7Tangerine6

Life doesn't make narrative sense
Merci pour cet article et tes conseils, je m'y retrouve pas mal, surtout le passage sur la fatigue ! En tant qu'introvertie, au milieu d'une conversation (même par écrit) quand les choses se passent bien, j'ai tendance à avoir une montée de stress et de fatigue, qui me donne envie de partir en courant et/ou de jeter mon téléphone. Du coup, ça me rassure de savoir que je suis pas la seule à devoir faire des pauses au milieu d'une socialisation ^^ :hugs:
 
Très bon article @Mathilde Trg ! Je ne suis pas introvertie mais je souffre d anxiété sociale depuis dix ans environ. Ça va beaucoup mieux qu avant mais il y a toujours des moments où interagir avec les autres me stresse énormément... Et le pire c est quand je sens que mon stress est visible et que tout le monde se demande pourquoi je suis mal a l aise. c est bon de savoir qu on est pas seuls dans ces moments là! <3
 
Bon c'est pas grand chose, mais concernant le fait de "regarder dans le yeux", ma prof de français de première m'avait donné une astuce quand elle m'avait fait passer mon oral blanc, quand tu dois/veux regarder quelqu'un "dans les yeux", eh bien... Regarde ses sourcils! Comme ça tu n'es pas "plongé" dans le regard de la personne, c'est plus facile, et la personne en face à l'impression que tu la regardes vraiment dans les yeux. Voilà c'est pas grand chose mais ça m'a aidé plusieurs fois alors si ça peut en aider d'autres, je partage
Et courage pour les interactions sociales! :highfive:
 
Haha, j'ai tellement de problèmes avec les codes sociaux XD C'est l'enfer pour moi d'aller quelque part où je ne connais pas la majorité des personnes et ça, sans discrimination : mariages, soirées, anniversaires, etc.
Certes, je n'y vais pas seule (mon compagnon est très souvent avec moi pour plusieurs raisons, autres que parce qu'il sort avec moi XD).
Je suis anxieuse et devoir parler est source de stress (d'ailleurs il m'arrive d'avoir des moments de mutisme) et en plus, je n'arrive pas à m'intéresser aux "small talks", ça me saoule et me stresse encore plus parce que j'me sens obligée de parler avec ces inconnus de trucs banales et inintéressants alors que ce que je voudrais faire, c'est me taper dans un coin et continuer le livre que j'ai dans mon sac (oui, il faut être prêt à toute situation !).. Alors oui, on pourra me dire "bah t'avais qu'à pas venir !", ce à quoi je répondrai que cette foutu convention sociale (faire plaisir à la/les personne.s qui invite.nt) me force à devoir ramener mon postérieur sur place.. Et bon, le coup du "je suis malade", ça ne marche qu'une fois ou deux ^^" Cela dit, la crise de panique a son petit effet (bon ok, j'en parle avec légèreté ici, mais c'est abominaffreux à vivre et si je pouvais simplement dire aux gens que je m'en vais, ça serait plus simple..)

Enfin, je me fais passer pour la grosse misanthrope de service, mais si je suis avec des gens que je connais très bien, beaucoup vous diront que je suis la plus bruyante..

Et sinon, si je réussi à passer outre mon horreur des conventions sociales, j'essaie de voir s'il n'y a pas des gens aussi bizarres que moi (j'ai un radar pour ça XD) et je prends sur moi pour leur parler (ça me rend malade, mais faut ce qu'il faut).. C'est ce que j'ai fait à chaque année en études supérieures et ç'a eu l'air de fonctionner XD
 

pi.cassoux

« La pluie en featuring dans toutes mes phrases »
La meilleure façon que j’ai trouvé de m’intégrer a été d’être... honnête.
Il y a des soirées où ça passe très bien, où le contact se faire assez facilement avec les gens, et parfois, ça se passe mal au point que je parte en crise d’angoisse.
Il y a quelques semaines j’ai rendu visite à un ami d’enfance. Au départ on était chez lui, il y avait sa copine et deux potes que je ne connaissais pas, mais étant un tout petit groupe très ouvert à la conversation, ils m’ont mis à l’aise. Puis les deux potes sont partis et on est allés en terrasse boire un verre avec de nouvelles personnes inconnues. J’étais plus silencieuse mais à l’aise, et on a encore bougé, à un endroit où il y avait plus de monde, de la musique, genre scène ouverte. Tout le monde dansait, l’endroit était très cool, mais mon ami et sa copine connaissaient beaucoup de gens et j’avais beau tenter un peu le forcing pour entrer dans les conversations/dances en cercle, j’avais un peu de mal. Les gens étant éméchés, ils me repoussaient souvent en arrière sans s’en rendre compte, pour parler à la personne de l’autre côté de moi. Mon ami revenait souvent me voir pour savoir si ça allait, pour danser un peu avec moi, mais il était alpagué et j’avais l’imp De ne pas avoir assez de temps pour m’exprimer et j'étais de plus en plus frustrée car l’endroit et l’ambiance étaient vraiment cool. Quand ça s’est fini, il m’a proposé d’aller à un after chez l’un de ses potes et qu’il y aurait moins de monde. Je me suis dit « espace fermé, canapés, j’aurai forcément une personne assise pendant un bon moment à côté de moi, ça sera plus facile ».
On a marché 40minutes pour s’y rendre et je misais de plus en plus sur le canapé qui m’aiderait, parce que d’une je commençais à fatiguer de cette frustration et de deux, l’ambiance n'était plus du tout la même. On s’est retrouvé à 20 dans un petit salon, j’ai trouvé place près de la fenêtre, mon ami d’un côté et un inconnu de l’autre. Par chance, l’inconnu était dans la même situation que moi : d’une autre ville et ne connaissant qu’une seule personne. Par malchance, on avait aucun centre d’intérêt en commun, à part mon ami : mon ami est tatoueur, et le gars avait vu son compte Instagram et voulait se faire tatouer par lui. Ce qui s’est passé, c’est qu’il m’a prise pour une plaquette de pub. Il m’a demandé un tas de truc sur son travail, puis sur mon ami en général (qui intéresse souvent les gens et qui je ne sais pour qu’elle raison, les impressionne. Quand on apprend que je suis amie avec lui, on se comporte très souvent comme s’il était un chanteur connu, et j’ai droit à des « il est comment? Il est sympa en vrai? » et toutes autres questions gênantes auxquelles j’ai envie de répondre que c’est un mec lambda et il est derrière toi si tu veux avoir la réponse.). A partir de là j’ai trouvé que le mec était intrusif et j’ai changé de place. Mais les autres gens n’étaient pas tres ouverts.
J’étais à 900km de chez moi, je ne connaissais pas la ville et la nuit je ne sors jamais seule depuis une agression il y a quelques années. J’étais bloquée sur place. J’ai fait des pauses toilettes de 5/10minutes toutes les demies heures. Mais je devais enjamber tout le monde pour pouvoir m’y rendre et alors que je ne buvais pas, je me faisais remarquer. Mon pote continuait à être sollicité de partout, et je sentais son regard sur moi. J’ai fini par sortir la tête par la fenêtre et y rester. J’ai fait mine de regarder ce qui se passait dehors alors qu’on était au bord du périphérique et qu’il n’y avait même pas le paysage pour le sauver la mise. Les deux personnes qui étaient chez mon potes avaient rejoint la soirée et un d’eux a fini par m’aborder. Il m’a demandé si je m'ennuyais, et je lui ai dit « je n’arrive pas à m'intégrer. Les gens sont entre eux. Je sais pas ce que je fais là et je peux pas partir. »
Il a tiré deux chaises près de la fenêtre et m’a fait parler de ma ville, de mon quotidien là bas. C'était très gentil de sa part, et surtout, il s'intéressait. Il est arrivé à un moment où la crise d’angoisse pointait son nez. Et quand il a quitté la soirée, il est passé par mon ami pour lui dire de s’installer près de moi. Il continuait de se faire alpaguer par tout le monde, mais au moins on était côte à côte et je me sentais sécurisée.
J'étais bien contente quand il m’a proposé de rentrer. Il s’est excusé de n’avoir pas pu profiter comme il l’aurait voulu de ma présence (je crois que sa soirée n'était pas géniale non plus finalement, bien qu’il ait été très entouré).
Mais ce qui m’a sauvé de la crise d’angoisse, ça n’a pas été de faire du forcing, ni d’essayer de m'intégrer. Ça a été de dire à quelqu’un que je n’y arrivais pas et que j’étais coincée.
Je crois que beaucoup de gens sont bienveillants et comprennent cette situation bien que ça ne se remarque pas au premier abord. Mais ce n’est pas parce qu’eux sont dans un contexte sécurisant pour eux que ça veut dire qu’ils le sont partout, tout le temps. Je sais que la prochaine fois que ça m’arrive, je n’attendrai pas des heures pour abandonner les tentatives et me mettre à l’écart, parce qu’il y aura forcément une personne qui viendra me chercher pour me secourir et me mettre à l’aise. Et c’est quand même vachement plus agréable de se sentir accueilli que forceur.
 
Merci @Mathilde Trg pour cet article qui tombe à pic pour moi, timide maladive. Personnellement, ce n’est pas que je n’aime pas les autres au contraire. C’est que je ne sais jamais comment les aborder, quoi leur dire et j’ai souvent peur de déranger. J’essaierai alors de tenir compte de ces conseils lors de ma prochaine interaction sociale. :)
 
  • Big up !
Reactions : No1 and Mathilde Trg
Bon c'est pas grand chose, mais concernant le fait de "regarder dans le yeux", ma prof de français de première m'avait donné une astuce quand elle m'avait fait passer mon oral blanc, quand tu dois/veux regarder quelqu'un "dans les yeux", eh bien... Regarde ses sourcils! Comme ça tu n'es pas "plongé" dans le regard de la personne, c'est plus facile, et la personne en face à l'impression que tu la regardes vraiment dans les yeux. Voilà c'est pas grand chose mais ça m'a aidé plusieurs fois alors si ça peut en aider d'autres, je partage
Et courage pour les interactions sociales! :highfive:
Oh merci pour ton conseil sur le regard. J’ai vachement de mal à tenir un regard donc ça a tendance à déstabiliser les gens avec qui je parle, j’essaierai cette technique alors, je suis sûre que ça pourra m’aider ! :)
 
Je suis une introvertie mais sociale. C'est à dire que quand je rencontre des gens, je vais facilement vers eux et j'engage facilement la conversation, même si souvent on me répond pas trop ou je sens bien que ça mets mal à l'aise. D'ailleurs du coup ça me fait mal à l'aise aussi lol. Je remarque quand même qu'en vieillissant je suis beaucoup moins sociable qu'avant.

Par contre là où je suis introvertie c'est que je n'aime pas vraiment le contact. J'adore être seule, chez moi, dans ma bulle, avec netflix, un thé et mon ordi. J'ai de plus en plus la flemme de sortir en soirée même si j'aime bien. Je préfère quand c'est chez moi :P ! Bref je deviens une maaaamiee (nan c'est de l'humour, mon grand-père sort carrément plus que moi depuis qu'il est veuf, et vas-y les apéros, les rendez vous avec les nenettes qu'ils rencontrent, les voyages, etc XD).

Je suis une geek alors j'imagine que ça va avec. J'ai mes jeux, mon ordi et compagnie. En plus je fais beaucoup de rpg sur forum alors ça me convient en terme de vie sociale. Mais quand je vois des gens, je rattrape. Je dis souvent que ma barre de besoin sims se remplit très vite :d !
 
J'avoue que l'article est très intéressant.
Après, tout n'est pas forcément facile à mettre en place, et au fil du temps, j'ai aussi une tendance à ne plus cacher ma lassitude en groupe (c'est très fatigant d'être en contact avec d'autres, pour moi - sauf s'il y a un contexte en commun, là les choses sont plus faciles, mais sans contexte j'ai juste envie de rentrer chez moi).
Mais de temps à autre, je me demandais également s'il y avait une sorte de manuel pour interagir quand on ne sait pas comment faire.
Je confirme aussi le côté "j'étale ma science pour essayer d'être intéressante", certaines personnes m'ont avoué effectivement que c'était très intimidant, ça leur donnait l'impression d'être pas à la hauteur du discours. A éviter, donc... (c'est pervers car on s'en rend pas forcément compte).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes