Super cet article ! :d Je me suis reconnue un peu dans tout, surtout la 1ère phrase qui commence fort ("j'ai considéré mon hypersensibilité comme une marque de faiblesse, de folie même")…
Autant il m'arrive d'avoir vraiment du mal avec cette "particularité", autant je ne me vois pas vivre sans. Ça reste pour moi une qualité en un sens, qui me permet parfois de voir des choses que d'autres ne voient pas (artistiquement parlant, émotionnellement parlant…). Je crois aussi que ça me permet d'être plus compréhensive et attentionnée, sauf que parfois, c'est pas vraiment dans le bon sens… :erf:
Mais il est vrai que contrairement à l'auteure de l'article qui dit avoir "un peu" apprivoisé son hypersensibilité, j'ai souvent du mal. Le fait de pleurer 15 fois par jour je connais, si je commence à m'expliquer/m'engueuler avec quelqu'un de proche, les larmes viennent en 2 secondes alors que dans ma tête, il n'y a pas particulièrement de raison, je ne suis pas encore au fond du trou :cretin: comme certaines l'ont dit c'est physiologique ! (et ça m'hallucine à chaque fois !). L'ironie dans l'histoire, c'est qu'entre ces périodes de larmichettes, j'ai les yeux secs. Mais bref, super article :cretin:
 

Faol

A nice mess
Etant une hypersensible dû à ma surefficience
Ah, toi aussi ? :cretin: C'est la première fois que je vois le terme de surefficience employé par une autre personne que moi, ça me fait tout drôle ^^
Big up ironique à mon ancienne maître de stage, qui, après que j'ai pleuré devant elle (elle n'était pas patiente du tout et m'engueulait beaucoup et souvent, et déjà que j'ai toujours du mal avec les critiques mêmes les plus bienveillantes...) et essayé de lui expliquer la situation, m'a sorti : "Mais il faut que tu améliores ça, sinon tu ne vas jamais t'en sortir dans le monde du travail !" Bah oui, merci, merci beaucoup, c'est sûr que je n'avais jamais pensé à ça et qu'il suffit de le vouloir pour se débarrasser de son hypersensibilité...
Mais tout ça, mes réactions impulsives, les larmes qui viennent dès que le débat devient trop passionné, ou que je me prends des critiques, la colère qui monte d'un coup sous l'effet d'un stress et mon copain qui en prend plein la gueule, et moi après qui culpabilise pendant des mois et y repense jusqu'à en avoir les larmes aux yeux... Tout ça, tant pis. Je le garde. Parce qu'il y a aussi plein de belles choses qui viennent de mon hypersensibilité, et elles, je ne m'en débarrasserais pour rien au monde :)
 
L

Lothiriel

Guest
<3 je vous envoie tout mon amour <3

est-ce que vous aussi on vous surnomme "la tragédienne" ?

je deteste le terme "Drama Queen"... car j'en souffre ! (les oiseaux se cachent pour pleurer...)
Pour moi c'est plutôt l'inverse: je me suis assez "blindée" pendant l'enfance (dixit ma mère: parce qu'elle était dépressive :dunno:) et j'ai été une enfant très "sauvage". Je ressens beaucoup sans extérioriser, mais si j'extériorise, c'est par la colère.
 

Margaux Palace

Je cuisine en pyjama
Pour moi c'est plutôt l'inverse: je me suis assez "blindée" pendant l'enfance (dixit ma mère: parce qu'elle était dépressive :dunno:) et j'ai été une enfant très "sauvage". Je ressens beaucoup sans extérioriser, mais si j'extériorise, c'est par la colère.
Mon frère est hypersensible aussi et il est exactement comme ça ! Je crois qu'on l'est tous pas mal dans ma famille et avec mes 4 frères et soeurs j'ai l'occasion d'observer une palette entière de sensibilités différentes (c'est pas toujours très pacifique :lol:), c'est fascinant comme chacun a sa façon de vivre son hypersensibilité !
 
Super article, on commence pas mal à parler de "l'hypersensibilité" et c'est tant mieux !

Je recommande un bouquin qui m'a bien aidée: Ces gens qui ont peur d'avoir peur (le titre est naze mais le contenu vraiment bien).

Pour moi, au-delà d'avoir des émotions à fleur de peau (quitte à avoir les larmes aux yeux - et à devoir les retenir, c'est vraiment relou - si je suis vraiment contente ou si je vois quelqu'un de très heureux), l'hypersensibilité est aussi une forme d'empathie. Dans mon cas, ça fait que je suis une éponge: si quelqu'un va mal, va bien, est en colère, est triste, je ressens tout ça et j'ai parfois du mal à déterminer ce qui m'appartient et vient des autres (effet de contamination un peu). Quand on est hypersensibles, il faut donc aussi apprendre à se protéger, se ménager un espace de confort (une sorte de bulle) pour récupérer de tous les stimuli extérieurs qui nous épuisent (car oui, le monde, le bruit, le stress, on est très sensibles à tout ça).

L'hypersensibilité concerne 30% de la population, on n'est donc ni des super héros, ni des freaks. Et le plus cool, c'est qu'on s'attire entre nous :) il y a donc de grandes chances que vos proches le soient aussi (ceux qui vous font du bien, car on a aussi tendance à attirer les gens toxiques)
 
Merci pour cet article, je m'y retrouve parfaitement :happy: Entre le harcèlement, ma mère qui m'engueule quand je pleure et que j'angoisse pour "trois fois rien" et l'amie qui ne me parle plus depuis presqu'un an parce que je "m'invente des problèmes" et que je "devrais m'endurcir", j'en ai un peu vu de toutes les couleurs avec mon hypersensibilité. D'un autre côté, je ne suis pas sûre que je m'en séparerais si j'en avais l'opportunité. En soi, c'est aussi une chance d'être capable de ressentir les choses de cette manière et c'est aussi cela qui guide mes engagements dans la société. J'aimerais apprendre à canaliser ma sensibilité, certes, mais pas m'en débarrasser !
 
Cet article m'a donné des frissons, au point où j'étais obligée de le partagé dans mon actualité facebook.
Je suis hypersensible, et fais des énormes crises d'angoisses (et tétanie), ça a vraiment été handicapant pour moi et ça l'est toujours. J'ai perdu beaucoup "d'ami(e)s" à cause de ça, qui pensait que c'était de la comédie, que je pleurait pour n'importe quoi et que mes crises d'angoisses était fausse. Je n'ai toujours pas réussis à me réconcilier avec cette hypersensibilité, et je trouve encore que c'est un bon gros défaut. Mais cet article m'a au moins fait comprendre que nous sommes des milliers à l'être, bizarrement je me sentait dans ma "bulle" j'avais l'impression que j'étais la seule à être comme ça, et que personne pouvait me comprendre.
Merci madmoizelle !
 

Margaux Palace

Je cuisine en pyjama
@Taniascrt Olala mais TELLEMENT DE CÂLINS POUR TOI <3 <3 c'est pas du tout un défaut, c'est juste une partie de ce que t'es et tu peux choisir de ce que tu décides d'en faire ! Tékaté, on est là pour te dire que t'es pas toute seule <3
 
@Margaux Palace c'est gentil merci, j'en ai bien besoin :)
Je suis triplées et porte toutes l'angoisses de mes soeurs sur mes épaules, ce n'est pas toujours facile.. Même après plusieurs consultations j'ai le psychiatre, psychologue et éducateur spécialisée, mes crise d'angoisses sont toujours autant présentes et me gâche toujours autant la vie...
En tout cas j'apprécie vraiment cet article !! :jv:
 
M

Membre supprimé 187401

Guest
:hugs::bouquet::cupidon:
Aaaaah, les Madz' hypersensibles, plein d'amouuuur !<3 Je savais que je n'étais pas seule, mais merciii pour cet article et vos témoignages !
Je suis aussi hyper-sensible et hyper-empathique (genre quand quelqu'un pleure, j'ai envie de pleurer [le pire, c'est quand c'est un enfant qui pleure, par exemple parce que sa glace est tombée par terre... pas grave en soi, mais hyper triste], quand quelqu'un est très conte.e, moi aussi... J'ai beaucoup de mal à supporter les conflits, et comme l'une de vous, ça me donne envie de pleurer et je dois physiquement m'éloigner de la zone de conflit (même si je ne suis pas concernée et que ce conflit ne changera rien à ma vie). Avant, je prenais hyper mal la critique (je me sentais bouillir), mais j'arrive tout doucement à mieux gérer ce côté-là en me raisonnant, et en me disant que ce sont souvent des critiques pour m'aider à avancer.
La musique, les livres, les films me font pleurer ou me rendent pleine de joie, et je supporte mal les bruits trop forts (tiens, par exemple, je viens juste de revenir de mon cours d'aquabike, avec un prof qui a la sale manie de siffler genre "fwit fwit fwit" hyper fort et hyper aigü sur le rythme, j'ai failli lui dire d'arrêter de faire ça parce que ça me vrillait les tympans). Et les gens qui crient, ça m'impressionne toujours très très fort et me met mal à l'aise...)

Bref, câlin à tou.te.s les hypersensibles du forum ! :highfive:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes