D'une certaine manière, "l'accident providentiel" qu'on retrouve dans beaucoup de séries reste pour moi une façon de punir la femme.

Pourquoi elle ne pourrait pas faire une fausse couche dans son sommeil hein?? noooonnnn, il faut qu'elle soit à moitié écrabouillée par un arbre, écrasée dans un accident de voiture, tabassée par je ne sais qui, qu'elle fasse une grossesse extra-utérine qui manque de la tuer et pour laquelle on doit lui ouvrir le bide en deux.... Enfin bref, tous les trucs possibles et imaginables.

Symboliquement parlant je trouve que c'est assez révélateur du fait qu'on considère qu'une femme doit "souffrir" si elle décide de ne pas garder son enfant. Dans tous les cas elle va en chier, psychologiquement et physiquement parlant.

Comme si présenter l'avortement sous un jour plus normal, avec des nanas normales qui décident que ça n'est pas le moment où qu'elles ne veulent pas d'enfants (et pour qui l'avortement n'est pas une partie de plaisir, mais pas non plus un traumatisme majeur) aller déclencher une espèce de tsunami des avortements, associé à une perte totale de valeurs morales... :facepalm:
 
Lori avait la possibilité de prendre un médicament qui lui aurait permis d'avorter (si ma mémoire ne me fait pas défaut).
Je crois que ce n'était pas des pilules expres, mais des pilules du lendemain. Je suis pas sure sure, mais en prendre une poignee comme elle allait le faire lui aurait juste donne mal au ventre, mais pas avorter (je crois ?)
Je connais presque rien a l'avortement, avec une IVG medicamenteuse, il faut pas aspirer le fœtus apres l'avoir "tue" ? Dans ce cas, Lori aurait vecu avec un foestus mort dans le ventre ?
 
Dans New York 911, qui repasse régulièrement en boucle sur France 4, je me souviens que la policière a un avortement, j'avais trouvé ça bien traité quand je l'avais vu, vu les conditions particulières: son mari et elle ont déjà des enfants, ils ont des soucis, elle tombe enceinte mais hésite beaucoup à le garder, elle n'en parle d'ailleurs pas tout de suite à son mari car elle sait que lui va vouloir le garder (sous-entendu faire pression sur elle pour le garder).

Finalement elle lui dit, mais un peu la mort dans l'âme si je me souviens bien, on sent qu'elle le regrette, ses collègues apprennent qu'elle est enceinte, tout le monde trouve ça formidable, etc.
Ensuite dans son travail un voyou qu'ils poursuivent les agresse, et elle se prend des coups bien méchants dans le ventre: "intervention divine" bien pratique a t-on envie d'hurler sauf que non, elle ne perds pas le bébé... mais à l'hôpital elle demande, dans la foulée de son hospitalisation, à se voir pratiquer un ivg, tout en faisant passer la fin de sa grossesse pour une conséquence de son agression.

Dans mes souvenirs du coup ça dénonçait bien cet espèce de pression sur le corps des femmes, vu qu'elle en vient à mentir sur les causes de l'arrêt de sa grossesse pour éviter le jugement de ses collègues / de son mari, alors que cela devrait être un choix non parasité par le sexisme de la société.

Bon je ne me souviens plus bien des épisodes, donc peut-être que y'avait un sous-texte réac en fait mais je ne l'ai pas du tout senti comme ça :hesite:
 
Je crois que ce n'était pas des pilules expres, mais des pilules du lendemain. Je suis pas sure sure, mais en prendre une poignee comme elle allait le faire lui aurait juste donne mal au ventre, mais pas avorter (je crois ?)
Je connais presque rien a l'avortement, avec une IVG medicamenteuse, il faut pas aspirer le fœtus apres l'avoir "tue" ? Dans ce cas, Lori aurait vecu avec un foestus mort dans le ventre ?

Non tu as raison,
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mais c'était dans la saison 2 qui était très sexiste, en fait LA plus sexiste de toute la série (débat sur les femmes qui sont destinées à faire le ménage tout ça), une ambiance qui a BEAUCOUP changé depuis!
 
Dernière édition :
Dans Juno comme dans Glee en fait le choix de ne pas avorter est assez compréhensible pour Juno et Quinn. Juno est un personnage globalement assez étrange, on a l'impression qu'elle vit dans une demi-réalité et prend des décisions sur des coûts de tête. C'est ce qui fait tout le charme du film.
Pour Quinn, l'avortement n'est même pas envisageable : elle est catholique et pratiquante. Ses parents sont catholiques et pratiquants. Culturellement, pour elle, avorter c'est aller à l'encontre de ses convictions.
D'ailleurs, l'une comme l'autre, gardent les pieds sur terre et sont conscientes qu'elles ne pourront pas garder l'enfant une fois qu'il sera né et ne le font pas.
Dans ces deux exemples, j'ai trouvé que le sujet était traité de façon honnête (même si bon, Glee c'est toujours un peu WTF quoi...).
Je me suis plus arrachée les cheveux dans Carrie's Diarry avec Maggie qui tergiverse à aller avorter en comparaison.

Ensuite, de manière générale, c'est vrai que le thème de l'avortement dans les séries anglaises est bien mieux traité (Skins en est un très bel exemple, si je me souviens bien, avec des personnages qui font des choix différents dans des situations plus ou moins similaires). Mais je ne pense pas que cela aie un quelconque rapport avec le taux de grossesse adolescente élevée dans leur pays. Celui-ci me semble d'avantage lié à leur système d'aide sociale qu'à un réel problème de protection ou d'éducation. Mais peut-être que je n'ai pas bien saisi toutes les nuances ?

Pour Juno, j'ajouterais également que l'avortement est vu comme la solution n°1 - Quand elle l'annonce à sa meilleure amie celle-ci lui demande d'emblée quel centre elle préfère pour son IVG. Le coup des ongles m'avait effectivement laissé perplexe mais le principe du film est justement d'aller à contre-pied. Elle pense à l'IVG direct puis change d'idée, choisit une autre option et au final vit son histoire d'amour après (malgré) sa grossesse où elle explique à la fin que ce bébé elle ne l'avait jamais considéré comme le sien (GPA ?!) et son copain ne voulait pas non plus voir le bébé.

Pour Skins pour moi qui n'ai suivi que les deux premières saisons je trouvais très bien traité l'épisode où Jal apprend qu'elle est enceinte de Chris qu'elle aimait mais qui vient de mourir. Elle ne veut pas d'enfant et en même temps c'est """tout""" ce qu'il reste de Chris [CHRIIIIIS TT_____TT] et choisit malgré tout d'avorter.

Mais là on parle des anglais qui sont effectivement moins puritains que les américains. Fin du coup ça renvoie beaucoup à ce sujet là http://forums.madmoizelle.com/sujets/lavortement-vu-par-le-cinema-et-les-series-tele.86410/
 
D'ailleurs, est-ce que dans les productions françaises, on a un autre regard ? J'avoue n'avoir pas vu grand chose depuis longtemps qui soit estampillé Made In France, mais au cas où, si quelqu'un ici regarde RIS, Plus Belle la Vie, ou autre… ?
Pour Plus Belle la Vie (oui bon ma soeur regarde tous les jours :red: :yawn: ) si je me souviens bien il y a quelques années ils avaient mis en scène le cas d'une ado qui tombait enceinte après sa première fois, voulait avorter (avec le soutien de son père), et se faisait berner par une dame ""pro-vie"" se faisant passer pour une conseillère du Planning Familial, un truc comme ça. Du coup le délai était dépassé pour l'IVG médicamenteuse mais la fille a pu avorter quand même. Donc c'est plutôt positif, d'autant plus que ça avait le mérite d'aborder le sujet des assos/gens anti-avortement véhiculant leur propagande sous couverts "d'informations" sur l'IVG.

Sinon pour Juno ça me chiffonne toujours un peu quand on dit que c'est un film anti-IVG, je vois les choses un peu différemment. Je dirais que c'est plus en demi-teinte. D'un côté il y a la caricature du centre d'IVG, ou la maman stérile qui bénéficie du "cadeau de la vie" parce que Juno a gardé le bébé, mais de l'autre comme dit plus haut on voit bien qu'elle est assez paumée, et qu'elle ne réalise pas vraiment ce que ça implique cette grossesse et tout le tintouin (notamment quand elle cherche des parents adoptants par petites annonces ou qu'elle flirte à moitié avec le père). Et concernant la fille ""pro-vie"", pour moi elle est plutôt présentée comme une nounouille avec sa pancarte à deux ronds et son seul argument "heuuu ils ont des ongles tu sais !". Mais j'adore ce film donc jsuis ptetre pas très objective :happy:
 
Pour Plus Belle la Vie (oui bon ma soeur regarde tous les jours :red: :yawn: ) si je me souviens bien il y a quelques années ils avaient mis en scène le cas d'une ado qui tombait enceinte après sa première fois, voulait avorter (avec le soutien de son père), et se faisait berner par une dame ""pro-vie"" se faisant passer pour une conseillère du Planning Familial, un truc comme ça. Du coup le délai était dépassé pour l'IVG médicamenteuse mais la fille a pu avorter quand même. Donc c'est plutôt positif, d'autant plus que ça avait le mérite d'aborder le sujet des assos/gens anti-avortement véhiculant leur propagande sous couverts "d'informations" sur l'IVG.

Sinon pour Juno ça me chiffonne toujours un peu quand on dit que c'est un film anti-IVG, je vois les choses un peu différemment. Je dirais que c'est plus en demi-teinte. D'un côté il y a la caricature du centre d'IVG, ou la maman stérile qui bénéficie du "cadeau de la vie" parce que Juno a gardé le bébé, mais de l'autre comme dit plus haut on voit bien qu'elle est assez paumée, et qu'elle ne réalise pas vraiment ce que ça implique cette grossesse et tout le tintouin (notamment quand elle cherche des parents adoptants par petites annonces ou qu'elle flirte à moitié avec le père). Et concernant la fille ""pro-vie"", pour moi elle est plutôt présentée comme une nounouille avec sa pancarte à deux ronds et son seul argument "heuuu ils ont des ongles tu sais !". Mais j'adore ce film donc jsuis ptetre pas très objective :happy:

Concernant Juno ou d'autres films, la grossesse au cinéma est toujours étrangement perçue. On juge de manière catégorique si le film est pro vie ou au contraire pro IVG sans tenir compte de l'intention des réalisateurs ainsi que du propos du film.
Je ne trouve pas ça pertinent de dire "Juno n'avorte pas= film non progressiste". Il y a d'autres enjeux, le film est une façon de décrire une certaine société américaine périurbaine, ne semble pas avoir de réelle portée sociale malgré le portrait que fait Reitman de ces gens. De plus, à force d'évaluer si tel film est progressiste ou non, on en vient à oublier que chaque personnage a son histoire, comme dans la vie, et que les raisons d'avorter ou non sont à la fois multiples, personnelles, et pas toujours bien rationnelles.
 
Dans PBLV, après son accident qui lui a fait perdre son bébé, Johanna avorte mais c'est parce que son mari couche avec sa mère à elle. Je ne me souviens pas trop de comment ça a été traité, dans mes souvenirs lointains, elle ne voulait pas rester avec son mari et comme elle n'avait grosso modo pas de boulot, elle ne pouvait pas élever le gosse. Mais c'était peut-être une punition parce qu'elle s'était mariée avec un type qu'elle connaissait depuis deux mois ?

Tout ça me fait penser à l'épisode de la semaine dernière de The Good Wife où Alicia,
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Comme toujours, excellente mise en lumière de Mirion.
Au passage en parlant de série, deux de mes séries préférées (à savoir Doctor Who et Downton Abbey) ont manifestement eu à traiter cela récemment (attention spoiler), et, à mon grand désespoir, d'une manière moins ouverte que je l'aurais imaginé, surtout pour Doctor Who.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Shanesca

Serpentard vétérante
@lulujoy non moi aussi cet épisode de DW m'a perturbé j'arrivais pas à voir pourquoi mais maintenant que tu le dis effectivement ça ressemble à un truc pro-vie
 
@guerredesmiroirs Je me permets juste de ragir sur une partie de ton post : "Je connais presque rien a l'avortement, avec une IVG medicamenteuse, il faut pas aspirer le fœtus apres l'avoir "tue" ? Dans ce cas, Lori aurait vecu avec un foestus mort dans le ventre ?"
Après une IVG médicamenteuse (et c'est bien ce que Lori souhaite faire) il n'y a aucun besoin d'aspirer le fœtus, il "tombe" tout seul. ;)
 
  • Big up !
Reactions : Ghost wind

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes