Par rapport à la question du est-ce qu'un acteur gay ne doit/peut jouer que des gay et inversement. Pour moi c'est non. Un acteur son job c'est de jouer un personnage dans toutes ses dimensions, de l'intime à la profession du perso en passant par sa façon de faire le ménage.
Je suis d'accord avec ça! Pour moi, il y a plusieurs questions qui s'entrecroisent dans la représentation à l'écran.
La première question d'abord c'est de se demander si les acteurs partageant une caractéristique ethnique, sexuelle, genrée, etc. avec le personnage représenté ont du mal à trouver du travail en règle générale. Ensuite, est-ce que ces caractéristiques sont toujours représentées/écrites par des gens qui n'ont rien à voir avec elle? Si on répond non à ces deux questions, je pense que c'est ok d'avoir des acteurs qui ne ressemblent pas au personnage pour l'incarner. Quelques minorités sont susceptibles d'être victimes de discrimination/crimes de haine mais n'ont pas de problème de représentation et d'emploi dans le monde du cinéma, et cette représentation varie selon les époques.
Il n'y a pas si longtemps, être gay était un vrai obstacle dans une carrière, mais c'est moins le cas aujourd'hui et comme on a de plus en plus de personnes ouvertement homosexuelles au scénario, à la réalisation, etc., le risque de mauvaise représentation est moindre qu'autrefois, donc à mon sens c'est moins problématique qu'en 1990 d'avoir un homme hétéro jouer un personnage gay, même si ça reste quelque chose à surveiller.

Le vrai problème c'est plutôt la disponibilité des rôles. Certes, il y a beaucoup de personnages homosexuels dans la fiction américaine, mais ils sont souvent des personnages secondaires voire figurants. Un personnage principal gay dont l'orientation sexuelle n'est pas au centre de l'intrigue, c'est très rare. On n'a pas de personnages gay qui seraient équivalents à ceux joués par Bruce Willis, Will Smith ou Harrison Ford par exemple.
Alors j'ai lu (désolée, je ne sais plus qui a dit ça) que la population non-hétéro serait en grande minorité ce qui justifierait cette sous-représentation, mais honnêtement je ne crois pas une seconde à ce chiffre de 10%. Je suis sûre qu'au moins un quart, si ce n'est un tiers ou plus, des gens ne sont pas hétéros.
C'est juste que si tu es bisexuel dans un monde hétéro, ya quand même de grande chance que 1) tu ne réalises jamais que tu peux AUSSI être attiré par le même sexe que toi car tu éprouves déjà de l'attirance pour l'autre sexe et que tu n'as du coup jamais exploré dans l'autre sens ou tu ne t'es jamais posé de questions, 2) tu te doutes que tu pourrais potentiellement être attiré par des gens du même sexe que toi mais tu te dis que c'est trop compliqué dans notre société et comme tu n'es pas spécialement frustré par ta vie hétéro, tu t'en tiens là.
Donc je pense qu'en réalité, ce n'est pas très réaliste d'avoir si peu de personnages non-hétéros dans la fiction et c'est même cette sous-représentation dans la fiction qui entretient le cercle vicieux ci-dessous. Moins on voit de personnes bi/homosexuelles, moins on va se poser de questions sur sa possible bisexualité et moins on va trouver que c'est une option viable de sortir de la case "strictement hétéro", donc moins on se rend compte de l'importance de cette orientation sexuelle dans la société.

Je trouverais ça effectivement dommage et un peu contre-productif de ne devoir jouer que des rôles qui nous ressemblent. Par exemple, j'adore Luke Evans et je trouve dommage qu'il ait visiblement ressenti le besoin de faire profil bas sur son orientation sexuelle pour pouvoir gagner en popularité et jouer des rôles plus connotés "action", mais le fait est que s'il avait dû se cantonner à des rôles de personnages homosexuels, même si ceux-ci étaient largement disponibles, il n'aurait pas pu jouer certains rôles qu'il a eu comme Gaston dans la Belle et la Bête (l'alpha male hétéro toxique) ou Bard dans le Hobbit (père de famille veuf dont l'intrigue est très clairement motivée par son amour pour ses enfants biologiques). Or, il était très juste dans ces rôles. J'ai trouvé que son personnage de Gaston était un de meilleurs aspects du remake de la Belle et la Bête car elle donnait une dimension très particulière à la menace qui pesait sur Belle, celle de l'homme hétéro sur-glorifié et baigné de valeurs de masculinité toxique qui pense que tout lui est dû parce qu'on l'a toujours élevé comme ça : ce personnage ne pouvait absolument pas être gay et ça aurait été franchement dommage que Luke Evans n'y ait pas accès parce qu'il n'est pas hétéro.

MAIS ça ne retire rien à la démarche de Wenworth Miller. D'abord parce qu'il n'a pas du tout exclu pour l'éternité tout rôle hétéro. Il a juste dit qu'il ne voulait pas jouer ce type de personnage car ce n'est pas original. Peut-être que ça l'ennuie d'explorer une histoire de père de famille veuf qui aime ses enfants biologiques, ou de prisonnier hétéro sexy qui séduit l'infirmière empathique et bienveillante, ou de tombeur de femmes. Peut-être que Luke Evans trouve justement super intéressant d'incarner un hétéro baigné de masculinité toxique quand lui-même n'est pas hétéro alors qu'au contraire, ce type de rôle gave Wenworth Miller car il ne ressent aucune empathie ou curiosité pour ce type de personnage. Peut-être aussi qu'après avoir passé plus de 10 ans à faire semblant d'être hétéro en souffrant de ce mensonge, il a l'impression que sa créativité est bridée par ce type de rôle et qu'il ne peut plus le jouer avec justesse, qu'il a besoin de jouer un personnage gay pour sentir que tout son potentiel est libéré? Peut-être que dans 10 ans, il aura une autre vision des choses, quand il aura exploré des rôles avec qui il se sent plus en accord.
Bref, qu'un acteur gay choisisse de ne pas jouer un personnage hétéro pour des raisons de créativité, d'empathie pour le personnage ou pour militer pour plus de diversité, je trouve ça très intéressant d'un point de vue militant, mais ça ne veut nullement dire que tous les acteurs gays devraient faire pareil ou que c'est une règle que tous les "bons militants" devraient suivre.
 
Pour info, si connaître le nombre et l'identité des perso lgbtqia dans les médias américains vous intéresse, chaque année GLAAD (La Gay & Lesbian Alliance Against Defamation, association américaine de veille médiatique œuvrant à dénoncer les discriminations et les attaques à l'encontre des personnes LGBT au sein des médias) publie des compte rendu qui justement énumère et décrit qui sont ces persos, où on peut les trouver, combien de temps ils apparaissent ect....
(Pleins d'infos intéressantes sur ces pages, et les compte rendu que l'on peut télécharger (là ceux de 2018/2019 mais vous pouvez aussi trouver les années précédentes et bientôt normalement celui de 2020 et je conseille les autres articles du site qui est sont aussi très intéressants)


- TV américaine :
https://www.glaad.org/whereweareontv19

- Cinéma américain :
https://www.glaad.org/sri/2019

Et désolé mais c'est en anglais et ça ne concerne que les médias américains)
 
Vu les difficultés qu'a eu cet acteur et le harcèlement dont il a été victime, c'est complètement compréhensible.
Après, ça fait un bail que je ne suis plus Prison Break, j'ai aucune idée de ce qui se passe mais je suis étonnée que les producteurs n'aient pas essayé de négocier. Ils auraient pu faire réécrire Michael Scofield comme étant bisexuel. Les personnes qui découvrent leur bisexualité tardivement existent.
Après, peut-être que Wentworth Miller souhaite vraiment ne jouer que des personnages gays mais bon, c'est la même réponse qu'au-dessus. Les personnes qui découvrent tardivement leur homosexualité existent. d'ailleurs, dans Buffy en dépit du fait que Willow soit sortie avec Oz et qu'elle ait un béguin de longue date pour Alex, elle se considère comme lesbienne. Et Willow n'était pas vieille quand elle a découvert son homosexualité.

Mais honnêtement, ce n'est pas une bonne période pour les personnages LBTQA+, je ne digère pas ce que Star Trek Discovery a fait avec Adira (et déjà qu'au début cette série m'avait laissé pensé qu'on n'aurait deux femmes au commande d'un vaisseau ce qui n'a pas du tout été le cas et puis la polémique Hugh), et en plus ce qui s'est passé avec Castiel (j'ai arrêté Supernatural à la saison 11 ou 12 mais j'ai halluciné en voyant ce qu'ils ont fait la semaine dernière).
J'ai remarqué aussi que les producteurs n'ont aucune envie de s'attarder sur les relations non-hétérosexuelle, même dans Star Trek Picard, ils nous balance à la fin un couple sans aucun développement, quasiment aucune scène, rien du tout. Par contre, ils se sont attardés pas mal de temps sur les pires couples hétéro qui n'ont aucune alchimie :rolleyes:

Bref, je comprends l'agacement de Wentworth Miller.
 

Querencia

tournesol de tes mort
d'ailleurs, dans Buffy en dépit du fait que Willow soit sortie avec Oz et qu'elle ait un béguin de longue date pour Alex, elle se considère comme lesbienne. Et Willow n'était pas vieille quand elle a découvert son homosexualité.
En fait, elle était censée être bisexuelle, mais le show-runner a eu peur de la réaction des fans si elle devait à nouveau sortir avec un homme après Tara, donc ils ont préféré laissé entendre qu'elle était lesbienne :ninja:

Mais j'approuve absolument tout le reste ceci dit :erf: (Mais la polémique Hugh me dit rien en revanche :hesite: )
 
  • Big up !
Reactions : Speranza
et en plus ce qui s'est passé avec Castiel (j'ai arrêté Supernatural à la saison 11 ou 12 mais j'ai halluciné en voyant ce qu'ils ont fait la semaine dernière).
Hello !
Je me permets de rebondir sur le sujet Supernatural et ce qui s'est passé entre Dean et Castiel. J'ai vu l'épisode, et j'ai vu de nombreuses réactions - que ce soit positif ou négatif. Qu'est-ce que tu as pensé de ça, de ton côté ?
 

Querencia

tournesol de tes mort
Hello !
Je me permets de rebondir sur le sujet Supernatural et ce qui s'est passé entre Dean et Castiel. J'ai vu l'épisode, et j'ai vu de nombreuses réactions - que ce soit positif ou négatif. Qu'est-ce que tu as pensé de ça, de ton côté ?
*apparaît*

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

*repart*
 
@Querencia
Au sujet de Hugh Culber dans Star Trek Discovery, un personnage gay qui
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et je ne savais pas du tout pour Willow du coup :ninja:

@Chess Fenrir

Je pense exactement la même chose que @Querencia. J'ai pas le contexte de l'épisode (j'avais un peu lâché la série) mais si j'ai bien compris:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes