skippy01

Statut personnalisé
Un simple tweet qu'on est censé croire sur parole, c'est un peu léger pour décrire une tendance culturelle. L'autrice de ce tweet a peut-être eu tout simplement une chance inouïe de tomber sur les rares mecs pas relous du coin.

Cet article manque beaucoup de rigueur journalistique, ce qui ne sied pas à votre job.
 

TennanTen

Dreamin Walkin on Paris and eating cinnamon roll
Je reste perplexe face à ce tweet, un UNIQUE tweet. Je pense que la jeune femme à eu énormément de chance mais de là à dire que c'est "culturel" euh.... on en ferait pas des caisses ? Je ne remet pas en cause son histoire, mais je trouve ça énorme.
Je pense juste à un coup de chance, parce que pas certaine que ça se reproduise à chaque fois qu'elle sort.
 
Moi je crois que si je faisais ça chez moi, ça ferait pareil. A 4h du matin les zonards sont couchés et ceux qui sont encore dans la rue sont dans les même état que moi: complètement bourrés. Complètement bourré tu fais juste gaffe à ne pas te casser la gueule et à retrouver ta rue. La nana en soutif je ne suis même pas sure que tu la calcules.
 
D'accord avec les messages précédents, ce n'est pas d'une expérience d'une seule personne qu'on peut conclure que les espagnols/madrilènes sont moins harceleurs que les français...
Perso je n'ai passé qu'une soirée à Madrid et en rentrant habillée avec un ami je ne me suis pas sentie hyper à l'aise et j'étais contente de ne pas être rentrée seule (mais personne ne m'a abordé c'est vrai). Je trouve intéressant d'illustrer le fait que les espagnols ne correspondent pas au cliché d'être beaucoup plus "dragueurs" (cliché partagé avec les italiens) mais une expérience ce n'est pas assez représentatif pour faire ce genre de conclusion.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Bref, tout ça pour dire qu'il y a pleins pleins de facteurs, pleins d'impressions contradictoires, que tout peut dépendre d'une soirée à une autre, d'un quartier à un autre que ce soit à Paris, à Bruxelles, à Madrid, etc. (ce qui ne veut pas dire que je ne pense pas qu'il y ait une cause culturelle, à voir et à analyser).

Sinon, je trouve fou les réactions des gens (mais pas pour autant surprenant, c'est sur) ! Je veux bien qu'on puisse dire que ce n'était pas hyper prudent mais bon sérieux... on aurait jamais dit à un mec qui explique s'être mis torse nu parce qu'on lui a vomis dessus (ou pas d'ailleurs) que bon du vomis c'est pas grave etc.
 
euh, dites, où est-ce que j'ai écrit que le harcèlement de rue n'existait pas en Espagne ? :hesite: Ou même à Madrid ? :hesite:

Dès le titre, il est écrit : UN - TÉMOIGNAGE : ce n'est donc QU'UN — TÉMOIGNAGE, pas autre chose. Je n'en tire aucune vérité sociologique, ce témoignage est une illustration des origines culturelles du harcèlement de rue (la culture en question étant : le sexisme). J'utilise cette illustration pour faire réfléchir à notre propre regard sur certains comportements, défendus par endroits, jugés inacceptables ailleurs, simplement inexistants dans d'autres endroits.
 
Pour rebondir sur les autres commentaires, je ne sais pas si on peut dire que l'article tire vraiment des conclusions mais plutôt qu'il lançe un questionnement autour d'un sujet à partir d'un témoignage?

Par contre, pour ajouter un témoignage, je suis sur le coup complétement d'avis que le harcélement est en grosse partie culturel. J'habite en Allemagne depuis quelques années et l'absence d'harcélement de rue ici a orienté en très grosse partie mon choix de partir. Je suis entourée d'expatriés au quotidien qui s'accordent tous à dire qu'après avoir vécu un peu partout en Europe il y a un serieux problème en France qui est beaucoup plus "minime" dans les autres pays. En deux ans à berlin, je n'ai été accostée dans la rue que deux fois. Littéralement. Alors que dès que je mets le pied à l'aéroport de Paris ou de Nice en quinze min j'ai déjà deux mecs qui sont venus me brancher ... C'est assez impressionnant. Dû à cette expérience personnelle, c'est assez dur de rester neutre sur le sujet ...

Bref, pour se faire un avis, le mieux est sûrement d'aller jeter un oeil aux stats, j'ai pas vérifié toutes les sources encore, mais je suis tombée là-dessus : http://www.stopstreetharassment.org/resources/statistics/statistics-academic-studies/#top
Ca peut peut être enrichir le débat de façon moins "personnelle".
 
Je pense aussi qu elle a eu bcp de chances et qu elle a eu mille fois raisons de se balader comme ca. Mais je ne pense pas que ce soit culturel. C est comme les sois disant pays "les plus qch.." comme les plus heureux comme le danemark, on se rend compte que c est le pays le plus consommateurs d anti depresseur. Je sais pas s y j ai reussi a faire comprendre mon idee
 
Je suis bien d accord avec l Idée que le harcèlement de rue est culturel, mais je ne vois pas trop l intérêt d un témoignage unique pour juger de la situation de l Espagne ou de la ville de Madrid. Personnellement je vis en Italie et j y ai expérimenté moins de harcèlement qu en France (drague de rue oui qd même mais les gens arrêtent assez vite quand je dis que je ne suis pas intéressée et ne sont pas agressifs) mais bon j ai vécu un an en Italie et le reste de ma vie en France donc c est peut-être aussi une question de durée de séjour XD

Et sinon oui l article est bien generalisant puisqu il est dit a un moment «Qu est ce que les hommes espagnols ont de plus que les français pour se conduire respectueusement? »
 
Beaucoup semblent s'étonner qu'il y ait moins de harcèlement de rue en Espagne. Or l'Espagne est un pays plus avancé que la France en termes d'égalité-hommes femmes, contrairement aux clichés sur les pays latins.
Là-bas, tout le combat contre le harcèlement de rue a commencé au début des années 2000, avec des lois très importantes pendant le mandat de Zapatero. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de harcèlement en Espagne, mais la lutte contre "el acoso sexual" est plus ancrée dans les mentalités.

Sinon, j'ai passé un an à Prague et je n'ai pas subi de harcèlement de rue une seule fois, alors que je rentrais toute seule la nuit au moins 3-4 fois par semaine ! D'ailleurs, là-bas tu peux te mettre en mini-jupe, les gens ne te dévisagent pas. Quand je suis rentrée en France, je me suis faite harceler 3 fois en 3 jours, plus que pendant un an en République Tchèque. L'essentiel des relous à Prague, c'était des étrangers bourrés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes