je crois que j'aurais pu l'écrire cet article :jv:
personnellement, je suis née comme ça et enfant (et ado) j'en ai eu énormément honte, d'une part; car je ne comprenais pas pourquoi j'avais si facilement la larme à l'oeil (j'étais la seule de mon entourage ainsi et donc n'ayant jamais vu quelqu'un comme moi, je pensais que j'avais un "problème", que j'étais juste incapable de maitriser mes émotions, incapable de me "gérer") mais aussi à cause de ma famille qui se moquait de moi quand j'avais les larmes aux yeux ou que je pleurais (renforçant par là même l'idée que ce n'était pas "normal"); ils ne faisaient pas ça méchamment, c'était plus pour me taquiner qu'autre chose et étant donné que je ne disais rien, ils n'ont jamais pu savoir à quel point ça m'énerver et me peiner; mais moi en attendant, pour ne plus être moquée, je me suis blindée, je ne laissais jamais transparaitre mes émotions et je m'interdisais de pleurer pour quoi que ce soit et quand je le faisais, j'en avais honte et j'avais aussi peur qu'on se moque de nouveau, alors j'encaissais et je serrais les dents autant que possible; ça m'a énormément faite souffrir à l'adolescence; toutes ces émotions que je ne comprenais pas et ce sentiment de ne jamais pouvoir être entièrement moi-même; surtout qu'après ça, je me suis retrouvé coincée dans mon armure d'insensibilité et ça m'a pris beaucoup de temps pour réussir à la retirer; aujourd'hui, j'assume mes larmes, mais uniquement dans certains contextes qui autorisent à pleurer (deuil, départ, dispute ou grande joie) sinon, j'essaie de contenir mes larmes, pas que j'ai honte, mais je ne me vois pas expliquer certaines "crises" à ma famille, car je ne les comprends pas moi-même, je ressens une émotion et je m'en "débarrasse" en pleurant, mais pourquoi je la ressens aussi intensément ?... ça reste une mystère...
pour résumer, je m'en suis toujours beaucoup voulu d'être comme ça, mais je sais maintenant que c'est une force; ma sensibilité me permet de percevoir des choses qui passent totalement inaperçu aux yeux des autres et maintenant, je sais que je ne voudrais m'en débarrasserais pour rien au monde. :paillettes:
 
Ca fait tellement de bien de savoir qu'on est pas seule !! :jv:
Je pleure à n'importe quel moment, alors que je le veux pas et que la situation dans laquelle je suis n'est pas triste (ex: j'ai pleuré à ma soutenance de stage alors que ça c'est bien passé/ j'ai pleuré à la fête de départ de mon stage alors que j'étais pas triste, mais heureuse de cette expérience/ je pleure parfois quand quelque chose m'énerve...). C'est pas du tout logique, je pleure juste parce que j'ai besoin de pleurer (sans même savoir pourquoi), c'est super étrange comme sensation ! :ko:
 
Oh merci pour cet article :puppyeyes::jv:
Je me suis reconnue dans certains points que tu as mentionnés. Et surtout, ce qui ne m'a pas aidée, c'est que mes parents ont aussi (eu?) beaucoup de peine à la gérer. Encore récemment, il y a un an, ils m'ont dit qu'il fallait vraiment que je m'améliore. Et en général, quand ça arrive ce genre de remarques, c'est quand on se dispute ou qu'on a une conversation où nos points de vue divergent.

Bon par contre, c'était dur à gérer pour mes profs aussi, notamment les cours privés type piano, où on te critique beaucoup. .
Tout d'abord cet article est si juste !!! J'ai envie presque de le faire lire autour de moi pour montrer que j'invente pas...
Oui on m'a déjà dit que j'inventais mon hypersensibilité... Oui j'adore pleurer à chaque fois que je lit un truc qui me plait beaucoup, regarde un film...
Et c'est là que je me retrouve un peu dans ce que tu dis Allitché, ma mère et mon beau père ne s'en rende pas compte... J'ai l'impression réelle de passer pour une folle, j'ai essayé d'en parler à ma mère mais pour elle aussi c'est un truc fictif, une légende l'hypersensibilité...
D'où des disputes parfois...
Avec les copines je gère de mieux en mieux, je deviens une pro, elles savent plus où moins que j'ai ce truc en plus j'arrive à voir les signes des situations qui pourrait déclencher une "crise"...
Pareil pour les films ou pour les livres, je sais ce qui va me mettre dans des états impossibles et vais au cinéma souvent avec ma demie soeur qui comprend...

Par contre j'ai toujours du mal avec les retours sur moi même, je veux et sais me remettre en question mais parfois c'est une épine dans le pied...
Je me souviens quand j'ai passé mon BAFA on avait un entretien de milieux de formation, j'ai mis mon coeur dans cette formation, je pensais bien faire vraiment...
Alors quand la formatrice à dit "mouais au début c'étais très mal partit..." j'ai eu dû mal à pas trop me remettre en question et regagner le peu de confiance en moi disponible... Pourtant je comprenais parfaitement ses remarques et les acceptais mais dit ainsi...

Haut les coeurs ! Pour ma part j'ai aussi un homme adorable qui a tout de suite compris et lui seul sait vraiment comment je fonctionne aujourd'hui et pourquoi :))
 
J'ai fais une cris d'hyperventilation due à mon hypersensibilité alors que j'étais au téléphone avec un de mes meilleurs amis d'enfance dont je suis (un peu) tombée amoureuse après une jolie nuit passer à s'embrasser. Il a pris peur, il m'a clairement dis "tu m'effraies à te mettre dans des états pareils"

Autant vous dire que je vis mal mon hypersensibilité en ce moment du coup.

Sinon je voulais rajouter qu'il y a plusieurs façons de réagir à ce trop plein d'émotions et de ressenti ; moi par exemple je ne pleure jamais, quand cela m'arrive c'est seulement de joie , par contre j'ai une rage impressionnante qui monte en moi à certains moments et cela donne lieu à des scènes plutôt déconcertantes pour les autres, un élan d'impulsivité assez violent ...
 
Mille merci pour cet article criant de vérité.
J'ai "découvert" mon hypersensibilité en terminant mes années collège et surtout en mettant les pieds au lycée. Je pleurais pour à peu près n'importe quoi n'importe quand, mes camarades me cataloguant comme "fragile, pleurnicharde, dépressive".. Puis en discutant avec l'un de mes enseignants il m'a dit "tu es une éponge à émotions", ce qui était totalement vrai puisqu'à la moindre émotion, que ce soit la joie, la tristesse, la colère ou la déception, les larmes venaient, comme si je devais essorrer tout ça .. J'ai à peu près appris à faire avec (j'ai encore des choses à apprendre, des réactions à gérer) sauf dans le domaine familial où parfois c'est difficile de faire face et d'avoir un dialogue avec quelqu'un qui ne cesse de pleurer à la moindre phrase..

Etre hypersensible fait partie de soi et comme tu l'as si bien dit, l'important est d'être bien entouré pour ne pas "aggraver" la situation :)
 
Je ne sais pas si je suis hypersensible ou juste très émotive, j'ai du mal à savoir.
Mais il y a deux trois choses dans lesquelles je me reconnais.

Et puis, à toutes celles et ceux qui sont hypersensibles et qui ont parfois du mal, ou à tous les émotifs du coin, j'vous apporte tout mon soutien et mon love. :supermad:
 
@Espeir : personnellement, je ne pense pas que pleurer soit le propre de l'hypersensibilité ^^ moi je le comprends surtout comme une façon de décrire les gens qui réagissent très fortement aux émotions. Par exemple, j'ai fini par me décrire par une constante inconstante XD parce que je me laisse très vite influencer par mon humeur. Ah et j'ai aussi des "phases". Mes décisions disons "émotionnelles" sont tellement fortes qu'elles dictent la conduite que j'ai envie de suivre. Typiquement lorsque j'ai rencontré mon copain, j'étais justement dans une phase "je-veux-PAS-me-mettre-en-couple" parce que j'aimais ce sentiment de papillonner. Qui a fini par basculer parce que l'alchimie avec lui était aussi tellement spéciale que ça m'a fait sortir de mon principe. Donc je crois bien que ça se manifeste de plein de façons.
Je pense qu'on a chacune des petits trucs qui nous font passer pour la "drama queen" ou la "fille compliquée" etc.
 
  • Big up !
Reactions : Lord Griffith

Azelais

Rouh rouh
Hypersensibilité et émotivité, ou comment passer très facilement pour une folle en société :non:

Comme une autre madz plus haut, je suis une véritable éponge à émotions, qu'elles soient positives ou négatives, même si malheureusement c'est plus souvent avec les négatives que cela se manifeste... Et j'ai mis un certain temps à comprendre que tout le monde ne fonctionnait pas comme ça. Par exemple assister à un conflit ou une dispute un peu musclée, entre deux collègues par exemple, c'est physiquement insoutenable pour moi, je DOIS sortir et m'éloigner, même si ça ne me concerne absolument pas et n'aura aucune incidence sur ma vie, mon boulot ou autre. De la même manière, je suis dans un malaise extrême quand je me retrouve en présence de personnes atteintes d'un handicap mental ou d'une maladie qui affecte l'esprit et qui en souffrent visiblement, je me retrouve complètement "prisonnière" de leurs émotions : dernier exemple en date, visite auprès de ma grand-mère atteinte d'Alzheimer et qui a facilement des accès d'angoisse puisqu'elle oublie des choses importantes, en 2h de visite, je me suis retrouvée tellement angoissée et nerveuse que mon copain a du me demander ce qu'il m'arrivait vu qu'en fait tout se passait quand même relativement bien; mais je voyais tout ce moment uniquement par le prisme de ses émotions à elle, je m'identifiais complètement à SA réalité, alors qu'elle n'était finalement qu'une vision déformée et que mon copain avait tout à fait raison d'être calme, il ne se passait vraiment rien.

Et pour le coup des larmes, je me suis déjà demandé si je n'avais pas un canal lacrymal complètement déconnecté du reste de mon corps : on est bien capable d'empêcher un muscle de se contracter ou pas, pourquoi ces saletés de larmes n'en font qu'à leur tête et sortent absolument n'importe quand, surtout quand c'est pas DU TOUT approprié (bonjour la crédibilité quand tu es folle de rage, tu commences à engueuler quelqu'un et tu fonds en larmes après 4 mots :gonk:).

Mais comme beaucoup d'entre vous, j'ai beau être consciente des difficultés que ça peut apporter au quotidien ( le bonheur du bruit fort insupportable, de la voix qui chevrote dès que tu parles à plus de 3 personnes que tu ne connais pas assez, de la crise de larmes lors d'un feedback pas assez diplomate...), j'aime très fort cette partie de ma personnalité, tout simplement parce que ressentir très fort les choses, sentir le coeur qui bat super fort devant un livre, un film, une personne qui compte ou une bête situation de la vie de tous les jours, ça vaut tous les embarras du monde <3
 
Merci pour cet article !!! Etant une hypersensible dû à ma surefficience, j'ai beaucoup de mal à montrer mes émotions. En fait je ne les montre pas du tout, au risque de passer pour une sans cœur, je garde pour moi tout ce flot, quitte à retenir mes larmes toute une journée pour pleurer dans mon coin en rentrant, à l'abris du regard des autres. C'est pas facile à gérer et je vois un peu ça comme une malédiction en me disant que les autres ne comprendront pas ma réaction car ils ne la vivent pas. L'extérieur reste de marbre quand à l'intérieur tout est en ébullition.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes