@guerredesmiroirs Je me permets juste de ragir sur une partie de ton post : "Je connais presque rien a l'avortement, avec une IVG medicamenteuse, il faut pas aspirer le fœtus apres l'avoir "tue" ? Dans ce cas, Lori aurait vecu avec un foestus mort dans le ventre ?"
Après une IVG médicamenteuse (et c'est bien ce que Lori souhaite faire) il n'y a aucun besoin d'aspirer le fœtus, il "tombe" tout seul. ;)
Attention au cas où des filles qui passent pas là sont confuses par l'épisode de The Walking Dead : Lori prend une boite de pilule DU LENDEMAIN (c'est clairement écrit), ça n'a jamais permis d'avorter! C'est une propagande des assos anti-IVG que de dire que la pilule du lendemain est abortive mais ce n'est pas le cas : son but est d'empêcher les ovules d'être fécondés, donc quand le foetus n'est pas du tout encore formé! Elle ne fonctionne ainsi (imparfaitement, après 24h les chances de réussite sont réduites de 40%) que jusqu'à 3 voire 5 jours pour l'une d'elle après les rapports sexuels. Si Lori se rend compte qu'elle est enceinte, ça veut dire qu'il y a déjà un foetus et que ça fait plusieurs semaines... ça ne peut pas fonctionner!
Si elle voulait vraiment avorter, elle ne pouvait certainement pas le faire avec ces pilules-là, même avec 10... ça risquait surtout de la rendre malade. Donc oui, elle "vomit" les pilules après les avoir prises mais en réalité elle n'avait pas vraiment le choix de rester enceinte ou pas à ce stade. En vomissant les pilules, elle a surtout évité des douleurs d'estomac très désagréables.

Je rajoute aussi pour être précise, qu'avec l'IVG médicamenteuse, l'oeuf ne "tombe" pas 'tout seul", l'IVG médicamenteuse interrompt chimiquement le processus de grossesse puis provoque des contractions qui conduisent à l'expulsion de l'oeuf donc ça peut provoquer des saignements et être assez douloureux. Il n'y a effectivement pas besoin de chirurgie mais ça ne peut se faire que jusqu'à 5 ou 7 semaines de grossesse.
 
Dernière édition :

[/QUOTE]Whoa ce n'est pas du tout traité ainsi dans la série ! Je ne savais pas ce que le livre en disait... Et je comprends encore moins les choix de la série. Maggie est complètement pommée au moment où cela arrive (on dirait un grand complot pour rendre sa vie merdique, et le fait qu'elle ai des relations sexuelles avec un connard en est le point de départ) et du coup, le fisco de l'avortement donne l'impression vraiment l'impression d'être une punition. D'ailleurs Carrie, avec qui elle est brouillée à ce moment là, décide de pardonner à Maggie = Maggie a suffisamment souffert, la pauvre, il était temps de lui offrir sa rédemption (et puis Carrie n'a pas à se prononcer sur l'avortement puisqu'elle apprend tout après le malaise qui oblige Maggie a être hospitalisée, perdre le bébé et la capacité de faire des bébés en même temps).
Au moins dans le livre, les raisons de l'avortement sont évoquées, c'est une véritable réflexion...[/QUOTE]

:eek: a été ma réaction à la vue de ton message ! C'est vraiment incompréhensible ! Même si bien plus tard dans le livre, après avoir rompu avec Peter (au point où a l'air d'en être la série niveau raccord avec le livre ça m’étonnerait que je te spoile donc bon.) elle va à l'Emerald avec Carrie et LaSouris et couche avec le premier mec rencontré dans le bar, elle n'est même pas enceinte !
D'autant plus que la série m'a l'air d'être vue par beaucoup de filles de mon âge (14 ans) donc niveau message à la jeunesse la série "The Carrie Diaries" m'a l'air de se placer là. (D'ailleurs c'est dommage j'espère avoir ton avis pour savoir si elle est foncièrement mauvaise, j'adore AnaSophia Robb, la fille qui interprète Carrie.)
 
Dernière édition :
Attention au cas où des filles qui passent pas là sont confuses par l'épisode de The Walking Dead : Lori prend une boite de pilule DU LENDEMAIN (c'est clairement écrit), ça n'a jamais permis d'avorter! C'est une propagande des assos anti-IVG que de dire que la pilule du lendemain est abortive mais ce n'est pas le cas : son but est d'empêcher les ovules d'être fécondés, donc quand le foetus n'est pas du tout encore formé! Elle ne fonctionne ainsi (imparfaitement, après 24h les chances de réussite sont réduites de 40%) que jusqu'à 3 voire 5 jours pour l'une d'elle après les rapports sexuels. Si Lori se rend compte qu'elle est enceinte, ça veut dire qu'il y a déjà un foetus et que ça fait plusieurs semaines... ça ne peut pas fonctionner!
Si elle voulait vraiment avorter, elle ne pouvait certainement pas le faire avec ces pilules-là, même avec 10... ça risquait surtout de la rendre malade. Donc oui, elle "vomit" les pilules après les avoir prises mais en réalité elle n'avait pas vraiment le choix de rester enceinte ou pas à ce stade. En vomissant les pilules, elle a surtout évité des douleurs d'estomac très désagréables.

Je rajoute aussi pour être précise, qu'avec l'IVG médicamenteuse, l'oeuf ne "tombe" pas 'tout seul", l'IVG médicamenteuse interrompt chimiquement le processus de grossesse puis provoque des contractions qui conduisent à l'expulsion de l'oeuf donc ça peut provoquer des saignements et être assez douloureux. Il n'y a effectivement pas besoin de chirurgie mais ça ne peut se faire que jusqu'à 5 ou 7 semaines de grossesse.

Mea Culpa, je ne me rappelais plus exactement ! :)
Par contre ce n'est pas 7 semaines mais 12 (du moins en France, aux USA je ne sais pas du tout). Et bien sur je simplifiais a mort, ton explication est bien plus précise et scientifique. Donc Lori, si elle avait trouvé la bonne pilule du moins, aurait pu tenter le coup ( c'est pas plus dangereux que d'élever un bambin dans un monde de zombie et d'apocalypse je trouve :oo: )
Merci pour tes précisions en tout cas :fleur:
 
Mea Culpa, je ne me rappelais plus exactement ! :)
Par contre ce n'est pas 7 semaines mais 12 (du moins en France, aux USA je ne sais pas du tout). Et bien sur je simplifiais a mort, ton explication est bien plus précise et scientifique. Donc Lori, si elle avait trouvé la bonne pilule du moins, aurait pu tenter le coup ( c'est pas plus dangereux que d'élever un bambin dans un monde de zombie et d'apocalypse je trouve :oo: )
Merci pour tes précisions en tout cas :fleur:

Ce que @MorganeGirly te précisait c'est que 7 semaines de grossesse (ou 9SA) c'est la limite pour une IVG médicamenteuse, et qu'ensuite on se tourne vers l'IVG chirurgicale autorisée jusqu'à 12 semaines en France, effectivement. :fleur:
 
Je ne peux m'empêcher de commenter l'article par rapport à ce qui a été dit sur six feet under
Dans Six Feet Under, le personnage de Claire va certes jusqu’au bout de son avortement, mais doit affronter la visite de fantômes d’enfants morts qui la culpabilisent.
La coïncidence veut que j'ai commencé la série peu après avoir lu l'article donc après que claire soit tombé enceinte j'ai voulu relire l'article en me spoilant moi-même (parce que je savais plus si elle l'avait gardé ou avait avorté et j'aurais été méga déçu du personnage si elle avait pas avorté) mais genre juste avant de voir la scène, histoire de me rassurer sur les images et du coup, je savais qu'elle avortait mais je m'attendais à un truc horrible (plein de bébé mort comme annoncés) et en fait pas du tout, l'article est totalement exagérer la dessus je trouve.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Voilà c'est long, parce que je viens quasi-juste de voir ces épisodes. J'ai rien vu de très perturbant mais c'est peut être parce que je m'attendait à pire. En tout cas, je trouve que c'est très positif et ça banalise, ou disons dédramatise totalement l'avortement. Et puis cette série date de 2003, et cette scène soit avoir été tourner courant 2005 donc y avait plus de centre d'avortement qu'aujourd'hui. De toute façon je vois pas comment elle aurait pu ne pas avorter.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
Dans cette série tout le monde a des hallucinations et tout les personnages défunt viennent en quelque sorte hanter les vivants à un moment donné.

Je ne l'avait pas vu de cette façon mais l'utilisation de la personnification du bébé qui n'a pas eu vraiment le temps d'en être un était pour moi simplement une manière pour claire de tourner la page (tout est dans le sous entendu puisque c'est pas dit explicitement que c'est son bébé) parce que sans cette séquence ils sont pas rester longtemps sur l'avortement et l'impact auprès de claire, c'était vraiment très abstrait, des bribes de moment qu'on devait reconstituer. Or l'avortement pour n'importe qui c'est quand même quelque chose, même en étant ouvert d'esprit. Après faut se demander aussi comment les scénariste pouvait le sous entendre autrement ? Fallait quand même qu'il y est un symbole, un rite de passage. Donc voilà, après la façon dont ça a été présenté ne m'a vraiment pas choqué. On sait qu'on est dans sa tête car quand elle voit son ex copain-délinquant juste avant, elle demande à son père si il est mort et son père lui répond "je sais pas, il est là où ton imagination veut qu'il soit", un truc du genre donc c'est clairement présenter comme le produit de son imagination. Celui d'une ado qui se pose des questions.

Mais c'est vrai que bon ça donne un aspect concret au foetus et donc effectivement certaine personnes peuvent s'y identifier (surtout que le sexe est sous entendu par l'emploi du "il" "il est en sécurité"). Enfin bref, tu as sans doute raison c'est juste que la manière dont ça a été dit dans l'article m'a paru exagérer mais effectivement ça n'engage que moi.
 
Or l'avortement pour n'importe qui c'est quand même quelque chose, même en étant ouvert d'esprit. Après faut se demander aussi comment les scénariste pouvait le sous entendre autrement ? Fallait quand même qu'il y est un symbole, un rite de passage.

Je n'ai pas vu la série comme je l'ai dit donc je me basais juste sur ce que tu décrivais mais peut-être que ça colle effectivement avec le personnage :)

Par contre dans la citation de ton post que j'ai reprise, je pense que là aussi c'est une partie de discours qu'il vaut mieux éviter de reprendre.
L'avortement n'est pas forcément un traumatisme. Pour plein de filles, ce n'est pas plus traumatisant que de se faire opérer d'un grain de beauté : ce n'est pas un truc marrant, ça t'oblige à fréquenter du personnel médical, mais une fois que c'est fini, ça ne va pas forcément te préoccuper.
Alors oui, il y a des filles qui sont vraiment marquées par leur avortement mais souvent c'est qu'au fond, elles doutaient de leur choix (elles avaient l'impression qu'elles devaient pour des raisons financières, personnelles etc. mais elles auraient bien continué leur grossesse si ça ne tenait vraiment qu'à elles...) et forcément, si tu doutes, tu te demandes toujours un peu si tu as fait le bon choix. Et une autre des raisons pour laquelle on peut mal vivre un avortement c'est justement à cause du discours autour de l'avortement : celui qui fait que certains personnels médicaux sont affreux, celui qui fait que tu ne peux pas t'empêcher de repenser aux arguments de tous ceux qui voulaient t'en dissuader, ce discours social qui associe foetus et bébé et qui du coup te donne l'impression que c'est un enfant que tu as perdu et non simplement un foetus etc.

Mais la plupart des filles qui ont avorté en étant sûres de leur choix et claires par rapport à comment elles perçoivent le foetus, il n'y a vraiment pas de raison que ça représente "quelque chose d'important" et il n'y a pas besoin d'être ouvert d'esprit pour vivre ça bien :)
 
Ah c'est bête que j'ai pas le point de vue d'autre personne qui l'on vu... Dans tout les cas, comme je l'ai dit on ne voit jamais claire pleurer, ni se lamenter, ni se poser des questions, on passe du test à la première consultation au planning familial comme une suite logique et a part la discussion avec son ex petit copain elle n'en reparle plus jamais et le sujet n'est plus abordé. Donc de ce point de vue c'est comme tu as dit ( bon après y a effectivement ce plan de 3secondes problématique:hesite:).
Mais tu maitrise bien mieux le sujet que moi et tu as certainement une réflexion sur la chose que je n'ai pas, il est clair que je ne suis pas la mieux placer pour savoir ce qu'on ressent dans ce genre d'intervention, d'où mon langage peut être un peu caricatural. Bon j'arrête là, dans l'espoir que quelqu'un qui a vue cette série passe par là un jour pour confronter nos interprétations :bouquet:.
 
Je viens de relire l'article et j'arrive avec un exemple positifs même si il ne traite pas directement de l'avortement :)
Orphan Black (sans vouloir dire de bêtise je dirais S3E6)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes