Perso je me suis toujours plaint d'avoir mal au dos sans que mon médecin n'y prête jamais vraiment attention. Sauf il y a de ça 2 ans où elle a décidé de me faire une radio pour voir le problème.
Il s'est avéré que le "problème" est une vertèbre en moins et un bassin décalé.
Sauf qu'il y a 2 ans, quand elle m'a dit que je devrais peut-être porter un corset, eh bah au final elle s'est ravisé pck à 20 ans c'est un peu inutile. Du coup la solution a été une dizaine de séances de kiné et puis salut au revoir.. Et j'ai toujours des maux de dos haha
 
salut,

J'ai bcp aimé l'article. Moi aussi j'en ai porté un pendant 2 ans 23 H sur 24 h et je me retrouve bcp dans ton témoignage. Mais je pense qu'une telle expérience comme tout ce qui nous arrive permet de vivre autrement après.

Merci à toi pour cet article très interessant

Pour ma part le mien est dans mon grenier ça à tout de même été une part de moi même pendant quelques années alors je l'ai garder.
 
irreverence;4232395 a dit :
Le témoignage est très intéressant :fleur: Faisant beaucoup de sport, j'ai eu la chance de ne pas avoir de scoliose, un corset m'aurait ruiné ma passion.

En revanche, je tique sur ça : " Mais si, vous savez, les petites racailles, celles qui fumaient en cachette dans les toilettes du collège dès la 4ème, qui sont tombées enceintes fin seconde et qui, à l’époque, étaient tout en haut de l’échelle de popularité (mais qui sont tombées bien bas depuis)."

Je ne veux pas me la jouer samaritaine mais je trouve le ton condescendant et méprisant.

Je doute que ce passage fasse plaisir aux jeunes mères de Mad :fleur:.
Idem pour les fumeuses, les gens font ce qu'ils veulent.

Critiquer des gens sur leurs travers et leurs propos blessants oui mais pas sur leur vie personnelle !
Tu sais, la douleur physique et morale que te procure ce satané bout de plastique te rends vraiment mauvaise parce que tu souffre tellement tu regard que les gens portent sur toi, tellement lasse des séances de shopping où tu ne trouve rien, tu as tellement mal physiquement, ect que quand des gamines pareilles viennent t'emmerder, tu  sent que s'en est trop et tu leur balance ça au nez. Personnellement, j'ai jamais eu le courrage de remettre les gens en place. Mais je comprend cette fille, si tu savais!
 
Salut les Madz,
J'arrive un peu après la bataille mais je voulais faire partager mon expérience:
J'ai portée moi aussi un corset de la 4ème à la 3 ème.
Et je l'ai extrêmement mal vécu. Déjà, au départ, j'étais assez mal dans ma peau & pas du tout populaire. Alors ce que je retiendrais du corset c'est:
- Les séances de shopping avec ma pauvre mère  où rien ne m'allais (mon corset est aussi long que celui de la madz de l'article);
- La grande solitude ou j'étais seule dans la cour et où j'entendais des "enlève ton ballais dans la cul", "sainte nitouche", "robocob"," balais dans le cul" et d'autre sobriquets tout aussi mignon que j'ai oubliée depuis;
-Les cours sur les paillasses de physique ou de SVT assise sur un tabouret (une fois, je me souviens, j'avais malheureusement oubliée de sortir un cahier de mon sac. S'en est alors suivit une gymnastique ou j'ai faillis tomber du tabouret et me prendre le coin de ta table derrière et j'ai vraiment eu très peur);
- Les -longues- séances de "renforcement musculaire" chez le kiné où, je vous assure, je n'ai jamais jamais eu droit à aucun massage. C'étais pénible, chiant, douloureux et long. 2 ou 3 fois par semaine en plus!
-  Les terribles railleries de mes camarades cons et incultes
- Les étés chauds ou la transpiration me coulais dans le dos (en plus des vêtements amples et longs, l'épaisseur du corset et de la mousse) et les hivers froids ou j'avais trouvée la combine de mettre le corcet devant le radiateur pour l'assouplir et le réchauffer un peu;
- Les nombreux vêtements sacrifiés parce que troués au niveau des scratches;
-Les séances de sport où je devais l'enlever devant mes camarades;
-La mousse au niveau des bras qui m'a laissé des traces 6 mois après;
-Les baleines des soutifs qui me blessaient;
-Les cours de théâtre que j'ai du abandonner car je n'en pouvais plus de devoir m’asseoir par terre et me relever;
- Les petits malins qui s'amusaient à me toucher là où il y avais les trous dans mon dos (et c'est de là que j'ai acquis une grande sensibilité : aujourd'hui encore, je suis très sensible dès qu'on me touche le dos)
- Le problème, c'est qu'avant d'avoir le corcet, quand j'étais indisposé, j'avais un peu mal eu ventre et point. Maintenant, chaque période me donne un mal de dos pas possible que je n'avais pas avant ou pendant le corset. Je sais pas si c'est vraiment lié mais bon ...
-Les scrache qui fallais sérer jusqu'au trait noir, tant pis si tu pouvais plus respirer;
-Une fois que je n'avais plus à porter cet engin (et je suis sur que j'aurais du le porter après la 3ème si je n'avais pas été faire un bepa d'horticulture!)  : je ne savais plus comment m'habiller, les moqueries de ces petits cons qui ne savaient pas ce que j'ai traversée, du genre "balais dans le cul", "enlève le balais que t'as dans le cul", ect. Ca, j'ai eu du mal à supporter: ils ne savaient pas et m'insultaient. C'étais comme encore porter cette chose.

D'un autre coté, il y avais des points positifs aussi: 
- Chaque visite au centre pour faire le corcet/les radios/le controle (je sais pas comment ça s’appelle, je sais juste que c'est à Flavigny, dans le 54, à coté de Nancy) étais l'occasion d'aller flâner au Cora avec ma maman et c'étais vraiment sympa;
- Un jour, à Flavigny, tout au début, ma mère a demandé à la kiné qui étais en charge de moi si elle connaissait une "Marie Laurence Klein, elle travaillais ici je crois". La dame avais répondu "oui oui, c'est une de mes amis". Il se trouve que cette Marie-Laurence étais la cousine de ma mère, perdue de vue pendant des années et qui s'occupais des enfants avec un corcet. Ce jour là, ma mère a retrouvée sa cousine et j'aime bien penser que c'est un peu grace à moi :) ;
-Je me souviendrais toujours du visage livide de mon père lorsqu'ils nous a accompagnés ma mère et moi voir M-L dans son service où des enfants de 3-4 ans étaient sur des planches, dans des corcets horribles;
-Bien sur, grace au corcet où, assis dans ton canapé, tu te relevais uniquement grace à la force de tes abdos. De ce fait, j'ai gardée pendant longtemps des abdos en acier. J'ai longtemps été faire de ce ventre plat;
-La dispense de certains cours de sport tel que le lancer de poids et autre joyeusetés;
-Le fait en sport, justement, que mes camarades se servent de mon dos en plastique comme d'une table pour écrire et s'amuser à me frapper gentillement;
-Le port de reine que j'avais acquis et le fait que je me tient droite (ce qui n'est plus le cas 7 ans après;
-Les geste d"ergonomie tout simples comme rehausser une table pour éviter de te tuer le dos, plier les genoux quand tu te baisse, l'importance de t'étirer, ect


Bon, j'ai encore pleins d'exemples sans doute mais je sais pas si c'est très sain de se replonger comme ça dans une époque aussi sombre. Il y a du bon et du mauvais comme dans tout. C'est juste dommage que soit tombé à un moment où les jeunes cons ne comprennent rien. Je suis contente d'avoir gagnée en complicité avec ma mère  et je pense que malgrès tout, le corcet n'a pas été inutile. Je suis contente de voir aussi que pleins de madz en on eu un ;)

J'espère que quelqu'un aura le courrage de lire ça ;)

Bisous :unicorn:
 
karo88;4494879 a dit :
irreverence;4232395 a dit :
Le témoignage est très intéressant :fleur: Faisant beaucoup de sport, j'ai eu la chance de ne pas avoir de scoliose, un corset m'aurait ruiné ma passion.

En revanche, je tique sur ça : " Mais si, vous savez, les petites racailles, celles qui fumaient en cachette dans les toilettes du collège dès la 4ème, qui sont tombées enceintes fin seconde et qui, à l’époque, étaient tout en haut de l’échelle de popularité (mais qui sont tombées bien bas depuis)."

Je ne veux pas me la jouer samaritaine mais je trouve le ton condescendant et méprisant.

Je doute que ce passage fasse plaisir aux jeunes mères de Mad :fleur:.
Idem pour les fumeuses, les gens font ce qu'ils veulent.

Critiquer des gens sur leurs travers et leurs propos blessants oui mais pas sur leur vie personnelle !
Tu sais, la douleur physique et morale que te procure ce satané bout de plastique te rends vraiment mauvaise parce que tu souffre tellement tu regard que les gens portent sur toi, tellement lasse des séances de shopping où tu ne trouve rien, tu as tellement mal physiquement, ect que quand des gamines pareilles viennent t'emmerder, tu  sent que s'en est trop et tu leur balance ça au nez. Personnellement, j'ai jamais eu le courrage de remettre les gens en place. Mais je comprend cette fille, si tu savais!
Ah je comprends mais je n'approuve pas. Je pense que c'est une attitude déplorable. On peut blâmer les personnes qui nous ont martyrisée sans pour autant mépriser toute une catégorie de gens.
 
juneapeur;4496170 a dit :
karo88;4494879 a dit :
irreverence;4232395 a dit :
Le témoignage est très intéressant :fleur: Faisant beaucoup de sport, j'ai eu la chance de ne pas avoir de scoliose, un corset m'aurait ruiné ma passion.

En revanche, je tique sur ça : " Mais si, vous savez, les petites racailles, celles qui fumaient en cachette dans les toilettes du collège dès la 4ème, qui sont tombées enceintes fin seconde et qui, à l’époque, étaient tout en haut de l’échelle de popularité (mais qui sont tombées bien bas depuis)."

Je ne veux pas me la jouer samaritaine mais je trouve le ton condescendant et méprisant.

Je doute que ce passage fasse plaisir aux jeunes mères de Mad :fleur:.
Idem pour les fumeuses, les gens font ce qu'ils veulent.

Critiquer des gens sur leurs travers et leurs propos blessants oui mais pas sur leur vie personnelle !
Tu sais, la douleur physique et morale que te procure ce satané bout de plastique te rends vraiment mauvaise parce que tu souffre tellement tu regard que les gens portent sur toi, tellement lasse des séances de shopping où tu ne trouve rien, tu as tellement mal physiquement, ect que quand des gamines pareilles viennent t'emmerder, tu  sent que s'en est trop et tu leur balance ça au nez. Personnellement, j'ai jamais eu le courrage de remettre les gens en place. Mais je comprend cette fille, si tu savais!
Ah je comprends mais je n'approuve pas. Je pense que c'est une attitude déplorable. On peut blâmer les personnes qui nous ont martyrisée sans pour autant mépriser toute une catégorie de gens.
Je comprends ce que tu dit mais je comprends l'auteur aussi. Honnêtement, quand on a pas porté de corset et qu'on en a pas souffert, on ne peu pas comprendre.
C'est une façons pour elle de se "venger" contre ces garces qui l'on blessée. Si ça se trouve, les filles en question sont encore très belles et très en vogue (y a pas de justice ...) !
 
uhuh ! mon premier message !

J'ai porter un corset plastique pendant 1 an nuit et jour sauf que avant j'ai eu droit à une semaine d’hôpital clouée sur un lit à me faire étirer et torturer le dos, puis 6 semaines de corset plâtré (pesant 4 kilos) = 6 semaines sans douche... évidement à la rentrée 4ème sinon c'est pas drôle !

résultat : une énorme cicatrice dans le dos (le corset qui appuyer dans le dos à fais un trou dans la peau --'), une bonne dépression au collège, un bon coup de stress à chaque fois que je vais voir un médecin (ça c'est vraiment psychologique) et... mon dos qui se bloque parfois (environs 4/5 fois par an).
Depuis que j'ai repris l'équitation je peux marcher sans avoir mal par contre ! ça m'a vraiment fais du bien !  (j'ai une scoliose, une cyphose et lordose)
 
Tiens, j'avais loupé cet article. C'est dingue, énormément de fille en ont porté, & je n'en ai pas lu une seule qui en a eu un comme le mien.

Je me permets donc de vous présenter ma monture:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 Belle bête non ?
Ma scoliose se situait entre les deux omoplates, du coup la seule solution pour l'effacer, c'était de porter ce truc la nuit. Pourquoi pas la journée? Parce que c'est un calvaire.

IImaginez votre corps constamment tendu pour étirer votre colonne vertébrale. Voilà. C'est comme au moyen-âge quand ils écartelaient les gens.

Comme @karo88 j'étais au CHR de Flavigny, spécialisé dans ce genre de chose. Je garde un super souvenir de l'équipe d'orthopédistes & de prothésistes: toujours un mot gentil, une phrase, un bonbon, un compliment alors que tu venais pour un nouveau moulage où pour faire resserrer le corset. J'en garde un beaucoup moins bon des radios en extension: t'es suspendu par le cou au plafond (réellement) pour voir jusqu'à combien de degré tu peux gagner... T'es déjà super à l'aise de te faire faire une radio en culotte, sans rien en haut, mais en plus, rester suspendue dans le vide comme ça, avec des femmes... bref.

J'aurais limite préféré porter un corset 23/24 comme certaines des madz. Finalement, je suppose qu'au bout d'un moment, on s'habitue. Mais le truc terrible avec ce corset, c'était que tu passais une journée normale, comme tous les autres quasiment, & que le soirs, tu devais revêtir ton armure de faire. & tu repensais à ta journée où tu pouvais vaquer librement à tes occupations.

Ca a façonné ma vie pendant 2 ans, & ça continue. Je me souviens de tout: le voyage en angleterre & la tête de ma famille d'accueil quand j'ai sorti le corset de mon sac, l'odeur âcre des renforts pour la tête à cause de la transpiration, les tee-shirts sans couture, les scratchs, les visites chez le prothésiste tous les 15 jours pour remonter les armatures de faire & faire en sorte que ma colonne soit toujours en extension... Ca a aussi forgé mon corps: quelque soit mon poids, ma taille, j'ai gardé la morphologie du corset, ce qui est assez étrange.

Je ne sais pas si ça m'a réellement apporté quelque chose, en tout cas, ce corset a fait partie de ma vie. J'ai eu la chance de ne pas le porter la journée et donc de ne pas subir les moqueries de mes petits camarades.
A côté de ça, ce truc a gravement perturbé mon sommeil: je me souviens être passée en classe pour réciter une poésie, & l'avoir récitée à l'envers par manque de sommeil. Ou encore de m'être endormie en plein exam.

Enfin voilà, bon courage les madz. Faut prendre tout ça avec philosophie, on en sort grandi, & puis, même des fois, on en rigole après. :)
 
Je me permets de faire remonter ce sujet à la surface parce que nous sommes finalement beaucoup plus que nous ne le pensons à souffrir de la scoliose.

Si j'avais un conseil à donner aux Madz qui sont en plein traitement: n'hésitez pas à prendre un second avis. De mon expérience, j'ai pu me rendre compte que certains médecins connaissaient très mal cette maladie et tous n'ont pas la même facon de la soigner. Quelques exemples :

- J'ai eu énormément de chance d´être suivie par des médecins très compréhensifs qui m'ont permis de continuer l'équitation et la gymnastique, alors que beaucoup me les auraient interdits. Pour eux, le plus important était que je fasse du sport et reste musclée. Je pense qu'ils avaient raison, et même si ces sports ne sont pas les plus recommandés pour les problèmes de dos, je pense que j'aurais été très malheureuse de les arrêter.

- Lorsque j'étais en 4e, je me suis rendue compte qu'une camarade de classe portait un corset H24. Je lui ai donné le nom de mon médecin, elle est passée à un corset de nuit tout comme moi. Son dos ne s'en est pas plus mal porté et encore aujourd'hui elle me remercie...

- Malgré le corset porté de nuit et les séances de kiné, ma scoliose est progressivement passée de 20° à 26° puis enfin à 36° en l'espace de 4 ans. Quand ce dernier pallier à été atteint, mon médecin m'a redirigée vers un chirurgien car il fallait envisager l'opération. Pour moi il était hors de question de la faire, je suis allée voir un autre médecin et j'ai bien déchanté: celui-ci m'a tout simplement dit "et bien, pourquoi tu ne portes pas ton corset tout le temps ? Fais-le et tout ira bien". Vous savez aussi bien que moi qu'un corset de nuit, qui est deux fois plus contraignant qu'un corset de jour, qui m'arrivait en bas des fesses et avec lequel je ne pouvais être assise, l'une de mes épaules était 10cm au-dessus de l'autre... BREF j'étais totalement abasourdie par ce type de la vieille école qui visiblement n'y connaissait rien. Résultat, je suis allée voir le chirurgien en toute confiance, il a été génial, on a attendu encore un an et voyant que ma scoliose s'était stabilisée, j'ai pu éviter l'opération.

Pour résumé: on m'a diagnostiquée à mes 10 ans et on m'a prescrit des séances de kiné (première erreur à mon sens, ces séances ne suffisent pas à stopper une scoliose !). J'ai porté le corset de nuit de mes 12 à 18 ans, cela a été une période difficile car c'est l'époque où l'on part en classe de neige, où l'on dort chez ses copines et il faut faire fasse au choix d'emmener cet énorme engin avec nous ou alors de faire face à la cupabilité. J'ai eu beaucoup de mal à le supporter, l'été avec la chaleur, l'obligation de dormir sur le dos... Il y a peu j'ai retrouvé les carnets dans lesquels je notais chaque jour combien de temps je l'avais porté "3h30, 5h, 6h..." il m'a fallu des mois pour pouvoir faire des nuits complètes.
Après avoir été libérée du corset, j'ai vu pendant deux ans d'affilé mon chirurgien et à présent, les RDV sont tous les 5 ans. La seule consigne est de toujours faire beaucoup de sport. Selon lui, la situation s'aggrave souvent après les 30 ans, si l'on ne garde pas son dos musclé et que l'on a plusieurs grossesses.

Ce qui est étrange c'est que durant toutes ces années je refusais de me voir comme "malade". Peu de personnes étaient au courant, et j'occultais complétement le corset, les journées à l'hôpital. Je me considérais comme absolument normale excepté la nuit et pour ces visites.
Je dirais que j'ai eu de la "chance" car j'ai bien été suivie, mes parents m'ont apporté tout le support possible, je n'ai pas été privée de quoi que ce soit, je n'ai jamais souffert beaucoup de mon dos (sauf quand je piétine toute la journée) et on me laisse vivre avec 36° en bas et 36° en haut du dos sans m'opérer.

Je souhaite un bon courage à toutes, et je reste à disposition en MP pour toutes les madz qui auraient des questions, qui voudraient en parler, qui auraient besoin de noms de médecins... Entre tordues on se soutient !
 
  • Big up !
Reactions : Kitty Kat and Biousse
Hello!:nod:
Bon j'arrive un peu après tout le monde, mais faire remonter ce sujet à la surface est pas une mauvaise idée étant donné qu'on est plus à être touche(e)s par les problèmes de dos qu'on ne le croit :3
Donc ce matin j'ai appris que pendant un mois je devrais porter un corset H24 et ensuite toutes les nuits pendant 1 an et demi. J'ai tout mes rdv de prévus pour dans un mois environ et je me renseigne un peu pour me rassurer ^^'
@Polola , tu parles de corset de nuit plus long, y a différents types de corsets???
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes