J'ai essayé cet ete. La pire expérience professionnelle de ma vie. Avec une grosse assoc. Le directeur et les animateurs super motivés mais moi je n'ai pas su m'intégrer, et surtout le public etait beaucoup trop dur pour moi. J'avais postulé pour des personnes en situation de handicap avec une part d'autonomie et j'avais des enfants tétraplégiques... une formation de 2h pour tout faire, que j'ai pas su appliquer. Mon binôme etait horrible et me criait dessus, je pleurais tous les jours, je suis partie du jour au lendemain en prévenant.

Il s'est avéré que la personne qui a pris ma suite avec ce collègue a démissionné 2 jours plus tard, et une amie que je m'étais faite sur place m'a expliqué qu'il cherchait à la pousser à bout en privé... elle a pu se plaindre au directeur et elle a été tranquille. Mais elle n'était pas anim.
 
Je l'ai fait l'an dernier, meilleure expérience de ma vie. Nous on est partie pour 3 semaines avec environ 40 vacanciers pour une équipe de 10 animateurs. Mon équipe était juste géniale. Mais physiquement c'est dur, très dur. On se lève à 8h et la journée se finie vers 1h du mat. Il faut prendre sur soi car c'est vrai que les vacanciers ont tendance à poser les mêmes questions et il faut savoir gérer, ne pas s'énerver, garder le sourire en toute circonstance. Quand on est fatiguée ca peut être très très dur. C'est pas rare de voir des anims craquer sous la pression. Moi-même j'ai passé une soirée complète à pleurer et à rire en même temps car j'avais les nerfs qui lâchaient complètement. Dans ces cas-là, il faut une superbe équipe qui te remontes le moral. Rien qu'un câlin dans ces moments-là c'est juste merveilleux !
Mais j'ai quand même adoré, j'ai rencontré des gens géniaux et j'ai appris énormément sur l'autisme, la schizophrénie, la trisomie 21... C'était vraiment passionnant comme boulot.
Avec mes référées, c'était la joie et la bonne humeur, on prenait la douche en mettant de la musique, en chantant etc. On mettait de la musique dans la cour, on improvisait des chorégraphies loufoques. Il faut pas avoir peur du ridicule haha.
Il faut leur faire passer un bon moment, ils sont là pour ça !

Et effectivement, les assos manquent cruellement de gens. Allez-y, c'est une expérience vraiment cool même si c'est pas hyper bien payé. (Pour trois semaines de taf intensives j'ai été payée environ 600 euros.)
 
Ce n'est pas un travail qui s'improvise au pied levé, et il faut vraiment bien se renseigner avant de tenter.

D'ailleurs la madz le dit elle-même : sans le soutien et l'expérience de sa sœur, qui elle, était une professionnelle, son expérience aurait été différente. D'ailleurs visiblement, la soeur essaye de partir avec des genTes qu'elle connaît (ami.e ou sœur).

Je suis choquée par ce passage : "Bien entendu, l’association ne nous a pas lâchées dans la nature avec 7 personnes handicapées pendant 10 jours ! Avant le séjour, nous avons eu droit à une petite réunion pour être préparées."
Ah ben si y a une petite réunion c'est cool, bravo l'asso, c'est vrai que c'est pas un vrai métier, une simple "petite réunion" et on est bon :annoyed: ( (j'ai changé les mots en gras, ça donne une autre perspective au texte je trouve). Et les dossiers, tu les lis (=comprends) comment si tu n'es pas formé ? D'autant que lire les dossiers, ça fait déjà partie du job, c'est pas une formation en soi.

Bref, la situation semble problématique, pour tout le monde :
- pour les personnes qui n'y connaissent pas grand-chose et qui veulent se lancer : les bons sentiments ne suffisent pas, il faut le savoir : un comportement inadapté (même bien intentionné) peut avoir des conséquences sur les personnes encadrées.
- ce témoignage montre bien que la situation de la psychiatrie est mauvaise : on embauche des personnes sans formation (ou presque, est-ce que vraiment la fameuse réunion suffit ? Et la livraison de dossiers contenant sans doute des informations personnelles/intimes (à nouveau :annoyed:) : est-ce que cela compte comme une "formation" ? Ça ressemble plutôt au début du boulot en lui-même). Pourquoi il n'y avait pas assez de pognon pour payer des encadrants formés ?
- pour les soignants "pro" (en l’occurrence ici, la soignante unique, si j'ai bien compris) : double travail : former les nouveaux et nouvelles, vérifier qu'iels ne font pas trop de bêtises, ET faire leur job.
- enfin : être disponible 24h/24h, pour un salarié, sur un temps aussi long sans pause, je crois bien que c'est illégal. Les astreintes, déjà, c'est payé plus, et c'est forcément entre-coupé de périodes de relâche.

Ça me fait pas mal penser à la situation des assistant.es de vie scolaire : mal payé.es, mal recrutée.s parfois. L'aide aux personnes, enfants, handicapés, vieux, ça n'a pas l'air d'être une priorité ces temps-ci.

Ça m'énerve tellement quand, sous prétexte que c'est un travail qui est épanouissant socialement (voir des genTes heureux, c'est cool), on minimise l'exploitation des salariés. Surtout qu'au final le risque c'est que le travail soit mal fait, malgré la plus bonne volonté du monde. Ce que je vois dans cette description, c'est une association qui embauche une personne inexpérimentée pour encadrer 7 personnes avec une seule pro responsable durant 10 jours. J'ai comme l'impression qu'il y a pas mal de fois où ça doit se passer autrement que bien.

En tout cas merci à la madz d'avoir partagé son expérience, et heureusement qu'elle a pu gérer, malgré les conditions visiblement...bref.

@Aziri Ton message me laisse sans voix : 10 soignants, dont des débutants (donc combien de pro au final ?), pour 40 personnes ? Donc apparemment moins de 2 soignants aguerris par groupes de 10 ?
 
vacances avec que des personnes handicapées = Institutionalisation = droits des personnes handicapées bafoués.
Les personnes handicapées devraient pouvoir choisir elles même là ou elles souhaitent partir en vacances (possibilité rendue très compliquée à cause du manque d'accessibilité) et avec qui, plutôt que dans des assos gestionnaires.
 
@grenouilleau Euh non, dans le lot il y avait le directeur qui a dix ans d’experience et qui est aidé soignant, un autre aide soignant, une infirmière et une nana qui faisait des études pour être éducateur spécialisée.
Nous aussi on a eu une réunion avant le départ. Les dossiers ne sont pas des dossiers médicalisés, n’importe qui est capable de comprendre. Je comprends pas pourquoi t’es scandalisée, ça s’est très bien passé. On avait de moyenne et de la très bonne autonomie. 1 pour 4 en moyenne et 1 pour 7/8 en très bonne. Les médocs étaient gérés par les aide soignants et l’infirmiere. Concernant les soins de la vie courante ceux qui présentaient une situation plus délicate étaient pris en charge par ceux qui ont l’habitude des séjours adaptés.

@Azurhibis : Oui enfin on en it quelques-uns qui ne savaient pas en quelle année on était. On leur propose des sejours adaptés avec l’accord de l’an famille, quand il y en a. Au final ils étaient tous super heureux, certains sont des habitués, et ma référée à fondue en larmes dans mes bras car elle voulait pas partir. On leur propose plein d’activités, on les force à rien.
 
  • Big up !
Reactions : MaryPoppinz
Un truc qui me fait toujours sourire, c’est ce refrain du « formidable expérience humaine qui fait grandir ».

Si l’inclusion se faisait pour toustes, dès la maternelle, comme, par exemple, en Italie (en améliorant au passage les conditions des prof et des avs, soyons large), il n’y aurait plus besoin d’attendre ce genre de job d’été pour côtoyer la diversité et « grandir humainement ».

(Sincèrement, ça me souffle de voir les gentes découvrir le quotidien du handicap -moteur, psychique, whatever- aussi tard. On est vraiment dans des cocons protégés de la différence, avec l’exclusion et l’institutionnalisation à outrance.)
Oui enfin ce sont pas des petits handicaps. La plupart ne parlent pas. On en avait beaucoup qui présentaient des GROS retards mentaux. Du genre qui dit “pomme” toute la journée. Qui réagit pas quand on l’appelle pas son prénom. Qui comprend pas quand tu lui parles. Je vois pas comment ils peuvent allé aller a l’école.
 
@grenouilleau Euh non, dans le lot il y avait le directeur qui a dix ans d’experience et qui est aidé soignant, un autre aide soignant, une infirmière et une nana qui faisait des études pour être éducateur spécialisée.
Nous aussi on a eu une réunion avant le départ. Les dossiers ne sont pas des dossiers médicalisés, n’importe qui est capable de comprendre. Je comprends pas pourquoi t’es scandalisée, ça s’est très bien passé. On avait de moyenne et de la très bonne autonomie. 1 pour 4 en moyenne et 1 pour 7/8 en très bonne. Les médocs étaient gérés par les aide soignants et l’infirmiere. Concernant les soins de la vie courante ceux qui présentaient une situation plus délicate étaient pris en charge par ceux qui ont l’habitude des séjours adaptés.
Ne te méprends pas, je suis très heureuse que tout le monde parte en vacances, que ça se soit bien passé.
Mais pour connaître un peu le sujet, je peux te dire que c'est très peu, 1 pro (même 2 d'ailleurs) pour 10 personnes. Ça n'a pas grand-chose à voir avec la compétence des personnes impliquées (bon, si en plus l'incompétence s'en mêle, c'est pire, bien sûr). C'est juste qu'humainement, c'est insuffisant.
Le nombre à peu près correct, c'est quoi, 1 soignant pour 2, 3 personnes max. Pas 1 pour 5. Ils n'auront pas le temps de faire correctement leur job.

Je pense qu'inclure des non-pro est une super idée, attention. Mais seulement à partir du moment où ils ne sont pas là pour pallier à l'insuffisance (en nombre) des encadrants sur lesquels on peut vraiment compter (je ne dis pas ça pour dévaloriser qui que ce soit, simplement, comme tout, c'est un métier. Qui s'apprend, avec le temps, et comme tous les métiers ont fait des bêtises au début, pas volontairement bien sûr, et c'est pour ça qu'il faut des pro.)

Ça ne veut pas dire couper les personnes du monde extérieur durant les vacances, loin de là. Mais s'assurer de leur bon encadrement, au cas où.
 
Ne te méprends pas, je suis très heureuse que tout le monde parte en vacances, que ça se soit bien passé.
Mais pour connaître un peu le sujet, je peux te dire que c'est très peu, 1 pro (même 2 d'ailleurs) pour 10 personnes. Ça n'a pas grand-chose à voir avec la compétence des personnes impliquées (bon, si en plus l'incompétence s'en mêle, c'est pire, bien sûr). C'est juste qu'humainement, c'est insuffisant.
Le nombre à peu près correct, c'est quoi, 1 soignant pour 2, 3 personnes max. Pas 1 pour 5. Ils n'auront pas le temps de faire correctement leur job.

Je pense qu'inclure des non-pro est une super idée, attention. Mais seulement à partir du moment où ils ne sont pas là pour pallier à l'insuffisance (en nombre) des encadrants sur lesquels on peut vraiment compter (je ne dis pas ça pour dévaloriser qui que ce soit, simplement, comme tout, c'est un métier. Qui s'apprend, avec le temps, et comme tous les métiers ont fait des bêtises au début, pas volontairement bien sûr, et c'est pour ça qu'il faut des pro.)

Ça ne veut pas dire couper les personnes du monde extérieur durant les vacances, loin de là. Mais s'assurer de leur bon encadrement, au cas où.
En fait je comprends pas pourquoi tu critiques alors que visiblement tu n’y connais rien. On faisait tous très bien notre travail. On est parfaitement capable d’aider qqn à se déshabiller si nécessaire, à l’aider à se frotter avec un gant sous la douche et a l’aider à se rhabiller. Ils ont pas de souffrance physique, ils ont pas mal quelque part et ils ont moins de 50 ans ! Ca demande pas un bac +12 hein. Être animateur demande pas forcément des diplômes c’est à la portee de beaucoup de gens.
Quant aux dossiers médicaux on ne sait rien de leur parcours, on connaît juste leur handicap et ce qu’il faut savoir (mange mixé, marche avec une canne, ne sait pas nager etc.) Juste les détails qu’on a besoin de savoir.

Et non, vraiment, en très bonne autonomie du 1 pour 6/7 suffit largement puisqu’ils sont autonomes. Ils supervisaient mais c’est tout ils avaient rien de spécial a faire à part s’assurer que toute la toilette a été faite et que le linge sale est trié. On avait 1h30-2h le matin pour le petit dej et les douches c’etait largement suffisant.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : MaryPoppinz

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes