Alors perso je ne pense pas que sa décision doit-être remise en question, dans le sens que c'est la sienne, sa carrière, qu'il a surement du poser le pour et le contre bien plus que nous, puisque ça le concerne directement.
Je comprends la démarche dans le sens où cela peut inciter des producteurs à changer des orientations sexuelles sur des personnages, ce qui à mon sens est une bonne chose car malheureusement c'est pas encore bien répandu dans les films. Autant en série, je me sens de plus en plus représentées, autant dans les films pas énormément, ou alors c'est juste pour du tokenisme (star wars clairement, où Oscar Isaac voulait un Poe Dameron gay, ça lui a été refusé et on a eu un vague baiser lesbien à la fin...).

Par contre, faisant de l'acting personnellement, c'est vrai que je ne me verais pas me limiter à une orientation sexuelle pour un personnage, car cela pourrait me fermer des rôles et j'aime la diversité. Ceci dit, je ne suis pas une actrice connue et je n'ai pas le vécu d'un sex symbole, ni vécu d'homophobie pour l'instant, donc sa démarche est totalement compréhensible.
 
  • Big up !
Reactions : Nanaelim and Luolin9
C'est pourtant régulièrement le cas. Avec l'argument, valable selon moi, qu'un acteur, son job c'est de jouer un personnage. Si t'es pas capable/confortable à l'idée de jouer un perso pour X raison, c'est ton droit, mais n'auditionne pas pour.
Il me semble que les acteurs de Call me by you're name se sont pris des critiques pour cette raisons. Ils savaient très bien dans quoi ils s'embarquaient, un film traitant d'homosexualité, mais ils n'étaient pas à l'aise avec les scènes de sexe homo et ça a eu un impact sur le films. T'accepte pas un rôle si tu peux pas l'assumer. (exception des changement de scénario après signature des contrats. Si tu signe pour un film sans scènes de sexe et que le réal veut en rajouter, tant pis pour lui, fallait y penser avant).

Ok merci pour l'info :) Comme je disais c'était plus une intuition, "tant mieux" si elle s'avère fausse. Et effectivement je suis d'accord dans le sens où ce n'est pas correct de s'engager dans quelque chose dont on sait qu'on ne va pas pouvoir honorer pleinement le contrat, d'autant que dans ce cas ça aurait pu laisser la place à des acteurs gays déjà peu représentés :hesite:
 

Adybou

Ambassadrice de Ville
Autant je compatis à ce qu'il a enduré, j'ai un peu de mal à comprendre la démarche, professionnellement. Déjà parce que limiter un personnage à son orientation sexuelle, c'est un peu dommage. Et puis artistiquement, sa façon de voir les choses est assez...drastique. Même si de plus en plus de diversité se montre dans le milieu du cinéma et des séries télévisées, j'ai toujours pensé que ce genre de rôle devait vraiment être amené de façon à respecter et donner une crédibilité au personnage. Là, en se limitant uniquement à des rôles en accord avec son orientation, ne risque-t-il pas simplement de passer à côté d'opportunités artistiques intéressantes ?
Sûrement, mais dans ce cas, le problème ne vient pas de lui, mais du système qui ne propose pas assez de persos LGBTQ+. Si à l'époque de Prison Break, on aurait pris la décision de faire de son perso un mec non-hetero ou non-cis, ça aurait rien changé à l'histoire. C'aurait été toujours une personne (trans ou non, gay, bi, pans, non-binaire ou non) qui a pour but de faire évader son frère emprisonné pour un crime qu'il n'a pas commis.

Je pense qu'on est tous.tes ici d'accord pour dire qu'une personne blanche n'a pas à jouer un personnage racisé. 1) parce que c'est raciste comme jamais 2) parce que des acteurs pour jouer ces persos, il en existe ! Donc c'est pas parce que la sexualité d'un.e tel.le n'est pas aussi flagrante qu'on peut fermer les yeux dessus.

J'oublie pas comment les mecs qui ont fait le dernier Avengers se sentaient plus quand ils ont fait "leur premier perso gay" dans l'univers marvel. Pour qu'on ait quoi au final ? Un mec présent pendant 30 secondes sur un film de plus de 2h facile, et joué par le réalisateur lui-même (on va jouer la carte de la prudence et supposer qu'il est hétéro). :-) (ouais clairement ça c'était gratuit)

Et je viens juste de voir que Disney va nous sortir un film avec le premier perso gay, perso qui est bien évidemment joué par un hétéro qui est "très efféminé" d'après l'acteur. Joie. Youpi. En quelle année les gens vont comprendre que la représentation n'est pas juste entre le public et l'écran en fait ? Si c'est pour me proposer ça, et en plus derrière se taper dans le dos et se féliciter les uns les autres pour leur ouverture d'esprit, je préfère encore rien du tout.

Mais on peut voir le truc dans l'autre sens. Et si Wentworth Miller était un mec hétéro qui venait de révéler qu'on lui propose constamment des rôles de personnes gays qu'il refuse toujours, parce qu'il considère qu'il n'est pas la bonne personne pour les incarner ?
 
@Calinoursonne
Pour ton dernier paragraphe, tu ne peux pas comparer le nombre de perso gays inventé par les médias et le nombre de personnes gay IRL (ta dernière phrase).
Ça n'a pas de sens.
Les univers des films et séries sont imaginaires.
Ce n'est pas parce que on estime qu'environ 10% de la population est "gay" que l'on doit avoir seulement 10% de perso gays dans les médias.
Sinon on devrait alors avoir 0% de perso vampires, 0% de zombies ect...
Pourtant il y en a (peut-être) plus que de perso lgbtqia....
 

Querencia

tournesol de tes mort
@Calinoursonne @Laoragwen Surtout quand on sait qu'on n'a que des estimations de la population homosexuelle existante et que dans une société comme la notre, le chiffre peut tout à fait être bien plus haut que ce qu'il indique. (et qu'il y a même d'énorme chances qu'il le soit)
Combien même la """majorité""" serait hétéro, ça ne signifie pas qu'il faut pas une représentation pour les autres "minorités" de la population.
 
Je trouve sa décision courageuse car elle a un impact sur sa carrière car il va se limiter à un type de rôle précis. C'est une forme d'engagement de sa part et ça envoie un message fort.
Tous les acteurs font des choix dans leurs rôles en fonction de leur goûts et convictions.

J'entend qu'il veut dire : il y a assez de premiers rôle hétéro, pourquoi pas des gays ? Il profite de sa notoriété pour inviter à ce qu'un réalisateur qui souhaite l'engager soit prêt à présenter un perso gay. C'est un risque qu'il prend personnellement j'espère qu'il trouvera de bons rôles.

Cela étant dit, je ne suis pas pour cantonner les gays dans des rôles de gays, des trans dans des rôles de trans, des hétéro dans des rôles d'hétéro etc.. L'intérêt de l'acting (je joue en amateur) c'est quand même d'explorer toute sorte de rôles.
 

Adybou

Ambassadrice de Ville
La couleur de peau pose problème car elle se voit à l'écran, ça ne peut pas se jouer. L'orientation sexuelle ne se voit pas, elle peut "se jouer" et d'ailleurs on ne connait pas forcément l'orientation sexuelle des acteurs et des actrices (et on n'a pas forcément à la connaître), ça nécessite de se renseigner sur leur vie, ce que beaucoup ne font pas. Par exemple, je connaissais de vue cet acteur, mais sans savoir son nom ou quoi que ce soit de sa vie personnelle.
Evidemment que chacun.e a droit à sa vie privée, peut pour X ou Y raison rester dans le placard, ou faire son coming-out plus tard dans sa vie. Je vais retirer ces cas donc de mes généralités, et uniquement parler d'acteurs qui sont purement hétéros.
1- La majorité des rôles sont hétéros (et c'est probable que ça reste comme ça)
Tu le dis toi-même. Il existe des tas de films ou de séries avec 95% (pour être gentillle) de persos qui ne sont pas LGBTQ+. Donc pourquoi déjà des acteurs hétéros jouent le peu de persos qui ne le sont pas ? La représentation (je crois que je l'ai déjà dit) c'est pas juste entre moi et mon ordi ou moi et ma télé. Faut qu'elle soit aussi dans les studios, chez les scénaristes, et qu'ils soient aussi "ouverts d'esprits" pour donner cette représentation. Parce que si on ma propre personne, on a une personne noire qui est à la fois bi quelque chose, aromantique et asexuelle. (Ca fait beaucoup pour une personne, mais bon choisir c'est pas mon truc. (C'est une blague, sa sexualité n'est pas un choix :nerd:)) Et y a pas beaucoup de "moi" dans la télé et le cinéma, et tant qu'on est encore là à débattre et à argumenter sur des choses basiques, ça freine à avoir des représentations plus rares, plus "spécifiques".

Donc ouais, en 2020, on a compris qu'un acteur blanc qui joue un perso non-blanc, c'est pas à faire. Et faut pas supposer que c'est mal juste parce que la couleur de peau est plus difficile à cacher que la sexualité.
Pour la question de renoncer à de bons rôles, ça me paraît plus large que juste "on manque de bons rôles homo" (ce qui est vrai pour les films, moins pour les séries). En effet, quand tu choisis de ne t'intéresser qu'à une catégorie réduite de rôles, tu perds des opportunités, c'est mathématique. Si moi je décidais de ne travailler que sur des projets où des personnes homosexuelles sont impliquées, je diminuerai d'environ 75% mon activité, tout simplement parce que la majorité des gens n'est pas homosexuelle.
Le truc, c'est rien n'empêche qui que ce soit de rendre n'importe quel perso LGBTQ. Marvel peut très bien se réveiller demain et décider qu'à partir de leur prochain film, Captain Marvel est une lesbienne, et ça changera rien aux films ou à son histoire. "Au pire" on transforme son amitié avec Monica (je crois) en un amour non-avoué et voilà l'affaire est dans le sac. Donc si Wentworth Miller a moins d'opportunités à la suite de cette décision, c'est pas de sa faute, c'est parce que le système n'offre pas ces opportunités.

Beaucoup de films s'inspirent de la vie d'une personne, ou d'une étape de sa vie, d'une expérience marquante (régulièrement d'une expérience amoureuse), ce n'est pas seulement imaginaire.
Les biographies doivent rester fidèles à la vie de la personne, ouais bien sûr. Mais même si demain sort un film sur la personne la plus hétéro qui a jamais vécu, qu'est-ce qu'on en est que sa fille, que son meilleur ami, son mentor, son cousin, n'importe était non-hétéro ? Et c'est pas obligé qu'on ait une discussion de 45 minutes sur le sujet, ça peut être très bien genre ils vont en vacances et le cousin ramène son mec et ça se passe bien, et ils sont tout aussi démonstratifs que n'importe quel autre couple hétéro, parce que pourquoi pas
Juste pour le fun, je vais aller sur allociné, regarder tous les films sortis sur un mois, et voir lesquels sont des films basés sur une personne réelle, et qui ne peuvent pas avoir de perso principal non-hétéro. (Je peux pas aller plus loin qu'août, donc allons-y)
Y en avait qu'un. C'est un film docu sur un danseur américain.

Pour tous les autres films, la sexualité (comme la couleur de peau ou la religion) des personnages est libre. Mais c'est vrai que c'est facile d'engager des acteurs hétéros cis blancs, c'est la sûreté. :lunette:
 
Dernière édition :

Adybou

Ambassadrice de Ville
Simplement, je trouve ça assez normal de se questionner vis-à-vis de la suite de sa carrière. D'autant plus que derrière le choix d'être en accord avec son orientation sexuelle (ce que je respecte et trouve même très brave), il est logique de penser qu'il va forcément rencontrer des difficultés.
Je pense pouvoir dire sans me tromper que c'est pas comme s'il s'était réveillé un matin avec cette décision en tête, ça a dû être réfléchi et discuté avec son entourage (personnel comme professionnel).
A mon sens, la principale c'est "okay, je joue que des rôles gays mais LESQUELS ?". Il y a certainement de beaux rôles qui n'attendent que lui mais aussi des moins bons.
Comme il y a de bons et mauvais rôles de personnages hétéros. Mais comme il y en a en masse, ça donne du travail à plein de gens.
Est ce qu'un acteur homo ne devrait pas jouer non plus de personnage hétéro ?
Je trouve ça bizarre...
J'ai aucune statistique là-dessus, j'invente de ma tête. Sur 100 films mainstream sortis l'année dernière, une trentaine contient un (ou des, wow) perso LGBTQ+, et moitié moins ont un perso LGBTQ+ en personnage principal. Donc, oui, je pense qu'un acteur homo ne devrait pas jouer de perso hétéro, parce qu'il devrait avoir autant de choix de persos gays qu'un acteur hétéro (pour des rôles hétéros). Mais tant que ce n'est pas le cas, ils ont toujours des factures à payer, un ventre à nourrir, une famille à assumer financièrement.
 
Si à l'époque de Prison Break, on aurait pris la décision de faire de son perso un mec non-hetero ou non-cis, ça aurait rien changé à l'histoire. C'aurait été toujours une personne (trans ou non, gay, bi, pans, non-binaire ou non) qui a pour but de faire évader son frère emprisonné pour un crime qu'il n'a pas commis.
Je vois pas trop comment on peut dire que ça n'aurait rien changé à l'histoire. Au pitch de base, oui. Au déroulé de l'intrigue, si.
J'ai pas tout regardé de cette série, j'ai pas accroché mais ça restait une série carcérale américaine assez réaliste sortie en 2005 (je crois). Les lgbtq n'avaient pas le même traitement dans les média, ils n'avaient pas encore certains droits (abrogation du don't ask, mariage, adoption ect). Clairement, en détention, le même perso gay aurait dû avoir à faire avec l'homophobie. Ça aurait été très intéressant mais pour trouver un équilibre de traitement entre le pitch de base (l'évasion) et l'homophobie... Bonjour ! Ou alors le perso aurait passé son temps à cacher la chose ou on aurait eu que des flash-back et au final, ça n'aurait eu aucun impact sur l'intrigue. Or quand tu racontes une histoire, si t'integre un élément c'est pour qu'il serve, sinon, ça alourdi le bousin, ça place inconsciemment le spectateur dans une posture d'attente de l'utilité de l'info. S'il n'a pas de réponse à cette attente ça crée une frustration et le spectateur trouve ton perso mal écrit.
Donc, non ça n'aurait pas rien changé. Ça aurait été une autre histoire et de l'avoir imaginé me fait regretter qu'elle n'ait pas été choisie. (j'avais beaucoup aimé le traitement du "couple" homo dans OZ par exemple dans cette thématique).

Par rapport à la question du est-ce qu'un acteur gay ne doit/peut jouer que des gay et inversement. Pour moi c'est non. Un acteur son job c'est de jouer un personnage dans toutes ses dimensions, de l'intime à la profession du perso en passant par sa façon de faire le ménage.
Pour ce qui est des scènes intimes, c'est pour pas tant une question d'orientation des acteurs de base qui importe que l'alchimie entre les acteurs et leurs implication dans le personnage. Si on ne devait avoir que des gay interprétant des gay, on aurait pas eu un Agron/Nasir (Spartacus) aussi émouvant et parfait dans l'interprétation. Et c'est pas pour rien qu'ils étaient sinon Le, du moins l'un des couples préférés des fans (dont moi).
Mais c'était un tout, une bonne écriture des personnages et une implication des acteurs à la hauteur de l'enjeu. C'est ça qui est important ! On s'en contretape de la sexualité des acteurs parce que ce qu'on regarde, c'est un film/une série, et c'est l'histoire qui nous ait raconté qui nous fait vivre des choses, ressentir des sentiments, qui nous restent quand c'est fini, c'est la fiction quand elle est bien écrite et interprétée, pas la vie privée des acteurs !!
 
Par rapport à la question du est-ce qu'un acteur gay ne doit/peut jouer que des gay et inversement. Pour moi c'est non. Un acteur son job c'est de jouer un personnage dans toutes ses dimensions, de l'intime à la profession du perso en passant par sa façon de faire le ménage.
Je suis d'accord avec ça! Pour moi, il y a plusieurs questions qui s'entrecroisent dans la représentation à l'écran.
La première question d'abord c'est de se demander si les acteurs partageant une caractéristique ethnique, sexuelle, genrée, etc. avec le personnage représenté ont du mal à trouver du travail en règle générale. Ensuite, est-ce que ces caractéristiques sont toujours représentées/écrites par des gens qui n'ont rien à voir avec elle? Si on répond non à ces deux questions, je pense que c'est ok d'avoir des acteurs qui ne ressemblent pas au personnage pour l'incarner. Quelques minorités sont susceptibles d'être victimes de discrimination/crimes de haine mais n'ont pas de problème de représentation et d'emploi dans le monde du cinéma, et cette représentation varie selon les époques.
Il n'y a pas si longtemps, être gay était un vrai obstacle dans une carrière, mais c'est moins le cas aujourd'hui et comme on a de plus en plus de personnes ouvertement homosexuelles au scénario, à la réalisation, etc., le risque de mauvaise représentation est moindre qu'autrefois, donc à mon sens c'est moins problématique qu'en 1990 d'avoir un homme hétéro jouer un personnage gay, même si ça reste quelque chose à surveiller.

Le vrai problème c'est plutôt la disponibilité des rôles. Certes, il y a beaucoup de personnages homosexuels dans la fiction américaine, mais ils sont souvent des personnages secondaires voire figurants. Un personnage principal gay dont l'orientation sexuelle n'est pas au centre de l'intrigue, c'est très rare. On n'a pas de personnages gay qui seraient équivalents à ceux joués par Bruce Willis, Will Smith ou Harrison Ford par exemple.
Alors j'ai lu (désolée, je ne sais plus qui a dit ça) que la population non-hétéro serait en grande minorité ce qui justifierait cette sous-représentation, mais honnêtement je ne crois pas une seconde à ce chiffre de 10%. Je suis sûre qu'au moins un quart, si ce n'est un tiers ou plus, des gens ne sont pas hétéros.
C'est juste que si tu es bisexuel dans un monde hétéro, ya quand même de grande chance que 1) tu ne réalises jamais que tu peux AUSSI être attiré par le même sexe que toi car tu éprouves déjà de l'attirance pour l'autre sexe et que tu n'as du coup jamais exploré dans l'autre sens ou tu ne t'es jamais posé de questions, 2) tu te doutes que tu pourrais potentiellement être attiré par des gens du même sexe que toi mais tu te dis que c'est trop compliqué dans notre société et comme tu n'es pas spécialement frustré par ta vie hétéro, tu t'en tiens là.
Donc je pense qu'en réalité, ce n'est pas très réaliste d'avoir si peu de personnages non-hétéros dans la fiction et c'est même cette sous-représentation dans la fiction qui entretient le cercle vicieux ci-dessous. Moins on voit de personnes bi/homosexuelles, moins on va se poser de questions sur sa possible bisexualité et moins on va trouver que c'est une option viable de sortir de la case "strictement hétéro", donc moins on se rend compte de l'importance de cette orientation sexuelle dans la société.

Je trouverais ça effectivement dommage et un peu contre-productif de ne devoir jouer que des rôles qui nous ressemblent. Par exemple, j'adore Luke Evans et je trouve dommage qu'il ait visiblement ressenti le besoin de faire profil bas sur son orientation sexuelle pour pouvoir gagner en popularité et jouer des rôles plus connotés "action", mais le fait est que s'il avait dû se cantonner à des rôles de personnages homosexuels, même si ceux-ci étaient largement disponibles, il n'aurait pas pu jouer certains rôles qu'il a eu comme Gaston dans la Belle et la Bête (l'alpha male hétéro toxique) ou Bard dans le Hobbit (père de famille veuf dont l'intrigue est très clairement motivée par son amour pour ses enfants biologiques). Or, il était très juste dans ces rôles. J'ai trouvé que son personnage de Gaston était un de meilleurs aspects du remake de la Belle et la Bête car elle donnait une dimension très particulière à la menace qui pesait sur Belle, celle de l'homme hétéro sur-glorifié et baigné de valeurs de masculinité toxique qui pense que tout lui est dû parce qu'on l'a toujours élevé comme ça : ce personnage ne pouvait absolument pas être gay et ça aurait été franchement dommage que Luke Evans n'y ait pas accès parce qu'il n'est pas hétéro.

MAIS ça ne retire rien à la démarche de Wenworth Miller. D'abord parce qu'il n'a pas du tout exclu pour l'éternité tout rôle hétéro. Il a juste dit qu'il ne voulait pas jouer ce type de personnage car ce n'est pas original. Peut-être que ça l'ennuie d'explorer une histoire de père de famille veuf qui aime ses enfants biologiques, ou de prisonnier hétéro sexy qui séduit l'infirmière empathique et bienveillante, ou de tombeur de femmes. Peut-être que Luke Evans trouve justement super intéressant d'incarner un hétéro baigné de masculinité toxique quand lui-même n'est pas hétéro alors qu'au contraire, ce type de rôle gave Wenworth Miller car il ne ressent aucune empathie ou curiosité pour ce type de personnage. Peut-être aussi qu'après avoir passé plus de 10 ans à faire semblant d'être hétéro en souffrant de ce mensonge, il a l'impression que sa créativité est bridée par ce type de rôle et qu'il ne peut plus le jouer avec justesse, qu'il a besoin de jouer un personnage gay pour sentir que tout son potentiel est libéré? Peut-être que dans 10 ans, il aura une autre vision des choses, quand il aura exploré des rôles avec qui il se sent plus en accord.
Bref, qu'un acteur gay choisisse de ne pas jouer un personnage hétéro pour des raisons de créativité, d'empathie pour le personnage ou pour militer pour plus de diversité, je trouve ça très intéressant d'un point de vue militant, mais ça ne veut nullement dire que tous les acteurs gays devraient faire pareil ou que c'est une règle que tous les "bons militants" devraient suivre.
 
Pour info, si connaître le nombre et l'identité des perso lgbtqia dans les médias américains vous intéresse, chaque année GLAAD (La Gay & Lesbian Alliance Against Defamation, association américaine de veille médiatique œuvrant à dénoncer les discriminations et les attaques à l'encontre des personnes LGBT au sein des médias) publie des compte rendu qui justement énumère et décrit qui sont ces persos, où on peut les trouver, combien de temps ils apparaissent ect....
(Pleins d'infos intéressantes sur ces pages, et les compte rendu que l'on peut télécharger (là ceux de 2018/2019 mais vous pouvez aussi trouver les années précédentes et bientôt normalement celui de 2020 et je conseille les autres articles du site qui est sont aussi très intéressants)


- TV américaine :
https://www.glaad.org/whereweareontv19

- Cinéma américain :
https://www.glaad.org/sri/2019

Et désolé mais c'est en anglais et ça ne concerne que les médias américains)
 
Vu les difficultés qu'a eu cet acteur et le harcèlement dont il a été victime, c'est complètement compréhensible.
Après, ça fait un bail que je ne suis plus Prison Break, j'ai aucune idée de ce qui se passe mais je suis étonnée que les producteurs n'aient pas essayé de négocier. Ils auraient pu faire réécrire Michael Scofield comme étant bisexuel. Les personnes qui découvrent leur bisexualité tardivement existent.
Après, peut-être que Wentworth Miller souhaite vraiment ne jouer que des personnages gays mais bon, c'est la même réponse qu'au-dessus. Les personnes qui découvrent tardivement leur homosexualité existent. d'ailleurs, dans Buffy en dépit du fait que Willow soit sortie avec Oz et qu'elle ait un béguin de longue date pour Alex, elle se considère comme lesbienne. Et Willow n'était pas vieille quand elle a découvert son homosexualité.

Mais honnêtement, ce n'est pas une bonne période pour les personnages LBTQA+, je ne digère pas ce que Star Trek Discovery a fait avec Adira (et déjà qu'au début cette série m'avait laissé pensé qu'on n'aurait deux femmes au commande d'un vaisseau ce qui n'a pas du tout été le cas et puis la polémique Hugh), et en plus ce qui s'est passé avec Castiel (j'ai arrêté Supernatural à la saison 11 ou 12 mais j'ai halluciné en voyant ce qu'ils ont fait la semaine dernière).
J'ai remarqué aussi que les producteurs n'ont aucune envie de s'attarder sur les relations non-hétérosexuelle, même dans Star Trek Picard, ils nous balance à la fin un couple sans aucun développement, quasiment aucune scène, rien du tout. Par contre, ils se sont attardés pas mal de temps sur les pires couples hétéro qui n'ont aucune alchimie :rolleyes:

Bref, je comprends l'agacement de Wentworth Miller.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes