@.Agrippine. et @Maud Kennedy :
Et pour rajouter encore un truc aux propos : c'est un peu facile de dire qu'on est désensibilisés intrinsèquement à cause de nos études ! (Dans le sens : attention à ne pas trouver des excuses aux médecins haha)
J'ai toujours fait attention à ne pas déshabiller une personne plus qu'il ne le faut lors des ECG, c'est-à-dire que j'essaie toujours de garder les seins couverts entre les poses d'électrodes ; si j'examine quelqu'un, je veille toujours à ce qu'il ne soit pas totalement en slip mais qu'il garde sa robe, que mes mains ne soient pas froides ou que sa famille ne voie pas des choses dérangeantes. Et je suis TRES loin d'être un cas isolé, plein de mes potes ont ces mêmes réflexes, c'est les infirmiers mais aussi les médecins qui nous ont appris ces gestes élémentaires !
 
@Mona Lise. , j'espère bien que tous les médecins ne se conduisent pas de cette façon et tant mieux pour les patient-e-s si les actuel-le-s étudiants en médecine sont plus attentif-ve-s à ce type de choses,c'est rassurant. Le problème,c'est que des médecins qui se contrefoutent du consentement,de prendre les temps d'expliquer les choses,de respecter la pudeur ou qui font preuve de paternalisme,il y en a partout,dans toutes les spécialités.
Dire "moi,je ne me conduis pas comme ça",c'est bien mais pour les gens qui n'ont pas la chance de t'avoir comme médecin,ça ne change rien. Rien du tout. Qui peut dire qu'elleil n'a jamais eu de mauvaises expériences avec des médecins,à part les gens qui ne consultent pas bien sûr:troll:??? Je ne me suis jamais fait suivre sur le plan gynécologique,je n'ai eu que deux frottis (enfin,si on peut dire:rolleyes:) dans ma vie et bien,sur ces deux frottis,il y en a un qui m'a fait un mal de chien au point que j'ai ressenti des brûlures en allant aux toilettes pendant plusieurs jours.
Il y a beaucoup trop de témoignages de maltraitances diverses pour les mettre de côté en disant qu'il s'agit d'actes isolés.
 
@Mona Lise. C'est pour ça que je me suis pas trop étendue sur le sujet de la désensibilisation, parce que ne connaissant pas ce contexte de l'intérieur, je peux difficilement me représenter comment ça se passe. J'imagine que c'est comme pour tout, ça dépend des personnes. Que beaucoup soient réellement désensibilisés, je n'en doute pas. Après, c'est vrai que parfois, j'ai le sentiment que certains sortent cet argument comme une excuse, pour se faciliter les choses : "oh, c'est pas notre faute, c'est notre métier qui veut ça.". Et j'ai du mal à l'avaler, parce que des professionnels de santé qui font leur travail dans le respect du patient, il y en a, et beaucoup.
 
  • Big up !
Reactions : Lis and Mona Lise.
@Maud Kennedy Quand est-ce que j'ai dit que c'était des actes isolés ??? T'inquiète pas, j'ai eu aussi des sales expériences, jamais je n'oserais minimiser les traumatismes vécus par les patients. :annoyed: Merci de ne pas me faire dire ce que j'ai pas dit.
Comme j'ai jamais dit que j'étais un bon médecin et qu'on aura la "chance" de m'avoir, je parle juste d'un aspect de la profession, j'ai bien précisé que j'étais loin d'être la seule.
(Je suis pas bête non plus, je connais encore la différence entre les statistiques et les témoignages. Je te faisais juste part de mon expérience personnelle pour te dire que c'était pas tout noir ni tout blanc.)

Je n'aime juste pas quand on commence à en profiter pour cracher sur le fait qu'on se sent supérieur, qu'on est déconnecté de la réalité, que nos études blablabla.

@.Agrippine. Et encore une fois, jamais je n'oserai dire que ça n'arrive pas. Jamais. Il y a des sales trucs qui se passent en hôpitaux. Mais vraiment, pas en profiter pour aller dire qu'on vit dans une cage en verre. Svp quoi.
 
Dernière édition :
@Mona Lise. ,je n'ai jamais dit que les médecins se sentaient supérieurs,là c'est toi qui me fais dire ce que je n'ai pas dit. J'ai dit et je le répète que tes patient-e-s auront de la chance de t'avoir comme médecin parce que tu es respectueuse et c'est une chance.
Ca te va mieux si je dis qu'un certain nombre de médecins sont déconnecté-e-s de la réalité quand ellesils disent aux patient-e-s qu'ilselles n'ont pas à s'inquiéter d'être nu-e-s parce qu'ilselles ont l'habitude? S'ilselles n'étaient pas déconnectés de la réalité,ellesils se rendraient compte à quel point cette réponse est à côté de la plaque. Combien de médecins sont concerné-e-s??? Je n'en sais absolument rien mais en tout cas,il y en a suffisament pour aborder le problème.
Si toi même tu admets que ce ne sont pas des actes isolés,pourquoi tu réagis comme si tu étais personnellement visée?? Si tu ne le fais pas,tu n'es pas concernée et tant mieux pour tes patient-e-s. Quand l'extrême majorité des médecins réagira comme toi,la médecine se portera mieux.
Pour tout dire,ta réaction me fait penser à celle des hommes quand il est question du harcèlement de rue:c'est plus #NotAllMen mais #NotAllDoctors mais à la base,c'est le même raisonnement "je ne le fais pas donc je ne veux pas entendre/lire que beaucoup d'autres hommes ou médecins le font"
 
Dernière édition :
@Maud Kennedy Ca me va oui ! Je le prends personnellement parce que c'est mon futur métier, que je l'aime à la folie et que ça me rend triste de voir qu'encore plein de choses restent à faire mais qu'on ne voit pas non plus tout ce qui est fait, quand à la moindre occasion on se fait tacler c'est parfois pénible :-)
Mais pas de rancœur, hein. Je suis évidemment d'accord avec toi sur le fond, j'ai juste toujours aimé la nuance. Mais <3 quand même hein !!
 
@Mona Lise. J'ai l'impression qu'on s'est mal comprises sur l'histoire de la désensibilisation (mais je peux me tromper), du coup je préfère clarifier ;).

Honnêtement, ça ne me pose pas de problème que les professionnels ne soient pas choqués par la nudité. Vraiment, c'est pas une attaque quand je dis qu'ils sont désensibilisés. Là où ça devient épineux à mes yeux, c'est quand on se sert de cet argument pour justifier le manque d'empathie de certains envers les patients. Ni plus ni moins.
 
C'est juste consternant à quel point les médecins ont un discours déconnecté de la réalité... A qui veulent-ilselles faire avaler que c'est banal de subir un toucher invasif sans leur consentement préalable?? J'ai l'impression que pour les médecins,à partir du moment où une personne devient un-e patient-e,elle perd son humanité et ne devient plus qu'un corps qui appartient alors au corps médical. Le respect du consentement??? Inutile. Respect de la pudeur??? Arrêtez de vous prendre au sérieux:un corps nu n'est rien d'autre qu'un corps nu et le votre n'a rien d'exceptionnel. Donner des explications au/à la patient-e?? Ouais... S'il y a le temps,si le médecin n'est pas de mauvaise humeur,s'ilelle n'a pas faim ou n'est pas contrarié-e par quelque chose...
En gros: on vous soigne,vous ne voudriez pas en plus qu'on vous respecte????

Ce que je trouve consternant personnellement, c'est cette tendance à la généralisation permanente!
Je ne pense pas cela volontaire mais ce premier message est extrêmement virulent/violent à l'égard du corps médical dans sa globalité. Et quand tu es étonnée que Mona Lise se sente visée, je ne vois même pas comment il pourrait en être autrement...

Ca me désole un peu ce climat ambiant parce que ça altère complètement la confiance médecin/patient. Je ne dis absolument pas pas que tout cela ne doit pas être mis en avant mais cette mise au pilori systématique de la profession médicale n'aide clairement pas à délier les langues. J'ai un grand nombre d'amis en médecine qui auraient plein de choses à raconter qui les ont choqué et qu'ils ne diront jamais parce que je cite "on s'en prend suffisamment plein la gueule avec les débats actuels". Débats qui gagneraient (pour les médecins, les patients et leur relation) à être plus nuancés.

Et quand je lis qu'on revendique le fait de ne pas se faire suivre en raison de tout cela, ça me rend triste.

Je suis partie de ton message mais c'est une réflexion plus globale.
 
  • Big up !
Reactions : _Plume and Mona Lise.
@May ,comme je l'ai dit dans mon dernier message,de la même manière que les hommes qui se conduisent correctement,les médecins qui se maltraitent pas leur patient-e-s n'ont pas à se sentir concerné-e-s. On pourra me reprocher de généraliser quand les maltraitances médicales seront commises par une minorité de médecins et ne seront que des cas isolés. Ce n'est pour l'instant pas le cas.

Tu veux parler de la confiance médecin/patient??? Comment veux-tu que les gens aient confiance??? Entre les touchers pratiqués sans consentement sous anesthésie (ou dans le coma comme cette pauvre femme qui a subi pléthore de touchers rectaux et vaginaux par plusieurs étudiants alors qu'elle allait mourir dans les heures ou jours qui venaient) à fin de formation,les médecins/infirmier-ère-s qui se vantent de se moquer voire insulter les patient-e-s plus ou moins derrière leur dos ou pendant qu'ilselles sont sous anesthésie parce que" c'est de l'humour noir,il faut bien relâcher la pression et de toute façon,les patient-e-s n'entendent pas",les déshabillages plus ou moins nécéssaires sans considération pour la pudeur qui diffère selon les personnes,le paternalisme d'un certain nombre de médecins notamment en gynécologie etc... Tu m'excuseras d'être méfiante et de ne pas me faire suivre.

Le pire de tout ça,c'est que je ne crois pas du tout que les les médecins qui maltraitent leurs patient-e-s d'une façon ou d'une autre aient de mauvaises intentions. Je ne pense pas qu'ils aient l'intention de leur nuire ou de les humilier. Si ça arrive,c'est le fait d'une minorité du coup. Simplement,que par faute de temps ou pour se protéger émotionnellement (notamment à l'hopital où ellesils côtoient la souffrance et la mort tous les jours)beaucoup d'entre elleseux se réfugient dans le côté purement technique en mettant de côté l'aspect humain. Du coup,un certain nombre de patient-e-s ont l'impression d'être traité-e-s comme des morceaux de viande.
Pour les touchers sous anesthésie par exemple,c'est évident que ces médecins veulent "seulement" former les étudiants et que puisque les patient-e-s ne souffrent pas puisque sous anesthésie,ellesils se disent que tout le monde y gagne. Sauf qu'ellesils oublient deux choses:le fait que la loi est très claire là dessus et que le corps des patient-e-s ne leur appartiennent pas.

On pourrait dire,comme je l'ai déjà vu" que "trop d'informations tuent l'information" et d'une certaine manière,c'est vrai parce que ça déteriore les relations entre médecins et patient-e-s. Cependant,se mettre la tête sous le sable en préférant ne pas savoir ne permet pas d'améliorer quoique ce soit. L'ignorance n'est jamais une bonne chose.

Je pense qu'il y a un sacré souci de communication:entre les gens comme moi qui du coup choisissent de ne pas se faire suivre et les médecins qui d'un côté se voient cloués au pilori et de l'autre ne voient rien de mal à ces pratiques.

Je ne doute pas du fait que des messages comme les miens ne sont pas agréables à lire pour les personnes concernées mais vu l'ampleur des maltraitances dénoncées,je pense qu'il serait plus efficace pour la médecine en général de faire son examen de conscience et de changer ce qu'il faut changer quand c'est possible.
 
Dernière édition :
J'ai toujours fait attention à ne pas déshabiller une personne plus qu'il ne le faut lors des ECG, c'est-à-dire que j'essaie toujours de garder les seins couverts entre les poses d'électrodes
Ça me fait penser que la dernière fois que je suis allée aux urgences, on m'a fait un ECG et le médecin m'avait laissée la poitrine à l'air ... J'ai rien dis mais j'ai pas apprécié ...:sad:
Et je rejoins @Maud Kennedy, si tous les médecins se comportaient comme toi, la médecine ferait un grand pas en avant.:nod:
Que certains médecins (ne faisons pas de généralités :nerd:) soient habitués à la nudité c'est bien mignon mais il faudrait qu'ils se mettent dans le crâne que c'est pas le cas de tout le monde, et donc de respecter la pudeur de leurs patients.:supermad:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes