Kalindi

Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Les fans de Taylor Swift harcèlent l’actrice de « Ginny & Georgia » et ça n’est pas possible !
ginny-georgia-660x400.jpeg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : 7Tangerine6
"Une polémique d’autant plus dommage que le programme tente par tous les moyens de faire le jeu de son époque en cochant toutes les cases du progressisme."

Personnellement, c'est bien ce que j'avais cru comprendre en regardant la bande annonce et ça m'a beaucoup rebuté. Quand je vois une série qui essaye de jouer sur le bingo du progressisme, ça me semble tellement forcé et peu naturel que ça me fait plutôt soupirer. Je suppose que c'est une bonne chose qu'une série soit plus "progressiste" mais j'ai effectivement l'impression que c'est devenu la nouvelle mode, le nouveau standard. A mes yeux, c'est plus une façon de plaire, d'être vendeur, sans que ce ne soit sincère. Et quand ça sonne trop faux, forcément, je ne trouve pas ça plaisant.
 
Bon effectivement, la réplique était nulle, et Taylor a eu raison de pointer ça du doigt. Maintenant, effectivement, c'est une réplique dans des tas et des tas d'épisodes, donc pour moi elle n'est pas de nature à entacher la qualité du programme, surtout que c'est quelque chose qui peut être facile à changer ultérieurement.
@Nienke Je suis totalement d'accord avec toi. C'est vrai que quand un film ou une série joue à fond sur le progressisme pour vendre, ça donne un rendu très peu sincère, surtout quand c'est mal fait (je pense à la belle et la bête avec Emma Watson). Maintenant, il y a des séries/films qui jouent à fond sur le progressisme et qui sont de très bonne qualité (sex education par exemple), mais bon ça c'est un peu une évidence. Surtout, je pense que c'est une étape à la normalisation de toutes ces problématiques. La raison pour laquelle ces films/séries ont un rendu aussi forcé, c'est parce qu'etre inclusif n'est toujours pas considéré comme "normal", dans le sens où les producteurs et les réals traitent les minorités comme des Pokémon rares qu'il faut attraper et inclure à tout prix dans leurs films/séries pour attirer du public. Quand les gens seront habitués à voir des gens différents à l'écran, l'argument de vente ne sera plus aussi fort car tout le monde l'aura intégré. Et on pourra voir plus de films avec un vrai message progressiste, incluant des minorités pour raconter des histoires et pas uniquement pour rappeler leur statut toutes les deux répliques.
 
Sinon est-ce qu'on pourrait attendre de voir avant de partir dans les procès d'intention ?
Voilà la bande-annonce hein...

Oui le personnage principal est métisse (on peut s'attendre à ce qu'elle vive du racisme) et oui l'intrigue évoque une famille monoparentale mère/fille donc j'imagine que la condition des femmes sera abordée.
Et alors ? En quoi c'est pas naturel ? En quoi c'est forcé ? Ce sont des situations courantes et c'est même pas la première série à aborder le sujet d'ailleurs...
Vu la bande-annonce l'intrigue semble partir sur une espèce d'enquête concernant le passé sombre de la mère... Et si la série aborde au passage le sexisme et le racisme (j'imagine logiquement liée avec l'histoire des personnages), je vois pas le souci en fait...

Sinon la pique envers Taylor Swift est bien nulle, en effet... mais la série a l'air assez sympa sans être la révélation 2021. ^^
 
Dernière édition :
@Sadala

Je n'ai pas vu la série mais je vois que certaines madz veulent dire au sujet du "progressisme commercial".
je pense que c'est en rapport avec le mode de narration, au risque d'être rébarbative, il vaut mieux utiliser le "show, don't tell" (raconter plutôt que montrer).

Dans certaines séries, on va avoir droit à des discours comme quoi tel personnage vit des discriminations et tu vas avoir des répliques du genre "le racisme/sexisme ça m'a gâché la vie", mais d'un autre côté, on ne voit pas les conséquences psychologiques sur le personnages ou les discriminations vécues.

En fait tout est uniquement en réplique. Oui, faire des dialogues, c'est bien mais faut aussi que ce soit montré ou au moins qu'on voit l'impact psychologique.

Il y a une grosse différence entre The Expanse et Shadowhunters. En dépit de ne pas être tout à fait dans le même registre, the Expanse c'est de la SF et Shadowhunters c'est du fantastique, ces deux séries ont en commun d'aborder le thème de la discrimination et d'avoir un casting très variés... Pourtant, Shadowhunters, pour moi c'était juste purement commercial, tout était vraiment de façade, dans les répliques des personnages mais pas dans les actes.

Alors que The Expanse, n'est certes peut-être pas parfait, mais a su très bien intégrer dans son histoire les différentes dynamiques de pouvoir, d'exploitation et de discrimination dans le scénario. Shadowhunters est en revanche resté superficiel.
 
Ce qui est gênant, c'est que ce genre de critiques est systématique concernant les séries/films qui présentent un (ou plusieurs personnage) qui n'est pas blanc, surtout si en plus c'est une femme...
Là j'ai juste trouvé les critiques gratuites, surtout que la bande annonce axe bien plus sur l'aspect choc de génération avec une mère (trop) jeune + un léger côté thriller avec son secret.
Donc je vois vraiment pas où est le progressisme commercial, si ce n'est le fait (suspect selon certains) d'avoir une actrice métisse... On ne sait même pas comment la question du sexisme et du racisme est abordé dans cette série !
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Zeitgeist
@Sadala

Peut être que @Nienke parle de l’extrait qui passe sur Netflix si jamais tu laisses ta souris sur l’image de la série.
En gros la fille est nouvelle en classe, elle connaît personne et fait direct un discours ultra féministe antiraciste parce que le prof a donné une fiche de lecture avec trop d’auteurs hommes.
Et honnêtement ça faisait ultra forcé.
Ça m’a fait pensé exactement à la même chose dans la saga winx quand Bloom parle de mansplainning alors que ça sort de nul part (ce qui était encore pire).

Mais du coup oui ça fait vraiment progressisme commercial, c’est exactement dans la même que Pimkie qui vend un t-shirt avec écrit « féministe » dessus.
 
Du coup j'ai été voir l'extrait en question et je ne vois vraiment pas le problème ? ça présente le caractère et les convictions du personnage. Enfin ça fait peut être un peu "gros" parce que les personnages et les situations sont très caricaturales comme souvent dans les comédies dramatiques ( la mère par exemple...) On adhère ou pas à ce type d'univers mais je vois pas le rapport avec du progressisme commercial...
 
@Sadala Pour ma part, je me référais spécifiquement à la réplique sur Taylor Swift, et puis j'ai élargi le sujet à d'autres films/séries que j'ai pu voir. Je suis la première à rouler des yeux quand les gens dénoncent l'aNtIrAcIsMe dE fAçAdE d'Hollywood, parce que beaucoup de gens disent ça comme un moyen politiquement correct de dire "on ne veut pas de noirs ou d'arabes dans nos doudous cinématographiques". Quand j'évoque un progressisme "forcé", je ne pense pas à la présence de minorités, qui doit être un acquis dans toute les œuvres en 2021, mais à la façon de raconter leur histoire (genre des films sur les lesbiennes qui ne parlent que de coming out, des faux personnages de femmes fortes qui sont en fait des demoiselles en détresse qui ont un peu besoin des hommes lol, la promesse d'avoir un personnage gay que l'on va à peine montrer à l'écran, ou plus généralement des personnages qui vont uniquement être racontés sur la base de "olala c'est très dur d'être qui ils sont"). Et pour moi, non seulement c'est réduire ces personnages à des platitudes ou des stéréotypes, mais en plus, ce sont des films faits pour rassurer la personne moyenne, cis, blanche, hétéro, qui regardera ces films en mode "alala c'est quand-même triste, je devrais être plus tolérant avec ces gens, heureusement que moi ma vie elle est bien meilleure hein". Je ne sais pas si ça fait sens mais j'espère que oui :shifty:
 
je pense que c'est en rapport avec le mode de narration, au risque d'être rébarbative, il vaut mieux utiliser le "show, don't tell" (raconter plutôt que montrer).
Dans certaines séries, on va avoir droit à des discours comme quoi tel personnage vit des discriminations et tu vas avoir des répliques du genre "le racisme/sexisme ça m'a gâché la vie", mais d'un autre côté, on ne voit pas les conséquences psychologiques sur le personnages ou les discriminations vécues.
En fait tout est uniquement en réplique. Oui, faire des dialogues, c'est bien mais faut aussi que ce soit montré ou au moins qu'on voit l'impact psychologique.

C'est exactement ça. Ce serait cent fois mieux en "show don't tell". Quand tout repose sur les dialogues, je trouve que ça devient bien trop vite indigeste et forcé, d'où mon reproche envers ce genre de séries. De souvenir, sense8 arrivait à montrer des personnages assez divers et ce n'était pas forcé. C'était des personnages avec une vie, des problèmes, et on pouvait s'attacher à eux pour ce qu'ils étaient, pas ce qu'ils pouvaient réciter.

Peut être que @Nienke parle de l’extrait qui passe sur Netflix si jamais tu laisses ta souris sur l’image de la série.
En gros la fille est nouvelle en classe, elle connaît personne et fait direct un discours ultra féministe antiraciste parce que le prof a donné une fiche de lecture avec trop d’auteurs hommes.
Et honnêtement ça faisait ultra forcé.
Ça m’a fait pensé exactement à la même chose dans la saga winx quand Bloom parle de mansplainning alors que ça sort de nul part (ce qui était encore pire).

C'est de nouveau encore ça. Je suis tombée sur ce passage et même si dans le fond, elle a raison, ça faisait trop forcé et pas naturel. On en revient justement à "tout sur les dialogues". Si c'est pour voir une série qui se contente de tout miser sur les dialogues sans montrer vraiment les choses, ça ne m'emballe pas des masses. C'est juste mon avis personnel mais à ce moment-là, autant voir une conférence sur le sujet. Quand je regarde une série, je veux me sentir investie pour des personnages qui vivent quelque chose, pas qui déclament des discours militants pour remplir un bingo progressiste.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes