du parcours (d'une façon probablement bien arbitraire). Pour celleux que ça intéresserait éventuellement de se tourner vers ce genre d'études, sachez que les salaires parisiens pour les ingénieur.e.s en sortie de mon école étaient plutôt autour de 2500 net. (Je dis ça vraiment sans condescendance mais c'est pour décrire le marché du travail ; je sais bien que le salaire ne fait pas tout, qu'on n'a pas toujours la possibilité ou l'envie de faire un bac+5, notamment en école d'ingénieur, etc...)

En ce qui me concerne, malheureusement, au cours de mon premier poste j'ai bien ressenti le sexisme de la part de mes collègues. À part moi, tous les employés du département technique étaient des hommes, et nombre d'entre eux, même ceux qui n'étaient pas informaticiens (donc ingés en génie industriel, électronique, mécanique), se pensaient plus compétents que moi et s'appropriaient allègrement mon travail, ou bien ne me prenaient pas au sérieux. Je précise qu'à mon sens, même si c'était mon premier emploi, il s'agissait vraiment de sexisme et non pas d'âgisme dans la mesure où on avait tous sensiblement le même âge.

Cela dit j'ai l'impression qu'il existe une discrimination positive à l'embauche à l'égard des femmes cis, bien qu'ensuite la progression salariale (augmentations, mutations à des postes à responsabilités) ne suive pas. :goth:
 
3 Novembre 2018
1 565
11 034
1 154
@Artemistigri J'avais bien compris que c'était un retour d'expérience :), c'est pour ça que j'ai trouvé intéressant de comparer avec des données chiffrées. Et même si certaines boîtes font moins pire que d'autres, ça reste une inégalité inacceptable. Payée 15 ou 12% de moins, ça reste une inégalité, et pas une petite inégalité (je mets les citations qui résument le truc) :
"C'est dans le secteur du numérique que les écarts salariaux entre femmes et hommes sont les plus réduits." "L'étude, basée sur des données inédites issues des enquêtes annuelles du CNISF (Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France), et de la CGE (Conférence des Grandes Ecoles), note des écarts qui varient au sein même de ce vaste secteur "numérique". Ainsi, en fabrication de matériel électronique et informatique, la différence de salaire est de 15%, pour un salaire médian des ingénieures qui s'élève à 50 000 euros annuels. C'est l'écart le plus grand. En effet, dans les SSII, où le salaire médian des ingénieures est de 41 000 euros, l'écart salarial est de 12%."

De mon côté, j'ai aussi quelques info là dessus par mes connaissances, qui correspondent bien aux données chiffrées des articles. Les femmes que je connais dans cette branche sont systématiquement moins payées que les hommes, et pourtant je parle exclusivement de postes à pleins temps, bref le même type de poste. Pas de beaucoup, d'accord, mais toujours moins bien payées.
Et au final 100 euros de différence par mois ça finit par faire 1200 euros à la fin de l'année, sans compter les autres avantages qui découlent d'un salaire plus élevé.

Pourtant ces femmes ne sont pas en temps partiel, n'ont pas de gamins, et ont des niveaux d'exp et de diplômes égaux à ceux de leurs collègues hommes (c'est-à-dire parfois plus ou parfois moins, selon les cas, mais y a toujours une inégalité, quand on prend des cas comparables).

En fait je commence avec le temps à être persuadée, en prenant en compte les études générales qui me tombent sous le nez et les avis de mes connaissances et amies, que les femmes sont de toute façon moins bien payées que les hommes, et que l'explication "mais elles sont à mi-temps" est un bon prétexte pour les entuber :
- déjà parce que se mettre à mi-temps est un choix tout relatif (socialement déterminé, encouragé par le milieu familial, amical etc)
- ensuite parce que sur des postes identiques, temps identiques, expériences identiques, elles sont toujours moins bien payées. L'argument "elles se mettent à mi-temps" me semble une manière d'éviter de remettre en cause le problème, en se dédouanant sur la fatalité, l'instinct maternel, la conjoncture ("c'est de la faute des autres patrons si l'homme gagne plus et qu'elle choisit de s'arrêter, c'est un choix individuel pour le mieux de la famille gnia gnia" etc). C'est facile pour un patron de dire "non mais en fait c'est parce que c'est des mi-temps qu'elles sont moins payées", et d'évacuer tout le reste.

Le problème est moins fort dans l'informatique, mais il est encore et toujours là, alors qu'il n'y a aucune raison à cela (puisque les informaticiens sont recherchés pour les postes). Donc je ne me satisfait pas de la situation, qui selon l'éditocrate Christophe Barbier est nécessaire à la bonne marche de l'économie (c'est dire si on est dans le pétrin sur la question).

Edit : je précise que dans la fonction publique y a des grilles de salaires qui empêchent ces inégalités, ce qui est cool. Et si je me souviens bien certaines boîtes privées font aussi usage de ce type de grilles, pour des questions d'image publique.
 
20 Mars 2016
806
3 744
1 764
Les grilles, c'est bien, mais ça n'empêche pas que bien souvent, ça représente juste le salaire minimum pour un poste donné/diplôme donné, que la ligne du dessus te donne le plafond et que donc entre ta ligne et le plafond tu as une marge de manoeuvre à la tête du client (et si tu te vends bien aussi).
 
  • Big up !
Réactions : Asilentio

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes