pommverte;4691007 a dit :
@Hibourisson : Non, un éleveur ne tue pas un chiot devenu trop grand pour être vendu. Ceux qui font ça, on appelle ça des marchands de chiens.
Non, un éleveur le garde jusqu'à lui trouver une famille. Si vraiment il n'arrive pas à lui trouver une famille, et bien il placera le jeune adulte pour une bouchée de pain. Et si même comme ça ce chiot ne part pas, et bien il restera à la maison. Parce qu'être éleveur, c'est être responsable de ses chiens.
Ceux qui le tuerait ou le refourguerait à la SPA du coin ne sont pas éleveurs.
D'ailleurs j'en profite pour te poser une question, sais-tu ce qu'il en est des animaleries ? d'où proviennent leurs animaux de race, et est-ce qu'ils les tuent comme un steak invendu de super marché en France ?
 
melykitty;4691047 a dit :
Moi aussi j'ai beaucoup du mal avec l'élevage. Comme d'autres l'ont dit avant moi déjà j'ai énormément de mal avec le fait que l'animal soit réduit au rang d'objet! Alors oui on l'aime on prend soin de lui et tout mais au final on le vend, son futur maître le choisit comme il choisirait le coloris d'une paire de chaussures.
Et je suis également du même avis que la madmoizelle qui a dit que ce genre de pratiques favorise l'abandon. Même si on fait attention on ne connait pas le futur maître, ses motivations, ses intentions et surtout la façon dont sa relation avec l'animal va évoluer !
Les SPA sont bondées, pour moi si on aime vraiment les animaux autant aller s'occuper de ces "petits malheureux", non ?
Sauf qu'en refuge, on trouve tout autant si ce n'est bien plus de croisés et sans races. ;)
Ce ne sont pas les vrais élevages qui alimentent les abandons, ce sont les mauvaises personnes, les inconscients qui ne surveillent pas leurs chiennes en chaleur, et les marchands de chiens qui le font volontairement.

Au contraire, si les petits élevages de passionnés sérieux étaient mieux considérés et soutenus à contrario des gros marchands de chiens et des amateurs inconscients, il y aurait certainement beaucoup moins d'animaux en refuge.

Et l'argument du mauvais maitre... heu, c'est un peu fort de reprocher à un éleveur de ne découvrir qu'après coup que la personne choisie n'était pas ce qu'elle semblait être ! Tous ceux que je connais sont extrêmement exigeants, n'hésitent pas à refuser une vente s'ils ont un doute... ça limite les risques, mais ça n'a pas empêché que tous ont pourtant connu une ou deux fois au moins une mauvaise expérience, avec récupération voire sauvetage du chien nécessaire. Parce qu'on ne peut jamais être sur !
Et c'est autant valable pour les adoptants en refuge, combien de bénévoles ont connu des cas de maltraitances de gens venus pourtant tout sucre tout miel adopter ? C'est malheureusement courant partout... :sad:

Mais est-ce que ça doit pour autant empêcher toutes les adoptions ? Toutes les fois où on contraire ça se passe merveilleusement bien rattrapent tout de même bien le risque.  ;)
 
@Noissou : Non, je ne suis pas éleveuse. Des membres de ma famille le sont, j'ai des chiens de race et je connais bien des éleveurs, mais je ne suis pas (pas encore en tout cas) éleveuse moi-même.


Imputer aux éleveurs la surpopulation des refuges, c'est prendre le problème à l'envers. Beaucoup d'éleveurs reprennent leur chiot si un jour leur maître ne peut plus s'en occuper. C'est aussi ça le métier d'éleveur : assurer un suivi des chiots qu'on a vendu. Donc aider les maîtres du chien en cas de problème, et s'il n'y a pas d'autre solution, reprendre le chien pour le garder ou le replacer.
Je connais beaucoup d'éleveurs qui font figurer sur le contrat de vente l'obligation d'informer l'éleveur si l'on doit se séparer du chien, et l'obligation de rendre le chien à l'éleveur plutôt que de le placer dans un refuge.
Non, pour moi, la surpopulation des refuges elle est du :
- aux animaleries, tous ces chiens venus d'usine à chiots où les femelles sont considérés comme des uterus sur pattes, maltraitées, dénutries... Où il n'y a aucune sociabilisation (si vous imaginiez le temps que passe un éleveur pour que ses chiots soient bien dans leur tête !), ce qui fait des chiots à problèmes (peureux, agressifs, anxieux...)... Et vendus donc dans des animaleries qui fonctionnent à l'achat coup-de-coeur, où le mot d'ordre est de vendre avec des vendeurs qui n'y connaissent rien (on ne peut pas connaître les spécificités de toutes les races c'est comme ça) et racontent donc n'importe quoi.
- aux portées sauvages faites par des particuliers. Ceux qui veulent rentabiliser l'achat de la chienne, ceux qui veulent absolument papouiller des bébés chiens trop mignons, ceux qui sont persuadés que c'est important pour la santé de la chienne... Bref, tous ces gens dont ce n'est pas le métier, qui font prendre des risques inconsidérés à leur chienne (tout le monde ne sait pas reconnaître des contractions innefficaces, tout le monde ne sait pas réanimer un chiot, tout le monde ne sait pas reconnaître les signes d'alertes...) et qui placent leur chiot au premier venu.

Des chiots qui viennent de bons élevages, en refuge, il y en a pas beaucoup... Parce que le bon éleveur sélectionne ses clients avec soin, les informe correctement sur l'engagement qu'il s'apprête à prendre et la race qu'il veulent adopter et suit ses chiens autant que faire se peut.

Oui, un chien en élevage coûte très cher. Mais pour peu que l'éleveur fasse les choses correctement, rassurez-vous, vous ne l'enrichirez pas en lui achetant un chien. Vous rembourserez une partie des frais liés à l'élevage, c'est tout.
 
@Denderah : faut qu'on se coordonne, ça fait deux fois qu'on réponds la même chose à quelques minutes d'écart ^^

@Tatsue : Les chiens d'animalerie proviennent d'usine à chiots où les animaux sont traités comme des objets. Je ne sais pas ce que deviennent les invendus... ils sont vendus au rabais et si vraiment ils ne partent pas, apparemment, ils retournent dans leur élevage d'origine. Je ne me fais qu'assez peu d'illusions sur ce qu'ils deviennent une fois là bas.
 
bleumi;4691025 a dit :
Il y a une objectivation de l'animal dans ce business qui me dérange beaucoup.
Tu te poses la question pour les chiens, mais est-ce que tu te poses aussi la question pour les centres équestres, par exemple ? Non seulement il y a un "business" entre les éleveurs de chevaux, mais en plus, on fait payer des gens pour monter sur des chevaux qui n'ont rien demandé (et que quelqu'un ne vienne pas me dire que c'est leur taff, parce qu'à l'origine, un cheval ça s'est pas physiologiquement développé pour porter un homme contrairement à ce que certains pourraient penser...)
C'est vraiment une question de pure curiosité, là :)
J'ai un ami de la famille qui a un grand élevage d'ânes et particulièrement d'ânesses, puisqu'il produit du savon avec leur lait. Y a une dizaine d'années, quand j'ai bossé avec lui (pour mon stage de troisième haha), il avait une cinquantaine d'animaux (sans compter les quelques chevaux en plus), et trois ou quatre naissances par an. Il gardait quelques bébés, se séparait d'autres et en accueillait d'autres encore (c'est trop choupi les ânons ! C'est le savant mélange d'un chien et d'un cheval =) )
Bref, peu importe, c'est son métier, il s'occupe H24 de sa grande famille, il traie les femelles (qui lui cassent les doigts d'un coup de sabot de temps en temps, faut pas déconner =) ), les connait tous par coeur et l'été, pendant la saison touristique, il a un musée de plein air sur les ânes.
Il fait son commerce sur les animaux, et je vais vous dire, tous les animaux rêveraient d'être dans un de ses prés.

Faut arrêter de faire des généralités, c'est un peu agaçant. C'est pas parce qu'on prend un chien à la SPA qu'on sera un meilleur maître (et un chien abandonné deux fois... lol quoi). C'est pas parce qu'on est éleveur qu'on est Satan.
En fait même, quand on est Satan, on n'est pas éleveur. Un vrai éleveur est quelqu'un de passionné qui aime ses animaux et qui en prend soin. Comme disait @pommverte , il y a des éleveurs et des marchands de chien. Il faudrait apprendre à faire la différence (et la législation ferait effectivement bien de se renforcer là-dessus.)

lucas;4691048 a dit :
Je suis sûre qu'ils sont élevés dans de bonnes conditions, mais je ne peux pas m'empêcher de désapprouver - à la fois les éleveurs qui se font du fric sur le dos des bêtes (ou des objets, finalement, puisqu'on en fait commerce...), et à la fois des gens qui veulent à tout prix "la" race (j'allais dire "la marque" !) qui leur a tapé dans l’œil, sans penser aux centaines d'animaux tout aussi jolis et tout aussi gentils qui hantent les refuges.
Parce que toutes les races n'ont pas les mêmes particularités tout bêtement ! ;) Tu as 80 ans et tu veux de la compagnie, tu vas avoir bien sûr plus tendance à aller vers un refuge parce qu'il est fort probable que si tu adoptes un bébé il te survivra, mais rien que là tu vas "choisir" le chien : Ca m'étonnerait que tu prennes un chien hyper vigoureux type berger (Border Collie, par ex) en sachant que ça te fatigue déjà d'aller chercher le pain au bout de la rue. Par contre, un petit chien te conviendra mieux.
Même avec les êtres vivants, surtout ceux avec qui on va partager un bout de vie, on fait des choix, qu'ils soient conscients ou non.
 
Dernière édition :
flo0;4691147 a dit :
bleumi;4691025 a dit :
Il y a une objectivation de l'animal dans ce business qui me dérange beaucoup.
Tu te poses la question pour les chiens, mais est-ce que tu te poses aussi la question pour les centres équestres, par exemple ? Non seulement il y a un "business" entre les éleveurs de chevaux, mais en plus, on fait payer des gens pour monter sur des chevaux qui n'ont rien demandé (et que quelqu'un ne vienne pas me dire que c'est leur taff, parce qu'à l'origine, un cheval ça s'est pas physiologiquement développé pour porter un homme contrairement à ce que certains pourraient penser...)
C'est vraiment une question de pure curiosité, là :)
J'ai un ami de la famille qui a un grand élevage d'ânes et particulièrement d'ânesses, puisqu'il produit du savon avec leur lait. Y a une dizaine d'années, quand j'ai bossé avec lui (pour mon stage de troisième haha), il avait une cinquantaine d'animaux (sans compter les quelques chevaux en plus), et trois ou quatre naissances par an. Il gardait quelques bébés, se séparait d'autres et en accueillait d'autres encore (c'est trop choupi les ânons ! C'est le savant mélange d'un chien et d'un cheval =) )
Bref, peu importe, c'est son métier, il s'occupe H24 de sa grande famille, il traie les femelles (qui lui cassent les doigts d'un coup de sabot de temps en temps, faut pas déconner =) ), les connait tous par coeur et l'été, pendant la saison touristique, il a un musée de plein air sur les ânes.
Il fait son commerce sur les animaux, et je vais vous dire, tous les animaux rêveraient d'être dans un de ses prés.

Faut arrêter de faire des généralités, c'est un peu agaçant. C'est pas parce qu'on prend un chien à la SPA qu'on sera un meilleur maître (et un chien abandonné deux fois... lol quoi). C'est pas parce qu'on est éleveur qu'on est Satan.
En fait même, quand on est Satan, on n'est pas éleveur. Un vrai éleveur est quelqu'un de passionné qui aime ses animaux et qui en prend soin. Comme disait @pommverte   , il y a des éleveurs et des marchands de chien. Il faudrait apprendre à faire la différence (et la législation ferait effectivement bien de se renforcer là-dessus.)
Je te rassures, je me pose la question pour n'importe quel type d'exploitation animale :) Que ce soit les centre équestres, les zoos, les cirques, l'élevage de chiens ou de vaches (dont l'objectivation est évidente puisqu'elles sont destinées à devenir des steaks). L'humain a une envie, l'éleveur y répond. Au milieu de cela l'animal sera plus ou moins bien traité, puisque de toute façon il n'est qu'une propriété et ses droits sont quasi inexistants. La question que je me pose n'est pas de savoir si oui ou non il est bien traité, mais est-ce que c'est à l'humain d'en décider, de mettre son intérêt en avant au détriment de celui de l'animal ?
Personne n'a dit qu'être éleveur c'est être Satan, l'auteure de l'article à l'air d'être quelqu'un de bien, il n'empêche que je ne cautionne pas ce qu'elle fait. Aussi bien que j'approuve que les gens adoptent d'un refuge et pas d'un élevage, je ne juge pas ces gens mais le système.
L'idée qu'il y a "des éleveurs et des marchands de chiens" me rappelle "il y a des chasseurs et des braconniers". En gros il y a "pire" et "moins pire". Dans tout ça la question des droits de l'animal reste en suspend, l'animal reste une chose dont c'est à l'humain de décider le traitement. Comme tu le dis, la législation ferait bien de se renforcer là-dessus, et à mon sens, plus que de se renforcer, elle ferait bien de répondre aux bonnes questions.
 
G

grizzlou

Guest
Je me permets de participer au débat pour dire quelque chose qui va déplaire à grand nombre d'entre vous, mais qui est cependant vrai : les chiens n'existeraient pas sans l'homme. Si vous êtes pour la "liberté" des animaux, ne prenez pas de chien. A la limite un chat pourrait survivre seul, alors que la grande majorité des chiens seraient destinés à disparaitre si l'humanité s'éteignait. J'adore les animaux, les chiens en font partie, mais critiquer l'élevage, c'est critiquer les chiens en eux même, prenez un loup si l'élevage vous dégoute.

Je n'approuve absolument pas toutes les pratiques d'élevages, notamment tout ce qui est concours etc (pour avoir l'un de ces concours, je vous avoue avoir été choquée), mais soyons honnête, un bon éleveur aimant les animaux qu'il élève ne gagnera jamais de quoi vivre. Et tout ce qu'il fera, c'est perpétrer une tradition qui a permis de créer les chiens, ni plus, ni moins. (oui, car la création du chien vient du fait de sélectionner les loups les plus gentils, les faire se reproduire etc ... exactement la même chose que l'élevage, somme toute).

Je précise que je ne suis pas éleveuse et que je n'en connais pas, du coup ce n'est pas pour me défendre de quoi que ce soit, mais ça me semblait logique de vous faire remarquer cette contradiction.
 
bleumi;4691297 a dit :
L'idée qu'il y a "des éleveurs et des marchands de chiens" me rappelle "il y a des chasseurs et des braconniers". En gros il y a "pire" et "moins pire". Dans tout ça la question des droits de l'animal reste en suspend, l'animal reste une chose dont c'est à l'humain de décider le traitement.
Mais ce que je ne comprends pas dans votre discours, c'est que techniquement, les animaux se reproduisent de façon naturelle à l'état sauvage... =) Un bon éleveur, et c'est là que pour moi, il n'y a aucune faute, est quelqu'un qui regroupe un certain nombre d'animaux (chiens, chats, peu importe) ensemble et qui les "laisse aller à leurs instincts animaux" (j'ai pas de terme plus approprié) en arrangeant au maximum leur bien-être (et non de façon intensive complètement cruelle et stupide), parce qu'il les aime et qu'il a eu envie de se créer une meute.
En tout cas personnellement, c'est dans ce sens là que je le conçois. Si je veux trois chiens, c'est parce que je veux une "famille" (et que je préfère passablement les chiens aux humains) et dans ce sens là, c'est mon instinct "animal" qui joue un peu.

Je ne crache pas sur les refuges bien au contraire, et j'irai même probablement y faire un tour, mais pour moi un bon éleveur est quelqu'un de réfléchi qui ne cherche pas à atteindre un standard (et là, du coup, je ne suis pas d'accord avec toi @Lucas =) ) mais qui élève simplement sa meute. Et dans une meute, ben parfois, faut que les petits sortent du nid et prennent leur envol.

C'est cet élevage là que je cautionne. Après, irai-je adopter un chien dans un élevage comme ça ? Peut-être, peut-être pas.
 
sword;4691186 a dit :
D'ailleurs : si vous voulez un chien de race, ne l'achetez pas en élevage, sur des sites comme rescue, ou en refuge, avec un peu de patience vous trouverez vraiment n'importe quelle race, y compris des chiens pure race. Enfin il faut bien sûr accepter de ne pas prendre un chiot, mais il est parfaitement possible de trouver un jeune chien (moins d'un an) inscrit au LOF hors du circuit des éleveurs (invendus, abandons...)
Heu non. Il faut éviter les animaleries et les marchands.
Mais pas les éleveurs sérieux, au contraire, c'est là qu'il faut aller !

Mais sincèrement, toutes celles qui pronent l'adoption en refuge, d'où pensez vous que viennent tous les chiens qui y sont ?

Ce sont en majorité le résultat des exploiteurs et des inconscients. Ce sont les conséquences directes de l'énorme problème de mentalité de consommation du monde animal.

Alors oui, prendre un animal en refuge, c'est le sauver. Mais dans l'absolu, ce n'est en rien une solution, c'est juste un minuscule pansement sur une hémorragie.

Alors que privilégier l'achat dans les petits élevages de passionnés, avec un éleveur sérieux qui n'hésitera pas à refuser une vente s'il ne vous sent pas prêt à prendre un animal (et à vous expliquer pourquoi et vous donner des conseils !), à vous orienter sur un confrère ou une autre race si c'est juste une histoire de caractère, et qui ne fait qu'un nombre limité de portées (et donc régule la population), avec des chiots bien dans leurs pattes et en bonne santé, là on prend la solution à sa source.

Si vous prenez un animal en refuge, vous faites une action bénéfique à court terme, de la durée de vie de l'animal que vous sauvez. Si vous privilégiez les petits éleveurs sérieux, vous participez à une action à long terme, tout comme le fait d'éviter les animaleries.

(le truc cool, c'est que rien n'empêche de faire les deux à la fois ! :))


Mais il faut être lucide à ce sujet et éviter le manichéisme primaire.

De fait, @Lucas ton manichéisme sur les éleveurs est un peu... effrayant.  O_o
On le répète depuis plusieurs pages, mais je vais le redire.
Un éleveur ne cherche pas à faire un croisement qui va lui rapporter du fric. Un éleveur au vrai sens du terme n'a vraiment rien d'un marchand. Car c'est le point du message de @sword que je rejoins, on ne peut pas vivre de l'élevage. Au mieux, les éleveurs arrivent tout juste à compenser les dépenses, mais la plupart du temps, la balance est déficitaire.

Pour leurs choix d'alliance, ils pensent avant tout santé, caractère, bien-être des futurs chiots. Mais certainement pas argent.

On ne peut réellement pas mettre éleveur et marchand d'animaux dans le même panier.

Et ensuite, les chiens ne sont pas des robots. On ne peut pas "fabriquer" un petit animal parfait selon la demande. C'est tellement fantasmé comme idée...
Même avec une sélection hyper contrôlée, il y a toujours une part d'inconnu... car les animaux sont avant tout des individus à part entière.
Et donc, oui, puisque tu faisais le parallèle avec le fait de choisir ses amis ou ses relations... c'est bel et bien la même chose au final. Si tu décides d'aller sur un forum spécialisé dédié à telle passion, c'est dans l'idée d'avoir plus de chances d'y trouver des gens avec qui tu auras des affinités pour discuter que dans un forum lambda.
C'est pareil avec les élevages. On s'y rend dans l'idée de trouver un chien (ou un chat) qui a plus de chances de nous correspondre. Mais pas LE chien parfait. Ce serait irréaliste. :P



Sinon, petit point historique pour rebondir ce qu'évoque @grizzlou : les chiens ne descendent pas du loup sauvage.
Les dernières études à ce sujet tendent à prouver que son origine serait un autre canidé, type coyote ou chacal, qui aurait de lui-même recherché la proximité humaine. D'abord pour ses restes, et petit à petit, pour un intérêt commun.

Par contre en effet, les chiens survivent mal à l'état sauvage. Ils vivent (beaucoup) moins longtemps, et pas seulement pour des raisons de ressources. L'absence de relation avec les humains les minent. Des observations de bénévoles sur les populations de chiens errants en Europe de l'Est ont notamment montré que les chiens qui avaient régulièrement des contacts avec les bénévoles, même sous la simple forme de caresses, sans forcément de surplus de nourriture, vivaient plus longtemps que les autres.
C'est une espèce qui a co-évolué avec nous, et qu'on le veuille ou non, la co-dépendance est réelle.

Et les bons élevages sont donc nécessaires, si on veut que ces êtres naissent et vivent dans de bonnes conditions à nos côtés.
 
Dernière édition :
G

grizzlou

Guest
denderah;4691427 a dit :
Les dernières études à ce sujet tendent à prouver que son origine serait un autre canidé, type coyote ou chacal, qui aurait de lui-même recherché la proximité humaine. D'abord pour ses restes, et petit à petit, pour un intérêt commun.

Par contre en effet, les chiens survivent mal à l'état sauvage. Ils vivent (beaucoup) moins longtemps, et pas seulement pour des raisons de ressources. L'absence de relation avec les humains les minent. Des observations de bénévoles sur les populations de chiens errants en Europe de l'Est ont notamment montré que les chiens qui avaient régulièrement des contacts avec les bénévoles, même sous la simple forme de caresses, sans forcément de surplus de nourriture, vivaient plus longtemps que les autres.
C'est une espèce qui a co-évolué avec nous, et qu'on le veuille ou non, la co-dépendance est réelle.

Et les bons élevages sont donc nécessaires, si on veut que ces êtres naissent et vivent dans de bonnes conditions à nos côtés.

Oups, merci de la précision, c'était un raccourcis un peu grossier de ma part pour expliquer mon point de vue ;)
 
C

cannelloni

Guest
undefined a dit :
Certes, mais en prenant un chien à la SPA, je choisis un animal... qui existe déjà ! Pas un animal créé de toute pièce par un éleveur qui cherche LA combo gagnante (bon caractère, poils doux mais pas trop longs, taille moyenne, etc...) pour se faire un max de fric.

Evidemment je choisirais en fonction de critères, évidemment je me dirais: je prends celui-ci qui est plus tranquille ou celui-ci qui aime bien les enfants. Mais c'est comme quand on rencontre quelqu'un :d On a des affinités envers un certain type de personne plus qu'avec d'autres... mais je ne demanderais jamais à ce qu'on fabrique un ami idéal pour moi, et je trouve immoral qu'on cherche à fabriquer LE chien à force de croisement, reproduction choisie, etc... J'aime les animaux, certains plus que d'autres mais si je veux un chien, je prends celui qui me plaît dans le refuge sans me dire "Ah, il est bien, mais j'en voudrais un avec des oreilles plus petites, c'est possible de m'en créer un ? Je reviendrai à la portée suivante !" Je caricature, mais le côté sur-mesure me dégoûte beaucoup. C'est un animal. J'en veux un qui me plaise, pas un que j'ai conçu moi-même à partir de critères "idéaux".
Pardon mais tu n'adopterai surement pas un animal que tu trouves hideux.. Comme tu dis, tu adopterai un chien qui te plait, mais c'est exactement pour ça qu'existent les élevages. Leur job de base, c'est de faire perdurer une race qui existe et qui correspond aux goûts de personnes souhaitant adopter. Si j'aime les chihuahuas de par leur physique et leur caractère, je ne vais pas aller adopter un labrador à la SPA ou même un jack russel. Il ne faut pas oublier qu'un chien de race, c'est certes une apparence, mais c'est aussi un mode de vie propre à chaque espèce. On prend un teckel pour la chasse ou un berger allemand pour la garde. C'est pour ça qu'il y a des éleveurs et une sélection au niveau des parents.
De plus, quand tu adoptes en refuge un animal adulte, tu ne connais pas son éducation, il est peut être agressif, irrespectueux ou sale, tu n'en sais rien. Les éleveurs ne sont pas que des reproducteurs, ils sont aussi éducateurs. Ma chienne est bien dans ses pattes parce qu'elle a grandi avec ses congénères dans un environnement familial qui l'a éduqué, mais si la même chienne avait passé quelques années en refuge, serait-elle la même ? Je ne pense pas. Je ne me serait peut être même pas retourné sur elle si elle m'avait aboyé du fin fond de son box, par contre j'ai tout de suite remarqué cette chienne joviale et gentille courant dans le grand jardin de son éleveuse. Donc voilà, refuge ou élevage, c'est le choix de chacun, mais je continue de penser qu'au moins, j'ai "payé" pour l'animal que je cherchait, un caractère typique de chihuahua et une apparence que j'aime ce qui facilite quand même vachement la cohabitation. Et je n'ai pas l'impression de l'avoir crée, au contraire j'ai choisis celle qui me plait en tout point et par chance, elle m'a choisit aussi.

Quand au côté sur mesure dont tu parles, il n'y a rien d'anormal à accoupler une chienne d'une race avec un mâle de la même race. Il faut plutôt s'en prendre aux particuliers qui croisent une yorkshire et un jack et qui vendent leur chiot 1000€ sur le bon coin avec le titre "chien de type yorkshire", ça c'est criminel, incompétent et ça s'appelle faire du fric sur le dos d'un animal, sans compter que la plupart ne sont ni vacciné ni castré lors de l'adoption. Résultat : les gens vont l'adopter puis être déçu lorsqu'il sera adulte car il ne ressemble pas à un yorkshire et il finira à la spa (sauf si la famille l'aime malgré tout mais malheureusement, c'est trop rare).
 
flo0;4691331 a dit :
bleumi;4691297 a dit :
L'idée qu'il y a "des éleveurs et des marchands de chiens" me rappelle "il y a des chasseurs et des braconniers". En gros il y a "pire" et "moins pire". Dans tout ça la question des droits de l'animal reste en suspend, l'animal reste une chose dont c'est à l'humain de décider le traitement.
Mais ce que je ne comprends pas dans votre discours, c'est que techniquement, les animaux se reproduisent de façon naturelle à l'état sauvage... =) Un bon éleveur, et c'est là que pour moi, il n'y a aucune faute, est quelqu'un qui regroupe un certain nombre d'animaux (chiens, chats, peu importe) ensemble et qui les "laisse aller à leurs instincts animaux" (j'ai pas de terme plus approprié) en arrangeant au maximum leur bien-être (et non de façon intensive complètement cruelle et stupide), parce qu'il les aime et qu'il a eu envie de se créer une meute.
En tout cas personnellement, c'est dans ce sens là que je le conçois. Si je veux trois chiens, c'est parce que je veux une "famille" (et que je préfère passablement les chiens aux humains) et dans ce sens là, c'est mon instinct "animal" qui joue un peu.

Je ne crache pas sur les refuges bien au contraire, et j'irai même probablement y faire un tour, mais pour moi un bon éleveur est quelqu'un de réfléchi qui ne cherche pas à atteindre un standard (et là, du coup, je ne suis pas d'accord avec toi @Lucas  =) ) mais qui élève simplement sa meute. Et dans une meute, ben parfois, faut que les petits sortent du nid et prennent leur envol.

C'est cet élevage là que je cautionne. Après, irai-je adopter un chien dans un élevage comme ça ? Peut-être, peut-être pas.
Oui, les animaux se reproduisent de façon naturelle à l'état sauvage, je ne vois pas trop en quoi ça contredit mon discours :) Si tu veux dire par là que, puisqu'il le font naturellement, nous sommes en droit nous-mêmes d'orchestrer leur reproduction, alors non nous ne sommes pas d'accord.
Si je comprends bien tes arguments, un bon éleveur laisse une part de "liberté" autant dans leur race que dans leur comportement. Ça soulève deux questions pour moi, cette "liberté" est toute limitée puisqu'elle reste encadrée par l'homme et suit toujours son propre intérêt (celui de se créer une meute) et non le bien-être de l'animal ; mais tu dis aussi que l'éleveur ne doit pas chercher à atteindre un standard, or ça contredit le discours des mademoizelles qui travaillent dans le milieu,  dont l'auteure de l'article : "L’élevage consiste à reproduire selon les règles d’un standard : toute race a son standard, ses propres spécificités physiques et psychologiques"

Parce qu'il y a une relation d'offre et de demande, de gens qui veulent un beau chien d'une race particulière, et d'éleveurs qui répondent à cette demande, c'est un système consommateur au milieu duquel l'animal n'est purement qu'un objet. La personne qui adopte en refuge va peut-être se diriger vers un chien qui lui plaira plus qu'un autre mais il est sur que l'intérêt de l'animal est de sortir du refuge. Celle qui adopte d'un élevage n'est pas dans l'idée de trouver une famille à un animal abandonné, mais simplement de répondre à son propre intérêt spécifique.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes