C'est "marrant" parce que dans l'article tu dis qu'il ne faut pas avoir honte et se sentir sale parce qu'on est des femmes et qu'on a aussi des besoins sexuels.

C'est "marrant", parce que jusqu'à il y a très peu de temps c'est ce que je ressentais le fait d'être "sale", depuis peu je suis avec un homme qui me respecte, qui m'écoute et on avance petit-à-petit tous les deux, sans brusquer.

Et lui a souffert de l'inverse: "c'est normal qu'un mec fasse tout le temps l'amour"

Alors c'est beau parce qu'on apprend tous les deux :)
 
himeshann;4857732 a dit :
Ca me fait penser à, quand j'ai commencé à avoir des aventures sans lendemain, ma meilleure amie m'a traité de chaudasse, et que ce n'était pas fait pour moi, car j'étais une fille fleur bleue, voyez-vous ...
Ca n'a aucun sens et je te comprends totalement, une bonne amie m'avait dit franchement qu'elle trouvait que j'étais une fille facile, simplement car quelqu'un m'avait plu à une soirée et que je ne lui avais pas résisté. Et encore, je n'ai même pas été jusqu'à coucher avec.
Sur le coup quand elle m'a dit ça, je n'ai pas relevé, mais après avoir lu cet article, et si je pouvais répondre à la remarque de cette amie, je lui dirais que non, je ne suis pas une fille facile puisqu'au fond j'ai juste écouté mes désirs, d'aller voir ce mec et de passer la soirée avec, aussi simple que ça. Faut bien s'amuser quoi :d
 
je répete sans cesse ces phrases autour de moi et je les vois dans cet article ?! :banana: :danser: :worthy:
Pour moi, tant que la personne qui a un rapport sexuel le désire et est consentante,
pour coucher, il faut être deux, alors soit on est deux personnes faciles, soit aucune ne l’est.
C’est fatiguant, à la fin, ces doubles standards, cette idée qu’un homme qui couche en retire de la gloire, et qu’une femme par contre s’en retrouve salie.
Le sexe est un moment de partage entre deux personnes, pas une lutte où l’un cède devant l’autre.
C’est de là que vient véritablement le problème : tant qu’on continuera à considérer que la sexualité masculine est la seule légitime et saine, une femme qui assume la sienne le fera toujours au risque de se faire traiter de fille facile, de salope.
le sexe n’a rien de dégradant, qu’on soit une femme ou un homme, qu’on aime ou non ceux avec qui on le pratique, quel que soit le nombre de nos partenaires.

j'aurai vraiment pu ecrire cet article, :clap:merci 1000 fois a cette madmoizelle, j adhere a 100% a ce qu elle dit :top:
 
  • Big up !
Reactions : Khimeira
E

emeldray

Guest
Merci pour cet article !!!
Mille merci, on se sent moins seules, hein les filles ?
:cheer:
 
Je trouve que les mentalités évoluent sur ce sujet, en tous cas, dans mon cercle d'amis de la fac.
Par contre, une amie rencontrée au collège m'a allègrement fait sentir que j'étais anormale de penser que l'on peut avoir des rapports sexuels sans lendemain avec des personnes que l'on connait (je pèse mes mots, ça change forcément la nature de la relation pas pour moi, mais visiblement pour les autres) ou que l'on vient de rencontrer. Elle m'a donnée l'impression que j'étais une traînée ou une petite lolita qui ne sait pas dire non aux jolis garçons.
 
  • Big up !
Reactions : Khimeira
Je viens mettre mon grain de sel sur cette remarque (qui en fait contient deux remarques) :
1. La "femme fatale" n'est pas un mythe c'est un jugement esthétique comme un autre (<-- ceci est un point chieuse linguistique)
2. Je ne suis pas d'accord quand tu dis que si X viens draguer ton mec/ta nana sous ton nez, le fait de faire une remarque "comme une adulte" ne dépend pas du fait "d'assumer de ne pas avoir confiance" pour moi c'est plutôt un manque de politesse. Un exemple sera peut être plus clair : lors d'une soirée chez un pote à ma copine, celui-ci la drague lourdement sous mon nez (genre je suis assise sur ses genoux à elle et il l'a drague). J'engueule le dit garçon. Pourtant je ne le considère pas comme un garçon facile et j'ai confiance en ma chérie. C'est juste que je trouve que c'est un manque d'éducation de faire ça. Que ce soit pour une femme ou un homme. Parce que justement,on est pas des animaux.
(En fait si, on est des animaux! C'était mon moment chieuse réaliste ;))

Par femme fatale j'entends bien sûr, comme le suggérait le contexte, de ce mythe (oui je maintiens :)) de la femme irrésistible qui va "ensorceler" l'homme sans lui laisser l'occasion de dire non, pas d'un jugement esthétique (ça, ce serait une belle femme il me semble). Je parle du mensonge fréquemment servi, parfois pour le pire, du "j'ai pas pu résister". Car la vérité est que l'on peut toujours résister à ce genre de tentation si seulement on le souhaite.
Pour le deuxième point, voilà également où je voulais en venir: engueuler le dragueur ou la dragueuse est vain, et oui c'est un manque de confiance en soi ou l'autre. Dans ton exemple, ce n'était pas à toi de dire quelque chose, mais à ton amie vu que c'est elle qui est draguée et également elle qui est avec quelqu'un.

On est d'accord par contre que draguer quelqu'un sous le nez de son ou sa chérie est un total manque de politesse. Gueuler sur quelqu'un aussi.

Jamais je n'irai "engueuler" une fille qui drague mon mec, même sous mon nez. Je la laisserai faire son show, et éventuellement je la vannerai un bon coup le moment venu. Mais je n'irai pas au choc frontal, si mon mec veut se laisser draguer je peux comprendre, c'est toujours agréable.
De son côté, on s'est souvent retrouvé dans des soirées où je me suis faite draguée sous son nez. Il n'a jamais fait de scandale, n'a jamais pris quelqu'un à parti, mais un jour il m'a simplement dit que ça l'attristait quand j'avais l'air un peu trop réceptive. Et ça m'a plus touchée que des cris et des larmes, et fait comprendre que je devais modifier certains de mes comportements.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Khimeira
Non mais on est complètement d'accord, c'est quoi ce délire fille facile. La fille serait donc une proie qui doit fuir alors que le garçon de part sa nature est un prédateur ! Si le garçon arrive à choper sa proie du premier coup alors c'est le roi de la jungle, mais si la pauvre gazelle n'est pas capable de résister aux crocs alors elle est "facile". [Enfin moi quand je vois les packagings "ouverture facile" ou les tutos coiffure faciles, je me dis que je ne comprends plus ce mot de toute façon...]
Oh c'est comme ce parallèle que font les imbéciles : une clé qui ouvre plusieurs cadenas c'est une super clé. Un cadenas qui peut être ouvert par plusieurs clés alors il ne vaut rien. Donc vous l'aurez compris, le mec est la clé parce que lui seul peut avec son gros appendice déverrouiller la demoiselle et lui procurer du plaisir tandis que la fille est un cadenas parce qu'elle ... En fait il n'y a pas de logique, on pourrait aussi bien dire que c'est le mec le cadenas.
Bref c'est du bullshit en barre.
Ceci dit les salopes ça existe, les connards aussi, rien avoir avec la vie sexuelle par contre. C'est juste que ces gens là respectent rien ou personne, même pas eux.
 
J'arrive un peu après la guerre mais très bon article !
Ça me rappelle à une soirée, y'avait un type absolument immonde qui parlaient de ses expériences sexuelles. Mais vraiment immonde le type, jamais vu ça, il imitaient ses partenaires en train de jouir c’était horrible. Je n'ai pas pu avoir de relations sexuelles pendant deux semaines tellement j'avais sa voix en tête ( qui en gros, te fais sentir comme pitoyable comme tu jouis. Je sais que c'est bête d'accorder de l'importance à ces imbéciles mais ça m'avait marqué). BREF.

Tout ça pour dire que le mec parlaient hyper irrespectueusement, et pour chaque fille qu'il évoquait il disait ' Ahaha cette fille elle tourne grave' ( dans le sens 'tourner dans toutes les mains', je ne sais pas si cette expression existe en métropole). Et à un moment j'ai sortit ' Hey mais tu sais les filles ça peut pas tourner tout seul. T'as couché avec toutes ses filles là ? C'est toi qui tourne en fait :)'.

Une heure plus tard le même mec disait que c’était une 'invitation au viol' les meufs qui squattaient en mini-shorts dans les salles de sport :facepalm:.
Bref, heureusement que c'est le seul type aussi irrécupérable que j'ai connu. Mon meilleur ami était scandalisé et j'ai du l'emmener dans une autre pièce tellement il tremblait d'indignation :rire:.
 
Je me sens moins seule après la lecture de cet article.

Cependant ces jugements, je les ressens plus de la part de mes amiEs que de mes amis. J'en ai déjà parlé à des amis garçons, qui sont je sais très honnètes, et ils m'ont tous dit qu'il n'en avaient rien à faire du nombre de partenaires sexuels que j'ai eu, pour eux l'important c'est que je m'amuse.

Par contre il n'est pas rare que je reçoive des commentaires vraiment déplacés de mes copines. Quelques exemples :

- Quand je dis que parfois ça me manque un peu de pas avoir de copain, on m'a plusieurs fois dit ''non mais toi c'est pas ton genre, toi t'enchaînes les mecs, t'arriverai pas à garder un mec tfaçon tu le tromperai direct'' comme si c'était impossible que moi, parce que j'aime de temps en temps rentrer avec un mec, je puisse avoir besoin d'affection ou bien que je puisse aussi être sérieuse.

- Une fois, j'avais couché avec un gars, et le weekend d'après, mon amie a trouvé ça normal de le dire à tout le monde en plein repas. Je lui ai plus tard dit que je trouvais ça un peu déplacé, j'ai une sexualité assez ouverte, mais ça ne concerne que moi. Elle m'a donc dit que si j'étais pas capable d'assumer fallait que je garde ça pour moi.

- Sinon ya pas longtemps une amie m'a reprochée d'avoir couché avec un gars, d'un groupe de 4 gars qu'on a rencontré il y a pas longtemps, parce que le gars a été un con avec moi je vous passe les détails, mais on ne se parle plus. Du coup quand on se voit on s'ignore et voilà. Et du coup pour elle j'ai cassé la dynamique du groupe pck j'ai couché avec ce gars, qui sur le coup m'intéressait vachement, et j'aurai du m'abstenir. Fin j'ai du mal à m'expliquer quoi mais en gros elle m'a dit que à cause de ma vie sexuelle on perdait des potes et que je devrais pas coucher avec des gars comme ça quoi. Alors que ça n'a eu aucun impact sur ses relations avec ces potes, mais c'est pas le gars qui a été con qu'on blâme, mais moi pour avoir écarté mes jambes quoi.

Ya sûrement d'autres exemples mais tout ça pour dire, que parmi mes connaissances en tout cas. Le jugement de 'fille facile' ou 'salope' viennent plus des filles. Jamais j'entends mes amis garçons dire d'une fille que c'est une salope. Par contre le nombre de fois où j'entends des filles critiquer d'autres parce qu'elles sont actives...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes