Lasia;2647007 a dit :
Et dire que Elle est à l'origine des "Etats Généraux de la Femme". Ils sont tombés bien bas...
Merci de le signaler parce que je trouve cette histoire d' "Etats Généraux de La Femme" également extrêmement sexiste, et le pire c'est qu'elle se fait passer pour féministe. Ca veut dire quoi des "états généraux de LA femme" ? Il n'y a pas UNE femme entière et indivisible, ce qui serait bien un modèle idéalisé et stéréotypé mais DES femmes et nous devons nous battre pour défendre cette pluralité.
LA femme, c'est qui ? C'est tellement réducteur, je n'aime pas du tout cette idée.
Ces États Généraux prouvent que même quand Elle ressent des velléités vaguement féministes, Elle est à côté de la plaque.

.Amychu.;2647019 a dit :
Être féministe, c'est demander le respect pour toutes les , y compris les princesses.

Je suis une petite chose fragile et désinvolte, je fais des conneries qu'on répare à ma place avec un battement de cil, et oui je fais tout pour plaire.
A côté de ça je me bats pour mes idées sans que personne ne le fasse à ma place, et notamment que l'idée de "princesse", ça ne veut pas dire grand chose. Et notamment l'idée que si ces fameuses princesses existent, c'est leur droit, et elles ont droit au respect, comme toutes les femmes, comme tout être humain (car le féministe n'est qu'un humaniste).

Je trouve cet article très étrange. Peut-être parce que mon entourage me qualifie de "princesse", avec mes prétendants, mes robes qui tournent, mes chevaliers servants... et que donc je me sens visée. Peut-être...
Ou peut-être juste le fait qu'un article prétendument féministe stigmatise une catégorie de femme de cette façon me semble un poil paradoxal.

Bref, l'article dans Elle m'a profondément choquée.
Celui-ci m'a mise profondément mal à l'aise...
Il ne s'agit pas de stigmatiser une catégorie de femmes, mais un stéréotype dans lequel on cantonne "l'image de la femme". *
Cela ne remet pas en cause ton droit à aimer les robes de princesse (j'en ai d'ailleurs un paquet) à utiliser ton potentiel séduction, à aimer plaire, à assumer ta fragilité. (Tout cela ne fait heureusement pas de toi une princesse) Il s'agit juste de clamer haut et fort que ce stéréotype lénifiant, rétrograde et sexiste ne constitue plus une définition tolérable du statut des femmes.
Dans ce sens, l'article de Jack me parait très sain (pour ne pas dire salutaire).

* En me relisant je mets l'expression entre guillemets, parce que si je suis bien sûre et certaine que tout le monde comprend ce que je veux dire par là, je ne la trouve pas forcément très bien choisie dans la mesure où elle renvoie encore cette idée de femme une et indivisible contre laquelle je m'insurge. Donc mea culpa, hein, mais vous voyez ce que je veux dire. ;)
 
.Amychu.;2647019 a dit :
Être féministe, c'est demander le respect pour toutes les , y compris les princesses.

Je suis une petite chose fragile et désinvolte, je fais des conneries qu'on répare à ma place avec un battement de cil, et oui je fais tout pour plaire.
A côté de ça je me bats pour mes idées sans que personne ne le fasse à ma place, et notamment que l'idée de "princesse", ça ne veut pas dire grand chose. Et notamment l'idée que si ces fameuses princesses existent, c'est leur droit, et elles ont droit au respect, comme toutes les femmes, comme tout être humain (car le féministe n'est qu'un humaniste).

Je trouve cet article très étrange. Peut-être parce que mon entourage me qualifie de "princesse", avec mes prétendants, mes robes qui tournent, mes chevaliers servants... et que donc je me sens visée. Peut-être...
Ou peut-être juste le fait qu'un article prétendument féministe stigmatise une catégorie de femme de cette façon me semble un poil paradoxal.

Bref, l'article dans Elle m'a profondément choquée.
Celui-ci m'a mise profondément mal à l'aise...
Ce que je dénonce, c'est l'appellation Princesse de base, construite sur une série de clichés, façon Disney, édulcorée et vide. Et après la description que tu me fais de toi, je ne te mettrai pas dans cette case. Les "princesses" dont je parle n'existent pas - de ce fait, je ne peux pas mettre de côté une catégorie de femmes puisque je considère qu'elle n'est pas "réelle". Le fait que tu sois entourée de prétendants, fragile et désinvolte et que tu aimes qu'on s'occupe de toi ne fait pas nécessairement de toi une "princesse", du moins telles que je les décris.

J'imagine que tu n'es pas enfermée dans un donjon à crier à l'aide pour qu'un beau prince vienne te délivrer, et que tu sais t'occuper de toi et de tes affaires au quotidien... C'est le cliché que j'attaque, pas les personnalités "proches" de l'image qu'on peut se faire d'une princesse moderne.

Je suis la première à dire que le féminisme est censé rassembler et non diviser, ça m'embête pas mal de constater qu'une femme puisse se sentir exclue et montrée du doigt à la lecture de mon article. Ce n'était pas le but. Les princesses dont je parle n'existent pas. On peut avoir des comportements de princesse, comme ceux que tu décris, mais ça ne fait pas de toi un cliché de dessin-animé qui se fait habiller par des oiseaux le matin et qui attend sagement l'arrivée de celui qui la fera enfin exister à part entière...

Je suis sincèrement désolée que tu te sois sentie mal à l'aise suite à cet article.
 
  • Big up !
Reactions : Little Doll
Ouh non c'est clair que le terme va rester finalement, quoiqu'on fasse.
J'ai 28 ans, je suis mariée (donc avec une alliance bien en vue quoi) et je ne compte plus le nombre de fois par jour où l'on m'appelle "Mademoiselle". Je m'en offusque pas outre mesure, ça signifie quelque part que je fais moins que mon âge. Mais c'est vrai que dans les situations où on est sensées être prises au sérieux, c'est plutôt gênant.
Et je ne corrige jamais mes interlocuteurs en disant "madame", parce que finalement, je n'ai pas envie d'être définie par mon statut marital. Mariée ou pas.
 
Scottie;2647195 a dit :
Ouh non c'est clair que le terme va rester finalement, quoiqu'on fasse. :)
J'ai 28 ans, je suis mariée (donc avec une alliance bien en vue quoi) et je ne compte plus le nombre de fois par jour où l'on m'appelle "Mademoiselle". Je m'en offusque pas outre mesure, ça signifie quelque part que je fais moins que mon âge. Mais c'est vrai que dans les situations où on est sensées être prises au sérieux, c'est plutôt gênant.
Et je ne corrige jamais mes interlocuteurs en disant "madame", parce que finalement, je n'ai pas envie d'être définie par mon statut marital. Mariée ou pas.
C'est clair qu'en se disant que les choses ne changeront jamais, elles ne risquent pas de bouger beaucoup.

Chacun ses opinions sur la question, maintenant, ca me gêne ce parallèle "ca me rajeunit donc je ne dit rien" parce que c'est révélateur du jeunisme et de la dictature de l'apparence qui est très ancrée : mademoiselle = j'ai l'air jeune = j'ai l'air séduisante = j'ai confiance en moi.

C'est un cercle vicieux.

Pour ma part, je reprend systématiquement mon interlocuteur, calmement et avec un sourire, quitte à expliquer pourquoi (et j'ai parfois eu droit à des leçons de morales sur le fait d'être mariée et de pas porter d'alliance...) Après, c'est un choix personnel, et c'est vrai que dans certaines situations, ca peut vite évoluer vers un certain paternalisme de mauvais aloi (que le terme soit employé par des hommes ou par des femmes) donc je préfère couper court. On n'est pas obligée de se montrer vindicative sur la question, mais je trouve très important d'expliquer pourquoi on préfère tel terme plutôt qu'un autre. Parfois, on a des surprises, je pense que beaucoup de gens ne pensent pas forcément à tous les tenants et aboutissant et que de voir une personne réelle leur expliquer peut plus les faire réfléchir (pas forcément changer d'avis, juste réflechir) plutôt que des campagnes que certains intériorisent parfois violemment.

(Pendant très longtemps, ca ne me faisait pas bondir en fait, jusqu'au jour où, m'inscrivant à un syndicat très connu, le délégué me dit "ah ah, c'est Mlle sur ton chéquier et en plus je sais où tu habites", le tout avec un geste déplacé. Deux jours après j'avais rendez-vous avec ma conseillère pour changer ma civilité sur mon carnet de chèque. C'est un détail, mais j'ai eu l'impression de m'être pris un 38t en pleine poire ce jour là.)

* ne pas citer, thx * / Désolée pour le HS mais il fallait que ca sorte.
 
J'ai acheté le Elle cette semaine.. d'habitude l'EDITO est de qualité mais là, quand j'ai commencé à lire les argumentaires "Parce que Mademoiselle DENEUVE".. j'ai tourné la page en me disant "allez, c'est nul".

J'étais abonnée avant parce que j'aimais bien le ton féministe de Elle.. mais le problème je trouve, c'est que ce magazine est devenu de Fief de quelques journalistes qui pètent plus haut que leur cul, qui font des articles absolument pas drôle en se croyant méga spirituelles et en partant du principe qu'on connait leurs vies par coeur et qu'on leur voue un culte. En première ligne bien sûr, alix Girod de l'Ain. je ne lis plus un seul de ses articles, je ne fais plus ses tests, etc. C'est soit arrièré, soit du racontage de vie.
 
goguette;2646905 a dit :
. . .

no comment...

de toute façon, ce qu'il faut supprimer, c'est pas la case "mademoiselle"... j'avoue qu'au fond, on s'en balance un peu...
ce "problème"-là me paraît bien futile, comparé au "nom de jeune fille" (de pucelle ?) et au "nom d'épouse" systématiques...

quid du "nom de naissance" ? voire du "nom" tout court ? o_o
on en arrive au stade ridicule où certaines personnalités féminines sont connues sous le nom de leur premier conjoint........... (_ _")
remarque, ça minimise la chose de dire ça comme ça... bon nombre de femmes lambda bel et bien divorcées gardent le nom de leur ex-mari... on marche sur la tête... @_@


Un de mes exemple préférés : Bree Van de Kamp
 
J'arrive comme un cheveu sur la soupe mais, au lieu de se concentrer uniquement sur ces histoires de Madame/mademoiselle, pourquoi ne pas penser à une réhabilitation de "mondamoiseau" ? :shifty: (j'en connais qui serait prêt à militer pour ça alors ça ne me semble pas si incongrue ^^)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes