@lilloo.c pour ton histoire de pension alimentaire j'ai entendu plein de fois cette même histoire de la justice disant "on ne peut rien faire" à des femmes. Je pense qu'il n'y a pas à voir une différence de traitement H/F dans ton histoire, mais bien un réel problème de manque de moyen de la justice envers les mauvais payeurs !

Et justement le fond de la CAF permettrais de pallier à cette faille de notre système actuel. Les parents seuls auraient leur pension alimentaire quoi qu'il arrive et les mauvais payeurs seraient obligés de finir par payer quand même car la CAF devrait obtenir les outils pour ça (d'ailleurs cette loi serait totalement contre-productive sans ces moyens mis en place car les gens auraient juste à arrêter de payer et la pension tomberai quand même sans sanction pour eux, ça supprimerait donc aussi une partie du sentiment de devoir moral qu'on certains parents n'ayant pas leur enfant à charge). Enfin personnellement c'est comme ça que je vois les choses actuellement.

Par contre, pour le congé parental je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Moi ce que je comprends ce n'est pas que l'autre parent est obligé de prendre ce congé parental de 6 mois si l'autre veut avoir le sien. Ce que je comprends c'est que :

- Un parent pourrait prendre un congé parental de 2 ans et demi (? pas sûre pour la durée)

- si l'autre le veut il peut prendre en plus un congé de 6 mois.


-> Du coup en effet de fait ça veut dire qu'on peut plus prendre 3 ans seulE même si on en avais décidé ainsi et je comprends que ça puisse poser problème car de fait ça fait que si votre conjointE ne veut pas ou ne peut absolument pas prendre ce congé on se retrouve avec 6 mois dans l'os par rapport à avant ce qui n'est pas particulièrement un progrès...

Exemple : je connais un couple qui a décidé ensemble qu'avec leur futur enfant l'homme prendrait les 3 ans et la femme au turbin pour des raisons de salaires mais aussi de sensibilités personnelles (bref ça les regardes) du coup avec cette nouvelle loi ça veut dire qu'il n'auront que 2 ans et demi de congé parental où que cela obligera cette femme à s'arrêter de bosser 6 mois...

Sinon je me suis farcie toutes les pages de commentaires et ai suivi avec grand intérêt le développement de pensés de @Hole et compagnie et leurs opposantEs et je voudrais déjà leur dire merci à tous car j'ai trouvé ça fort instructif comme confrontation d'idées et surtout ça m'a un peu plus appris sur ce que je pensais ou ne pensais pas au final car l'on voit assez vite sur quoi l'on est d'accord, pas du tout d'accord ou un peu d'accord ! BREF. Je vais essayer de résumé vite fait mes pensées et opinions même si le résumé n'est pas vraiment un art dans lequel j'excelle...

Globalement je trouve que cette série de lois est positive et nécessaire, car je pense qu'en l'état le laissez-faire et la simple incitation sont profondément insuffisants pour obtenir une égalité d'accès au monde du travail que ce sois au niveau de l'embauche, du salaire, ou de la stabilité (les emplois précaires tels que les temps partiels ou les contrats intérimaires ne sont pas toujours des choix même si c'est parfois le cas). Je ne suis pas une grande fana de la parité et des quotas également, néanmoins ce qu'on demande aux entreprises pour la "parité" (du coup je trouve que ce terme est un peu déplacé dans ce contexte mais peut-être que je me trompe) m'a l'air tout à fait atteignable et pas ultra contraignant pour les entreprises, le fait de devoir fournir une étude chiffrée assez complète d'une comparaison H/F peut avoir le mérite dans certains cas de montrer certains dysfonctionnement à l'entrepreneur, et si dysfonctionnement devoir présenter un plan pour y remédier me paraît somme-toute plutôt logique. Vous pourrez trouver ici en téléchargement libre la feuille excel pour faire ce diagnostic, j'ai trouvé ça fort instructif et pas trop mal fait très sincèrement.

A part ça ce sont plutôt les questions idéologiques de fond qui m'ont interpellées. En effet je pense que l'interventionnisme de l'état doit avoir une limite pour ne pas glisser dans le totalitarisme MAIS je pense que l'état doit être interventionniste, et je suis d'accord avec le fait que la liberté d'expression doit être encadrée à minima et je trouve cela normal que les propos "incitant à la haine" relève de démêlées avec la justice parce que OUI on a le droit de penser ce qu'on veut mais non on ne peut pas aller déclamer sur la sphère publique des propos haineux impunément car cette banalisation de l'acte est - pour moi - un encouragement implicite de ces propos.

Ce qui m'amène au sujet des conséquences de la médiatisation ou non, et des campagnes de sensibilisation. Si j'ai bien compris @Hole soutiens que ces campagnes de sensibilisation auraient une tendance à augmenter le phénomène plutôt que de les diminuer et serait donc a minima inutile au pire totalement contre-productif (joli graphique by the way) et une autre personne est intervenue (dsl oubli du nom) et a posé la question des définitions de termes (actes / propos racistes/homophobes/xéno etc) selon les périodes et aussi le fait que ces campagnes entraînent forcément plus de signalisation car il y a une prise de conscience du phénomène et aussi une baisse de tolérance envers ses actes/propos à force de sensibilisation ; toussa pour dire que je pense que vous avez touTEs raisons sur ce point de ce que j'en sais le fait de parler de quelque chose (que ce soit en bien, en mal, ou de façon neutre) à généralement tendance à amplifier le phénomène en question, ce sont des phénomènes qui ont été étudiés notamment en psychologie sociale et surement dans d'autres domaines (dsl mais je n'ai pas la fois de vous rechercher les études) et donc oui ce genre de campagnes peuvent dans certains cas avoir un effet contre-productif (pour la blague je vous dirai que les campagnes anti-avortement à coup de princes charmant m'ont confortées dans mon idée et ne mon pas du tout ralliée à leur cause!).

Mais les autres facteurs évoqués sont tout à fait aussi réel, surtout pour les signalisations, c'est logique qu'il y ait plus de signalisation de ce genre de comportements à mesure qu'ils deviennent intolérables pour les gens. La vraie question serait de réussir à établir la part de chaque facteur dans une étude complète afin de déterminer si oui ou non les propos/actes de ce type sont réellement en augmentation sur ces périodes, et si oui ou non ce genre de campagnes sont efficaces.

De ce que j'en sais il est fort possible que ce soit les signalisations seulement qui augmentent pour causes d'intolérance grâce à la prise de conscience de la société (bon après "pas que" mais en majeure partie).

Je vais vous donner pour exemple le viol, sous l'ancien il était bel et bien inscrit dans la loi française comme un délit punissable, mais dans les fait entre 1760 et 1770 3 plaintes en tout ont été déposées et 4 entre 70 et 80 et si l'on s'intéresse de près à tout ça ça tient en très grande partie que la chose était somme toute relativement banale et bien acceptée. Je vous encourage à lire "l'histoire du viol" de Georges Vigarello d'où je tiens ces chiffres, c'est fort instructif, je ne l'ai pas encore fini, mais l'introduction parle bien du phénomène dont nous parlions pose le constat qu'en 10 ans les plaintes sont 6 fois plus nombreuse (comparé 84 et 93) et pose cette question "Effet d'image ou accroissement du crime réel ? Violence moins tolérée ou violence moins contrôlée?" et tout le livre s'applique à répondre à ces questions par une approche socio-historique du XVIème siècle au XXème siècle.


BREF je pense qu'il s'agit de la même histoire pour le sujet dont nous parlions et de tout de façon une approche multi-factorielle d'un phénomène est toujours plus proche de la vérité qu'un pseudo lien de cause à effet qui se révèle généralement fort trop simpliste. D'ailleurs j'ai l'histoire de la violence dans la même veine à lire (j'adore mes lectures elles me donnent tellement la joie de vivre ^^" ! Non sincèrement c'est assez lourd moralement mais c'est vraiment hyper intéressant !).

Bon voilà, j'ai dit ce que j'avais à dire, désolé pour les éventuelles fautes d'orthographe ou de tournure de phrases et le pavé, je vais me coucher je me lève dans 3h u__u.

PS : du coup j'aimerais bien avoir l'avis des différentEs intervenantEs ou toute autre personne sur cette approche multi-factorielle de la signalisation et de la constation des actes ou propos violents et discriminatoires
 
Dernière édition :
Bonne nouvelle! :paillettes:
Mais maintenant, il faut voir sa mise en pratique surtout...

Par contre je suis un cruche, est ce que quelqu'un peut m'expliquer plus en détails la dernière disposition "ne plus plus faire payer les titres de séjours des femmes battues"?

Marchii!
 
Salut les madz !

Bon perso je suis contente de ces efforts, mais ya quand même quelques trucs qui me chagrinent...
Je voudrais pas faire la rebelle, mais c'est pas hyper convaincant, on dirait qu'ils ont pas encore bien assimilé quelques trucs :

-par exemple pour la lutte contre le sexisme "les jeunes filles protégées contre les dommages de l’hyper-sexualisation" (bon à part le fait que je vois pas comment ils comptent faire parce que ça c'est à cause de l'évolution de la société, des dessins animés et de ce qu'elles voient à la télé, sur internet et même dans les jeux et jouets) je trouve que c'est à la base un poil sexiste de dire ça comme s'il n'y avait que les jeunes filles à protéger contre les préjugés sexistes. Et les petits gars dans tout ça ? Et si on laissait plutôt les enfants s'épanouir naturellement sans leur inculquer des conneries de manière répétées ?
Et si on disait aux petits garçons qu'ils ont le droit de pleurer, qu'ils ont le droit de porter du rose comme les filles peuvent porter du bleu et que c'est mal que des monsieurs agressent constamment des madames dans la rue, en les abordant et en les insultant, parce qu'elles ont rien demandé (ou qu’éventuellement mais c'est plus rare, que des femmes agressent des hommes, et globalement que c'est mal d'agresser les autres, je dis ça parce que je faisais du babysitting cette année, et oui les petits garçons sont choqués quand ils voient que des monsieurs me chuchotent je ne sais quoi quand ils me croisent dans la rue, même si je suis accompagnée d'un garçon de 10 ans qui le remarque parfaitement) et que personne n'a besoin de savoir si tel ou tel inconnu le trouve beau ?
 Qu'il faut considérer chaque individu pour qui il est et non pour sa qualité d'homme ou de femme ?
Moi j'trouve que c'est mignon de vouloir protéger les petites, mais que c'est inapproprié. Il ne faut pas les protéger (ces petites filles plus faibles que les petits garçons soi-disant) il faut leur apprendre à respecter les autres, aux filles comme aux garçons. En les traitant sur un pied d'égalité dès le plus jeune âge, là on aura de vrais résultats. Sinon, les petits garçons vont grandir et penseront encore qu'ils faut protéger les petites filles qui ont elles aussi grandi. Quelle évolution.

Ensuite, second point : protection contre les dérives sexistes et homophobes sur internet... OK, donc, les dérives transphobes et autres discriminations que l'Etat occulte volontairement ou par débilité, on s'en fou c'est ça ? Merci quoi... bonjour l'égalité. Je suis hétéro et ça m'empêche pas de trouver ça débile, cette semi-
protection.

Next : pour les pensions alimentaires, garantie dans 20 départements pendant 18 mois avant 2016. Ok, pourquoi que 20 ? Ya des endroits où c'est moins grave ? Ou le parent seul peut attendre ? Je ne savais pas.

Et pour finir : "au moins 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises" c'est bien joli, mais c'est comme le "racisme positif", ça part d'un bon sentiment mais c'est sacrément faux-cul.
Ça veut dire qu'ils doivent embaucher sur un critère de sexe pour palier au sexisme dans le monde du travail. Ce genre de pensée fait vivre le sexisme, et c'est bien triste, parce que même moi j'ai du mal à voir comment faire... Est-ce qu'il faut embaucher en partenariat avec des services publics garantis sans discrimination ? Ou numéroter les uns et les autres pour que le sexe ou la couleur de peau ou encore le nom et prénom soient bannis en tant qu'influenceurs ?
Et de plus, il faut aussi favoriser cette égalité dans les petites et moyennes entreprises ! Bon dans les petites quand il y a 3 personnes ça peut être très justifié, que des hommes ou que des femmes, mais il peut aussi y avoir du sexisme. Et pour les moyennes entreprises, ce n'est parce qu'elles ne comptent pas 500 personnes qu'il n'y pas de sexisme...
Franchement, c'est triste qu'ils soient obligés de faire des lois comme celles-là, je trouve ça révoltant que ça existe mais en même temps c'est un progrès. J'ai du mal à croire qu'on soit en 2014 en fait.

Voilà, pour finir, même si ce mot à un goût amer relié à "2014" , ça reste un "progrès" ! :)
 
  • Big up !
Reactions : jorda
Super une loi pour tenter de donner plus de droits aux père quand a leurs enfants!
Je trouve ça bien globalement, mais après c'est les mentalités qu'il faut changer.

Dure quête...
 
scrimpy;4843789 a dit :
Et pour finir : "au moins 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises" c'est bien joli, mais c'est comme le "racisme positif", ça part d'un bon sentiment mais c'est sacrément faux-cul.
Ça veut dire qu'ils doivent embaucher sur un critère de sexe pour palier au sexisme dans le monde du travail. Ce genre de pensée fait vivre le sexisme, et c'est bien triste, parce que même moi j'ai du mal à voir comment faire... Est-ce qu'il faut embaucher en partenariat avec des services publics garantis sans discrimination ? Ou numéroter les uns et les autres pour que le sexe ou la couleur de peau ou encore le nom et prénom soient bannis en tant qu'influenceurs ?
Et de plus, il faut aussi favoriser cette égalité dans les petites et moyennes entreprises ! Bon dans les petites quand il y a 3 personnes ça peut être très justifié, que des hommes ou que des femmes, mais il peut aussi y avoir du sexisme. Et pour les moyennes entreprises, ce n'est parce qu'elles ne comptent pas 500 personnes qu'il n'y pas de sexisme...
Franchement, c'est triste qu'ils soient obligés de faire des lois comme celles-là, je trouve ça révoltant que ça existe mais en même temps c'est un progrès. J'ai du mal à croire qu'on soit en 2014 en fait.

Voilà, pour finir, même si ce mot à un goût amer relié à "2014" , ça reste un "progrès" ! :)
Je suis d'accord avec tout ce que tu dis sauf le dernier point sur la discrimination positive (mais je suis pas sûre d'avoir compris ce que tu voulais dire:hesite:). Pour moi ces mesures sont utiles parce qu'elles ne favorisent pas vraiment les femmes mais plutôt remettent tout le monde au même niveau. En effet à cause du sexisme si une femme et un homme de mêmes compétences se présentent pour un même poste, dans la majorité des cas ce sera l'homme qui sera embauché donc les hommes sont privilégiés. Comme les hommes sont privilégiés par le sexisme imposer des quotas de femmes et donc encourager à les embaucher autant que les hommes ne fait que remettre l'emploi (ou le choix aux conseils d'administration, etc) des deux au même niveau. Évidemment c'est pas terrible mais c'est pour le moment nécessaire.
Crêpe georgette en parle mieux que moi. :)
 
scrimpy;4843789 a dit :
Salut les madz !

Bon perso je suis contente de ces efforts, mais ya quand même quelques trucs qui me chagrinent...
Je voudrais pas faire la rebelle, mais c'est pas hyper convaincant, on dirait qu'ils ont pas encore bien assimilé quelques trucs :

-par exemple pour la lutte contre le sexisme "les jeunes filles protégées contre les dommages de l’hyper-sexualisation" (bon à part le fait que je vois pas comment ils comptent faire parce que ça c'est à cause de l'évolution de la société, des dessins animés et de ce qu'elles voient à la télé, sur internet et même dans les jeux et jouets) je trouve que c'est à la base un poil sexiste de dire ça comme s'il n'y avait que les jeunes filles à protéger contre les préjugés sexistes. Et les petits gars dans tout ça ? Et si on laissait plutôt les enfants s'épanouir naturellement sans leur inculquer des conneries de manière répétées ?
Et si on disait aux petits garçons qu'ils ont le droit de pleurer, qu'ils ont le droit de porter du rose comme les filles peuvent porter du bleu et que c'est mal que des monsieurs agressent constamment des madames dans la rue, en les abordant et en les insultant, parce qu'elles ont rien demandé (ou qu’éventuellement mais c'est plus rare, que des femmes agressent des hommes, et globalement que c'est mal d'agresser les autres, je dis ça parce que je faisais du babysitting cette année, et oui les petits garçons sont choqués quand ils voient que des monsieurs me chuchotent je ne sais quoi quand ils me croisent dans la rue, même si je suis accompagnée d'un garçon de 10 ans qui le remarque parfaitement) et que personne n'a besoin de savoir si tel ou tel inconnu le trouve beau ?
 Qu'il faut considérer chaque individu pour qui il est et non pour sa qualité d'homme ou de femme ?
Moi j'trouve que c'est mignon de vouloir protéger les petites, mais que c'est inapproprié. Il ne faut pas les protéger (ces petites filles plus faibles que les petits garçons soi-disant) il faut leur apprendre à respecter les autres, aux filles comme aux garçons. En les traitant sur un pied d'égalité dès le plus jeune âge, là on aura de vrais résultats. Sinon, les petits garçons vont grandir et penseront encore qu'ils faut protéger les petites filles qui ont elles aussi grandi. Quelle évolution.

Ensuite, second point : protection contre les dérives sexistes et homophobes sur internet... OK, donc, les dérives transphobes et autres discriminations que l'Etat occulte volontairement ou par débilité, on s'en fou c'est ça ? Merci quoi... bonjour l'égalité. Je suis hétéro et ça m'empêche pas de trouver ça débile, cette semi-
protection.

Next : pour les pensions alimentaires, garantie dans 20 départements pendant 18 mois avant 2016. Ok, pourquoi que 20 ? Ya des endroits où c'est moins grave ? Ou le parent seul peut attendre ? Je ne savais pas.

Et pour finir : "au moins 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises" c'est bien joli, mais c'est comme le "racisme positif", ça part d'un bon sentiment mais c'est sacrément faux-cul.
Ça veut dire qu'ils doivent embaucher sur un critère de sexe pour palier au sexisme dans le monde du travail. Ce genre de pensée fait vivre le sexisme, et c'est bien triste, parce que même moi j'ai du mal à voir comment faire... Est-ce qu'il faut embaucher en partenariat avec des services publics garantis sans discrimination ? Ou numéroter les uns et les autres pour que le sexe ou la couleur de peau ou encore le nom et prénom soient bannis en tant qu'influenceurs ?
Et de plus, il faut aussi favoriser cette égalité dans les petites et moyennes entreprises ! Bon dans les petites quand il y a 3 personnes ça peut être très justifié, que des hommes ou que des femmes, mais il peut aussi y avoir du sexisme. Et pour les moyennes entreprises, ce n'est parce qu'elles ne comptent pas 500 personnes qu'il n'y pas de sexisme...
Franchement, c'est triste qu'ils soient obligés de faire des lois comme celles-là, je trouve ça révoltant que ça existe mais en même temps c'est un progrès. J'ai du mal à croire qu'on soit en 2014 en fait.

Voilà, pour finir, même si ce mot à un goût amer relié à "2014" , ça reste un "progrès" ! :)

J'ai pensé exactement pareil en lisant tout ça... Ce genre de lois, ça renforce la fausse idée que les gens ont du féminisme. Imposer des femmes, au détriment de la qualification, ce n'est pas égalitaire: or les gens pensent que le féminisme c'est prévoir la femme sur l'homme et donner des arguments de plus à ces gens là, c'est pas top :/ Ceci dit, pour faire avancer les choses, on est un peu limité d'action au niveau gouvernemental... C'est à nous de faire en sorte que ça change!:attaque:
 
lyuba;4843876 a dit :
scrimpy;4843789 a dit :
Et pour finir : "au moins 40% de femmes dans les conseils d'administration des grandes entreprises" c'est bien joli, mais c'est comme le "racisme positif", ça part d'un bon sentiment mais c'est sacrément faux-cul.
Ça veut dire qu'ils doivent embaucher sur un critère de sexe pour palier au sexisme dans le monde du travail. Ce genre de pensée fait vivre le sexisme, et c'est bien triste, parce que même moi j'ai du mal à voir comment faire... Est-ce qu'il faut embaucher en partenariat avec des services publics garantis sans discrimination ? Ou numéroter les uns et les autres pour que le sexe ou la couleur de peau ou encore le nom et prénom soient bannis en tant qu'influenceurs ?
Et de plus, il faut aussi favoriser cette égalité dans les petites et moyennes entreprises ! Bon dans les petites quand il y a 3 personnes ça peut être très justifié, que des hommes ou que des femmes, mais il peut aussi y avoir du sexisme. Et pour les moyennes entreprises, ce n'est parce qu'elles ne comptent pas 500 personnes qu'il n'y pas de sexisme...
Franchement, c'est triste qu'ils soient obligés de faire des lois comme celles-là, je trouve ça révoltant que ça existe mais en même temps c'est un progrès. J'ai du mal à croire qu'on soit en 2014 en fait.

Voilà, pour finir, même si ce mot à un goût amer relié à "2014" , ça reste un "progrès" ! :)
Je suis d'accord avec tout ce que tu dis sauf le dernier point sur la discrimination positive (mais je suis pas sûre d'avoir compris ce que tu voulais dire:hesite:). Pour moi ces mesures sont utiles parce qu'elles ne favorisent pas vraiment les femmes mais plutôt remettent tout le monde au même niveau. En effet à cause du sexisme si une femme et un homme de mêmes compétences se présentent pour un même poste, dans la majorité des cas ce sera l'homme qui sera embauché donc les hommes sont privilégiés. Comme les hommes sont privilégiés par le sexisme imposer des quotas de femmes et donc encourager à les embaucher autant que les hommes ne fait que remettre l'emploi (ou le choix aux conseils d'administration, etc) des deux au même niveau. Évidemment c'est pas terrible mais c'est pour le moment nécessaire.
Crêpe georgette en parle mieux que moi. :)
oui, je vois très bien ce sue tu veux dire, et je vais me réexpliquer pour le  dernier point concernatn la discrimination  :
En gros,je trouve que c'est tout de même une bonne chose de valoriser l'emploi des femmes, mais je ne trouve pas ça juste d'employer parce qu'il est un homme ou une femme, ce sont les qualification qui prévalent. Ils ont fait la même hose concernant le racisme et ont appelé ça du racisme postif : encourage l'emploi de personnes de couleurs diverses et variées et respecter un pourcentage. Je trouve ça bien PARCE QUE certaines entreprises sont en effet malhonnêtes, mais avec du recul c'est quand même pas juste. Si toi et moi on postule, admettons que je sois un homme et toi une femme, mais que je sois mieux qualifié, je trouverai ça injuste que tu sois choisies pour respecter la parité alors que je suis meilleur. Et de même pour l'homme employé au détriment d'une femme plus compétente, ou encore pour le blanc/noir/jaune/vert employé à la place du noir/jaune/vert/blanc...
Mais je trouve cependant que c'est bien de le faire, parce que oui c'est la seule solution qu'on a pour valoriser l'égalité. Sinon je toruve mon idée d'une entreprise publique garante d'égalité pas mauvaise haha. Je vais m'inscrire au gouvernement, wesh ! (ou pas).

Et @black-trombone  oui c'est à nous d'agir ;p parce qu'il y des actions faites par le gouvernement et l'égalité par le pourcentage reste quand même une solution applicable et faisable ! Mais ça reste quand même étrange au final comme raisonnement x)
 
Merci les Madz de toujours continuer à relayer les bonnes informations de ce type ! :banana:
C'est précisément pour ce genre d'articles intéressants que je vous suis quotidiennement depuis presque 2 ans :fleur: :top:
ça change tellement des magazines à la con qui ne nous parle que de la bonne couleur de cheveux à adopter pour l'été !
Restez comme vous êtes !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes