Article super intéressant, merci! C'est juste dommage parce que ça a l'air d'avoir effrayé plusieurs Madz!

Je reviens d'Inde aujourd'hui où j'ai passé 3 semaines avec une copine, et voilà mes conseils pour celles que ça tente de partir (j'y étais en tous 2 fois 3 semaines donc je ne me prétends ni experte du pays ni des manières de voyager là-bas hein, c'est juste ce qui moi m'a semblé important et qui a fait que mes voyages là-bas se sont passés sans problème):

- Préparer son voyage. Je suis sûre qu'il est possible que tout se passe bien si on y va à l'arrache mais tout est tellement perturbant et chaotique que ça aide drôlement et c'est beaucoup moins fatiguant de savoir au moins où on va et comment. Nous on a opté pour la version chic: voiture avec chauffeur. Ca nous est revenu à 50 euros par personne par semaine, on trouvait que ça valait le coup vu qu'on a beaucoup beaucoup bougé!

- Se ménager un peu de temps pour souffler au calme. A mi-voyage on a fait une nuit dans un très bel hôtel au milieu de rien, ça nous a permis de vraiment recharger les batteries avant d'entamer Jaipur, Agra et Delhi. (En parlant de calme je vous conseille très très fort de partir avec des boules quies)!

- Se renseigner sur le pays. Il y a beaucoup de choses moches en Inde (l'extrême pauvreté, le système de castes et la condition des femmes pour ne citer que ça). Alors bien sûr si on se le voit comme ça c'est super violent. J'ai eu la chance d'avoir des guides supers lors de mon premier voyage qui m'ont expliqué le pourquoi le pays s'était développé comme ça. Ca n'excuse rien, ça ne rend pas les choses belles mais de comprendre ça aide quand même je trouve.

- S'écouter. Bien sûr on a envie de profiter à fond de tout, (sauf quelques chanceux on a tous un temps bien trop limité là-bas) mais c'est important de savoir s'écouter. Autant ça nous est arrivées de rentrer seules la nuit à Delhi (bon franchement à partir de 22h-22h30 ça se vide et c'est moins fun), autant parfois la journée on sentait pas du tout un endroit et on s'est barrées vite fait. Ca se trouve c'était pas justifié du tout mais l'Inde ça bouleverse et ça fatigue assez comme ça, pas la peine de se rajouter soi-même des challenges.

- Lâcher prise. En Inde (dans les villes et les coins touristiques surtout) on est constamment sollicités. Des gens qui veulent de l'argent, qui veulent te vendre quelque chose, qui veulent ta photo, qui veulent simplement te parler... C'est assez éprouvant. Si en plus on s'énerve à cause du manque d'organisation ou parce que tout le monde veut nous arnaquer c'est juste pas possible.

Bon voilà. Je suis sûre que des Madz plus expertes auront des conseils bien plus intéressant sur le sujet. C'est juste que comme je reviens il y a 2 heures de là-bas avec des étoiles plein les yeux (et un gros coup de triste à l'idée d'être rentrée) j'avais envie d'encourager les Madz qui n'osent pas à y aller, c'est vraiment une expérience incroyable!
 
Ah je viens de lire l'article en relation avec vos commentaires (et le contraire) et je me retrouve tout à fait là-dedans ! Et pour cause, j'ai vécu et travaillé 6 mois à Chennai, fin 2014 début 2015... je ne saurais dire si j'ai aimé ou détesté cette expérience, mais une chose est sûre, cette ville, ce pays, ne m'ont pas laissé indifférente et j'en suis sortie changée.

Pour ma part et suite à ce que disait cette Madz dans l'article, j'ai mis plus d'un mois à m'adapter à la vie là-bas et étais déjà en larmes le deuxième jour, à me demander ce que je faisais là. Mais plus encore, avant la fin de mon contrat et longtemps avant, j'avais cette envie irrépressible de rentrer en France : comme si ma vie en dépendait !
Je me sentais mal là-bas : trop chaud, trop différent, trop de bruit, trop de crasse, trop de...tout ! Au bout d'un moment j'ai pété un câble. Je n'en pouvais plus, j'étais en colère contre la Terre entière et en voulais à tous les indiens que je croisais. J'ai pris 6 kg les 4 derniers mois, mes cheveux ne ressemblaient à rien, j'étais fatiguée du rythme de travail (13h-22h, calée avec la France), je ne m'entendais pas si bien que ça avec mes collègues français, j'en avais marre de négocier tous les matins et soirs pour aller au boulot, de la bouffe trop grasse, du rythme de vie, etc. Sous l'impulsion de ma supérieure, je suis rentrée 3 semaines en France pour le Nouvel An et bosser dans les bureaux parisiens (pile au moment des attentats contre Charlie Hebdo, ce qui ne m'a pas aidée plus, ahah), et je n'avais pas du tout envie de revenir pour la fin de mon contrat. Le jour où il a fallu reprendre l'avion, ça a été un déchirement : j'allais me retrouver à nouveau dans ce pays qui me volait ma santé. Contre toute attente, comme je savais que j'allais finir mon contrat 2 mois plus tard (et que des collègues étrangers avec qui je m'entendais très bien étaient arrivés), l'attente a été moins longue et moins pénible (merci aussi Tinder, de m'avoir fait rencontrer ce bel Australien :cretin:).

Paradoxalement à toute cette "mauvaise expérience", j'ai aussi vécu l'Inde via ses bons côtés : rencontres avec des locaux très cool, bouffe très bonne (même si pleine de graisse, ahah), bilinguisme et compréhension de l'anglais indien, visites de quelques belles villes d'Inde, soirées de folies avec les collègues français et étrangers avec qui je m'entendais bien, expérience de la dure négociation à l'indienne et surtout la FIERTÉ d'être sortie de ma zone de confort et d'être arrivée à vivre et travailler pour la première fois dans un pays étranger (baptême du feu, à ce niveau !) + l'apprentissage du LACHER-PRISE (comme disait MadMalou au-dessus). Je ne dirais pas que j'ai été profondément changée mais quelque chose s'est débloqué en moi, et pour ça, je suis super fière d'avoir fait le pas de partir. J'avais besoin de découvrir qui j'étais vraiment, après de longues années "d'errance".

J'espère que cet énième retour pourra peut-être donner envie aux Madz non convaincues de sauter le pas, si jamais elles en ont l'opportunité (c'est ce qui m'est arrivé : fin de mon contrat précédent avec rien ensuite, opportunité de partir donc CV + LDM, entretiens et j'ai été prise, et pour une fois dans ma vie, je n'ai pas réfléchi !).
Je ne dis pas que ça sera facile, mais c'est une super expérience de vie. :)

Cheers à toutes ! :top:
 
Il m'a fallu 3 semaines pour m'adapter. Et je suis assez d'accord avec tout ce qui a été dit: il faut lâcher-prise. J'ai pleuré, je voulais rentrer, je me disais que j'étais folle d'être venue. Et finalement, au bout de 3 semaines, tout s'éclaire. Et là, l'expérience devient magique.
Mais je comprends totalement que certaines personnes ne puissent se faire à l'Inde (même si entre Delhi et l'Himalaya, la différence est énorme). C'est fou, c'est "trop". Il faut l'apprivoiser, laisser de côté tous ses repères...et on s'y fait, ou pas. Et s'y on ne s'y fait pas, c'est pas grave. On ne peut "être de partout", certains endroits nous conviennent mieux que d'autres.
 
  • Big up !
Reactions : Allitché and Ann-Lou
Je suis partie en Inde cet été à Calcutta travailler chez mère Teresa, je suis rentrée il y a deux semaines assez malade. Bref avant de partir j'avais beaucoup d'appréhension car nous allions à Calcutta, alors pour commencer à découvrir ce beau pays, on a fait fort. et finalement, je me fais assez peur, car je n'ai pas été choqué, je suis arrivée à Calcutta et je me suis de suite adapté au pays, je n'ai pas eu le mal du pays, j'ai travaillé dans les centres de mère Theresa sans ressentir la moindre gène (bien évidemment, la pauvreté, les enfants des rues, les personnes malades m'ont quand même touché), mais j'ai l'impression d'être "sans coeur" car je n'ai pas été choqué plus que ça...

Le pire pour moi c'était les odeurs, ensuite le bruit incessant et la chaleur... Je m'y suis jamais habitué. Mais sinon j'ai adoré, et je comprend très bien que des personnes ne supporte pas l'atmosphère de ce pays.

Si vous voulez découvrir, j'ai écrit un article sur mon blog pour bien préparer son voyage en inde, avec des petites infos et des anecdotes sur le pays : http://meltingpoe.blogspot.fr/2016/09/preparer-son-voyage-pour-linde-calcutta.html Bientôt j'en écrirais un sur le volontariat chez Mère Theresa et un autre sur les visites à faire à Calcutta et Bénares !
 
  • Big up !
Reactions : Shurto

EdocSil

Ambassadrice de Ville
Au vu des commentaires; cela confirme ce que je pensais... L'inde tu l'aimes ou tu la détestes. En même temps c'est compliqué de rester insensible face à ce pays. Leur Slogan Incredible India est parfait!
Je suis en échange en Inde depuis un mois maintenant et je n'ai jamais été aussi épanouie de ma vie (Je raconte meme mes aventures ici http://gotocalicut.esy.es/ ) Mais d'autres étudiants ont vraiment du mal.
 
  • Big up !
Reactions : Allitché
Je ne sais pas ..

Je suis arrivée en Inde avec une boule au ventre mais je me l'explique par le fait que j'avais entendu tellement de choses négatives sur l'Inde ! (Je venais de un an d'expatriation en Thaïlande où il est très facile de vivre !

On m'avait raconté qu'il y avait des viols partout, que j'étais folle d'y aller seule et surtout en étant une femme ! sachant que j'y allait seule pour une semaine seulement et que mon meilleur pote me rejoignait pour le reste du voyage calmos !

Bref voyez dans l'état psychologique dans lequel j'étais en prenant l'avion ! Bon après je suis arrivée à Chennai ville très peu touristique où j'ai croisé un blanc sur la plage en 2 jours ! Pas évident tout de même donc un peu tendue surtout que j'ai eut la fameuse arnaque du tuk tuk qui vous emmène dans des boutiques toute la journée pour toucher sa commission (et qui regardait des films porno sur son portable en m'attendant!). Bon Chennai c'est pas terrible comme ville mais après le reste était très chouette et au bout de 3 semaines, (oui c'est long pour se détendre) je me suis calmée ! Et j'ai vraiment apprécié, on rigolait dès qu'on voyais un truc improbable (du style un mec seul avec un petit panier sur sa tête qui travaille dans le but de dégager toute un immeuble effondré ! beaucoup trop de courage pour un seul homme!) ... donc je ne sais pas si c'était nerveux ou non mais tout me faisait rire les négociations hallucinantes, les animaux, les enfants qui t'arrachent ton sac pour prendre ton porte feuille, tout, enfin c'est l'Inde.

Au final si il y a un truc que je regrette c'est bien d'y être allée en dehors de la période touristique et surtout à "contresens" des circuits des européens on est allés d'est en ouest alors que tout le monde fait le contraire !

Et oui d'habitude, je suis comme tout le monde je déteste les touristes (en étant moi même une touriste vous connaissez ça hein!), je veux vivre le pays, vivre la culture etc, mais en Inde, on a tellement de différences culturelles que non, ça ne marche et on préfère se raccrocher aux autres touristes de temps à autres. C'est pour avoir des repères je pense, et se rassurer peut-être.

Enfin voilà je veux y retourner c'est tout, je ne m'y sens pas particulièrement chez moi (alors que ça a pu être le cas en Thailande, en Jordanie ou au Népal) mais voilà je veux ressortir de ma zone de confort et voir une fois de plus ce dont je suis capable car là j'ai fait qu'un mois, c'était pas grand chose ;)
 
Super article !
Pour ma part je vais peut-être m'envoler pour le Cambodge l'an prochain... Mais j'ai peur ! Je n'ose même pas postuler pour le stage tellement j'angoisse de ne pas être à la hauteur, et de réagir de cette façon justement. En fait je n'ai jamais voyagé bien loin mais je ressens le besoin d'un vrai dépaysement, de quitter le mode de vie occidental. Donc j'en ai besoin mais je sais pas si je vais y arriver :dunno:
Ne t'inquiète pas, au Cambodge il y a beaucoup de références à la France et aux cultures occidentales en général ! C'est hyper peace et y a beaucoup moins de monde (j'aimerais trop y vivre!).

C'est une ancienne colonie française (ça faisait partie de l'Indochine) et donc tu peux même y trouver du pain pour ton petit déj !! Tu peux y aller tranquille ça n'a rien à voir avec l'Inde ! et puis les cambodgiens sont très expressifs et souriants. :d En plus, y a plein de touristes et c'est à taille humaine ! you can go Mad ;)
 
  • Big up !
Reactions : Alexandra David-Néel

EdocSil

Ambassadrice de Ville
@stephouw Pour le coup j'achève mon deuxième mois en Inde et je me sens beaucoup plus à l'aise maintenant que je sors des circuits touristiques que pendant mon premier mois! Moins d'arnaque, moins l'impression d'être un pigeon!
 
Il fallait que je réagisse, car je lis ici beaucoup de commentaires négatifs, aux antipodes de ce que j'ai vécu! Je suis partie en Inde 4 mois dans le cadre d'un échange universitaire et pour le moment, cela a été le plus beau voyage de ma vie. J'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce pays attachant, et ses habitants... attachiants!

Je vivais à Mumbai qui est un peu à part car c'est la ville la plus développée d'Inde. Mais du coup le contraste entre richesse et pauvreté y est plutôt violent. Je suis partie pleine d'a priori, j'avais en tête "Slumdog Millionnaire" et pas mal d'histoires affreuses qu'on m'avait racontées, j'étais aussi persuadée de tomber horriblement malade au moins une fois. Pourtant j'étais inexplicablement attirée par ce pays, son côté coloré, bordélique, mystique. Je suis donc partie avec un peu d'appréhension quand même. Pour sortir seule de l'hôtel la première fois, j'ai dû me faire violence, le trajet en taxi depuis l'aéroport ayant suffit à me donner une idée du chaos qui régnait dehors. J'étais couverte des pieds à la tête malgré les 34°, la main sur le sac car j'avais peur de me le faire voler, je n'arrivais à distinguer aucun magasin dans le bazar des échoppes bancales collées les unes aux autres... J'en ris beaucoup maintenant, parce qu'après quelques jours tout était devenu si évident, et parce qu'il n'y avait vraiment pas de quoi avoir peur! En 4 mois, je n'ai pas eu un seul souci. Il est vrai que je n'ai pas voyagé seule, excepté dans Mumbai, et que je n'aurais pas pris le risque, mais jamais on ne m'a agressée ou on n'a essayé de me voler quoi que ce soit. La grande majorité des gens est bienveillante et hyper amicale envers les touristes, ils sont conscients de l'image qu'a l'Inde et ils veulent que nous aimions leur pays! D'ailleurs on m'a souvent répété "our guest is our god".

Oui, c'est vrai, il y a de la pauvreté. Mais regardons chez nous... Dans quelle situation se trouvent les sans abris en France? Dans un pays riche, qui pourrait les aider s'il le voulait! Ils sont moins bien traités que des chiens, on ne les regarde même pas quand ils nous saluent. Cela me révolte et me choque profondément. Même si l'Inde est très pauvre, elle a mis en place des choses pour aider sa population. Hôpitaux publics entièrement gratuits, écoles publiques qui distribuent un repas par jour aux enfants, le plus grand système de sécurité alimentaire au monde avec distribution de produits basiques aux nécessiteux... Et en plus il y a beaucoup plus de solidarité que chez nous. Un Indien qui avait visité Paris m'a d'ailleurs dit "Je suis désolée de te dire ça, Paris c'est très beau, mais je préfère vivre ici. Je trouve qu'à Paris, il n'y a pas d'amour". Par exemple, la famille chez qui je vivais donnait de la nourriture à une famille pauvre presque quotidiennement, et il est très commun de donner de l'argent à un mendiant. Et puis comme on peut faire commerce de tout, les mendiants arrivent à se débrouiller, ils ne meurent pas de faim. Donc finalement, je n'ai pas trouvé la misère plus dure à supporter qu'en France. Chez nous aussi, il y a des enfants dans la rue. Ils ne sont pas aussi sales, mais sont ils plus heureux? Après, je ne suis jamais allée dans l'Inde rurale, il se peut que se soit très différent. Heureusement les choses changent très vite. Bon le gros problème, c'est l'éducation. Si les enfants des rues ne reçoivent pas une éducation, ils ne s'en sortiront jamais... or l'école publique est déplorable. Les profs sont payés quoi qu'il arrive, et n'ont pas un grand sens du devoir donc le plus souvent ils font juste garderie...

Oui, c'est vrai aussi, l'Inde c'est très sale. A Mumbai, certains cours d'eau servent de déchèterie. Et la mer, que dire de la mer? Et bien c'est la plus grosse des déchèteries puisque les cours d'eau s'y jettent. Il y a aussi beaucoup d'ordures dans la rue, car les gens jettent tout par terre. Là encore, problème d'éducation. Et puis il y a beaucoup d'animaux dans les rues, ce qui n'aide pas. C'est vrai que la vue et l'odeur sont difficiles à supporter, mais ça vaut vraiment le coup de dépasser ça!

Dernière chose qui pourrait rebuter certains... les arnaques! Oui, les indiens essaient sans arrêt d'arnaquer quiconque ayant la peau pâle (une copine indienne y avait le droit aussi!). Mais je pense que si j'étais pauvre, je tenterais ma chance également. Ils sont parfois bien relous, il faut parfois marchander très longtemps, mais personne ne s'est jamais montré agressif envers moi. Au contraire, souvent les négociations les font marrer! De toutes façons c'est dans leur culture alors pas moyen d'y couper. L'astuce c'est de connaitre le prix des choses et de ne pas hésiter à bluffer en mode "non mais tu sais j'habite ici depuis 6 mois je suis pas une touriste". Et tout se passera très bien!

Ah et j'oubliais, il y a aussi le chaos. Oui, c'est le bordel partout, la circulation est super dense et sans règle apparente, les administrations sont extrêmement corrompues, les démarches administratives interminables, les transports incertains, rien ne se passe jamais comme prévu... Pour résumer je dirais que les Indiens font du mieux qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont, mais il suffit de se le mettre dans la tête et de s'y préparer!

En tous cas, ça valait vraiment le coup d'affronter la pauvreté, le chaos, les mauvaises surprises, les contre-temps, la démonétisation, les négociations ardues, la foule, la folle circulation, la saleté, un accident de scooter, pour...

Pour cette incroyable croisière sur le Gange au lever du soleil, pour les superbes balades sur les ghats de Varanasi la mystique, pour avoir l'immense chance d'admirer un tigre sauvage dans son milieu naturel, pour cette magnifique randonnée dans les champs de thé à Munnar, pour cette émotion qui m'a saisie face au temple troglodytique d'Ellora, pour l'ambiance décontractée de l'Inde du Sud, pour fêter le festival de Ganesha et se joindre à la ferveur ambiante, pour la découverte du Rajasthan - le pays des rois, pour la cuisine indienne, nouvelle, surprenante et délicieuse, pour avoir eu l'occasion de chevaucher un cheval Marwari, le cheval des Raja, pour les plages de Goa, pour découvrir un autre mode de vie, pour tout ce que j'ai appris là bas, pour tous ces gens géniaux que j'ai rencontré, pour leur large sourire, leur gentillesse et cette façon tellement indienne de dodeliner de la tête d'une façon qui ne veut dire ni oui, ni non et qui me fait trop craquer!

Voilà, désolée pour le roman mais j'ai tant aimé l'Inde que je ne pouvais pas ne pas prendre le temps de partager mon expérience et mon point de vue...
 
Dernière édition :
J'ai passé un mois en Inde en Octobre dernier, et je peux comprendre le "on l'aime ou on la déteste" mais je ne suis pas forcément d'accord.
C'est hyper ambivalent comme pays, parfois je me disais " mais qu'est ce que je fous dans ce pays de malade" et la seconde d'après je m'émerveillais. C'est assez indescriptible en fait, le chaos, les odeurs, les regards, le bruit. C'est "trop" , tout le temps, ça ne s'arrête jamais. C'est vraiment une sollicitation permanente à tout les niveaux.
Et en même temps qu'est ce que c'est beau, et riche, les gens sont majoritairement extrêmement gentils, très curieux (parfois trop), je ne compte même plus le nombre de fois ou on m'a prise en photo.
En fait je pense qu'il faut vraiment le voir pour le croire, j'étais en tour d'Asie de 6 mois, et paradoxalement c'est le pays duquel j'avais le plus envie de partir, mais aussi le plus enrichissant et intéressant .
Mais allez y, pas seul(e), je pense que ça peut être vraiment violent pour une nana seule, mais vraiment, ça vaut le coup.
 
  • Big up !
Reactions : Margozamer
Ma mère et moi sommes parties deux semaines en voyage en Inde à la Toussaint. Je n'avais jamais entendu parlé du syndrome indien et nous n'avons pas vécu de situation similaire à celle de cette mademoizelle, mais comme elle le décrit si bien, c'est le voyage le plus dépaysant qu'il m'est été donné de faire! Absolument tout est différent de ce que nous connaissons, la rue est grouillante, bruyante, les odeurs sont fortes, la religion est plus qu'ultra omnipresente! Imaginez vous vivre au son des klaxons, des appels à la priere, des cloches d'église, des chants, des cris ; entouré de gens qui vous interpelle incesement ; l'odeur de l'encens ; les vaches, les chèvres, les cochons et les volailles qui se baladent librement dans les rues etc. l'Inde c'est tout ça et plus encore !
 
@Nastja
Oui en effet si ne pas retrouver le confort à l'européenne t'inquiète, l'Inde n'est pas à tenter tout de suite. Et je pense que même en hôtel 5* et avec chauffeur privé tu aurais des surprises! Après il s'agit d'y aller par étapes, j'avais déjà voyagé en Asie, notamment en Thaïlande qui est un peu à mi chemin au niveau des conditions de vie. Ce n'est pas aussi chaotique que l'Inde, mais c'est déjà bien dépaysant! Chaque chose en son temps, le but c'est de se faire plaisir :)
 
  • Big up !
Reactions : Nastja

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes