Bonjour , je pense que la souffrance qu'elle ressent ou le sentiment de trahison (face à sa" meilleure amie") est proportionnel ici à l' attachement qu'elle avait pour lui .....
Elle s’est sentie trahi parque qu’elle aimait ce garçon
Si elle avait réussi à s’en détacher au bon moment (qd il lui a dit qu’il n’éprouvait pas la mème chose) , tout aurait pu être plus facile.
J’ai l’impression qu’il y avait trop de "non dit" ds cette histoire .... c’est dommage , parcequ ’au final ,elle serait passé à autre chose et aurait même pu se réjouir de voir les 2 autres, heureux ensembles.
Les trio c'est jamais simple....
 

Mijou

Pouet Pouet
Désolée si ça fait un peu dp, mais au sujet des liens de l'amitié et de l'amour, en élargissant, et puisque ça fait toujours partie du sujet sans répondre particuièrement à @Pelleas :

Ce qu'on arrive à "accepter" d'un.e ex, je comprends tout à fait qu'on n'arrive pas à l'accepter d'un.e ami.e. Pour moi l'amitié est un lien autrement plus fort qu'une relation amoureuse, si forte soit-elle. Les amours apparaissent et disparaissent beaucoup plus "facilement" qu'une véritable amitié. Je trouve.

Je veux dire, j'arrive à concevoir une possibilité de vivre ma vie sans mon partenaire actuel, car même si nous sommes très amoureux et que notre couple est solide, je suis consciente qu'on ne sait pas de quoi l'avenir amoureux est fait... mais il m'est impossible de me projeter dans une vie sans mes deux meilleures amies actuelles, même si je passe bien moins de temps avec elles (on habite loin les unes des autres).
On se connait depuis plus de 25 ans pour l'une d'elles et 20 ans pour l'autre, on s'est construites ensemble, on a évolué ensemble, on a partagé les bons comme les mauvais moments, elles ont toujours été là quand j'en avais besoin d'elles et vice versa. Elles ont toujours fait partie de mon histoire, de mon cheminement, au contraire de mon conjoint. C'est la famille que je me suis choisie, j'irais même jusqu'à dire que donc les liens sont encore plus fort que certains liens du sang.

J'ai revu un peu par hasard ce fameux ex, à peu près dix ans après les faits, je l'ai même revu plusieurs fois pendant un temps (sans aucune ambiguité) et j'ai réussi à discuter sereinement avec lui, de choses et d'autres, sans plus aucun ressentiment latent, avec un grand détachement émotionnel, sans penser à tout ce qui s'était passé entre nous... mais je sais que JAMAIS je n'arriverai à reparler avec mon "ex meilleure amie", et que j'aurais toujours à l'idée ce qu'elle m'a fait, bref que jamais je n'arriverais à passer outre tout le mal qu'elle m'a fait sciemment.
D'ailleurs lui s'est excusé (à mots couverts mais il s'est excusé) de son comportement à l'époque, ce qui m'a fait vraiment du bien d'ailleurs même dix ans après, mais je sais pertinemment qu'elle, elle ne le ferait jamais.
 
Dernière édition :
En temps normal je suis plutôt team "évitons les ex/crush" des amies car c'est une forme de loyauté qui me plait. Pas dans le principe "certaines personnes nous appartiennent à vie" mais plutôt que chaque histoire/amour laisse des traces, que c'est souvent difficile de se sentir remplacée et parfois comparée à une autre et se sentir comparée à une de ses amies c'est extrêmement difficile. Quand une histoire se finit on sait toutes qu'une autre prendra notre "place" mais ça reste globalement abstrait. Quand c'est une proche qui prend cette place, on est direct dans la comparaison, et on imagine très clairement notre ex/crush avec, on peut visualiser clairement que tout ce qu'on a partagé (complicité, souvenirs, sexualité) ils le partageront aussi et c'est une douleur que je ne voudrais vivre/que je préfère épargner autant que possible à mes amies. Pour autant je trouve les arguments ici intéressants et censés, comme quoi on ne s'appartient pas, que parfois des amours sincères peuvent naître entre deux proches etc, que c'est pas tout blanc tout noir.

Ici ce qui me fait un peu réfléchir sur la situation de la madz qui témoigne, c'est qu'apparemment son amie avait admis assez tôt, au début du plan cul, que ce mec l'attirait aussi mais qu'elles ont décidé de pas mettre de me entre elles etc etc. Je me trompe peut-être mais moi ça me donne en fait l'impression que très tôt il plaisait également sincèrement à l'amie et qu'elle a dû s'effacer sur le coup pour celle qui témoigne. Qu'elle lui a "cédé" la place en quelque sorte mais qu'elle l'aimait bien aussi depuis le départ. Je peux plus facilement comprendre du coup qu'elle ait voulu laisser une chance à ses sentiments par la suite quand la situation a évolué, tout en ne sachant pas trop comment en parler à l'autrice. Au final, quand elle a été honnête la première fois, la conclusion était un peu indirectement "je l'aime trop j'ai entamé un rapprochement avec lui laisse-le moi protégeons notre amitié", par souffrance sincère de l'autrice of course mais avec l'idée quand-même qu'elle devait s'effacer pour elle et s'assoir sur ses sentiments naissants. Pourquoi aurait-elle pris le risque de revivre ça alors qu'une vraie histoire se profilait et que l'autrice était loin et tournait la page ?

bref c'est une interprétation possible
 
En temps normal je suis plutôt team "évitons les ex/crush" des amies car c'est une forme de loyauté qui me plait. Pas dans le principe "certaines personnes nous appartiennent à vie" mais plutôt que chaque histoire/amour laisse des traces, que c'est souvent difficile de se sentir remplacée et parfois comparée à une autre et se sentir comparée à une de ses amies c'est extrêmement difficile. Quand une histoire se finit on sait toutes qu'une autre prendra notre "place" mais ça reste globalement abstrait. Quand c'est une proche qui prend cette place, on est direct dans la comparaison, et on imagine très clairement notre ex/crush avec, on peut visualiser clairement que tout ce qu'on a partagé (complicité, souvenirs, sexualité) ils le partageront aussi et c'est une douleur que je ne voudrais vivre/que je préfère épargner autant que possible à mes amies. Pour autant je trouve les arguments ici intéressants et censés, comme quoi on ne s'appartient pas, que parfois des amours sincères peuvent naître entre deux proches etc, que c'est pas tout blanc tout noir.

Ici ce qui me fait un peu réfléchir sur la situation de la madz qui témoigne, c'est qu'apparemment son amie avait admis assez tôt, au début du plan cul, que ce mec l'attirait aussi mais qu'elles ont décidé de pas mettre de me entre elles etc etc. Je me trompe peut-être mais moi ça me donne en fait l'impression que très tôt il plaisait également sincèrement à l'amie et qu'elle a dû s'effacer sur le coup pour celle qui témoigne. Qu'elle lui a "cédé" la place en quelque sorte mais qu'elle l'aimait bien aussi depuis le départ. Je peux plus facilement comprendre du coup qu'elle ait voulu laisser une chance à ses sentiments par la suite quand la situation a évolué, tout en ne sachant pas trop comment en parler à l'autrice. Au final, quand elle a été honnête la première fois, la conclusion était un peu indirectement "je l'aime trop j'ai entamé un rapprochement avec lui laisse-le moi protégeons notre amitié", par souffrance sincère de l'autrice of course mais avec l'idée quand-même qu'elle devait s'effacer pour elle et s'assoir sur ses sentiments naissants. Pourquoi aurait-elle pris le risque de revivre ça alors qu'une vraie histoire se profilait et que l'autrice était loin et tournait la page ?

bref c'est une interprétation possible
Interprétation intéressante!!! Je n'y avais pas pensé...
 
  • Big up !
Reactions : cherrycordia
J'avoue que je suis un peu dubitative face à l'article, j'ai du mal à en comprendre la démarche ou ce que la Madz aimerait... Elle à eu un crush sur un garçon, sa meilleure amie lui as dit assez tôt qu'il lui plaisait aussi, ce garçon n'a pas voulu d'histoire avec la première mais oui avec la seconde, voilà, c'est tout...J'avoue que j'ai beaucoup de mal à vraiment saisir la colère et le sentiment de trahison de la Madz dans le témoignage.
 

Moufff

Illustratrice Moufff/Lesgribouillis
C'est dur comme situation...
Je comprend les deux cotés, c'est juste triste en fait.

J'aurais jamais dis "les potes avant l'amour" (si je fais un résumé de la pré discution) pour moi c'est que tu mets ton propre bonheur avant le bonheur de ta pote en quelque sorte, mais j'aurais détesté avoir à faire face à la froideur, j'ai eu dans mon passé fait face à l'indifférence d'un ex après une grande histoire, il avait fait ça par mecanisme de défense, c'est très très trèèèèèès dur.
Après, combien de pardon soigne les plaies ? Des fois la personne est désolée elle le dit, mais on ne l'accepte pas mentalement on voudrait qu'elle s'abaisse très très bas encore plus effacé notre peine, et à un moment l'autre personne en a marre. On croit qu'on a juste demandé un peu, mais pour avoir été très triste et dans le désespoir, je sais qu'on discerne moins des fois, on peut pas prendre le recul necessaire.
Donc c'est vrai que l'autre amie, tu ne sais pas à quel point elle s'est excusé, tu ne sais pas si elle s'est pas mis un mécanisme d'auto-defense car c'était trop la merde.

C'est une situation difficile, et je comprend vraiment les deux cotés. Je compatis, bon courage !
 
Perso le truc qui m'a fait un peu tiquer c'est que visiblement ça a posé problème a des gens (irl et sur le forum) que la mad du témoignage confie sa peine à un ami qu'elle avait en commun avec sa meilleure amie. Mais aussi qu'elle se soit sentie a priori coupable de l'avoir fait ? Je ne comprends pas du tout dans quel environnement une personne évolue pour que ça ne soit pas considéré correct de se confier à un ami en fait, même si c'est pour exprimer qu'on ressent quelque chose de négatif à un temps x envers un autre ami. C'est quand même un peu la base de pouvoir dire des choses à ses amis, surtout les choses dont on a peur qu'elles soient un peu moches, et c'est normal de vouloir aller le dire à des personnes dont on sait qu'elles le recevront bien.. Et l'ami qui reçoit ça, aaaah, il est adulte et il sait que c'est pas parce qu'on est d'accord qu'une personne x a fait quelque chose qu'on approuve pas que la personne x est une connasse sans nom et qu'on peut continuer à tout à fait l'apprécier, etc. ?

Enfin, je sais pas, mais quand un.e ami.e a vient me dire qu'il/elle en peut plus d'un.e ami.e b qui a fait X, Y et Z, been, je l'écoute, je compatis et je ne cherche pas à tout pris à donner mon opinion sur la question parce que j'ai l'impression que ce que la personne cherchait n'est pas à me voir prendre parti mais à se sentir entendue ? Et que je sais que ami.e A est bien assez grand.e et intelligent.e pour gérer ses affaires et que je n'ai pas à m'en mêler.

Bref, personnellement c'est ce qui me fait bizarre dans cet article, le fait que les gens prennent parti, que la meilleure amie et le crush gardaient a priori leur relation secrète, que plus aucune soirée ne soit organisée à cause de ça, que ça mette à mal la réalisation de projets, etc. J'ai l'impression que ça n'indique pas l'environnement le plus sain à la base si c'est ce qui se passe..
 
Je comprends que la Mad soit triste (croyez moi j'ai été dans des situations similaires). C'est totalement compréhensible d'avoir mal quand ce genre de chose arrive. Cependant je trouve sa réaction très immature...
Déjà sa meilleure amie lui a dit qu'elle aussi elle craquait pour le mec et elle choisit de coucher avec. Je n'ai aucun problème avec ça disons le j'aurai certainement fait la même chose. Mais pourquoi c'est pas grave pour elle dans ce sens et un crime de lèse majesté quand sa pote fait la même chose ? (La loyauté va dans les deux sens ou dans aucun sens). Ensuite le mec a été clair dès le début : il était pas intéressé par plus qu'un plan cul. Pour finir, oui que ta meilleure amie sorte avec quelqu'un pour qui tu craques ça fait mal, mais faut le dire en face "ça me fait mal, j'ai besoin de temps pour m'adapter". Tu m'étonnes que la meilleure amie elle répond mal. Elle demande si ça va et on lui dit oui et après elle se prend un SMS pour dire qu'on veut plus lui parler. Elle aussi ça a dû lui faire mal...
Et autant c'est normal de vouloir en parler à ses amis, autant en parler à ses amis communs parce qu'on sait qu'ils seront de notre côté c'est franchement moyen...
Bref j'ai l'impression dans ce témoignage que malgré le fait qu'elle dise qu'il est important "de ne pas invalider les sentiments des autres" elle ne pense qu'à ses sentiments sans penser du tout à ceux de son amie qui elle aussi a dû bien douiller...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes