Les histoires à distance, ça craint

Alalalalaa... cet article fait du bien car je vois que je ne suis pas la seule - non pas que j'en doutais mais vous voyez ce que je veux dire.

Je vis en Irlande depuis 8 mois et lui, à Toulon... oui, c'est pas tout près, et je dirais que c'est même plutôt loin. Se voir, ça veut dire un bon 150/ 200 euros (train + avion + bus...). On s'est ruiné, littéralement, pour se voir 4 fois depuis septembre. On est ensemble depuis quasi 5 ans et c'est déjà la troisième année où nous sommes séparés, géographiquement parlant - je vis normalement près de Lille et lui est parti (quand je faisais ma Khâgne, je vous dis pas le moral) pour faire une école d'ingé.

C'est dur, j'ai souvent des doutes, je suis jalouse, ça m'énerve, mais j'ai vraiment envie de penser qu'on se retrouvera un jour. Et même qu'on vivra ensemble, 'pis avec mon chat, et ce sera trop bien, et... et... et plein de choses.

Courage les filles et surtout patience si vous pensez que c'est vraiment le "bon" :)
 
Merci pour cet article ! Je l'avais raté à sa sortie (je n'étais pas concernée à l'époque, ceci explique sûrement cela) et cette fois je m'y suis retrouvée totalement ! :taquin:

Racontage de vie : Je suis partie en Erasmus en août, et j'ai rencontré mon actuel amoureux là en octobre. Là où les ennuis commencent, c'est qu'il restait là jusque fin d'année scolaire et moi seulement jusqu'en décembre... Je vous laisse donc imaginer la situation depuis! Heureusement, on a réussi à se voir au moins une fois par mois, une dizaine de jours à chaque fois, ce qui est déjà génial. Aujourd'hui, ça fait un mois que je ne l'ai plus vu, car je n'ai pas pu y retourner à cause de partiels etc, et donc j'attends impatiemment son retour dans 18 jours (18 JOURS! Et là, j'en suis presqu'au point de décompter des heures, je deviens folle ! Merci Skype et Whatsapp, mais là:sexe::lalala:). Maintenant que le premier problème de distance est sur le point d'être résolu, nous en arrivons au deuxième problème... Je suis Belge et lui est Français! D'accord, il n'y a que deux heures de route entre nous, mais cela signifie qu'on ne pourra se voir que le we, ce qui va nous changer énormément par rapport à nos précédentes relations...

Je sais que ça ne sera pas facile tous les jours, loin de là, mais j'espère que tout se passera au mieux. C'est sûr qu'il faudra à chacun un peu de temps pour trouver sa place dans la vie réelle de l'autre (même s'il est déjà venu chez moi, et que tout s'est passé à merveille) mais je pense vraiment qu'on peut y arriver! Notre début d'histoire en mode "on n'a aucune chance d'y arriver après mon départ, on se verra si on en a l'occasion mais pas d'illusions, on ne tiendra jamais" s'est transformée aujourd'hui en vraie histoire d'amour bien plus solide que mes anciennes relations, et est plus forte à chaque fois que l'on se retrouve. Le futur me fait encore un peu peur (merci les ex' qui habitent à 5 minutes et la jalousie/peur que ça peut entraîner) mais j'ai l'impression qu'on a passé le plus dur !

D'un point de vue moins racontage de vie maintenant, je trouve que ce genre d'histoire est un excellent compromis car elles nous permettent d'avoir notre vie avec nos amis, notre vie étudiante etc et en même temps une vie commune, sans être obligés de tout partager, de se voir tous les jours parce qu'on habite près l'un de l'autre etc. Je trouve que ce genre de situation offre une forme d'équilibre et peut aussi renforcer les liens si les deux partenaires y accordent suffisamment d'importance!

Relations longue distance powaaaa :attaque:
 
Je vis à Dijon, ma copine étudie à Toulouse, alors on se voit que pendant les vacances... La partie drama queen est bien trop accurate. XD Par contre je suis pas jalouse du tout. Je m'inquiètes pas de ça en fait, je lui fait confiance et c'est pareil de son côté (ou alors elle sait que je suis bien trop socially awkward pour être même capable de draguer, hahaha)

... Faut que j'arrête de parler en franglais.
 
sidjee;3495691 a dit :
je finis mes études en janvier je viens de trouver le poste de mes rêves à Londres mais mon copain (depuis 6 ans 3/4 ^^) viens de trouver un poste en France... Il ne veut absolument pas entendre parler de relation à distance... Je ne sais plus quoi faire, je lui ai proposé de venir mais il me dit que ça sera vraiment difficile pour lui d'avoir du boulot là-bas (c'est un bulot en langue) que pour moi en France (et c'est pas faux)... des conseils (même si j'arrive après la guerre...)
Si c'est vraiment le poste de tes rêves je te conseille de poursuivre ta voie avant toute chose... l'amour ça peut flancher à tout moment, même si c'est dans 10 ans et que tu te retrouve seule et sans projet à ce moment là tu vas regretter. L'amour c'est important pour se soutenir dans les épreuves et tout, si c'est pour casser tout tes projets je pense que c'est contre-productif.
Je te conseille (ceci est très personnel hein) de tester Londres et si lui ne veut pas venir dans un premier temps vous verrez bien : est-ce que ce poste sera aussi passionnant que tu le pensais ? Est-ce qu'il aimera son boulot ? Est-ce que vous crèverez d'envie de vous revoir ou qu'un des deux, voir les deux, iront vite voir ailleurs ?
Je pense qu'il est important de pouvoir répondre à ces question avant de trouver un compromis pour satisfaire tout le monde, si son poste est chiant et que tu lui manques il voudra sûrement te rejoindre et vis-versa et vous pourrez réfléchir à un projet commun : y'a il un pays dans lequel vous pourriez trouver votre compte tout les deux ? etc.

j'espère que ça t'aidera

Pour ma part j'ai rencontré mon homme il y a presque 2 ans au Japon lors d'un petit voyage entre 2 visa longue durée pour revoir mes amis. Il était de 18 ans plus âgé que moi, mon japonais était encore pas parfait et pourtant ça a immédiatement collé. Je pouvais pas dire que j'étais déjà amoureuse mais je voulais absolument avoir ma chance avec lui, j'avais le sentiment que je l'avais trouvé. Pourtant j'allais rentrer en France et je savais pas quand j'aurais l'argent pour payer mes études là bas. On est restés amis et on discutait régulièrement sur facebook et skype, puis l'espoir de son côté s'est essoufflé...

Après j'ai eu la confirmation que je pourrais aller en études dans la ville voisine à la sienne, puis que j'aurais un budget à peut près suffisant pour y retourner dans 6 mois. Sur ce on a discuté de nos sentiments et on a décidé de se déclarer ensemble, en guise de promesse d'essayer. Malgré tout ce temps on pensait encore l'un à l'autre secrètement donc... 6 mois plus tard je suis arrivée au Japon, après les premières heures un peu gênées où j'ai eu l'impression d'avoir fait une connerie, ça a été parfait ! ça fait un mois et demi qu'on est réunis et on parle déjà de vivre ensemble, de se marier et on a plein de projet ensemble. Je tiens à préciser que c'est VRAIMENT pas mon style ce genre de projet de love, mais je suis sûre d'avoir trouvé le bon !
 
Je réagis à un vieux sujet mais après lecture de l'article je me suis dit qu'il le fallait, on sait jamais si quelqu'un tombe dessus et a envie d'un peu d'espoir et d'optimisme ;)
(je me suis inscrite au forum pour pouvoir répondre d'ailleurs ^^) (et aussi parce que ça fait un bout de temps que je suis madmoiZelle alors...)
Tout ça pour citer quelques contre-exemples parce que je vis une relation à distance depuis 4 mois alors que je n'aurais jamais pensé vouloir/pouvoir ! Sauf qu'avec lui la question ne s'est même pas posée, ça s'est fait naturellement et ça se passe très bien.
Déjà le covoiturage = la vie ! J'étais pareille avant l'été 2013, train only, idées reçues, peur de le faire seule en étant une fille blablabla... Et puis j'ai commencé à faire des petits trajets avec une copine, puis plus longs avec celui qui allait devenir mon copain et enfin toute seule... et ça ne s'est jamais aussi bien passé que quand j'ai commencé seule ! Je suis toujours tombée sur des personnes gentilles, ouvertes d'esprit, normales et non des psychopathes mangeurs d'orteils. Les personnes qui font du covoit comme moi sont dans la même démarche d'entraide (et de payer moins cher ^^) du coup le dialogue est toujours au rendez-vous. C'est très intéressant de rencontrer des personnes de tous les horizons ! On se raconte notre vie pendant 4h de voyage, même si après on ne se revoit jamais, on s'apporte des choses, aussi petites soient-elles, j'et parfois on garde contact
 
joocherry;4558716 a dit :
Je réagis à un vieux sujet mais après lecture de l'article je me suis dit qu'il le fallait, on sait jamais si quelqu'un tombe dessus et a envie d'un peu d'espoir et d'optimisme ;)
(je me suis inscrite au forum pour pouvoir répondre d'ailleurs ^^) (et aussi parce que ça fait un bout de temps que je suis madmoiZelle alors...)
Tout ça pour citer quelques contre-exemples parce que je vis une relation à distance depuis 4 mois alors que je n'aurais jamais pensé vouloir/pouvoir ! Sauf qu'avec lui la question ne s'est même pas posée, ça s'est fait naturellement et ça se passe très bien.
Déjà le covoiturage = la vie ! J'étais pareille avant l'été 2013, train only, idées reçues, peur de le faire seule en étant une fille blablabla... Et puis j'ai commencé à faire des petits trajets avec une copine, puis plus longs avec celui qui allait devenir mon copain et enfin toute seule... et ça ne s'est jamais aussi bien passé que quand j'ai commencé seule ! Je suis toujours tombée sur des personnes gentilles, ouvertes d'esprit, normales et non des psychopathes mangeurs d'orteils. Les personnes qui font du covoit comme moi sont dans la même démarche d'entraide (et de payer moins cher ^^) du coup le dialogue est toujours au rendez-vous. C'est très intéressant de rencontrer des personnes de tous les horizons ! On se raconte notre vie pendant 4h de voyage, même si après on ne se revoit jamais, on s'apporte des choses, aussi petites soient-elles, j'et parfois on garde contact
 Oula mon message s'est envoyé tout seul alors que je n'avais pas fini... Bref le covoiturage c'est super pratique et agréable, si je pouvais je construirais un temple à l'effigie du covoiturage :worthy: ...bon je sais pas trop quelle tête ça aurait...
Ensuite je ne trouve pas que la relation à distance me rende plus jalouse ou drama queen, il suffit d'être avec quelqu'un avec qui on est sur la même longueur d'onde pour que ça marche. Point barre. Si ça ne marche pas c'est que c'est trop compliqué et que ça fait trop souffrir. Mais si tout coule comme de l'eau de source et qu'on ne se pose pas une myriade de questions par jour, qu'on a chacun notre vie et nos activités qui nous épanouissent, qu'on a du plaisir à se retrouver et à vivre des choses à la fois ensemble physiquement ou à distance... Amen ! ^^ Les relations à distance, ça craint uniquement si on le vit mal. Après il faut trouver ce qui est bon pour soi... Paix, amour, coeur et papillons :unicorn: (et licorne)
 
Je viens de tomber sur cet article en lisant un autre ... Pour certains points je me suis reconnue, mais pour d'autres non.

Je pense pouvoir dire que les relations à distance ça me connait, parce que sur les quatre copains que j'ai eu dans ma vie, trois habitaient plus ou moins loin de chez moi, et ça se compte en centaines de kilomètres.

Première relation à distance (Deuxième copain), il habitait à 150km de chez moi. On a tenu trois ans. Et je l'ai quitté pour des raisons autre que la distance. On avait de la chance que ces parents fassent souvent le déplacement jusqu'à chez moi. Ca leur permettaient d'échapper à la ville.

Deuxième relation à distance, il habitait à 650km de chez moi, et un aller/retour me coûtais 100€ avec réduction. Ca a duré six mois presque jour pour jour. Je rêvais d'avenir avec lui, ayant que 16 ans et moi 18, il a eu peur et m'a quittée.

Et enfin troisième relation à distance, mon copain actuel, mon fiancé. Je ne suis pas allée le chercher plus loin, seulement à 350km mais dans le pays d'à côté ! Et le train, moitié prix, 50€ l'aller/retour. C'est là que, ô grande invention du siècle, j'ai connu le co-voiturage. On se voyait pendant mes vacances (Et là c'est assez cool d'être étudiante). Puis au bout de huit mois il m'a rejointe chez mes parents. J'avais tout : Famille, amis, et fiancé. Au bout d'un an il est reparti au pays de la frite pour chercher un appartement et du boulot. Retour à la relation à distance. Au bout de quatre mois d'attente j'ai pu emménager avec lui. Ca fait deux ans maintenant et même s'il était totalement contre les relations à distance il a fait l'effort de m'attendre, attendre que je sois diplômée pour que je puisse quitter le cocon familial pour le rejoindre et continuer mes études à ces côtés.

Pour moi les relations à distance ce n'est pas un choix, j'ai rencontré chacun de mes copains sur Internet, le premier sur un MMO, les deux derniers sur un MOBA j'ai nommé LoL ! C'était un pur hasard à chaque fois, ça m'est comme tombé dessus, à chaque fois on est tombé amoureux l'un de l'autre et on a pris le risque de se mettre ensemble parce que, comme on dit, il vaut mieux avoir des remords que des regrets. Ce qui est pris n'est plus à prendre, nous n'avons qu'une vie (Aux dernières nouvelles ...), alors les relations à distance, c'est moins agréable qu'une relation "rapprochée", mais ça ne craint pas forcément. En tout cas si je devais recommencer je le ferai.
 
Alors dans mon cas, notre relation à distance à commencer au tout début de notre relation. Je suis partie faire du volontariat trois semaines au mois d'août dans une association au Maroc et il était mon responsable. Très vite, on s'est embrassé et on a commencé à se voir, même si au début c'était plus une histoire de sexe et de vacances qu'autre chose. Ensuite, je suis partie et même si j'essayais d'agir de façon détachée par rapport à lui il me manquait énormément. Un mois plus tard j'ai décidé de retourner le voir pour tenter le coup et voir ce que ça allait donner, au pire j'aurais gagné un bon weekend de sexe. Et puis, en fait ça s'est bien passé et je suis retournée le voir une fois par mois. J'ai eu la possibilité de faire mon stage de fin d'études à l'étranger donc j'en ai profité et j'ai trouvé une association au Maroc. Là ça fait deux mois que je suis au Maroc avec lui, on habite ensemble et tout se passe super bien. J'ai rencontré sa famille, il a rencontré la mienne, on a des projets pour les vacances et on est vraiment tombé super amoureux. Le plus dur finalement ça n'a pas été la relation longue distance parce que ça a commencé comme ça et qu'au début on était pas très proche, et puis j'ai su assez tôt pour mon stage du coup on savait qu'on avait que quelques mois à tenir. Le plus dur ça a été les commentaires des gens, de certains de mes amis qui pensait "marocain" donc forcément "arnaque, mariage blanc, papiers etc". et puis les chocs culturels aussi parfois. Je termine mes études cette année et je prévois de m'installer au Maroc l'année prochaine (c'est un pays que j'adore et j'y aurais été même si je ne l'avais pas rencontré). Tout ça pour dire que les relations à distance sont possibles et qu'il faut suivre son instinct même si la relation parait insensée !
 
Aaahlala .. Merci encore ! Je pensais réellement être la seule inconsciente à m'être embarquée là dedans, c'est atrocement rassurant de vous lire !
C'était il y a 5 ans, un garçon qui m'a ajouté sur Facebook, sans aucune raison .. Et dans quelques mois, nous allons emménager ensemble. En temps normal, je ne me pose pas trop de questions sur nous, mais en relisant cette dernière phrase, il faut avouer que même pour moi, ça paraît assez dingue.
J'avais 15 ans et ma mère ne s'est pas du tout opposée au fait qu'on se rencontre. J'ai eu beaucoup de chance car ma marraine habitait tout près de chez lui, et c'est grâce à elle qu'un matin de Janvier, je me suis retrouvée au pieds de la Grand Arche de la Défense. Je ne savais plus ce que je faisais, je ne crois pas avoir autant balisé depuis :halp:. Mais ça en valait le coup, parce que depuis, quand nous sommes ensemble ( c'est à dire à peu près 3 mois et demi par an si on additionne tous les jours :stare: ) je suis simplement moi-même.
C'est long, ça coûte cher, ce n'est pas rigolo tous les jours, mais ce n'est pas impossible. Pour en revenir à l'article à proprement dit, c'est triste de le dire mais c'est tellement vrai !! Si ça intéresse quelqu'un de monter un groupe de parole pour cracher son venin contre la SNCF hein, je suis pour !! :mur:
A tous ceux qui aiment quelqu'un qui vit loin, pour plus ou moins longtemps : BON COURAGE :calin: !
 
Pour donner de l'espoir à ceux qui entament ce genre de relation, je dirais que oui c'est dur au début comme décrit dans l'article, mais qu'on s'habitue plutôt bien! Je suis avec mon copain depuis 2ans et demi, on a tous les 2 changé de ville 3 fois, je suis bretonne lui bourguignon et on se déplace tous les 2 à l'international. Et ça se passe très bien! Avec le temps on apprend a super bien s'organiser et on s'habitue à l'attente, et avec le téléphone et skype, on peut communiquer très facilement. Il faut aussi voir les bons côtés, ça nous donne l'occasion de découvrir plein de villes qu'on n'aurait peut être jamais visitées sinon, et puis ça rend débrouillard, ça élargit les perspectives. Par contre c'est vrai que financièrement parlant, il faut pouvoir suivre mais avec le covoiturage et un peu d'organisation les choses sont plus faciles! On en a pour un moment encore à courir partout, c'est fatiguant et je ne le ferais pas toute la vie, mais on est trop bien ensemble et je le sais, un jour on aura notre chez nous :) alors haut les cœurs!
 
Ah... Les relations longue distance... ! Je reviens justement d'un weekend où j'ai enfin rencontré quelqu'un avec qui je discute énormément. Le mec intelligent, attirant... Et physiquement, tout à fait mon idéal. Cheveux longs + barbe, je ne résiste pas ! Je suis belge, vivant sur la frontière, il est Parisien. L'idée d'être en couple n'a même jamais été abordée, pourtant, Dieu sait que j'adorerais ça.Seulement, oui, les relations longue distance... Même si, Paris-Maubeuge c'est pas le bout du monde... C'est niet et la question ne se pose même pas. Ca ne m'empêche pas d'avoir le coeur brisé de l'avoir quitté après un weekend fantastique.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes