Mymy

Équipe madmoiZelle
cafeine;4871024 a dit :
Très bon article, un poil flippant (surtout quand je vois les histoires de certaines dans les commentaires...) mais vraiment intéressant!




@Mymy Désolée :shifty:
c’est de ta sécurité dont on parle --> soit "c'est de ta sécurité qu'on parle" soit "c'est ta sécurité dont on parle"

"le 112 dans tous les pays européens"

"savoir que, quoiqu’il arrive" --> "quoi qu'il arrive"
C'est corrigé, merci :fleur:
 
je ne suis jamais allée en Inde, et pourtant je me reconnais à 300% dans cette article.
Ce qui est rassurant c'est que je me suis toujours demandé " ce que j'avais" , une phobie du voyage/ peur de perdre les repères / une perte de moyen total hors de ma ville.
Pour les peu de fois ou je suis partie à l’étranger j'ai été prise de terrible angoisses, impossible d'avaler quoi que ce soit, je me sentais sans repère, perdue. Alors que pourtant beaucoup de pays m'attirent, mais une fois le pied posé au sol c'est l'angoisse totale :sad:

Du coup je ne sais pas trop comment je vais me sortir de cette impasse, à bientôt 25 ans je rêverais pouvoir découvrir d'autres capitales en toute simplicité, comme beaucoup de monde..
 
Super article, très bien écrit et qui tombe à pic!

Je vais en Inde dans un peu moins de 2 mois parce que c'est un pays qui m'a toujours fascinée, je saurais pas expliquer pourquoi. En Erasmus je traînais toujours avec un indien et un pakistanais, au boulot pareil mon buddy était français d'origine indienne, mon boss aussi; etc. J'adorais découvrir leur culture (et la nourriture <3)

Là c'est mon premier voyage seule et mon premier en Inde, mais je vais dans un hôtel tout petit en plein milieu de la foret dans le Kerala pour une cure ayurvédique avec massages, yoga, méditation et suivi médical. Tout est "safe", même les excursions seront encadrées. Donc je m'inquiète pas outre mesure (enfin ça dépend des périodes :shifty:)
 
Je pense que la façon dont on vit un voyage dépend certes de la destination, mais aussi des raisons du voyage et de l’état d'esprit dans lequel on part. Si on est déjà fragile et un peu perdue avant de partir ça risque d’être un peu plus un défi, même on se prend prend pour la baroudeuse forte et indépendante :rockon:.

Je suis partie 3 mois en Australie il y a quelques années. Je venais de finir 2 ans de CDD à l'étranger. J'avais envie de bouger mais je n'avais aucun plan pour la suite, ni boulot, ni ville ou même pays ou atterrir  - alors que moi j'aime bien planifier, ça me rassure. Du coup moi aussi je me suis tapée des petites crises d'angoisse de soir à l'auberge de jeunesse. Je pense que ce n'était pas vraiment à cause de ce que je vivais au moment présent, de l'autre coté de la planète , mais plutôt parce que j'étais bien perdue dans ma tête.
J'ai été surprise de rencontrer beaucoup de femmes 25-30 ans voyageant seules et tout aussi perdues que moi. (mon impression étaient que les plus jeunes et les garçons voyageaient souvent plus en groupe et pour faire la fête). On avait toutes fait des études, bossé quelques années dans notre branche puis tout claqué d'une façon ou d'une autre en pensant trouver la réponse à nos questions au bout du monde (au bout de soi ?) Pas toujours efficace comme méthode mais ça fait du bien de pas être toute seule.
Bref tout ça pour dire que je suis tout à fait d'accord avec les points 2. et 3., c'est important d'être en paix avec soi-même et de connaitre ses limites avant de se lancer dans de folles expériences autour du monde.
 
  • Big up !
Reactions : Allitché
Ce syndrome me terrifie :tears: ​

J'adore l'Inde, grace aux films. J'ai ete une vraie passionnee de films indiens (et je n'ai pas vu que des films "Bollywood", j'ai vu des films du Sud, des films d'auteur etc), je lisais aussi des romans indiens, j'ai fais de la danse indienne (un an de classique Bharata Natyam et 2 an de Bolly), j'ai meme essaye d'apprendre l'Hindi :lol: (la seule phrase que je retiens de mon cours c'est "zindagi Mushkil Hai = la vie est difficile :lol: ), j'adore l'histoire de ce pays, les couleurs et sa culture riche. ​

Mais alors ca me terrifie d'y aller, je m'y sens pas prete du tout ! J'ai une ancienne amie, rencontree sur un forum bolly, qui y est allee avec ses parents, dans des conditions "safes", et ca l'a vraiment retournee. (Depuis, elle a arrete les films d'ailleurs). En sachant qu'elle est sensible comme moi ca me rassure pas du tout. ​
J'ai une autre ancienne amie, tres baroudeuse par contre (elle a beaucoup voyage en Amerique Latine), qui a aussi mal vecue son voyage la bas, donc ca me terrifie encore plus XD ​

(et puis je connais d'autres personnes pour qui ca s'est tres bien passe aussi !) ​

Mais bon, je sais que si je vais en Inde, j'aimerais aller soit dans le nord nord, dans les montagnes soit au Kerala. Ce sont des regions qui me paraissent beaucoup moins dur en general et surtout eviter les grosses villes !​

Mais j'aimerais bien voyager un peu plus avant d'y aller, et surtout d'y aller bien accompagner ! ​
 
je te comprends ! ça fait actuellement un peu plus d'un mois que je suis en Inde et je suis arrivée par Chennai. c'est la première fois que je vais en Inde et quand je me suis promenais dans la ville j'avais envie de pleurer. je me suis dis que je tiendrai jamais un mois et demi. en 1h30 j'ai eu le droit aux lépreux, aux malformés, aux enfants mendiants, a tout les gens de la rue qui te fixent, à la puanteur, des déchets partout, les poules, les vaches, les chèvres et les chiens partout et même à un homme mort sur le bord de la route.... mais tout ça est spécifique à Chennai, tout le reste de l'Inde est à mille lieux de ça ! même Bombay est appréciable. il faut juste se tirer au plus vite de Chennai après atterrissage... et surtout ne pas aller en Inde seul, c'est beaucoup trop dépaysant et la sécurité du groupe est importante pour encaisser la dureté du pays...
 
J'ai vecu ça aussi mais en plus leger quand je suis partie vivre au Maroc car j'avais eu un stage de plusieurs mois. Le premier mois a été tres dur pour les memes raisons evoquées dans l'article, mais surtout car on a rien pour se raccrocher. Heuresement je me suis vite fait des copains français, et trouver des petits endroits où regnaient une ambiance française, meme si j'adorais vivre à la marocaine! J'avais l'impression que retrouver des petits bouts de France de temps en temps m'aider à ne pas perdre pied!!
 
Merci pour cet article, qui n'a pas pour but de relayer des clichés et d'écorner l'image de l'Inde mais juste de faire partager un ressenti, et de dire que non, les voyages c'est pas toujours que du bonheur et de l'émerveillement et qu'on a le droit d'avoir des limites.

Et je commente en connaissance de cause puisque j'ai vécu la même chose ! Je suis allée en stage en Inde, à Bombay. Dès l'arrivée à l'aéroport, je me suis sentie très oppressée... Pourtant la chaleur étouffante je connais et j'ai jamais eu de problème, et le bordel c'est quand même assez fréquent dans les aéroports...
Puis le soir à l'hôtel (pourtant largement correct et avec la clim en plus), crise d'angoisse en pleine nuit. J'ai pensé "si là tout de suite on me donnait un billet d'avion pour la France je le prendrais !".

Le reste du séjour (on bougeait les week ends pour visiter), j'ai alterné entre les moments où j'arrivais à profiter du moment et admirer les lieux, les moments où je me sentais oppressée ou tout simplement pas à ma place (par ex quand on passait dans des quartiers pauvres, j'avais honte que l'on se promène tranquillou, à faire nos touristes, au milieu de cette misère), d'autres où j'avais le mal du pays (où comment rêver du Morbihan quand on est sur une plage crado de Bombay), et bien sûr des crises d'angoisses...

J'ai moi aussi tenu grâce à mon ordi, internet, et les discussions à distance avec mes amis.

Ajoutez à ça que j'étais pas hyper en forme sur le plan digestif :lol: donc j'ai fini par rentrer plus tôt que prévu.

Après mon retour le plus dur a été l'incompréhension des gens : "tiens t'es là toi?" "ah bon t'as pas supporté"(entre les lignes "chochotte") "bah moi j'ai jamais eu de problème de ce genre, rholala, pourtant je suis déjà allé à Bali avec mes parents et tout" (LOL)

Certains comprennent et disent qu'ils ne s'y verraient pas non plus... Mais je pense qu'il s'agit surtout de sensibilités personnelles, pas d'une tendance générale à être trop fragile mais plutôt des limites personnelles, en fonction de la culture, du mode de voyage etc...

Je me suis beaucoup remise en question suite à cela ("je suis trop fragile blablabla"), mais étant donné que mes autres voyages s'étaient toujours bien passés (pas dans un pays aussi différent certes mais quand même j'ai jamais eu le mal du pays avant), je préfère ne pas rester là dessus et me dire que c'était une mauvaise expérience...

Par rapport à l'Inde en général, ça m'a dégoûté de Bombay et d'un certain mode de voyage, mais pas du pays et j'aimerais y retourner dans d'autres conditions. Un voyage plus cool (les gens avec qui j'étais faisaient tout au pas de course et s'en foutaient que je suive ou pas), en faisant plus attention à mon rythme, dans des lieux moins touristiques (pas ceux où tout est un prétexte pour te soutirer de l'argent... mais bon c'est le jeu ma pauvre lucette), prendre le temps de rencontrer les gens...

Car oui en dehors de ça j'ai vu des choses splendides et (dans les lieux moins touristiques encore une fois) eu l'impression que les indiens étaient très prévenants et accueillants.

Bref merci de contribuer à me déculpabiliser de cet échec, non ça n'arrive pas qu'aux princesses habituées à leur petit confort :drama: mais ça tient plus au pays en lui-même et au choc des cultures ! (bien qu'encore une fois beaucoup ne ressentent pas cela)

(désolée pour le pavé)
 
chandernagor;4882052 a dit :
scarlet-rope;4873427 a dit :
(j'espère toujours un retour de l'expérience de @chandernagor sur la question :cretin:)
Hehe, du coup je réponds un peu à l'arrache!

Je n'ai jamais souffert personnellement de ce problème, par contre j'ai vu mon copain faire une grosse crise d'angoisse dans les jours suivant son arrivée, qui s'est calmée en arrêtant la Savarine (médicament préventif contre le palud qui peut avoir toutes sortes d'effets secondaires). Et puis j'ai eu l'occasion de discuter avec quelqu'un du consulat de France qui m'a décrit des cas assez spectaculaires de voyageurs frappés par ce syndrome.

Pour ma part j'étais plus dans l'idéalisation du pays en fait (qui est un peu le revers de la même pièce je dirais). Et puis au fur et à mesure des voyages certains aspects ont perdu de leur charme de départ, notamment la cuisine (ne me parlez plus jamais de cumin) et l'hyperactivité des villes. On ne peut pas flâner dans la rue en Inde, on est constamment ramené à la réalité par la foule, le concert permanent des klaxons, les odeurs plus ou moins nauséabondes, les trottoirs défoncés et jonchés d'ordures, la circulation infernale... ça génère beaucoup de fatigue et d'irritation chez moi, donc j'aurais du mal à supporter ce genre de quotidien sur du long terme. Et puis c'est sans compter certains spectacles bizarres, incongrus, voire carrément choquants auxquels on assiste parfois au milieu de l'indifférence générale...
Tout ça pour dire qu'effectivement, l'environnement met rapidement les nerfs à l'épreuve, donc je comprends que certains voyageurs réagissent de façon très épidermique en mettant les pieds en Inde.

Après même si j'ai eu des moments moins marrants que d'autres, je ne regrette pas du tout les voyages que j'ai faits en Inde. J'estime qu'ils ont contribué à me rendre plus autonome et adaptable, j'ai vu des trucs qu'on ne voit nulle part ailleurs, j'ai fait de très belles rencontres... pour l'instant, même en incluant les trucs pas cools, c'est sans doute l'expérience la plus enrichissante de ma vie.
Merci pour ta réponse, je me doutais que ce serait intéressant!

En revanche, en tant que grande amoureuse de la cuisine indienne, ce serait une tragédie pour moi de ne plus aimer le cumin :yawn:
 
Moi c'est New York qui m'a flinguée. J'y ai passé quatre jours, c'était le pire voyage de ma vie. La ville me terrifiait, le pote avec qui j'étais ne comprenait rien à ce qui m'arrivait ("Quand tu stresses, respire et calme-toi - Merci mec, j'y aurais pas pensé toute seule") et croyait juste à un caprice ("Mais putain arrête avec cette carte, qu'est-ce que ça peut te foutre qu'on passe par la 42e au lieu de la 43e ? - Ca me fout que j'essaie désespérément de me raccrocher à quelque chose que je connais et que je comprends") et j'avais juste envie de me cacher dans la chambre de l'auberge de jeunesse, sans lui, barricadée seule dans le silence et le calme. Quand on a quitté la ville (gros coup de flip pendant deux heures, à la limite des larmes parce qu'on a un peu galéré pour trouver notre route : panique qu'on soit coincés à New York pour toujours), tout s'est calmé. Je suis redevenue calme, sereine et souriante, partante pour faire plein de choses.
 
  • Big up !
Reactions : Allitché

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes