Une grand big-up à l'article qui correspond tout à fait à mon état d'esprit "mais on s'est fait prendre pour des truffes et ça va pas le faire" mais aussi à toutes les madz qui ont apporté de très belles réponses constructives. J'espères que les 2 ou 3 madz qui étaient en désaccord avec l'article auront trouvé des réponses à leurs interrogations ici parce que vraiment, lire tout un gloubiboulga d'idées mélangeant projet de loi sur la famille, ABCD de l'égalité et "théorie du genre" qui deviendrait carrément une loi... ça n'a ni queue ni tête.
Lire que l'école voudrait imposer aux enfants soit d'être asexués soit d'essayer de se penser transgenre dès la primaire... Enfin c'est juste du délire... il n'est évidement pas questions de ça.

Je suis très très déçue par mon pays en ce moment. Et a double titre : et par les manifestations passéistes en tout genre, et par le gouvernement qui recule face à eux.

J'étais heureuse en mai 2012 d'être sortie d'une aire de droite figée sur le plan moral et social, je me suis dit qu'enfin les chose allaient bouger. Et même si je ne m'attendais pas à l'émergence violente et nauséabonde de LMPT et autres civitas, FN et compagnie, qui m'ont vraiment peinée, j'ai été heureuse que le mariage pour les couples de même sexe ai enfin été adopté. Puis un an après, patatra. Tout s'écroule. Plus de loi famille, encore moins d'ouverture pour la PMA. Les fachos ont la parole dans tous les médias, les anti-avortements n'ont jamais autant fait parlé d'eux avec ce qui s'est passé en Espagne, et j'ai l’impression d'assister impuissante a un recul des mentalités... avec le gouvernement qui ne fait pas preuve de courage et qui recule sur ces questions. Mince, j'ai vraiment l'impression d'avoir été trahie.

Je m'en vais zieuter le topic sur les réactions à LMPT voir si je peux aider, parce que j'en peux vraiment plus de voir autant de haine et d’intolérance avoir droit de citer dans mon pays des droits de l'homme.

Un gros big-up à la madz qui disait être dégoûtée des gens qui refusent l'ouverture des droits aux autres alors que eux même ne sont pas touchés, puisqu'il n'est pas question d'ouvrir des droits d'un coté en en retirant de l'autre. Je trouve ça tout autant dégueulasse.

Et sinon, je ne comprends pas qu'on puisse être contre l'apprentissage de l'égalité homme/femme dès l'école. C'est le B-A-BA du civisme ! Et on sais très bien que certaines familles ne sont pas les meilleurs cadres pour apprendre le civisme. Ou l'apprendra-t-on si ce n'est à l'école ? L'école doit nous transmettre autant les valeurs républicaines que les connaissances qui feront de nous de futurs citoyens. Ce n'est pas à 25 ans après les études quand on entre dans le monde du travail qu'on s'ouvre à ces questions, enfin !

Enfin bon, heureusement que Madmoizelle redonne un peu fois en l'humanité, parce que es derniers temps, il y a de quoi être découragée.
 
Une interview très intéressante d'une anthropologue qui fait la différence entre égalité et indifférenciation:

http://www.slate.fr/france/83201/francoise-heritier-egalite-homme-femme-pas-indifferenciation
 
Live report !

En train de regarder Mots Croisés "Famille : une fracture française ?" Najat Valleau-Belkacem et Olivier Besancenot face à Nadine Morano et Nicolas Dupont-Aignan en pleine crise d'hystérie mongolo parano WTF.

Ah ! La Morano, elle a "Papa porte une robe" en travers de la gorge ! C'est son seul argument pour affirmer la manipulation des enfants par le gouvernement qui veux expérimenter la théorie du djeunder.

A revoir en replay pour rigoler un coup ! :ko:
 
ju-g;4601722 a dit :
misscoincoin;4601254 a dit :
http://www.tv-replay.fr/redirection/07-02-14/il-elle-hen-arte-10722137.html

Pour voir ce qu'il se passe dans d'autres pays de l'Union Européenne où la question du genre est également présente ...

"Une immersion auprès des enfants et des éducateurs d'une école maternelle de Stockholm qui applique une pédagogie singulière destinée à neutraliser les stéréotypes de genre."

Très instructif ; ) On s'aperçoit que si l'adulte est souvent paumé dans le débat, l'enfant lui se construit avec tout ça pour devenir un être à part entière, malgré une pression de la société effrayante...

Qu'ils se considèrent comme "Il", "Elle" ou "Hen"... Qu'ils soient fille ou garçon biologiquement, fille ou garçon dans leur tête... Le pari  est simplement de tenter de les faire évoluer dans un esprit d'égalité et de les laisser devenir ce qu'ils veulent devenir...
Merci pour ce lien, c'est effectivement très intéressant et apaisé, pédagogique et mesuré.

(faut vraiment que j'aille étudier en Suède :cœur:)
: ) .. Il ne m'a pas semblé si "apaisé" que ça ce reportage, mais au moins les choses ont le mérite d'avoir été tentées, remises en cause ou pas, mais le débat est ouvert... J'imagine le taulé stérile et les manifs si une école de ce type ouvrait en France...
 
earithralia;4598957 a dit :
mes enfants seront à moi
nos enfants ne sont pas notre propriété,ils sont...à eux-mêmes.
personnellement je me considère comme une personne à part entière,pas comme la fille de m.et mme mesparents.et mon fils ne m'appartient pas.son corps et son esprit sont à lui.
à partir du moment où décide d' "avoir" un enfant ,on fait le choix d'élever et de prendre soin d'un être qui ne sera ni nous,ni à nous.

j'ai l'impression d'expliquer en long en large en travers de dire un truc tellement évident :facepalm: mais en même temps tellement abstrait (voir aberrant) pour un tas de gens :gonk:




:ninja:
 
@Euki : un immense merci pour la BD que tu as posté !
J'étais au bord des larmes en lisant l'article écrit par @Marie.Charlotte (merciiii :bouquet:) et certaines réactions de certaines madz, et lire ta BD m'a déridé. Ouf, ça fait du bien !

J'avoue faire la grève des informations depuis plusieurs semaines maintenant. Ca me casse le moral, ça m'énerve, ça me donne des envies d'exil, alors j'ai arrêté. Du coup je n'étais pas au courant de ce fameux recul (on se croirait repartis chercher Doc en 1885 avec Marty, j'vous jure !), et en lisant l'article de Marie.Charlotte (ainsi que les nombreux commentaires des madz), je me suis rendu compte de l'étendue des dégâts.

Je n'arriverais pas à faire la synthèse de tous les commentaires des madz que j'approuve à 2000% (je te cite toi @bébétigre car ton commentaire est plein de belles choses et que lorsque j'écris ce message je vois encore ton pseudo), souvent frappés au coin du bon sens. Ca me touche tellement que j'ai envie de ramener ma fraise, alors soit.

Je me sens complètement désemparée face à tout ça, à ces manifs, à ces affiches, cette politique, toute cette manipulation... Je me sens désarmée, oui c'est le mot.
J'ai l'impression de baigner dans le venin de ces gens, que je n'ai jamais vus, jamais connus, et qui pourtant ont un impact immense, que ce soit au niveau politique ou au niveau je dirais individuel.

Petite, j'étais le genre de gamine qui portait les vêtements de son frère. J'adorais aller crapahuter dans la forêt, et mon grand rêve, jamais réalisé, c'était d'avoir une cabane dans les arbres. Je portais des jeans trop grands pour moi, je jouais aux petites voitures (ma préférée, la ferrari f40, mais on s'en fout), je jouais avec mes peluches, avec mes barbies, avec mes légos. J'étais très bonne actrice, je montais des sceynettes avec quelques accessoires. A côté de ça, j'ai toujours porté les cheveux très longs, j'ai fais de la danse classique et j'étais très malheureuse de pas pouvoir faire du poney. Le résultat de tout ça, c'est quoi ? Ben c'est moi. Juste moi.
On me met dans quelle case du coup ? Fille, garçon ? Ou suis-je une aberration de la nature, qui a appris à dissimuler sa force et sa virilité (oui oui) derrière une paie de talons et un rouge à lèvres ?

Mais putain on va où ? ON VA OU BORDEL ? Elle viendra quand cette putain d'époque où on arrêtera de classer, de peser, de catégoriser, d'étiquetter les gens, les êtres, la vie qui nous entoure ? C'est quoi le délire ? Va falloir m'expliquer. Et puis, bordel, qui a vu sa journée s'ensoleiller après avoir craché sur un homo ou refusé à son fils l'achat de barbie fait du camping ? QUI ? Va falloir me le dire.
On est là, à répandre notre fiel, notre venin, cette espèce de bile qui nous remonte de ch'ai pas où. On est malheureux à ce point là d'interdire aux autres d'accéder à la plénitude ? Quand je vois ces braillards rassemblés en manif, pour interdire aux autres un droit qu'on ne leur enlèvera même pas ! (merci à la madz qui a souligné ça, putain ça oui c'est du bon sens !). Franchement j'ai honte.
Honte de côtoyer ces gens-là, de partager leurs privilèges, honte de ne pas faire ce qui est en mon pouvoir pour, nom de dieu, leur faire comprendre.

Je me sens totalement impuissante face à ces gens-là. Quand je les lis, que je les écoute, que je les vois, mon envie c'est de taper, de griffer, de mordre. Face à ces gens je me sens comme un animal en cage. Et je sais que c'est pas la solution. Je sais que la solution c'est ailleurs qu'elle se trouve. Mais je me sens pas la force de laisser ces gens grandir par eux-mêmes. J'aimerais leur imposer la tolérance, l'ouverture d'esprit, le don...Mais à leur imposer, ces belles choses se transformeraient en leur contraire, et on en reviendrait à la case départ. Quand je constate tant de méchanceté, de manipulation, d'ignorance, je me sens l'âme d'un dictateur que Staline ce serait de la pisse d'âne, alors je me retire.

Franchement, quand je regarde les affiches de la manif pour tous, que j'écoute JF Copé et son livre tous à poil etc etc, mais je me demande ce que je fous là, à cette époque. Je me sens carrément pas à ma place. Au nom de quoi on peut prôner les valeurs qu'ils défendent ? La tradition ? J'arrive tellement pas à me mettre à leur place que je ne comprends même pas ce qui les motive.

Petite, j'étais aussi le genre de gamine qui avait horreur des ragots, et qui comprenait absolument pas pourquoi ça pouvait déranger qui que ce soit que Machine ait mis son pantalon motif zèbre. Je me rends compte que ça a été un apprentissage pour moi (et non sans douleur) de savoir imiter ces marchands de venin.

Bref, j'ai du mal à retranscrire avec des mots l'effroi et la tristesse que je ressens quand j'allume la télé.

Vive la République.
Vive la France
:tears:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes