Bonjour à toutes, je suis Doug, l'auteur de ce témoignage.

En préambule, je tiens à adresser deux remerciements : le premier à Mélissa et à toute la rédac', pour m'avoir permis de me livrer, ainsi que pour leur réaction plus qu'exemplaire sur les réseaux sociaux (je suis les réaction en direct sur FB, Twitter ainsi que sur le forum). Le second à vous, forumeuses, pour vos messages de soutien qui me touchent au-delà de ce que les mots sauraient exprimer.

Je vais être tout à fait franc avec vous, mon objectif lorsque j'ai choisi de confier mon témoignage à Madmoizelle était double. Il s'agissait d'une part d'une thérapie, de faire sortir toute cette souffrance, et d'autre part d'essayer d'apporter ma pierre à l'édifice de la prise de conscience des violences sexuelles. Dans un cas comme dans l'autre, j'ai l'impression d'avoir réussi et j'en suis très heureux.

La partie où l'auteur parle d'une cascade de violence, où il commence à avoir une sexualité pornorgaphique, est intéressante : on voit qu'il y a un rapport de violence réciproque qui s'installe, de manière insidieuse et qui devient une forme de normalité pour chacun alors que de l'extérieur, c'est malsain. Finalement peut être que cette violence dans la pratique était un moyen de "se venger" du rapport imposé par cette femme, qui se sert de la culpabilité de son compagnon, en l'attaquant et le rabaissant, jusqu'à mettre en cause sa virité pour obtenir ce qu'elle voulait. M'est d'avis qu'elle n'a probablement pas pris plus de plaisir que lui dans ces pratiques, il n'y a rien de pire que quelqu'un qui fait ça à contre coeur et ça se sent. Peut être que le plaisir résidait plus dans l'emprise, la manipulation, un sentiment de toute puissance, d'appropriation du corps de l'autre etc...
Je trouve ton analyse très intéressante. Je n'ai pas la prétention de comprendre et connaître la totalité de mes processus psychologiques, donc je ne peux te répondre de manière totalement certaine. Pour ma part, j'ai toujours considéré ce tour de ma sexualité comme un moyen de la dégoûter de la chose, mais aussi d'abréger l'acte en faisait moi-même les choses (je pense que tu comprendras ce que je veux dire).
Toutefois, je pense qu'il y a peut-être une part de vérité là-dedans, peut-être y avait-il un besoin malsain de me réapproprier mon corps au travers d'une domination de son corps à elle. Je n'ai pas la réponse, je ne l'aurai sans doute jamais, mais je te promets d'y réfléchir.

La violeuse a t-elle pris conscience de ce qu'elle a fait ? L'auteur lui a t-il reparlé depuis ?
Nous avons gardé un peu contact (difficile de rompre du jour au lendemain une telle relation de dépendance), mais je lui ai jamais parlé de ça. Pour être parfaitement exact, j'avais déjà coupé tous les ponts lorsque j'ai pris conscience de ce qu'il s'était exactement passé, trop tard donc pour en parler avec elle.
Je ne peux pas l'affirmer, mais je pense qu'elle n'a aucune conscience de ce qu'elle a fait et qu'elle pourrait tout à fait lire cet article (ou un autre du même genre), sans faire le lien avec son propre comportement.

Encore une fois, merci à vous toutes pour votre soutien. J'aurais voulu faire une réponse individualisée pour chacune, mais vous êtes trop nombreuses :)

Doug
 
J'ai lu ce témoignage avec une boule en travers de la gorge... :tears:
Je ne sais pas quoi dire, hormis le fait que je suis de tout cœur avec toi Doug, je te souhaite de pouvoir continuer ta vie, d'être heureux. :fleur:
J'ai envie de hurler contre cette société qui veux nous mettre dans des moules, qui nous pointe du doigt dès qu'on en sort, qui blâme la victime alors qu'elle n'est pas coupable.
 
:bouquet:Merci pour ce témoignage Doug, vraiment très intéressant et instructif.
Je savais que les violence conjugales contre les hommes existaient mais j'avais lu ni entendu un témoignage. Merci de ton partage. Cela rappelle à quel point il faut toujours être bien attentif à l'envie de l'autre et de ne pas prendre cette envie pour acquise.

En tout cas encore merci pour ton partage et bravo pour ton courage.
Je te souhaite tous le bonheur possible! :hugs:
 
C'est bouleversant ce genre de témoignage, et démoralisant.

C'est fou, cette façon de rendre la sexualité systématique. Comme si le sexe c'était obligatoire, comme si on était obligés de coucher quand on est amoureux. Sauf que non, le cul c'est pas automatique, que ce soit du côté des femmes ou du côté des hommes.

Bref, tu as l'air d'être quelqu'un de formidable Doug, aie confiance en toi. :fleur:
 
Je suis touchée par ce témoignage, mais aussi par les commentaires (ceux du forum ; j'ai envie de dormir cette nuit, je préfère donc m'abstenir d'aller lire ceux de FB)

En fait, nous sommes nombreuses à avoir un jour essuyé un refus, et à en avoir conclus que notre mec ne nous trouvait plus à son goût. C'est quand même hallucinant... Merci Doug pour ce témoignage, parce que pour que les choses changes, il faut que nous, les femmes, prenions conscience que les hommes ne sont pas dispo H24.
 
Félicitation à ce Madmoizeau pour son témoignage ! Ce n'est déjà pas facile d'assumer un viol conjugale, c'est un obstacle de plus quand on est un homme.
D'ailleurs le passage : "je ne suis pas encore prêt à entendre mon meilleur ami ou mon frère dire que j’exagère, que j’aurais pu me défendre ou ce genre de bêtises." est assez douloureux quand on se rend compte que hommes et femmes ont cette peur. Les deux sexes ne sont pas pris au sérieux en cas de viol. C'est bien une preuve que c'est la société qui déconne et pas les sexes.
Je suis contente que cette histoire finisse bien et que Doug puisse apprendre que non les hommes ne sont pas des bêtes de sexes qui en ont toujours envie et qu'il doit être performant parce qu'il est un homme. Les clichés ont la peau dure pour les deux sexes et ça créait des situations comme celle-ci ou la femme ne comprend pas le non désir de l'homme, et où celui-ci se croit anormal.
 
Merci pour ce témoignage. je me souviens avoir parlé du viol des hommes avec des copains. Ils m'ont tous dit que c'était impossible car à partir du moment ou un homme avait une érection c'est qu'il était forcément consentant. Comme ce sont des hommes qui me disaient ça, je n'ai jamais osé contredire même si de mon point de vu concernant le viol des hommes, l'érection était juste mécanique. Ca me rappel au USA une histoire, bon ça concerne une femme mais l'argument est du même genre
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
En tout cas, notre société a bien du chemin à faire. Bonne chance à toi Doug tu le mérites :)
 
C'est très courageux de pouvoir témoigner sur un phénomène largement refoulé par la société. ça met un bon coup de pied salvateur dans un cliché nocif, et pourtant largement partagé : "l'homme a toujours envie de faire l'amour". Et pourquoi donc ? Parce qu'il a le devoir de féconder toutes les nanas de l'humanité pour que l'espèce continue d'exister ? Parce que son corps répond-parfois malgré lui- à la simulation ? Soyons un peu moins con(ne)s que la moyenne, si on n'a pas envie de faire l'amour tout le temps, pas de raison que ça soit le cas pour les garçons. Même si des bons vieux clichos virilistes persistent à nous le faire croire.
 
Ok. Alors déjà je te remercie de ton témoignage, @Un mec car ça confirme bien ce que j'essaie d'expliquer à pas mal de gens sans succès: le consentement, c'est important, bref C EST LA BASE. Quand il y a menace, chantage, c'est juste du put##n de viol.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Le consentement c'est la base. Et quand j'essaie d'expliquer l'importance du consentement, je me retrouve confrontée à des moqueries du style "si je lui demande son avis tout le temps, c'est aussi chiant que de mettre une capote haha" ouais ouais "ça tue la magie de l'instant", bah tiens qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre des fois...
 
Témoignage bouleversant. Comme quoi une femme peux très bien détruire la vie d'un homme. Je comprendrais jamais les femmes qui disent qu'un mec à tout le temps envie , c'est totalement faux ! C'est pas parce que votre mec bande le matin qu'il a envie, c'est mécanique ! Très heureuse que tu est trouvé une stabilité et que tu ai pu te reconstruire, dans ces cas la la route est longue avant de reprendre sa vie en main. Ta femme doit être extraordinaire !
 
  • Big up !
Reactions : Shann

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes