Perso j'ai encore jamais eu de relations sexuelles mais je trouve que cette vision du sexe permet de déstresser et de relativiser sur ce sujet. On a souvent l'image de la première fois comme quelque chose de sacré qu'on ne doit faire qu'avec la "bonne personne" alors qu'il ne faut pas se mettre la pression et que ce n'est pas forcément super important
 
Je m'excuse d'avance pour le pâté qui suit !

Je trouve ce genre d'articles très important, et vraiment, j'ai choisi mon mot, important.
Il y a trop de contradiction quant on en vient à la fesse, les femmes peuvent se faire insulter qu'elles aient une sexualité prononcée ou non, mais d'autant plus si c'est le cas, soyons honnêtes : « Quoi ? Tu couches avec plein de gens différents ? Genre, souvent en plus ? Traînée », ou même, sans aller jusque là, ça peut être « Ouais okay, tu fais c'que tu veux mais bon, t'étonnes pas si on te fait des réflexions. » Si. Étonnons-nous.

Je vois qu'ici le reproche le plus récurrent est qu'il y aurait trop d'articles de ce genre sur le site, et je pense personnellement au contraire qu'il n'y en aura jamais assez. Pas tant qu'on pourra se faire traiter de traînée à tort et à travers, pas tant que des tas de filles pourront se sentir mal à l'aise vis à vis de la sexualité parce qu'on en parle pas assez, et parfois très mal selon les endroits du monde / d'internet. C'est super d'avoir un petit coin comme Madmoizelle, pour nous décomplexer.

Et je dis ça en tant que personne n'ayant pas d'attrait pour le sexe. J'ai déjà eu des relations, j'imagine en avoir encore dans le futur, mais je n'y porte pas d'intérêt particulier. Je m'en fous assez royalement, et à vrai dire, je ne suis même pas sûre d'avoir une libido. Ça ne m'empêche pas d'adorer voir fleurir ce genre d'articles, qui prônent l'amour de soi et l'acceptation. Et ce, même si ça ne me touche pas personnellement, parce que je pense tout simplement que le message général peut parler à tout le monde. Ça me même fait plaisir de savoir que des personnes distribuent des fellations comme des flyers et que ça les rend heureuses, alors que je n'en ai jamais fait de ma vie, et que ça me rebute même assez. Pour continuer sur l'exemple de Marion, elle parle d'elle, elle utilise les mots qu'elle veut / les comparaisons qu'elle veut ... on a rien à dire dès lors qu'il s'agit de quelque chose d'aussi personnel. Il ne peut pas s'agir de maladresse à proprement parler. D'autant plus qu'elle n'invite personne à faire de même.

Je comprends celles et ceux qui se sentent "écrasés" sous le poids des injonctions sexuelles (je suis la première dans ce cas), et qui peuvent éventuellement être perturbés de voir autant d'articles en parler, mais la critique elle, je ne la comprends pas. Des articles comme celui-ci restent indispensables, et n'obligent personne à faire quoi que ce soit.

Bref, pour moi, c'est comme bien souvient un "MERCI" !
 
J'ai bien aimé cet article alors que globalement je n'avais pas vachement aimé la vidéo. Quand Lou explique qu'elle n'a jamais eu de plan cul parce qu'elle est un peu bébé j'aurai aimé que Marion réponde: "Mais nooon dit pas ça chacun fait bien comme il veut donc no stress, et vit ta sexualité comme tu le sens" et pas "Ah bon c'est parce que t'as pas eu l'occasion du coup?"
Je sortirai ça à mes potes qui ont jamais eu de plans cul elles trouveraient ça complètement déplacé et elles auraient raison.
La réponse que j'aurai voulu entendre de la bouche de Marion pour moi c'est ça la définition de la sexualité positive. Fait tout ce que tu veux tant que c'est consenti par tous et no jugdement about it.

Pour le fait de parler de lecher des chattes à un enfant de 11 ans je suis complètement perplexe :hesite: Ça me viendrait pas à l'idée de parler de sexe de cette manière à mes petites soeurs :ninja:
Parler de sexe oui, décrire des pratiques sexuelles comme ça non. C'est pas parce que les enfants sont confrontés jeunes au porno qu'ils l'ont tousété et qu'ils y ont été confronté de manière consentie. Et aussi qu'ils ont envie que leurs amis/modèles/grandes soeurs leur en parle de cette manière.
Certains oui peut être, d'autres non, mais je pense qu'il faut aussi faire attention à pas "trop" en faire non plus, tous les enfants ont pas envie d'avoir des discussions aussi fleuries avec leur entourage. C'est important de s'adapter a l'âge et à la vision du sexe/le rapport à son corps et à celui des autres de l'enfant à qui on s'adresse.
Ça empêche pas de parler de sexe et de consentement, mais juste de le faire d'une "autre" manière.
 
Dernière édition :
@Kaus Australis
en relation avec ta réponse.
Je passe sur le cannibalisme, ça a été discuté, j'ai pas grand chose de plus à en dire.
Mais du coup, on est d'accord sur le fait que le viol est une violence et non une forme de sexualité : c'est une manière de dominer. Mais qu'est-ce qui fait qu'on domine plus quelqu'un en lui imposant une relation sexuelle qu'en lu imposant une nouvelle coupe de cheveux (c'est un exemple complètement pris pas du tout pif et pas con, je peux revenir dessus) ?
Autre exemple, si on se place uniquement au niveau de l'agression physique : prendre quelqu'un par le bras sans son consentement c'est pas une agression. Au pire, un geste déplacé. Attraper quelqu'un par ses parties génitales, c'est une agression sexuelle. Qu'est-ce qui fait qu'être touché au bras est considéré comme différent que d'être touché au sexe ?

Je suis d'accord sur l'aspect "sacré" du corps (sacré, au sens non religieux du terme). En droit français on parle de l'indisponibilité du corps, qui s'applique aussi bien au corps des autres qu'à son propre corps (on ne peut pas vendre ses propres organes en France par exemple). On en a déduit le concept de dignité humaine. Mais du coup, ce serait tout le corps, en tant qu'élément constitutif d'une personne, qui serait spécial, et pas seulement les organes génitaux.
 
C'est peut-être moi qui interprête mal, mais j'ai l'impression dans cet article que le fait d'avoir une sexualité décomplexée et de pouvoir en parler librement est lié au fait de coucher partout, à ta vision "sexe = restau" (que je respecte évidemment, ça peut être très cool!). Mais ,je suis plus du genre relation exclusive, je suis en couple et n'ai qu'un seul partenaire, et pourtant ça ne m'empêche pas d'en parler ouvertement et librement, d'avoir des opinions libres et décomplexées, de vouloir tester pleins de trucs! Je tenais à appuyer sur cet aspect, même si je sais que tu ne souhaitais sûrement pas exprimer ce que j'ai ressentis.:v:
 
Je rajoute ma pierre à l'édifice!

Je pense qu'effectivement, c'est très important d'avoir des articles décomplexés sur la sexualité. Vraiment. Personnellement, ça m'aura permis d'acquérir une plus grande ouverture d'esprit et de manière générale d'apprendre plein de trucs!

Par contre, je trouve aussi qu'il y a déjà une énorme pression de la société à avoir des rapports sexuels, et à aimer ça. Peut-être que mon avis est biaisé, parce que j'étais dans le groupe des "prudes" et que j'étais donc plus consciente du prude-shaming ambiant que du slut-shaming, mais j'ai pas vraiment l'impression qu'il soit plus agréable d'être une victime de prude-shaming que de slut-shaming...

Je reconnais que lutter contre le slut-shaming est important, mais j'ai un peu l'impression que les articles "sexe" de Madmoizelle mettent à l'écart toutes les personnes que le sexe n'intéresse pas plus que ça, voire pas du tout, comme des gens "anormaux". Comme certain.e.s autres Madz, j'ai aussi l'impression que pour être quelqu'un de "cool", ou d'ouvert, il faut absolument adorer le sexe. Personnellement, je suis sur le spectre asexuel, et c'est vraiment douloureux d'avoir l'impression d'être "cassée", de ne rien comprendre à ce que "tout le monde" (selon les articles, ou la vidéo) devrait trouver génial.

Je ne sais pas si je m'exprime correctement, mais ce que je veux dire, c'est que je trouve que c'est super de combattre le slut-shaming, mais que c'est vraiment dommage de le faire en alimentant le prude-shaming =/
 
@Penny Winkeul en soit je ne suis pas en désaccord avec ce que tu dis.
Je suis même très dubitative de cette notion de "sexe désacralisé".
Mais justement, pourquoi l'agression par le sexe s'apparente à une expérience de la mort ? Quelque part, toutes les situation où on est contraint à quelque chose à l'encontre de notre volonté s'assimilent à ce même type d'expérience ? En soi c'est la négation de la volonté et de la dignité de la personne qui agresse notre intelligence et en fait un crime "insoutenable" ? Mais quid de la nature des organes utilisés ?

Je comprends ce que tu veux dire, mais l'agression de cette petite n'a pas le même niveau qu'un viol. Ses agresseur.e.s ne se sont pas servi de son corps pour se masturber et obtenir un orgasme, chose qui arrive dans un viol. Je dis pas qu'elle est pas traumatisée, hein.
Je mettais cet épisode en relation avec cet article.
Et mon questionnement rejoins ceux auquel cet article à donné lieu : c'est la localisation de l'agression qui permet de la qualifier de viol (parties génitales et péri-génitales ? organes sexuels secondaires ?) C'est l'action elle-même (de pénétration, selon la définition légale) ? C'est l'intention de l'agresseur ? Mais dans ce cas quelle intention ? prendre du plaisir ? ou
Est-ce que le plaisir sexuel d'un violeur est si différent du plaisir sadique de quelqu'un qui humilie quelqu'un d'autre autrement ?

Merci en tous cas à toutes celles qui interviennent dans cet échange, je trouve des choses très intéressantes, ça donne matière à réfléchir.
 
  • Big up !
Reactions : Nyxi
@Nyxi Sauf que le relativisme a ses limites... Sinon le cadre juridique n'a plus aucun sens. Le viol est un crime à cause de sa gravité et ses conséquences, il se situe dans la catégorie des actes comme le meurtre et la torture, là où l'intégrité profonde de la personne est atteinte pour toujours. Si on devait accepter que tout peut se valoir, alors les catégories de délit et de crime n'ont plus lieu d'être, il suffirait de dire "je suis traumatisé" pour demander la peine maximale.
Pour moi, on doit respecter la souffrance de chacun, et ça passe par respecter le fait que toutes les souffrances ne sont pas équivalentes. Je vais pas dire à quelqu'un en phase terminale d'un cancer que mon endometriose est aussi grave que ce qu'il vit parce que tout serait subjectif, ce serait incroyablement irrespectueux et égocentrique. Ça ne veut pas dire que je souffre pas, je dis bien qu'il faut reconnaître la souffrance des gens, mais que le relativisme à l'extrême me paraît absurde.
Après je sais que le relativisme est un courant existant hein, mais je ne le défend vraiment pas et je trouve qu'il comporte énormément de problèmes.

(Pour moi ce n'est pas une question d'œuf ou de poule, le viol existe dans toutes les cultures (il peut être considéré comme plus ou moins grave, mais personnellement je ne connais aucune culture qui considère que le sexe équivaut au bras, d'où le fait que tous les humains se cachent au moins le sexe la majorité du temps hors très très rares exceptions).)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes