Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Ce serait bien d'ailleurs d'avoir des témoignages de personnes qui font le choix d'attendre le mariage ou qui ont un rapport sacré/religieux à la sexualité :).
Tout à fait ! On reçoit relativement peu de témoignages autour de la sexualité, donc on est souvent « limitées » par les expériences de la rédac. Ce type de témoignages serait très intéressant !
 
C'est trop cool si un article va être écrit aux sujet d'aborder la sexualité chez les enfants !! J'ai hâte de le lire :top:

Je trouve que ce qui serait bien mais je crois que ça a déjà été dit dans d'autres commentaires, c'est d'entendre d'autres points de vue sur la sexualité :)

Je fais partie de ceux qui ont laissé un commentaire sous la video de "sister sister". J'affirme que cette video me met mal à l'aise. Avec du recul, je comprends que ce qui me met mal à l'aise c'est pas le fait d'entendre parler sexualité aussi ouvertement, c'est le fait de ne pas entendre l'avis de Lou et qu'elle se considère comme un bébé dans le domaine. J'ai eu cette impression dans cette video, que l'avis de Marion sur le sexe était trop mis en avant. Je trouve ça super d'entendre des filles comme Marion ou comme Mymy dire qu'elles aiment ça, de comparer ça à un restau, c'est trop cool et ça fait du bien de lire ça :) Mais ca serait encore mieux, si on avait aussi le discours d'une femme qui aime le sexe mais de façon plus intime si je puis dire !

Enfin, je sais pas si je suis très compréhensible ...
Toujours est-il que je trouve ça super et respectueux que madmoizelle ose parler de sexe en toute honnêteté et sans prendre de pincette :) Il faut continuer comme ça :)
 
C'est marrant par ce que cet article, et les réactions ci-dessus, mettent pile le doigt sur ce qui me titille actuellement :
J'ai à la fois un amour immense pour Madmoizelle, et je dois clairement beaucoup aux articles qui ont pu paraitre sur le site (concernant le sexe, le corps, le rapport aux autres et à la féminité), et en même temps, en ce moment je suis un peu "gênée" (c'est pas vraiment le mot je crois) par le nombre d'articles touchant au sexe qui paraissent.

Et plus que la fréquence, au fond, je crois que c'est le contenu que je trouve parfois trop "monoculaire". J'ai moi aussi l'impression que la tendance actuelle est à l'ultra-sexualité, qui bizarrement rime souvent avec vulgarité. Non pas que je considère le sexe comme sacré, ou tabou, mais j'ai l'impression qu'il n'y a plus de nuance entre "je suis une jeune fille pudibonde et ma virginité est un temples sacré" et "je baise à tour de bras" (j'exagère bien sûr, et aucune de ces deux "citation" ne vise à être blessantes envers qui que ce soit). Je pense qu'il est bien de parler de sexe, et d'en parler ouvertement, mais c'est vrai qu'en ce moment les articles de madz vont tous dans le même sens, et que certaines vision de la sexualité ne sont pas représentées, et que ce "mouvement" là ce sens aussi dans le titre des articles et les plumes employées, qui se veulent très décomplexé. Je pense que ça me gênerai beaucoup moins s'il y avait plus de témoignages différents, en effet, et notamment plus de laisser aller sur le sujet : j'ai l'impression qu'on est un peu obligé de prendre position sur le sujet en termes de "quelles sont mes pratiques" - alors qu'au fond, on s'en balance et que de la même manière on fait pas 5 articles sur "à quelle fréquence je prends mes repas, avec combien de personne et qu'est ce que je mange" et que la tendance était à manger beaucoup, avec douze convives, des plats exotiques.
Il est dit dans l'article que ce que nous dit Mymy n'est pas du tout une injonction, et c'est d'ailleurs assez clair, seulement l'article reste "unilatéral" et ne fait référence qu'à un autre "extrême" (la sacralisation), et cette vision binaire est un peu dommage.
Bref, c'est un peu long et je m'en excuse, et j'espère n'offenser personne, seulement je regrette un peu l'époque ou Madmoizelle était un peu plus "neutre" dans sa vision de la sexualité, et donnait à entendre plusieurs voix :) voilà :) coeur sur vous tout de même !!
 
Je fais partie des personnes que la formulation "sucer comme distribuer des flyers" gêne. A première vue, je l'ai compris comme le fait que ça ne posait pas de problèmes à Marion : c'est pas un geste qui lui pose problème. Et ça, je suis plutôt d'accord : on a toutes et tous des actes et pratiques sexuelles avec lesquelles on est plutôt ok ou plutôt pas ok.
Mais ça me gênait toujours.
En fait, l'idée de dire que la sexualité n'est pas un aspect particulier de l'activité humain me gêne.
Je vais prendre un exemple très extrême :
- un gars qui insiste lourdement et fait du chantage affectif à une femme pour du sexe, on est au niveau du viol
- un gars qui insiste lourdement et fait du chantage affectif à une femme pour qu'elle goûte à un plat au resto, on est au niveau de rien du tout, c'est juste un relou.
Du coup, pourquoi une telle différence ?
Pourquoi, si le sexe c'est pas plus compliqué qu'une bouffe, être forcée à l'un nous est intolérable, alors qu'être forcée à l'autre est juste critiquable ?
Quelque part, pour moi, ça rejoint la question de la nudité. Pourquoi est-ce que la dernière nudité inacceptable est celle des organes génitaux ?
Pourquoi ce statut spécial de la génitalité dans le corps et les activités humaines ?
(j'ai un début de réponse mais il ne me satisfait pas vachement donc je ne le donne pas ici).
 
Dernière édition :
Pour moi non plus c'est pas sacré. Pas d'importance pour ma première fois. J'ai pas besoin d'être attachée pour toucher un pénis. Mon partenaire doit être un minimum intéressant pour le supporter avant/après ; propre ; être respectueux.....voilà :hello:
J'en parle très ouvertement à mes amis et collègues.
Par contre j'imagine que si je devais être en couple, il y aura le côté sacré de la monogamie. Mais j'en suis pas sûre. On verra bien si ça m'arrive un jour.:yawn:
Avant je ne voulais pas avoir des rapports avec deux mecs différents dans la même semaine, je trouvais ça crade, mais en fait je vois pas/plus pourquoi. (je me lave souvent pour info :rire:). Concrètement ça ne m'est arrivé qu'une fois mais, peu importe ! je fais ce que je veux, si ça déplaît, ainsi soit-il.
 
@Kaus Australis Un peu HS mais j'ai pas compris le rapport avec le cannibalisme ? :confused:

____________

Sinon je pense que le fait de publier autant d'articles sur la sexualité avec un vocabulaire "cru"/direct c'est plutôt cool en soi, mais l'effet pervers c'est que forcément ça peut donner l'impression aux personnes qui ne sont pas dans ce délire là, ou qui sont asexuelles, ou qui sont ailleurs sur le spectre de la sexualité d'être des OVNIS ou d'être exclues de ça à mon avis, d'où tous les commentaires de personnes qui sont gênées et qui ont l'impression de ne "pas être cool" parce qu'elles sont moins sexuelles entre autres. En fait fatalement, plus on va parler de sexualité en tant que sexuel/le, plus ça va invisibiliser les personnes qui ne le sont pas. Enfin je pense.
Je ne pense pas qu'il y ait de solution à ce problème malheureusement, enfin en tout cas personnellement je n'en vois pas :/ mais je pense qu'il faut quand même le garder à l'esprit.

Et je pense qu'il faut surtout faire attention aux petites phrases maladroites qui contribuent à invisibiliser plein de personnes et à véhiculer des idées fausses, par exemple quand Marion dit que le sexe c'est une activité humaine normale et que tout le monde aime bien orgasmer (sous entendu : eh tout le monde le fait alors n'ayons pas honte d'en parler ! - ça part d'une bonne intention), je sais plus exactement comment c'est formulé (et c'est pas la première fois qu'elle le dit), mais je trouve ça hyper maladroit parce que ça essentialise la sexualité, et surtout parce que c'est faux. "Tout le monde" ne fait pas l'expérience du désir sexuel ou de la volonté d'avoir un orgasme, ou des rapports sexuels, il y a des personnes qui s'en tapent ou qui ne veulent pas, et du coup c'est pas très cool pour elles ce genre d'affirmations, parce que ça va les faire se sentir weird et inadaptées, ou leur rappeler encore et encore qu'elles "le sont". C'est un peu comme enfoncer un milliard de fois le couteau dans la plaie, genre : eh t'es pas comme nous la majorité, eh t'es pas comme nous la majorité, eh t'es pas comme nous la majorité, eh t'es pas comme nous la majorité... ÉTERNELLEMENT
Je pense que c'est facile à comprendre pour peu qu'on fasse partie d'une minorité. Il ne s'agit pas d'interdire à la majorité de vivre sa vie et de parler de trucs importants pour elle, mais juste c'est relou pour certaines personnes et du coup ben voilà, je pense que ces personnes ont au minimum le droit de râler.
 
Dernière édition :
Donc dire pour moi le sexe n'est pas sacré parce que je baise à tour de bras, pour moi c'est archi faux, oui le sexe est sacré parce que je n'en obtiens pas sans demander et que je sais que c'est intrinsèquement lié à l'individu en face de moi.
Complètement d'accord avec cette formulation. Je crois sincèrement qu'il faut s'entendre sur le terme "sacré" et, à fortiori, l'ensemble des termes soulevant l'intimité ("importance", etc.). J'ai l'impression que ce qui se dégage de cet article (bien que, comme d'autres, j'en perçoive l'intention louable et sex-positive), c'est qu'il n'y a pas de nuance entre "Le sexe c'est tellement important et chaque acte est Sacralisé" et le "Je m'en balek, c'est une activité humaine aussi banale que de se faire un check".

Je respecte ces deux positions opposées, mais je pense qu'il convient aussi de concevoir que l'on puisse tout à fait être dérangé par la comparaison "distribution de flyers/pipe" (notamment sur l'aspect "travail", "activité pas particulièrement plaisante mais qui apporte contrepartie"). J'avoue que je ne la comprends pas, du fait de tous les arguments évoqés par les posts précédents : le rapport de chacun (et d'autre de ses eventuels partenaires) à la sexualité, le poids négatif pesant sur la sexualité des femmes qui fait qu'on est beaucoup à être conditionnées dans notre manière de le pratiquer/d'en être perçue, cette injonction à la surconsommation des corps sans respect et considération pour la personne, et, comme certaines le soulèvent, cette idée latente qu'une personne qui n'aurait pas de plan-cul à un moment de sa vie n'aurait pas une sexualité épanouie. Autant je comprend bien plus l'expression de @Mymy par rapport au repas partagé (quelque chose que l'on a envie de partager avec une personne qui suscite notre intérêt, un plaisir mutuel pouvant se décliner de diverses façons, du resto fancy à la pizza) autant le côté "banalisation" du flyer me pose un véritable problème sur la manière que l'on a d'aborder la sexualité actuellement.

On peut très bien considérer que le sexe est quelque chose qui, fait dans de bonnes conditions, est une activité qui n'a pas de religiosité et de "sacralité" inhérente sans nécessairement devoir accepter de trouver complètement normal de comparer la fellation à un job/une poignée de main/tout autre truc n'impliquant pas nécessairement d'intérêt et de respect du consentement de la personne en face.

EDIT : Par contre, je ne comprends pas les critiques sur le fait de parler de sexe à une enfant de 11 ans. L'âge de la première image pornographique est bien inférieure à onze ans, et c'est à cet âge là que l'on commence véritablement à en parler dans les cours d'école. Je préfère largement que cette éducation sexuelle soit faite au bon moment, de manière claire et positive, plutôt que de laisser les stéréotypes de la sexualité, le flou sur le consentement, et l'industrie du porno éduquer à notre place les jeunes ados. C'est un peu hypocrite comme position.
 
Apres la difference entre la bouffe et le sexe, or son cote sacre, c'est qu'on a besoin de bouffe pour vivre et l'acces a la nouriture est un droit qui devrait etre inalienable pour tous les etres vivants.
Le sexe n'est pas essentiel a la survie (eventuellement la reproduction mais ce n'est pas de cela dont on parle ici) et personne jamais ne vous doit de sexe.

Ensuite moi je ne vois pas le souci avec le fait de sucer comme on distribue des flyers ou d'adorer le cul pour le cul. J'avais reagis sur le topic des Hantais et je crois que mon message etait plutot elogieux envers de telles pratiques. Tant que tout le monde est consentant et qu'on ne fait de mal a personne il ne devrait pas y avoir de restrictions d'aucune nature. MAINTENANT est-on vraiment obliges d'avoir un langage aussi peu chatiee? Je comprend qu'on aime parler du sujet de maniere que je qualifierai de "vulgaire" pour illustrer son point de vue, mais est ce obligatoire? Ne peut-on pas simplement aimer le sexe sans en faire des allegories douteuses? Comme ne peut-on pas considerer le sexe comme sacre sans traiter ceux (enfin celles ;) ) qui s'y adonnent de salopes?

On est dans une societe du clivage et des extremes, chacun se radicalise et cela passe par le vocabulaire. Apres je suis peut etre old school et finalement c'est quand meme bien que les jeunes voient qu'on peut en parler librement mais d'un point de vue purement semantique est-on oblige d'en parler de facon tres tres crue sous pretexte qu'on aime ca, et que si on en parle pas de maniere crue ca veut dire qu'on est complexe alors que pas forcement?

Je m'interroge seulement, selon mon prisme de personne qui a une acitivte sexuelle decomplexee mais qui n'aime pas pour autant voir ou entendre ou prononcer des mots trop crus, parceque chacun fait ce qu'il veut mais merci de ne pas l'imposer a ceux qui n'en ont pas envie. Je parle d'une maniere generale, par ex sur Madz je ne lis plus les articles sexos mais d'autres vont adorer donc c'est bien qu'ils existent. Mais s'ils vous plait, offrez aussi d'autres temoignages que ceux des filles de la redac ou de leur proche, ca vient a manquer ces temps ci. Et diversifiez, pas seulement dans les pratiques mais aussi dans la vision des choses. Et la vision des choses ce n'est pas OU une sexualite pudique voire inexistante OU une sexualite exprimee de maniere ultra liberee.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes