@grenouilleau je l'ai appelle pro vie parce qu'il s'appelle eux même comme ça, ensuite quand se genre d'individu vient me voir en disant les femmes qui avorte tue leur bébé (ATTENTION AVIS STRICTEMENT PERSONNEL) je leur réponds se qui les fait fuir instantanément "mieux vaux mourir que d'endurer une vie de merde" et oui pas de bol pour eux je suis avant tout pro euthanasie (donc l'incarnation du diable pour ces gens là) du coup comme l'a dit @Poacée si d'un point de vue scientifique l'embryon est vivant à mes yeux cela ne lui donne pas de facto un statue juridique et par conséquent les droits qui vont avec, oui du point de vue scientifique l'embryon et vivant mais d'un dépendent de deux insensible, par conséquence donné un statue juridique à un embryon c'est comme donné un statue juridique au bactéries c'est juste à mon sens ridicule, voila ça c'est une partie de mes arguments pro IVG.
 
Hm … Je vois que chacun réagit en fonction de sa perception des mots utilisés, que ce soit dans l'article ou dans les commentaires qui ont suivi …Je trouve pour ma part dommage que certains paraissent obtus sur des "abus de langage" ou à propos de termes employés avec un certain affect.

Objectivement, la plupart d'entre vous tiennent tout ou partie d'un même discours : chaque femme dispose de son corps comme elle l'entend et donc, bénéficie de la possibilité d'avoir recours à une IVG. C'est un droit qui nous a été accordé et qui, actuellement, tend à devenir difficile à obtenir en fonction de notre localisation géographique. À cela s'ajoute la clause de conscience invoquée par certains représentants du corps médical, les jugements de tout un chacun et un historique bien conséquent au sujet de la maternité.

Pour ma part, je me suis retrouvée dans la situation d'avoir recours à une IVG. Si certaines personnes peuvent le vivre de manière très détachée, d'autres le vivent avec un tourbillon d'émotions. On ne peut aller à l'encontre de soi-même et donc, on ne peut juger la manière de chacun de ressentir la fécondation d'un ovule de telle ou telle façon.
Dans cette lignée, je pense que le ressenti de la personne va influencer sa perception des faits. On ne peut jamais tout à fait être objectif sur son propre vécu.

Moi la première, je me suis sentie jugée par certains. Parce que mon projet professionnel ne semblait pas correspondre avec mon désir d'interrompre une grossesse non voulue (je travaille auprès de jeunes enfants). Parce que je me suis présentée au planning familial avec mon conjoint, et que le gynécologue qui nous a reçu n'a pas semblé comprendre que oui, nous voudrions peut-être avoir un enfant, mais pas à ce moment-là. Parce que les praticiens ne bénéficient peut-être pas assez de formation sur le psychique et sur la bienveillance (j'ai dû attendre l'âge de 28 ans et vivre une grossesse désirée pour rencontrer une gynécologue ET une sage-femme ayant la bienveillance de me demander mon consentement pour chaque acte avant de le pratiquer).

Bref, je suis attristée de constater que nous en sommes toujours à ce stade, toujours à devoir défendre, les uns et les autres, nos droits, notre avenir. Attristée de voir que nous ne sommes pas en mesure de tenir un discours avec un fond commun sans que la forme ne heurte certaines sensibilités.

Je comprends les arguments des uns et des autres, que ce soit sur le choix de tel ou tel terme employé. Je comprends aussi les réactions de chacun, effectivement, une IVG est une IVG, y ajouter la notion de confort me semble absurde étant donné qu'il s'agit d'un droit inscrit dans la loi. Seulement, actuellement, la société évolue, peut-être dans une direction qui laisse effectivement à penser que le confort c'est prendre une décision en cohérence avec soi, même si cela inclut une douleur physique et/ou psychique.
Peut-être que le réel malaise est là ?
 
Seulement, actuellement, la société évolue, peut-être dans une direction qui laisse effectivement à penser que le confort c'est prendre une décision en cohérence avec soi, même si cela inclut une douleur physique et/ou psychique.
Peut-être que le réel malaise est là ?

Hum, je sais pas trop...confort et douleur me semblent antithétiques ! Je trouverais ça tordu de penser de la sorte...:confused:
 
Je pense vraiment qu'il faut différencier le témoignage du militantisme. Un témoignage peut appuyer ou encourager un acte militant mais transformer tous les témoignages en acte militant au moment même où la personne le formule c'est dangereux et ça exclu.

Le discours militant pro choix est: l'IVG est un droit, l'embryon n'est pas un être humain, on se doit de respecter la décision de la femme ect...

Le témoignage c'est : je me confie sur comment je l'ai vécu. On ne peut pas exiger que quelqu'un qui témoigne adopte le langage militant ou donne un témoignage qui donne du poid à nos arguments. On peut juste les écouter, les accepter et réfléchir dans le cadre de la réflexion militante à comment ne pas exclure ces ressentis. Par exemple si on est gêné par ce sentiment d'attachement il ne sert à rien de reprendre les femmes qui le ressentent. C'est leur ressenti et c'est "trop tard". On peut juste réfléchir sur notre société, notre culture et comment faire pour désacraliser l'embryon. Mais la personne qui témoigne doit être respecté avec bienveillance, surtout quand elle ne vient pas de manière agressive imposer un avis.
 
J

JAK-STAT

Guest
Ceux qui parlent d'IVG de confort c'est pour sous entendre que les femmes ne font pas attention à la contraception parce qu'elles se disent "t'façon je peux avorter". Sauf que c'est entièrement faux, la plupart des femmes qui avortent ont une contraception. C'est un terme qui visent à infantiliser les femmes, à les montrer comme des gamines irresponsables qui "tuent des bébés" parce qu'elles seraient incapables de se protéger des grossesses non désirées.

Et bien sûr quand la grossesse survient parce qu'il y a pas eu de protection, ça exclut la responsabilité des mecs dans la contraception (et ouais quand tu couches sans préservatif c'est que les deux y ont pas pensé). C'est forcément lafâme qui a failli.

IVG de confort c'est pas pour désigner un choix en accord avec soi même. C'est bien loin de ça.
 
Wow... tout d'abord gros soutien à toutes celles qui en passent par là car même si on le vit bien, y'a forcément un moment où le sol se dérobe sous nous (par exemple quand le test t'affiche les deux barres en 4 secondes et demi).

Je ne sais pas si la rédac lira ça mais il me semble important, un jour peut-être, d'ajouter une dimension informative à ce genre de témoignage. J'ai appris que j'étais enceinte le jour de la parution de cet article (heureusement que je suis pas tombée dessus) et j'ai très rapidement su que l'IVG médicamenteuse ne serait pas pour moi. Or, j'ai l'impression qu'on présente ce type d'IVG comme une chance : ouf, vous n'avez pas dépassé le délai, vous pouvez (voire vous DEVEZ) faire ça avec 2 ou 3 petits cachets, c'est tellement plus simple. Pourquoi ? ON A LE CHOIX. Je sais que certaines vivent loin d'une grande ville, que c'est pas pratique de devoir se faire hospitaliser une journée, que l'anesthésie (locale ou générale) ça peut faire peur et tout et tout. Mais ON A LE CHOIX et il faut le savoir et se renseigner en conséquence. L'IVG par aspiration est possible même en début de grossesse, personne n'a a vous imposer l'IVG médicamenteuse si vous ne voulez pas. Je trouve qu'on ne le dit pas assez et qu'on manque vraiment d'info claire à ce sujet. Tout comme beaucoup pensent encore que le délai de 7 jours existe encore alors que non.

Ma propre expérience de l'IVG par aspiration à 8SA (6 semaines de grossesse) : pas de douleur, une équipe géniale, aucun jugement. Non ce n'était pas confortable, c'était très stressant notamment à cause du manque d'information et des témoignages négatifs qu'on lit un peu partout. Je ne remets pas en cause la véracité de ces témoignages et surtout pour les IVG médicamenteuses qui sont douloureuses. Je suis entrée à l'hôpital à 11h, j'en suis ressortie vers 16h30 et le moment le plus douloureux c'était le cathéter mal placé. Autrement rien, pas une seule douleur au ventre, même après l'opération et la pose d'un stérilet dans la foulée (toujours endormie donc zéro angoisse). Le cachet pour ouvrir le col 1h30 avant a été accompagné d'un anti douleurs type ibuprofène, on m'a aussi bien rassurée sur le fait que si j'avais mal après, on me donnerait un autre anti-douleur. J'ai eu quelques crampes type règles depuis (à J+5 surtout) mais le tout soulagé par 2 spasfons. Depuis tout va bien, je n'ai pas vécu de parcours du combattant, à part dans ma tête. Tout ce que je veux dire c'est qu'il est important, il me semble, de dire que l'IVG c'est pas forcément seule chez soi à souffrir le martyr, comme si après tout la douleur faisait partie du jeu.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes