Merci pour ton témoignage et surtout courage !

J'ai subi pendant près d'un an et demi du harcèlement moral au travail.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Au final mes amis m'ont soutenu (c'est d'ailleurs eux qui m'ont poussé à voir un médecin), j'ai la "chance" de pouvoir faire un métier qui peut se travailler en auto-entreprise et le pôle emploi me sauve les arrières quand je ne me fais pas un salaire. Et quand je n'aurai plus l'aide du PE, je prendrais un job alimentaire à mi-temps. Un cdi n'est pas le Graal.

Je ne regrette pas du tout ma décision, c'est probablement la meilleure décision de ma vie. Je vais beaucoup mieux et on peut dire que plein de bonnes choses m'arrivent depuis.

J'ai encore quelques "traces" de ce harcèlement : quand on met ne serait-ce qu'un infime doute sur mes compétences, je pars au quart de tour; je suis méfiante quand on me parle et je me remets sans arrêt en question.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
  • Big up !
Reactions : Ariane Blue
surikit;4789470 a dit :
Mais personne ne m'avait dit qu'elle était gravement bipolaire.
Je ne voudrais surtout pas contester ce que tu vis à cause de cette personne et j'espère que tu es entourée et soutenue ! Mais accuser la maladie comme si les gens bipolaires sont forcément de dangereux harceleurs et que cet aspect seulement expliquait ce comportement, ce n'est pas très respectueux envers ceux qui se battent vraiment contre cette maladie et font de leur mieux pour que cela ne touche pas leurs proches :bouquet:
 
mookiea;4793206 a dit :
surikit;4789470 a dit :
Mais personne ne m'avait dit qu'elle était gravement bipolaire.
Je ne voudrais surtout pas contester ce que tu vis à cause de cette personne et j'espère que tu es entourée et soutenue ! Mais accuser la maladie comme si les gens bipolaires sont forcément de dangereux harceleurs et que cet aspect seulement expliquait ce comportement, ce n'est pas très respectueux envers ceux qui se battent vraiment contre cette maladie et font de leur mieux pour que cela ne touche pas leurs proches :bouquet:
Coucou
Je suis désolée que ça soit mal interprété.
J'ai des personnes bipolaires dans ma famille et je sais que ce n'est pas facile au quotidien mais HEUREUSEMENT tous les gens ne sont pas à mettre dans le même sac de mon ancienne maître de stage !
Mais après avoir passé pas mal de temps là bas, je doute qu'elle-même se remette en cause et fasse de son mieux pour son entourage (je l'ai vue à l'action avec ses fils c'est du au niveau). Je pense qu'elle est surement doublée d'une petite perversion...:slap:

Après tout, je ne suis pas du tout qualifiée pour diagnostiquer les soucis des gens ! J'ai souvent dit que ce stage c'était le Diable en Prada... mais en pire ahha !

Ne t'inquiète pas je ne suis pas du genre à mettre toutes les personnes dans le même panier :)

En tous cas merci de m'avoir fait remarqué ça. Je préfère mettre au clair plutôt que ça soit mal compris. :unicorn:
 
dans ton histoire il y a le triple combo qui finit fatalement mal je trouve :
[ul]
[li]le collègue "nul et rageux de l'être", le harceleur. si tu dis que bien que plus jeune, tu avais plus de responsabilités que lui, ça peut le toucher sans qu'il se l'admette. certains vivent très bien avec ça parce qu'ils sont par ailleurs heureux dans la vie, mais d'autres... Dans mon premier job j'ai connu des gens comme ça, frustrés du diplôme que j'avais et pas eux. je me la pétais pourtant pas un brin, mais les méchanceté gratuites, j'y ai eu droit plus que de raison.[/li]
[li]la chef qui sait pas ce que c'est que d'être chef. un chef, ça filtre les infos, ça arrondit les angles, ça rebalance pas les potins et les remontrances en en rajoutant. Et surtout qui ne fait rien. "Oh non non je ne veux prendre aucune décision". Sauf que ne rien faire, c'est une décision.[/li]
[li]et toi qui est un peu fragile. Ceci n'est pas un reproche je précise.[/li]
[/ul]
En tout cas, sachez que les entreprises sans harceleurs, ça existe. je suis actuellement dans l'une d'entre elles (j'ai démissionné, mais bon.) Qu'il existe quelques techniques pour faire lâcher prise à un certain type de harceleurs. Que quand on a un doute, qu'on minimise etc il est toujours bon de raconter ses histoires à son entourage proche car lui, avec plus de recul, nous aidera à y voir du harcèlement s'il existe.
 
J'ai pas été à proprement parler victime de harcèlement au travail, mais certains de mes anciens collègues oui.
Je travaillais dans un supermarché de proximité (franchisé), et la direction était tenue par un couple : le directeur, et sa femme qui faisait un peu de tout : compta, accueil et autres (elle était une ancienne coiffeuse).

Un matin j'arrive (je tenais l'accueil et faisais de la caisse aussi), tout le monde tire la tronche : en général, c'est que le patron a gueulé. Je pose des questions, et j'apprends que le responsable du rayon fruits et légumes, mari d'une des chef caisses, s'est fait balancer des tomates au visage par le patron (himself, oui oui) parce que le rayon n'était pas à son goût.

Les seules personnes à qui il foutait la paix, c'était celles qui osaient lui répondre, tout en faisant du bon travail.
Je ne pense pas que ce patron était un homme foncièrement mauvais, parce qu'il lui arrivait de rendre certains services à ses employés.

Je pense qu'il n'y a pas un profil "type" de harceleur, c'est malheureusement assez subtil, c'est un peu un profil en mosaïque. Il y a peut-être certains dénominateurs communs, mais ce que je trouve assez frappant dans certains témoignages, c'est que je retrouve la description du pervers narcissique.

Je ne compte plus les petites caissières adorables mais fragiles/naïves, qui faisaient leur boulot correctement, et qu'on baladait de CDD en CDD, sans jamais les tenir au courant à l'avance (alors qu'elles avaient un loyer à payer, bref).

Il y a eu également le cas d'une caissière, d'origine maghrébine (une perle cette fille, adorable et très appréciée des clients) qui s'est faite virer...on a jamais su pourquoi. Un beau jour elle s'est faite foutre à la porte (elle était en contrat de professionnalisation, donc en alternance avec une école). Un soir que je ferme ma caisse, je la vois me faire coucou, en larmes, je comprends pas. Le lendemain, j'apprends qu'elle a été licenciée. Lorsqu'elle repasse pour son solde de tout compte, il se trouve que j'ai fini ma journée, on va donc éclaircir tout ça dehors. Sauf que, méga-boulette : on a parlé sous la caméra qui surveille la place de parking réservé aux convoyeurs de fond.
La responsable du secteur caisse nous demande de partir, l'air super irritée.

Le lendemain, je suis convoquée par la femme du patron, qui me pose tout un tas de questions : de quoi on a parlé, pourquoi, etc... Je sens bien le coup fourré, donc je fais la naïve, celle super triste de voir une bonne collègue partir. La patronne finit par me libérer, et moi j'ai juste la gerbe tellement je trouve leur attitude honteuse.

Il se trouve que la responsable caisse (je l'ai appris par la suite) était très détestée par beaucoup de caissière. Elle est arrivée en tant que caissière, et a gravi les échelons en passant un BTS au sein de l'entreprise. C'était assez particulier, elle avait le syndrome du "petit chef" (pas Ratatouille non :yawn:) : comme c'était la responsable du secteur caisse, elle s'en prenait plein la tête de la part des patrons. Du coup, elle reproduisait ce qu'elle subissait avec certains de ses subalternes (les nouvelles caissières principalement, rarement les anciennes).

Je conclue pour dire que je trouve effarant le nombre de personnes qui subissent le harcèlement au travail. Le plus triste c'est toute cette culpabilité ressentie, alors que les coupables eux le vivent très bien !

Câlin à toutes, soyez fortes. Ne laissez pas la peur vous dominer, vous méritez mieux qu'une existence de craintes et de culpabilité. :calin:

PS : J'ai pensé à un truc en lisant certains témoignages : est-ce que vous avez pensé à enregistrer les conversations ?
Il y a des enregistreurs (dictaphones on dit nan ?) qui sont pas très chers et qui fonctionnent très bien, je pense que ça peut être très utile, surtout dans le cas des madZ en cours de procès.
 
  • Big up !
Reactions : Ariane Blue
Bonjour !
(j'ai pas tout lu les 3 pages donc excusez moi d'avance si ça a déjà été évoqué :fleur: ).
J'suis en M2 de psycho de travail et cette année, quelques personnes de ma promo on fait leur stage pour travailler sur les risques psychosociaux (le harcèlement rentre dedans donc), elles étaient surtout dans l'administration et dans des EPHAD. Leur boulot en gros, ça consistait a évaluer les risques psychosociaux dans ces structures (donc définir par exemple s'il y a des "risques" de harcèlement, de charge de travail trop importante, ce genre de choses qui peuvent avoir de lourds impacte sur le bien être au travail) et donc, elles font beaucoup d'entretiens avec les gens qui travaillent dans ces structures pour connaitre un peu leur vécu du travail et essayer de voir ce qui peut clocher dans leur boulot. Et le problème qui revenait souvent pour elles, c'est que les gens ne parlent pas. Souvent, en entretiens les gens disent que "tout va bien" et n'arrivent pas forcément a prendre du recul sur leur situation de travail pour réfléchir à ce qui peut ne pas aller bien (c'est peut être aussi du au fait que les gens n'osent pas parler a quelqu'un d'extérieur, je sais pas trop). Et c'est vraiment dommage parce qu'on est vraiment là pour ouvrir les yeux à la direction et pour leur dire "vous voyez là, il y a tels risques. Vous devez faire quelque chose pour que ça change" et ensuite, on les aide a trouver quoi faire pour améliorer les conditions de travail.

Tout ça pour dire les madmoizelles que si un jour ya quelqu'un qui vient sur votre lieu de travail pour évaluer les RPS (ou plus généralement, pour l'amélioration des conditions de travail), n'hésitez surtout pas à participer ! (souvent, ya aussi des petites réunions d'organisées pour pouvoir discuter en groupe des problèmes, et les salariés de l'entreprise ne viennent pas forcément). ça permet vraiment de prendre la parole, de montrer ce qui ne va pas et de réfléchir a comment faire pour que ces situations ne se reproduisent pas. Et même si c'est la direction qui nous a demandé de venir, nous on est là pour VOS conditions de travail ! (et en +, quand c'est un psychologue du travail qui vient, on est soumis au secret professionnel donc ce qui est dit reste entre le salarié et nous).

Et sinon, sur le sujet, on a vu un très bon film à la fac sur le sujet : "harcelé à perdre la raison" http://www.midilibre.fr/2012/11/15/harcele-a-perdre-la-raison-retour-sur-l-affaire-rieux,595013.php
le film retrace un drame qui a eu lieu suite justement à une situation de harcèlement au travail. C'est pas très joyeux, mais il y a plein de témoignages qui peuvent permettre de comprendre comment on en arrive là et surtout, comment on pourrait ne plus jamais en arriver là. Il y a aussi un livre écrit par Marie-Hélène Delhon (la médecin du travail qu'on voit beaucoup dans le film) qui parle de cette histoire et de la souffrance au travail, mais je l'ai pas encore lu donc je sais pas trop ce que ça donne.

Voilà, bon courage à cette Madmoizelle en tous cas :fleur:

Edit : @Brifon il me semble que c'est interdit d'enregistrer quelqu'un à son insu. Du coup, ça ne peut pas être utilisé comme preuve et en + de ça, tu peux être punie pour ça :)
 
Dernière édition :
@poupettasse : ah bon, je pensais que c'était recevable. Je regarde peut-être trop de séries policières, mais quand quelqu'un porte un micro, l'enregistrement est recevable non ?
EDIT : je viens de trouver ça : ici

Du coup ça me rend chèvre, encore une fois c'est à la victime de DEVOIR prouver ce qu'elle vit, mais sans enregistrement, elle est censée faire comment ?
Vive les lois inaplicables. :bomb:
 
brifon;4795813 a dit :
@poupettasse : ah bon, je pensais que c'était recevable. Je regarde peut-être trop de séries policières, mais quand quelqu'un porte un micro, l'enregistrement est recevable non ?
EDIT : je viens de trouver ça : ici

Du coup ça me rend chèvre, encore une fois c'est à la victime de DEVOIR prouver ce qu'elle vit, mais sans enregistrement, elle est censée faire comment ?
Vive les lois inaplicables. :bomb:
Bin c'est tout l'intérêt des témoignages. Dans le cas de la madmoizelle de l'article par exemple, il faudrait que ces collègues et la direction témoignent de ce qu'ils ont vu et entendu.
Mais je ne m'y connais pas beaucoup en droit donc je ne saurais pas t'en dire plus, il y a peut être d'autres moyens de le prouver. (je me demande par exemple si on ne peut pas se servir de certificats du médecin qui attestent du fait que c'est le boulot et la situation de harcèlement qui nous a rendu malade).
 
Ouais j'ai bien compris l'intérêt des témoignages (du coup :rolleyes:
) mais franchement je trouve ça déjà dur pour la victime, faut en plus qu'elle aille demander des témoignages à ses collègues, qui comme souvent décrits dans les commentaires préfèrent laisser faire pour passer sous les radars.
Après j'imagine que c'est le genre de chose à bien réglementer pour éviter les abus (genre un employé qui abuserait de la définition du harcèlement au travail pour en faire le moins possible), mais je trouve quand même ça hallucinant.
Dans les commentaires, comme dans l'article d'ailleurs, on sent toute la bonne volonté des salariés/stagiaires, ça me serre le coeur de voir que si les victimes ne tombent pas sur des DRH ou toubib en béton, ben elles se retrouvent juridiquement seules.

Pour ce qui est des certificats du médecin je pense que oui c'est recevable, ce serait intéressant d'en savoir plus si une madZ avocate (ou en cours d'études) pouvait nous répondre.
 
brifon;4795852 a dit :
Ouais j'ai bien compris l'intérêt des témoignages (du coup :rolleyes:
) mais franchement je trouve ça déjà dur pour la victime, faut en plus qu'elle aille demander des témoignages à ses collègues, qui comme souvent décrits dans les commentaires préfèrent laisser faire pour passer sous les radars.
Et oui malheureusement c'est à nous, les victimes, de rassembler les témoignages et de prouver nos dires. Je ne dis pas, il faut des témoins pour éviter le 1 contre 1 mais trop souvent, personne ne veut se retrouver mêlé à ça...
 
brifon;4795852 a dit :
Pour ce qui est des certificats du médecin je pense que oui c'est recevable, ce serait intéressant d'en savoir plus si une madZ avocate (ou en cours d'études) pouvait nous répondre.
Je suis pas du tout avocate ni rien mais étant en procès, ayant fait appel à un avocat, et m'étant pas mal documentée je pense pouvoir répondre sans trop me tromper (enfin j'espère ?!)
Les certificats de médecins sont tout à fait recevables ils sont même recommandés. Ils font parti des preuves importantes à ne pas négliger.
Après comme je le disais dans mon premier commentaire, j'ai été personnellement confrontée à pas mal de médecins (psychiatre, psychologue, médecin traitant..) très rétissants à l'idée d'attester. J'ai souvent lu que c'était du a une peur d'être mis en procès pour diffamation.
Ma psychologue m'avait dit qu'elle ne pouvait pas attester de la cause de ma souffrance car elle n'avait pas été témoin des actes de harcèlement, elle recueillait seulement ce que je lui disais pendant les rendez-vous.
Du coup j'ai eu des tas de certificats pour dépression, état dépressif, peur panique, angoisses, perte de poids… mais aucun n'a voulu mentionner la cause.
 
Ce collègue a l'air vraiment déséquilibré ; peut-être aussi en lien avec le milieu dont il est issu.  Avec son "dans mon quartier on te lapiderait". Hum...

Mais je vais biaiser en disant que tu as aussi commis une erreur. Pourquoi ne pas t'être adressée directement à ce collègue  si comme tu le dis, vous étiez proches et vous entendiez super bien depuis 9 bons mois?
Quelque soit l'âge, vous êtes une équipe. Vous devez être capable d'aborder entre vous les dysfonctionnements (tout en restant diplomate bien sûr) et tenter de les résoudre entre vous D'ABORD. Avant de foncer directement chez le supérieur. ça dessert toujours; je n'arrête pas de le dire à ma propre équipe. En l'occurrence, ce collègue a clairement abusé mais personne ne prendrait bien de se voir convoqué chez son chef, sur "dénonciation" d'un collègue de qui on pensait être l'ami. Avoir abordé le sujet calmement entre vous aurait peut-être permis d'aplanir les angles et d'éviter la gravité de tout ceci
Mais bref, c'est fait.
Quant à l'absence de réaction du supérieur, ça ne m'étonne même pas. Les personnes comme ça sont toujours protégées, déjà du fait de leur ancienneté, par rapport à la petite qui débarque à peine. On lui accorder toujours plus de crédit.  Et
Il est certainement déjà connu aussi comme quelqu'un d'instable psychologiquement, donc on le ménage, parce que la hiérarchie aussi en a peur.

Essaie de t'en remettre et de reprendre une activité ailleurs. Ne gâche pas toute ta vie pro pour une histoire comme ça. C'est le collègue qui en sort gagnant, parce que lui sa vie roule pendant ce temps...
J'en connais une qui finalement d'arrêt en prolongation d'arrêt, n'a jamais retravaillé depuis X années. Et plus elle attend, plus c'est dur pour elle d'envisager de reprendre une activité. c'est bien dommage
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes