C'est illégal et sexiste. Un bébé ça ne se fait pas tout seul et un homme aussi peut, suite à la grossesse de sa compagne, multiplier les absences ou prendre un congé paternité mais ça on ne le lui demandera jamais pendant un entretien.
J'ai une collègue de master qui m'avait expliqué aussi que ces questions pendant les entretiens (en plus d'être illégales) étaient un poil insultantes. "Est-ce que vous avez des enfants?? mais qui va les garder? etc etc" On regarde les femmes (avec ou sans enfants visiblement) comme des irresponsables incapables de contrôler leur utérus et leur vie privée en général (genre "ah mince ah oui il va falloir les faire garder! j'y avais pas pensé jusqu'à ce que vous posiez la question!!!"). Même quand elles postulent pour des postes à responsabilité.
En plus quoi que tu fasses tu es pénalisé pour être une femme.
- Si tu as des gosses "non merci on veut qqun qui soit dans le travail à plein temps".
- Si tu approches de la trentaine sans enfant "oui mais vous allez surement en vouloir bientôt"
En comparaison, un de nos collègues homme a mis sur son CV qu'il était marié avec deux enfants, et on lui a dit "que c'était très bien, c'est le signe que vous êtes stable et savez gérer des responsabilités"...............

Bref tout ça n'est qu'une histoire d’interprétations et de stéréotypes. Mais ça contribue à l'idée que si les femmes travaillent elles le font forcément moins bien qu'un homme. Et de toute évidence ça donne aussi des moyens de pression supplémentaire sur TOUTES les femmes (t'as pas d'enfants et tu veux travailler? Tiens ben je vais quand même te faire la leçon sur le fait d'avoir un utérus! et si tu n'es pas d'accord je vais tee pénaliser quand même) c'est pour ça que c'est sexiste.

Cette histoire me fait penser à Marissa Meyer qui s'est faite employer par YAHOO en tant que PDG alors qu'elle venait de tomber enceinte.Grosse panique chez les actionnaires et dans tout le monde de la finance et de la technologie. Quelle attitude irresponsable d'avoir employé une femme enceinte!!! Tout le monde annonçait le crash de la boite. Résultat Marissa Meyer a quadruplé les bénéfices de YAHOO en UN an (qui était dans la mouise depuis 2008 ) et a fait mieux que ses 4 précédents homologues masculins.

Oui les femmes ont un utérus, mais elles s'en sont rendu compte avant de travailler et accessoirement elles ont un cerveau, merci.
 
Dernière édition :
K

katnissvsw

Guest
minimouse;4412156 a dit :
Ta phrase "... qu'aurait il fait? Il l'aurait forcé à avorter?" me gêne. Il est évident qu'un patron ne peut pas forcer une employée à avorter. Je ne comprends pas l'intérêt de cette remarque.
Je me suis mal exprimée :fleur: mais je pensais plutôt à un chantage du genre si elle le garde, il lui refourgue un travail  sous qualifié par rapport à ses compétences à son retour pour la punir d'être tombé enceinte.
Et que donc dans un sens, elle aurait été contrainte à le faire si elle voulait privilégier sa carrière.
 
Je le répète à chaque fois que je le peux: les filles vous pouvez MENTIR à ce genre de questions. C'est même la loi qui vous accorde ce droit. 

Pour ma part, je respecte l'attitude de l'auteure mais j'en en aurais eu une différente.

En protestant contre la question, le recruteur a pris la décision de recruter une autre personne qui aura répondu OUI sans hésitation. En répondant non, tu as donné exactement au recruteur ce qu'il voulait c'est à dire la possibilité d' éjecter celles qui potentiellement veulent des enfants. Tu fais fonctionner le système !

Si toutes les femmes mentaient et disaient OUI directement, si ensuite chaque femme faisait ce que bon lui chantait (enfants / pas d'enfants) les recruteurs ne poseraient plus la question.
Comment les recruteurs sauraient qui doivent-ils croire ?  cette question ne servirait plus à rien ... ils vont cesser de la poser.
 
Je travaille dans un milieu presque exclusivement féminin, et il y a quelques mois, j'ai passé un entretien pour un CDI... Ma patronne me l'a demandé, peut être pas si cash, mais si j'avais un copain, si oui, si l'on avait des projets...
J'avais bien envie de lui dire que ça la regarde pas, mais il faut avouer que dans mon milieu c'est assez courant malheureusement.
 
Réponse alternative en sortant du bureau : "Non monsieur, je ne vous ferais pas de fellation pour avoir ce poste!" :ninja:

Plus sérieusement, je trouve ce témoignage très intéressant et particulièrement choquant. Il est évident que l'interlocuteur ne voulait pas bosser avec une femme à moins qu'elle soit prête à se soumettre à une demande totalement inacceptable.

Et je suis admirative de ton sang-froid @Maydoline
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Lucieloukim
Bientôt ils nous demanderont (hommes et femmes) si on a une bonne santé ou si on a des antécédents de dépression...

C'est dingue qu'une homme qui met marié 2 enfants c'est positif pour lui ! Toi tu mets pareil c'est "han non elle va s'absenter souvent pour ses mioches et ne pas vouloir faire un surplus de travail !"
 
Je vais probablement me faire lapider mais je me lance. Bien que réclamant l'égalité hommes femmes comme vous toutes, il faut bien se rendre compte que pour certains domaines nous ne serons jamais sur le même pied d'égalité que les hommes, et ça quelques soient les mentalités ! Oui on a un utérus ! Oui c'est nous qui portons les gosses ! L'inégalité de base est dans la nature, dans la manière dont nous sommes foutus, les femmes comme les hommes. Alors ça me parait évident que pour certains postes, lorsqu'on postule pour être embauchées, le recruteur s'assure qu'on n'arrive pas pour partir en congé 3 mois après. De même le recruteur aura sérieusement les nerfs si un homme qu'il embauche prend une année sabbatique peu de temps après avoir été embauché. Sauf que c'est plus rare... Non nous ne sommes pas les égales des hommes pour ça, mais aller vous plaindre à la nature, en attendant les hommes ne porteront jamais d'enfant, n'auront jamais ce lien privilégié avec le bébé, est ce que ça ça n'est pas injuste aussi ? Si on veut être les égales des hommes, en effet il n'y a plus qu'à se ligaturer les trompes et à adopter. Mais sinon laissons tomber ce terme d'égalité qui ne correspond pas à une réalité et demandons plutôt le respect
 
hibourisson;4412262 a dit :
Je le répète à chaque fois que je le peux: les filles vous pouvez MENTIR à ce genre de questions. C'est même la loi qui vous accorde ce droit. 

Pour ma part, je respecte l'attitude de l'auteure mais j'en en aurais eu une différente.

En protestant contre la question, le recruteur a pris la décision de recruter une autre personne qui aura répondu OUI sans hésitation. En répondant non, tu as donné exactement au recruteur ce qu'il voulait c'est à dire la possibilité d' éjecter celles qui potentiellement veulent des enfants. Tu fais fonctionner le système !

Si toutes les femmes mentaient et disaient OUI directement, si ensuite chaque femme faisait ce que bon lui chantait (enfants / pas d'enfants) les recruteurs ne poseraient plus la question.
Comment les recruteurs sauraient qui doivent-ils croire ?  cette question ne servirait plus à rien ... ils vont cesser de la poser.
Oui mais on pourrait aussi arrêter d'utiliser le corps des femmes comme moyen de pression envers elle même non?

Mentir me parait assez dangereux et bonjour l'ambiance quand le pot aux roses est découvert. Comme le dit l'auteure elle est d'avance considérée comme la garce qui va faire un bébé dans le dos de l'employeur. Alors mentir ne ferait que donner raison aux employeurs qui préfèrent écarter les femmes. Et pour la personne qui a réussi a être employée elle prend le risque de subir les reproches voir les mauvais traitements par la suite (mise au placard, retrait des dossiers intéressants etc).
 
  • Big up !
Reactions : A. TwentyOne
@DestyNova
Je comprend vos raisonnements mais ça c'est ce qui se passe parce que les femmes ne connaissent pas la loi.
Pas mal d'employeurs se sont vus condamné parce que justement du fait d'une grossesse elles ont subi des discriminations allant même jusqu'au licenciement. La plupart des employeurs ont avancé l'argument qu'elles avaient menti en promettant de ne pas faire d'enfants ce qui s'analyse comme une faute grave, cause légitime de licenciement. Le juge les a condamné.
la loi est notre amie. Dans ce genre de situation un juge vous donnera raison. Vous pouvez même mentir si vous êtes enceinte.

@Euki tu es le parfait exemple d'une fille intelligente qui connait ses droits et qui les revendique. Tu ne subis pas la situation.

Une petite nuance tout de même:
Je pense tout de même que faire un mome trois mois après la signature de son CDI c'est pas très malin.
Personnellement je pense qu'il me faut une certaine somme sur mon compte en banque pour faire un gamin. Surtout s'il a mon intelligence il voudra faire des longues études. Or ça coute cher. (non non je ne suis pas prétentieuse) ;) hihihi Blague à part, dans l'idéal j'aimerai avoir le temps de me faire ma place dans une boite et d'amasser des pépètes pendant 2/3 ans environ. Une entreprise dans mon monde trop idéaliste c'est comme un nid douillet. Faut construire son emplacement pour s'y sentir bien. Et ensuite je me pond un adorable marmot. Dans mon monde trop idéaliste, quand je reviendrai tout le monde serai ravi de me revoir. voila c'était l'instant bisounours
:unicorn:
 
Dernière édition :
@Dust-in-the-Wind  Je suis choquée par tes propos. je vais essayer de t'expliquer pourquoi.

1) Certes il y a une différence biologique(et non une inégalité: un homme blanc et un homme noir sont incontestablement différents, pour autant ça ne viendrait à l'idée de personne de parler d'inégalité) entre hommes et femmes et il y en aura toujours une. Mais l'attitude de l'employeur sous entend bien plus que cette différence, elle sous entend que c'est qu'une femme sera incapable de travailler correctement si elle a des enfants. Admettons qu'il embauche une femme et un homme pour un même poste. La femme tombe enceinte et l'épouse de l'homme aussi. La femme prendre forcément c'est 12 semaines de congé maternité, c'est un fait, mais qui dit qu'elle ne reviendra pas après pour travailler de manière très efficace? Et qui dit qu'après ces 15 jours de congés paternités l'homme ne demandera pas un congé parental de 3 ans comme il en a le droit? Le recruteur ne tient pas seulement  compte du fait que l'auteur ait un utérus, il projette aussi sa vision personnelle et erronée des rôles de l'homme et de la femme sur l'auteur, alors qu'en plus d'être scandaleux c'est parfaitement illégal.

2) Ne pas demander l'égalité mais le respect ne me semble en aucun cas une bonne solution. Demander l'égalité n'implique pas de nier les différences existantes entre hommes et femmes. Ainsi le fait d'interdire le licenciement d'une femme enceinte est une mesure qui a été prise A CAUSE de la différence entre les sexes mais qui vise bien à réparer l'inégalité qui existe de fait entre le traitement des hommes et des femmes. Pourtant cette mesure facilite le choix d'avoir un enfant pour une femme, il ne lui interdit donc pas de faire fonctionner ses organes sexuées, au contraire il lui donne un plus grande possibilité de le faire.

Sinon @Maydoline  je comprends que tu te dises qu'un dépôt de plainte sera inutile car il est quasi impossible de prouver qu'il a tenu ses propos s'il le nie, mais ne penses tu pas que ça pourrait lui faire prendre conscience de l'extrême gravité de sa conduite? Ft vu que la plainte sera (forcément) tournée aussi contre son entreprise, peut être que ça contribuerait à les faire réfléchir aux conséquences de leurs actes et à leurs politiques vis à vis des femmes (un procès c'est toujours beaucoup de stresse pour une entreprise...).
 
Je comprends bien que pour un patron ce soit une galère incroyable d'engager quelqu'un qui va prendre un congé maternité quelques mois après son embauche, mais c'est un "risque" à prendre, il y a toujours un risque à embaucher quelqu'un puisqu'au stade de l'entretien c'est un(e) inconnu(e), donc autant plus embaucher personne si on part comme ça...

C'est un risque à prendre de la même façon qu'un patron peut tomber sur un(e) candidat(e) qui va avoir de grave soucis de santé et multiplier les arrêts maladie. Au moment de l'embauche on ne connait pas le futur employé ni ses projets de vie personnelle, donc estimer qu'une femme risque de tomber enceinte c'est bien de la discrimination pure et simple (puisque dans ce cas pas de bol les statistiques sont contre nous !).

Quant aux patrons qui embauchent des femmes qui volontairement tombent enceinte au bout de quelques mois, ben ce qui s'appelle tomber sur une profiteuse, trait de personnalité totalement MIXTE. Et là pareil, au moment de l'entretien il n'existe pas de détecteur pour savoir si le ou la candidat(e) est une connasse/un connard. Donc l'argument de "je n'engage pas de femme qui approche de la trentaine, comme ça ça n'arrivera pas" NON, NON et NON. C'est simplement "je ne peux malheureusement pas savoir à ce stade de l'entretien si la personne en face de moi est une conne/un con qui va profiter du système, une femme comme un homme peut être susceptible d'avoir un comportement qui me fout dans le merde"

J'étais également choquée d'apprendre récemment (oui je ne m'étais pas renseignée plus tôt) que le congé paternité n'est que de quelques jours. Certes l'état de grossesse nécessite davantage de temps d'arrêt de travail, mais quand même, quelques JOURS seulement de congé pour les pères, c'est ridicule. Dans les environnements professionnels que j'ai côtoyé la plupart des pères sortaient plus tôt le soir et avaient des impératifs pendant les vacances pour s'occuper des enfants; ça m'a rassuré de voir que ces comportements qu'on reproche (oui parce que c'est un reproche en plus) aux femmes habituellement soient finalement le fait des deux parents. Mais concernant le congé paternité, il contribue grandement à la discrimination.

Merci à la Madz qui a écrit cet article d'avoir partagé ça avec nous !
Quelqu'un qui s'y connait pourrait nous dire quoi faire légalement dans ces cas là ? Comment prouver ce qui a été demandé ? On peut peut-être donner son accord dans un mail auquel l'employeur va répondre afin de garder une trace écrite ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes