Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Moi ça me gène de voir une blanches avec des tresses dite africaines du style box braid ou twist .
Ce sont des coiffures adaptés aux cheveux crépus , protectives pour certaines qui ne veulent pas garder leur cheveux naturels en hiver par exemple . je ne vois pas vraiment pourquoi un blanche voudrais le faire le seul réponse que je vois c'est que c'est edgy et exotique . Donc non je veux pas voir ma culture exotifiée et utilisée pour être originale , hype ou rebelle .

ça m'intéresse de savoir pourquoi ça te gêne (s'il y a d'autres raisons que celles que tu évoques). Parce qu'en lisant l'article, je ne voyais pas trop le problème pour une blanche de vouloir porter une coiffure dite "africaine" (je ne me suis pas sentie concernée par l'afro mais j'ai tout de suite pensé aux tresses africaines)
Pour donner quelques exemples, un blanche peut faire une tresse africaine pas seulement parce que c'est edgy et exotique mais parce que ça fait partie de son "expérience". En l'occurence je vais parler de moi :d
  • Personnellement j'appelle "natte africaine" tout type de natte qui est "collée au crâne" (en prenant des mèches au fur et à mesure). Je ne sais même pas si c'est "juste" au niveau vocabulaire mais ça remonte à quand on m'a appris à les faire donc à l'école primaire. Je ne pense pas à la référence africaine en le faisant (un peu comme le com qui disait qu'on ne pense pas à l'angleterre quand on parle de crème anglaise). J'en fais rarement (même pas chaque année) mais je le fais dans un but "fonctionnel" quand j'ai besoin de garder les cheveux attachés longtemps et que je ne suis pas sûre de pouvoir les laver (si je pars en randonnée plusieurs jours, en festival).
  • Les tresses twist me rappellent aussi des souvenirs d'enfance : presques toutes mes copines (blanches en majorité) avaient ce truc. On l'utilisait parce que c'était une mode, mais sans référence à un exotisme particulier.
Après, j'ai bien compris le problème qu'il y a à dévaloriser une coiffure sur cheveux crépus alors qu'elle est valorisée ou "cool" sur d'autres types de cheveux. Donc je comprends qu'on ressente de l'injustice par rapport à cela. Mais "être originale" ne me semble pas être la seule raison pour une blanche de porter une coiffure africaine.

EDIT : pour préciser, ce que je fais très occasionnellement ressemble à ça (en tressant tout pas seulement le dessus)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
DOUBLE EDIT : Je n'avais pas vu ton post et je n'avais pas pensé au coût de certaines tresses. Effectivement vu qu'il est difficile de les garder plusieurs mois avec des cheveux non crépus, je te rejoints quand tu dis que ça ne vaut pas l'investissement. Mais on ne parlait pas exactement des mêmes coiffures je crois :)
 
Dernière édition :
Tous les blancs ne sont pas racistes mais tous les blancs sont privilégiés par rapport aux non-blancs (sur les questions de discriminations raciales, bien sûr)
@Virginie707
D'une pierre deux coups, parce que je voulais aussi réagir au "je ne suis pas raciste" de Virginie.

Alors je vais faire ma grosse trouble-fête, mais il me semble objectivement impossible à quelqu'un de blanc* (pour quelqu'un de non-blanc je ne sais pas, il y a aussi toutes les questions de racisme intégré, en tout cas je ne peux pas vraiment en parler, je suis blanche) d'affirmer "je ne suis pas raciste". Tout simplement parce qu'on vit dans une société où on est imprégnés dès l'enfance de tout un ensemble d'idées racistes (comme d'idées sexistes, LGBTphobes, validistes...), même en évoluant dans un milieu à priori respectueux de tous. Et déconstruire réellement tout ça, c'est loin d'être facile, et reconnaître le privilège blanc est loin de suffire.

Pour ma part je me surprends encore hélas à avoir des réflexes racistes (par exemple, une plus grande méfiance envers une personne inconnue non blanche qu'une personne blanche dans une même situation)(heureusement ça n'a lieu que dans ma tête, ça limite les dégâts...), alors que ça fait un moment que je me renseigne beaucoup sur les questions de racisme, de privilège blanc, etc.

Ou si vous préférez, le fait de "ne pas ETRE raciste" (au sens où ce serait un choix conscient) n'empêche à aucun moment d'avoir des pensées/actions racistes. Et que le premier pas pour pouvoir se rapprocher du "non-racisme" c'est d'écouter quand elles sont pointées du doigt comme telles : "tu es raciste"/"tu as eu un comportement raciste"/"ce que tu as dit/fait est raciste", ce n'est pas une insulte en soi, s'en offenser ne sert à rien, et c'est la plupart du temps (bon bien sûr il y a des cas absurdes comme en a parlé adita) dit pour pointer du doigt un comportement blessant et qui peut avoir un impact négatif très réel sur la vie de beaucoup de gens.
Répondre à tout ça "je vois pas les couleurs, je suis pas raciste", ça ne vaut rien au fond, un gars du KKK peut très bien le dire (et même le penser, j'en suis sûre...). Se rassurer par un "tous les blancs ne sont pas racistes" non plus ça fait pas avancer le schmilblick (et c'est hélas très prêt d'être faux à mon avis, si on considère le racisme "inconscient").
C'est pas très agréable de se dire que le racisme est quelque part ancré en nous et que ça demande des efforts de le reconnaître et le combattre, mais ça n'a rien à voir avec ce que vivent celles et ceux qui se le prennent dans la figure, ce racisme...

*caucasien ça n'a vraiment pas trop de sens comme mot, et je ne comprends pas vraiment pourquoi refuser d'appeler un chat un chat :erf:
 
Dernière édition :
@Lady Von Duck
C'est pas une coiffure que l'on fait sur un coup de tête parce qu'on n'aime pas avoir des cheveux dans le visage , et que c'est mieux qu'une longue tresse ou une queue de cheval c'est un investissement financier et ça prend littéralement des heures . Il me semble plus simple d'investir dans un serre-tête dans ce cas là . Comme on ma l'a rappelé ce style peut avoir des conséquent sur un cheveux """caucasien""" et beaucoup de filles blanches ne supportent pas le poids ou la pressions des tresses et ne reitère pas l'expérience alors a plus forte raison une petite fille . Celle à qui on aurais fait des tresses durant toute son enfance c'est un cas assez rare .

Cool donc pourquoi parler de ça . Si ton exemple n'est pas représentatif du cas de toutes les filles noires pourquoi placer cette remarque , j'en vois pas l'intérêt .

On part en hors sujet donc je remets en spoiler

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Ou si vous préférez, le fait de "ne pas ETRE raciste" (au sens où ce serait un choix conscient) n'empêche à aucun moment d'avoir des pensées/actions racistes.
Yes, on est d'accord. Je me force juste à dire plutôt aux gens "tu as dit quelque chose de raciste" plutôt que "tu es raciste" (pareil pour le sexisme). Parce que la plupart du temps, je ne connais pas assez les personnes pour savoir s'ils tiennent de tels propos de façon systématique ni s'ils pensent vraiment "qu'une race est meilleure qu'une autre".
Pour moi le raciste c'est ça : celui qui est convaincu de la supériorité d'une race sur une autre, qui l'affirme comme une vérité.

Mais oui, on a tous eu un propos ou une pensée raciste un jour ou l'autre. Pour moi ça ne veut pas dire que "tous les blancs sont racistes" mais c'est une question de définition. Sur le racisme ancré et inconscient on est d'accord.
 
Lady Von Duck > Merci ! Enfin, non, je veux dire, tu dis bien ce que tu veux, et en fait, j'approuve bien si j'en ai envie. Mais ce que tu dis me semble tellement limpide, au milieu de ce débat, j'avais envie de te remercier, car je n'avais pas le courage d'intervenir.
 
L'appropriation culturelle, de ce que j'ai perçu, c'est la reprise de culture valeur ou tradition à symbolique forte, qui par son utilisation le banalise, en fait une caricature. Que l'on reproche l'engouement d'une partie "dominante" pour une caractéristique culturelle car elle se "l’approprie" sans faire référence à son origine de base, l'idéalise car c'est elle qui la porte tandis qu'elle la réprime sur le groupe "oppressé". Je pense que j'ai cerné l'idée. Mais je trouve que cette idée est une vision biaisé. Les caucasiens d'aujourd'hui ne sont pas les colons d'avant, et l'utilisation de caractéristique culturelle n'est pas là pour dénigré au contraire. J'ai plus l'impression qu'on tente de se rapprocher de vous, mais c'est perçu négativement et c'est dommage. Si on vous imite c'est parce que que quand on vous voit on trouve ça stylé.

Le jazz est pointé du doigts comme appropriation culturelle, le hiphop de même car il est repris des caucasiens (j'utilise ce terme car je n'aime pas dire blanc/noir), je pense ici qu'il est juste question d'influence. Ce type de musique possède un rythme très riche, et c'est normal qu'un musicien veuille s'en inspirer.

Pareillement pour tout le reste, les coiffures, les vêtements traditionnelles, ils présentent une richesse esthétique, et je trouve ça dommage qu'elle ne soit pas partager. Par exemple, j'aimerais bien porter une jolie robe façon wax, mais j'ai peur parce que ça ne m'est pas destiné, je suis blanche je n'ai pas à me prendre pour une autre ou que je souille une culture. Cet état d'esprit je ne l'aime pas. Mais c'est ce qui découle de cette appropriation culturelle.

Le racisme existe, c'est sûr, et malheureusement il sera toujours présent parce qu'il y aura toujours des imbéciles. Mais j'ai du mal à voir le racisme dans l'appropriation culturelle. Pour ce qui est des déguisements, on se déguise en princesse, en super héros, en..indien, parce que on trouve ça cool, ce n'est pas là pour nié les massacres, on peut considéré l'étendu des horreurs subies. Mais je trouve ça dommage de mettre des cultures aussi riche sous verre.

Je pense que c'est surtout une perte de culture qui fait peur. Que si tout les blancs par exemples utilise l'afro, on oubliera que c'est un symbole afro-américain, d'ou une appropriation de culture. Mais j'ai tendance à espérer que tout le monde puisse s'inspirer de toutes les cultures. De voir un chinois avec une afro, un noir avec des vêtements style sari, une mexicaine avec une marinière et un béret. Juste que l'on porte ce que l'on aime et qui soit beau sans y mettre une vision négative.

Si les cultures restent fermés et cotonné à un groupe ça le ferme à ce même groupe, donc forcement ça créer un sentiment d'exclusion aux personnes extérieure à ce groupe.

Sinon ce qui m'oppresse c'est pas d'être "dominante". C'est que directement on me classe ainsi, que je me sente exclu de cette culture car je ne suis pas d'origine africaine, qu'on colle directement une étiquette "babtou raciste", alors que je veux juste partager. Le mot raciste est donné assez facilement, et souvent moi-même je suis traité de raciste alors que j'étais loin de l'être. Devoir peser en permanence ces mots sous peine d'être traité de raciste, ne pas pouvoir aborder de sujet sans qu'on y voit du racisme, c'est ça qui m'oppresse.

Les caucasiens payent pour tous les gens offensant, et c'est blessant dans un sens. C'est pour ça, que je me suis emporté car j'ai été choqué de voir que le racisme dans cet article était rapporté à quelque chose de très positif selon moi.

@Naya Ali : Il est tout à fait normal que je m'excuse. Mon vocabulaire était totalement inapproprié. J'en suis désolé.

Desolee pour Godwin mais tu te deguiserais en soldat nazi ou en rescape de Auschwitz? Pourquoi en indien? Y a un genocide qui a moins de valeur qu'un autre. Oui l'appropriation culturelle est difficile a apprehender, a quel moment est on dans l'echange, a quel moment est on dans l'appropriation mais tu ne peux pas balancer d'un coup de main toutes les problematiques parce que tu ne vois pas le probleme.
 
Desolee pour Godwin mais tu te deguiserais en soldat nazi ou en rescape de Auschwitz? Pourquoi en indien? Y a un genocide qui a moins de valeur qu'un autre. Oui l'appropriation culturelle est difficile a apprehender, a quel moment est on dans l'echange, a quel moment est on dans l'appropriation mais tu ne peux pas balancer d'un coup de main toutes les problematiques parce que tu ne vois pas le probleme.
Je ne me déguiserais jamais en Colon, ni en Nazis, parce que ces costumes véhicule un message négatif. Les indiens n'étaient pas les monstres, et ne véhicule pas de message d'horreur. Dans ce cas on ne se déguise pas non plus en romain car ils ont été décimé par le peuple barbare aussi ? Chaque groupe à été opprimé. Si on commence à réfléchir ainsi on ne se déguise plus en rien. Ce que je trouve bizarre dans l'appropriation culturelle c'est l'utilisation du terme "opprimé", c'est qui les opprimés ? Les noirs ? Parce que y'a le racisme ? Les indiens parce qu'il se sont fait colonisé y'à plus d'un siècle ? Et puis ma camarade d'amphi à une afro, personne ne dit rien, mais moi si j'en mais une appropriation culturelle, mais elle et moi on est française, mais oh....moi je suis blanche, elle noire elle est forcement africaine d'origine donc ça passe, qu'est-ce qui dit que j'ai pas les mêmes origines ? Tout les vêtements luxes français qui sont imités dans les autres pays, le port du pantalon à la Coco chanel ça c'est juste de l'influence parce qu'on est le groupe dominant hein ? La bûche de noel tradition paiene ça aussi on va jurer que d'autre l'utilise ? On va reproché aussi la fête de Noel auprès de non catholique ? Parce que les catholiques aussi ont été opprimé donc...Moi je trouve que ça part trop loin. Ca fait "j'ai ma culture, tu es pas de ma race t'y touches pas". Regardez le scandale autour de la coupe du magazine, cette coupe les noires ne l'ont pas naturellement y'a une technique de crochet pour ces boules, c'est les métisses qui hérite de ces boucles, le terme afro ne correspond pas trop en fait mais les français ont toujours eu des lacunes en coupe africaine (perso je pensais que le tissage se cousait sur le crane donc...), mais cette coupe est la rencontre des noires et des blancs, donc déjà je ne vois même pas le problème en fait, mais qu'importe. Je trouve que l'argument, ce qui est à moi et à toi quand on vit dans un pays anti-communautarisme ça fait bizarre. Dans ce cas reprenons tous nos cultures gardons les biens pour nous, mais ça fait pas un peu communautaire comme vision ? Le racisme existe, comme le sexisme existe, l'homophobie existe, les groupes opprimés y'a que ça. L'appropriation culturelle est un raisonnement bizarre, deux personnes vivant en France qui porte un pagne, l'une des deux est considéré comme faisant une appropriation culturelle, en quoi est-elle inférieur à l'autre ? Ce n'est pas une question de pays...hum alors...de race. De race. Une race considéré supérieur dans un point ici, donc c'est ni plus ni moins du racisme. Si on se décide de se mélanger sur un même territoire l'argument de l'appropriation culturelle n'a plus de sens, car ça divise une population d'un même pays. Si chacun a sa coutume on n'y touche pas, autant tous retourner dans nos pays d'origines. Je retourne en Pologne j'ai rien à faire en France, faut que je retourne manger ma choucroute. A notre époque ressortirent un tel argument ça me choque. Autant que certaines vont être choquée par ma vision.
 
@Virginie707 Mais pourquoi se "déguiser" en indien? Les différentes cultures amérindiennes et les vêtements traditionnels associés ne sont pas des costumes mais des cultures... ramener ça à un costume pour une soirée déguisée c'est hyper offensant.
Alors autant je trouve que le partage de cultures, l'échange, c'est top, et je pense, ça reste mon avis, que tu peux emprunter des vêtements traditionnels ne venant pas de ta propre culture, quand c'est dans le cadre d'échange (par exemple j'ai des tuniques mexicaines qui m'ont été offertes par la famille mexicaine de mon copain et que je mets de temps en temps, et si quelqu'un de concerner vient me faire une remarque, ça sera l'occasion de discuter, de lui expliquer le pourquoi du comment, etc.), mais ça me viendrait pas à l'idée de me "déguiser" à une soirée d'Halloween avec ce genre de tenues :eh:
Ça reste des vêtements traditionnels, pas des costumes.

Pour le reste, des madzs l'ont déjà très bien dit mais il y a une notion de double standard dans le port d'une coupe afro par exemple. C'est très déconsidéré si tu es noire, si tu es blanche, ça va devenir "cool" comme type de coupe. Entre fêter Noël quand tu n'es pas catholique et porter une afro quand tu es blanche il y a un monde quand même, et pas du tout la même histoire (colonisation, esclavage, racisme, dénigrement des différentes cultures pré-coloniales etc.) associé derrière.
Et sinon je le répète il y a une vraie différence entre partage de culture et appropriation de culture, il ne s'agit pas d'interdire les partages et les mélanges. Après si tu considère que t'habiller en indienne à un carnaval c'est partager des choses sur les cultures amérindiennes bah... je sais plus quoi dire :dunno:

Pour le passage sur les opprimés je ne comprends pas. Tu ne penses pas que les natives américaines et les noirs sont toujours opprimés? Parce que en plus d'avoir subis un génocide y'a 5 siècles ou d'avoir subit l'esclavage, ce sont des populations qui vivent toujours le racisme. Le racisme ne s'est pas arrêté le jour où on a abolit l'esclavage/la ségrégation et où on a parqué les natives americans dans des réserves. D'ailleurs le seul racisme n'est pas le seul facteur à prendre en compte, il y a aussi le facteur économique et social, de part l'histoire des US, les populations noires, natives et latinos sont plus pauvres en moyenne que les WASP américains. L'histoire passée a encore et toujours des implications dans le présent...
 
(...) Un dimanche soir, à 21h52, j’ai découvert que j’étais raciste.
Moi.
MOI, BORDEL.
Moi qui ai été élevée par deux parents aimants et tendres et très ouverts et très de gauche, moi qui ai appris à 7 ans qu’on avait « jamais le droit d’être intolérant, sauf peut-être avec l’intolérance ».
Moi qui ai manifesté une seule fois dans ma vie, par honte, par désespoir, en avril 2002, alors que jamais aucun autre combat n’avait réussi à me faire lever mes fesses de mon canapé un dimanche de grasse mat.

J’étais sur Twitter, et j’ai cliqué sur une vidéo. Ambiance « Caméra cachée dans la rue aux États-Unis, pour dénoncer les préjugés ambiants ».
Le truc, c’était de montrer un môme de 19 ans qui découpe à la pince l’antivol d’un vélo, en pleine rue et en plein jour. L’idée c’était de montrer un gamin blanc, et puis un gamin noir, dans la même mise en scène, et de comparer la réaction des gens.
La vidéo commence, avec le blanc, et faut bien avouer que je me serais pas retournée plus que ça non plus. Il avait une bonne bouille, et surtout un côté tellement décomplexé et normal, à pas se cacher, en pleine rue, en plein jour, comme ça, que ça donnait vraiment l’impression qu’il avait paumé ses clés comme tout un chacun et qu’il essayait de se débrouiller comme il pouvait pour récupérer son vélo.
Et la voix off s’offusquait : regardez comme personne ne dit rien ! regardez comme tout le monde passe à côté comme si de rien n’était !
Et je me disais que bon, ouais, c’était quand même un peu gros.
Et puis ils ont montré la même scène, avec le gamin noir.
Et là, vraiment, SINCÈREMENT, je vous jure, ça rendait pas pareil. Là mon bide a crié : « Aaaah, oui, là ok, oui ! Là on dirait un voleur ! », avant que j’aie eu le temps de réagir.
Ma tête s’est cabrée un peu. Elle a cherché pourquoi ça avait l’air d’une scène de vol alors que celle d’avant avait l’air d’une scène d’étourderie touchante.
Ma tête a crié : « Ouais mais attends, c’est normal, t’as vu comment ils l’ont habillé en racaille, aussi… », parce que le gamin avait une casquette à l’envers et un T-Shirt large.
Et, je vous jure que c’est strictement vrai et pas une espèce de manœuvre de style, à la SECONDE où ma tête terminait sa phrase de justification, la voix off disait « Et nous les avons habillés exactement pareil », en remettant côte à côte les deux images. Les deux gamins, la même rue, le même vélo, la même casquette à l’envers.
Malaise, malaise, malaise.
J’ai continué à grommeler un peu. Ils avaient peut-être trié les gens, ils avaient peut-être fait un montage, forcément quand on veut prouver un truc on peut trouver des façons de présenter les choses qui…
Mais n’empêche qu’on pouvait dire tout ce qu’on voulait, retourner le truc dans tous les sens, il fallait bien affronter la réalité : mon ventre avait crié au vol devant le gamin noir et s’était attendri devant le gamin blanc.

MOI.

J’ai eu l’impression d’être Ellen Ripley.
J’ai eu le sentiment physique, palpable, que quelqu’un avait mis un truc dans mon ventre sans mon consentement et sans même que je m’en rende compte. Un fœtus gluant et sordide qui n’était pas moi, qui ne m’appartenait pas, et que pourtant je laissais grandir en moi, en le nourrissant sans même y penser.
Et j’ai cherché qui m’avait fait ça.
Et j’ai trouvé. C’était pas mes parents : ça ne pouvait pas être mon éducation primaire puisque c’en était l’opposé absolu. Ça ne pouvait pas non plus être un discours réel, posé, que j’aurais entendu avec mes oreilles et auquel j’aurais adhéré ; je ne m’étais jamais jamais jamais laissé convaincre, même un tout petit peu, même d’un demi-degré par les quelques argumentaires racistes que j’avais pu entendre dans ma vie.
C’était forcément secondaire, et c’était forcément insidieux. Un truc rentré en moi, et, puisque je n’avais jamais laissé les mots entrer, forcément rentré en moi par syllabes, par lettres, par atomes. Un truc glissé en intraveineuse au goutte-à-goutte.
C’était la télé, c’était les films, les clichés un peu trop vus mais tellement faciles et presque rassurants, c’était le discours ambiant, c’était les préjugés idiots qu’on entend en n’étant pas d’accord au fond en théorie mais qu’on entend quand même huit fois, dix fois, quatre-vingt-seize fois par jour et qui filtrent, petit à petit, et qui laissent une humidité à peine visible mais qui se transforme quand même en moisissure.
(...)

extrait de La faute à Ève de Jaddo
(son texte complet parle du sexisme ancré et insidieux, mais cette partie me semble pouvoir s'intégrer au débat en cours :shifty: )
 
Je ne me déguiserais jamais en Colon, ni en Nazis, parce que ces costumes véhicule un message négatif. Les indiens n'étaient pas les monstres, et ne véhicule pas de message d'horreur. .

eh mais sérieusement mais tu n'as aucune décence comme meuf? C'est pas parce que tu es CLAIREMENT IGNORANTE de l'histoire, et des gens en général que tu peux te permettre de cracher sur le resssenti des autres. Ok l'histoire amérindienne ne te touche pas mais s'y intéresser un tant soit peu 5min et tu saurais que la colonisation des Etats unis ne s'est pas fait autour d'une tarte au potiron le jour du Thanks Giving. Non il y a eu des massacres, il y a (toujours) des militants en prison à perpétuité, il y a eu des déplacement de population (genre tu habites à paris depuis 12 générations, non bah je te prends et je te débarque en lozère à marche forcé et si tu meurs en route tant pis), il ya toujours des réserves indiennes (oui des réserves comme pour les animaux sauvages), il y a l'alcoolisme et le chômage qui fait des ravages dans ses réserves, il y a des enfants que l'on a kidnappé à leur parent pour leur donné une "éducation occidentale", il y a la fameuse phrase : "UN BON INDIEN EST UN INDIEN MORT" qui n'est pas une invention d'hollywood, il y a l'eu l'abbatages systématique de millions de bisons non pas pour le fun mais parce que c'était la source essentielle de nourriture (cf la vie du général Philip Sheridan) et le meilleur moyen pour les supprimer, il y a eu également le massacre de Wounded knee, 300 hommes femmes enfants abattu et enterré dans une fosse commune par l'armée américaine. Si tu es sceptique verifie par toi-même ne compte pas sur moi pour avoir les liens, ça va quoi ! Je ne vais pas non plus te mâché le travail et des gens sérieux et historien font ça très dans des livres, des documentaires, des articles.

Donc ton droit à se déguiser en indien ou en noir au nom de la mode, du fun, de ton absence d'empathie, de ton ignorance crasse, et de tes white tears franchement ce que j'en dis…non je resterais poli mais je n'en pense pas moins.

ps : Sérieux le tissage c'est tisser des cheveux sur le crâne? Il faut sortir de chez soi de temps en temps hein...
 
Dernière édition :
Et puis ma camarade d'amphi à une afro, personne ne dit rien, mais moi si j'en mais une appropriation culturelle, mais elle et moi on est française, mais oh....moi je suis blanche, elle noire elle est forcement africaine d'origine donc ça passe, qu'est-ce qui dit que j'ai pas les mêmes origines ?

Tes origines ne comptent pas c'est ta couleur de peau qui te donnent ces privilèges que tu es bien contente d'utiliser chaque jour, privilèges que les blancs refusent de partager avec les noirs mais par contre "Ze veux les mêmes cheveux que la dame maman, parce que je suis blanche alors j'ai le droit d'avoir tout qu'est ce que je veux." Tu porteras toutes les afros que tu veux quand tu prendras tout ce qui va avec. T'es tu déjà battu pour avoir le droit d'être traitée comme une noire en France ? C'est quand la dernière fois que tu as eu envie de te faire insulter pour ta couleur de peau ? Envies tu tous ces noirs qui ne sont pas embauchés, pas logés ? Ça va deux secondes les caprices de privilégiées.
Tu n'as aucune idée (et jusqu'à me renseigner sur cette histoire, je n'en savais pas beaucoup plus que toi) de la souffrance que les femmes noires subissent à cause de leurs cheveux et de l'image qu'ils véhiculent. On dit aux petites filles qu'elles ne sont pas soignées, pas propres à cause de leur cheveux, toutes leurs vies. On apprend à ces femmes qu'elles ne peuvent pas, comme toi et moi on peut le faire, sortir de chez elles "comme ça", elles y passent des heures, y mettent beaucoup d'argent. Hier, je me suis 'amusée" à faire attention aux femmes que je croisais et aucune noire ne portait d'afro, une portait ses cheveux au naturel mais coupés très courts. Je ne m'étais pas rendu compte du poids que cela pouvait être pour les concernées avant cette histoire. Fais un peu attention à ce que les filles ici ont pris la peine de te dire.
Cet article, en anglais, est pas mal foutu pour comprendre le point de vue d'une femme blanche qui a coupé les dreads qu'elle portait depuis longtemps apparemment quand elle a compris l'impact que ça avait. Nul n'est infaillible mais ne pas écouter la parole des opprimés pour encore et encore donner son avis de non concernée ça me choque.

(Et en vrai, je te rassure mais dans notre si joli monde, une noire qui porte une afro est un dessous de bras alors qu'une blanche c'est trop hype et original. Fais toi plaisir, ta copine noire souffrira toujours bien plus que toi.)
 
/!\ Appel au calme /!\

Bonjour à toutes,

Fab et Mymy étant en vacances, j’ai pris la décision de fermer provisoirement ce topic en attendant leur retour. J’en suis la première désolée...

Je regrette que nous n’arrivions pas à échanger dans le calme et le respect, et que le ton de vos messages respectifs ait escaladé aussi vite, de façon aussi violente.

La « Team intention », c’est partir du postulat que nous sommes ici entre gens courtois, éduqués, qui s’accordent sur un point fondamental : le racisme, c’est mal. Oui mais. C’est difficile d’en percevoir toutes les manifestations, y compris les plus vicieuses, les moins évidentes. Rappelez-vous de votre éveil au féminisme. Vous avez vous-mêmes, pour certaines d’entre vous, mis du temps à réaliser l’étendue et la profondeur de l’influence du patriarcat dans vos vies (pour d’autres encore, vous continuez de faire l’expérience du sexisme dans des situations insoupçonnées). Et encore, dans ce cas, vous étiez (vous êtes !) en position de victimes. Pour certaines d’entre vous, quand on parle de racisme, vous êtes, nous sommes (je m’inclue dedans) en position d’oppresseur. C’est difficile de le comprendre, de le reconnaître, c’est difficile de voir une oppression invisible, a fortiori quand on n’en est pas soi-même victime.

Ceci étant dit, je vous renvoie aux précédents messages de Naya à propos de l’amie noire, que je vais reprendre à mon compte ici : nous avons besoin de vos commentaires, y compris des commentaires qui avouent ne pas voir, ne pas comprendre le problème. Comment voulez-vous qu’on progresse toutes ensemble si on ne sait pas où ça coince ?

On vous l’a déjà dit, madmoiZelle n’est pas un « safe space » au sens où les propos problématiques n’ont pas droit de cité ; c’est un espace d’apprentissage, où on s’efforce de proposer des contenus pédagogiques.

Si à chaque fois que Naya fait un article sur un « sujet racisme », on est obligé de fermer le topic au bout de 10 pages parce que vous vous insultez dans les commentaires, je suis désolée de vous dire que vous n’aidez absolument pas à faire passer le message, le message qu’on essaie de rendre accessible. Vous militez comme vous voulez, où vous vous voulez, mais n’attendez pas de nous qu’on exclue celles qui ne comprennent pas où est le problème.

Moi-même, en toute bonne foi, je n’avais pas compris le problème de cet article. Naya a dû me le réexpliquer, je lui ai demandé de compléter son article, elle a ajouté des explications. Visiblement, c’était insuffisant, puisque vous êtes nombreuses à ne pas avoir compris le problème non plus.

Sachez qu’on a d’autres articles autour du racisme dans les tuyaux, des 4 mains, j’ai envie de vous dire « on a un plan ». Mais si on ne peut pas compter sur nos alliées au sein de ce forum pour nous aider à le déployer, si on est obligé de se passer des commentaires qui nous aident à cibler nos sujets et notre ton, la tâche va être encore plus difficile.

Je suis sincèrement désolée pour toutes les filles qui lisent ici des propos qui les blessent, vraiment. J’aimerais que vous ne soyez pas exposées à ça, ni ici, ni ailleurs, jamais. Et je sais que vous n’avez vraiment pas besoin de vivre ça sur notre forum, un espace de détente et d’échanges, après avoir probablement subi des agressions dans la journée.

Ce qu’on essaie de faire, ici, c’est de contribuer à éradiquer ce racisme ordinaire, mais à long terme, en profondeur, pas pour faire « bonne figure ». On pourrait supprimer et éditer tous les messages qui contiennent des propos problématiques. Le forum deviendrait un exemple de communauté progressiste, « oppression-free » comme on dit.

Et à quel moment ce serait un progrès, si on n’a pas réussi à se faire des alliées solides, en expliquant pourquoi tel propos est raciste ?

TL;DR --> Je ferme ce topic car le patron et la rédac cheffe de madmoiZelle ne sont pas disponibles, et que je ne veux pas distribuer des avertissements et des bannissements sans eux.

L’article sur la « Team Intention » est en cours d’écriture, vous venez d’en avoir un aperçu succinct.

Je suis sincèrement désolée pour toutes celles qui ont été blessées par des propos tenus sur ce topic.

On a besoin de votre aide pour mener à bien notre mission de pédagogie, une mission compliquée lorsque nous sommes obligés de modérer, voire carrément de fermer des topics entiers à cause du ton des commentaires.

Je vous demande un peu de patience, et un peu de confiance, s’il vous plaît.

Et s’il vous plaît, n’allez pas déplacer le débat dans le topic du médiateur. On est bien au courant du problème, on vous entend, on y réfléchit, on y travaille. Patience et confiance, s’il vous plaît.

Clémence Bodoc, rédac cheffe par intérim.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes