J'ai pas bien compris les résultats. C'est un article ironique (que vient faire la mort dans l'affaire) ? L'étude est faite à partir de quoi ? Des impressions d'un psychologue pigiste ? Il est reconnu dans la communauté scientifique ce monsieur ? Il travaille à partir de quoi, ses souvenirs d'étudiant de première année ("C’est la première leçon que Parton raconte avoir apprise quand il était étudiant en neurosciences") ?

Ce type d'études, encore une fois, fait reposer sur l'individu l'entière responsabilité de sa situation sociale. Dans un système néo-libéral et patriarcal et raciste. Y a un problème logique entre les deux propositions.

Qui se plaint ? Ceux qui ont des raisons de le faire. Pourquoi en ont-ils ? En grande partie parce que la situation sociale actuelle est pourrie. Ce qui entraîne des souffrances à tous les étages. Ne pas avoir de revenus, c'est facteur de souffrance : on risque de ne pas pouvoir manger, se loger. En plus de risquer l'exclusion sociale.

Donc relayer une étude douteuse pour dire aux gens : "souriez, et tout ira mieux, votre cerveau vous trompe enfin, ce n'est pas la situation qui est horrible, c'est juste que votre cervelle fait des connexions nulles", c'est un peu faible je trouve (surtout vu la source de l'information).

Et puis quels conseils étonnants :
- supprimer la négativité : donc si j'ai bien compris, au lieu de me dire que "je suis au chômage", je me dis que "je suis en vacances prolongées", et ça ira tout de suite mieux dans ma vie ? Si j'ai un patron tyrannique/harceleur, et qu'au lieu de me plaindre je me dis qu'en fait c'est flatteur, ça ira mieux ? Idem, si je suis une vieille femme en maison de retraite, où les soignants n'ont pas le temps de me faire ma douche tous les jours, où je m'ennuie profondément et où je mange mal, avec un peu d'imagination je peux me dire qu'en fait tout va bien ?
- entourez-vous de gens positifs : ben oui, laisse tomber tes potes au chômage (négativité), tes parents vieux (négativité), ton vieux chat (négativité), entoure-toi seulement de jeunes cadres dynamiques, tu verras tout ira bien. Laisse tomber les faibles qui polluent ton cerveau avec leurs problèmes, et tu vivras longtemps.

Ce psy aurait mieux fait de conseiller aux genTes qui souffrent de s'engager dans une association, de chercher de l'aide auprès de professionnels ou d'association si nécessaire, plutôt que leur conseiller de se transformer en égoïstes finis.

En plus je trouve ces conseils dangereux : ne pas se plaindre, c'est ne pas mettre de mots sur une situation qui cause de la souffrance. C'est drôle, c'est pas ça qui fait que les hommes se suicident davantage que les femmes ? Parce qu'on ne leur a pas appris à formuler leur souffrance (voir wikipédia, titre "France") ?
 
- entourez-vous de gens positifs : ben oui, laisse tomber tes potes au chômage (négativité), tes parents vieux (négativité), ton vieux chat (négativité), entoure-toi seulement de jeunes cadres dynamiques, tu verras tout ira bien. Laisse tomber les faibles qui polluent ton cerveau avec leurs problèmes, et tu vivras longtemps.
c'est "marrant", je regardais une vidéo sur youtube, une vidéo de Brut qui présentait l'Ikigai (sorte de "philosophie de vie pour ""trouver son équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle""), et la personne qui présentait le truc tenait à peu près le même discours...:lalala:
 
J'ai compris que le but était de ne pas être d'accord avec moi :)
Ah il y a méprise, je suis d'accord avec toi. :d J'ai vraiment vu cette vidéo :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
et le discours ressemblait à ce que tu critiques justement. (le fait de laisser tomber les personnes "négatives", etc...)
Désolée, je suis peut-être trop fatiguée moi-même pour m'exprimer clairement XD
 
Je vais être honnête: les titres contenant «d'après la science» + du conditionnel + des résultats contre-intuitifs, je ne les lis même plus. À chaque fois, ça s'est avéré être une étude isolée sur un échantillon trop restreint ou des résultats surinterprétés ou les deux à la fois. Bref, tout le contraire d'un truc sérieux.
 
Lohr est clinicien et fait de la psychopatho. Il travaille beaucoup sur l'anxiété. De ce que j'ai compris, il est dans l'apprentissage par le conditionnement avec un brin de cognitivisme.
A ok, ça explique mieux le propos. De ce que j'ai compris, l'apprentissage par le conditionnement = sorte de dressage de personnes.
Les États-uniens aiment bien cette forme de "soin", notamment pour les autistes : on les entraîne à donner la réponse sociale adaptée quand ils sont stimulés.
C'est moins cher que de payer des professionnels. C'est plus rapide. C'est aussi moins humain.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Edit : quand je dis "états-uniens", je parle du fait que c'est une technique vantée par des psy outre-atlantique, je ne vise absolument pas les États-uniens en tant que peuple.

Édit : orthographe
 

QueenCamille

Équipe madmoiZelle
Pour moi, il y a une différence entre exprimer ses émotions et parler de ses problèmes en discernant ce qu'on peut y changer et ce sur quoi on a pas de prise (concept que j'ai découvert ya pas trop longtemps), et se plaindre/geindre (art que je maitrise à la perfection)
 
Je vais aller à contre-courant, mais moi ce sont des philosophies de vie qui m'intéressent et je trouve dommage de les attaquer systématiquement en mode "individualisme et utilitarisme à l'américaine, vade retro satanas!!!". Ce point de vue est assez rebattu en vrai, il y a quelques semaines j'ai écouté l'interview d'un mec qui en a carrément fait un bouquin. Honnêtement je trouve que ces critiques n'apportent pas grand chose dans le sens où elles se contentent de pointer ce qui ne va pas, sans rien proposer de concret derrière pour se sentir bien. Parce qu'il s'agit de ça au fond. C'est pas juste critiquer le fait de râler qui est en jeu ici, c'est surtout proposer des clés pour que le mal-être ne devienne pas un mode de pensée par défaut. Perso ça m'a libérée de comprendre qu'il n'y a pas de fatalité dans le fait d'être malheureux parce qu'on est au chomage ou parce qu'on est vieux, pour reprendre tes exemples @grenouilleau. On peut être vieux ET être heureux si on en a envie. C'est dur d'être vieux, d'affronter sa propre déchéance physique et mentale, d'être de plus en plus isolé, etc. Face à ça on peut être triste, aigri, en colère... ou on peut choisir de trouver du bonheur là où il est encore à notre portée, en se focalisant sur le présent et en cultivant et savourant des sensations et des émotions agréables (passer du temps avec ses petits-enfants, caresser son chat, apprécier un livre, voyager, fréquenter des assoc...). Bien évidemment ça n'a rien à voir avec le fait de garder le moral alors qu'on est maltraité par du personnel soignant, dans ce cas la souffrance est un signal à écouter pour préserver son intégrité physique et psychologique. Franchement je ne crois pas que les psychologues cités dans l'article conseilleraient à des personnes dans cette situation de la boucler et de garder le sourire. C'est juste qu'il y a "râler" et "râler" : "râler" contre une injustice ou un danger, j'appelle pas ça "râler", j'appelle ça se défendre, poser ses limites, se protéger soi et/ou les autres. Par contre râler parce qu'on s'arc-boute contre une réalité qu'on n'accepte pas ou se complaire par habitude dans la fatalité, oui c'est évitable. Le grand intérêt de cette démarche c'est qu'elle libère une partie de l'esprit pour penser de façon créative, agir et changer la situation si c'est possible.
Du coup quand l'article dit qu'il faut chercher à s'entourer de gens "positifs", ça ne revient pas à virer les chômeurs, les vieux et toutes les personnes qui ne sont pas "successful" de son entourage. On peut très bien être chômeur, aller de l'avant et être un soutien pour les autres en fait. Ca ne veut pas dire que ceux qui sont déprimés et abattus par leur situation sont des loosers qui ne cherchent pas à s'en sortir, ni que c'est "facile" d'être au chômage, c'est juste que si on en a envie, on peut s'accorder le droit d'éprouver du bonheur malgré une situation communément perçue comme difficile et peu enviable.
Et pour finir, même si le côté "coaching à l'américaine" peut refroidir, ce genre d'approche de la vie est très innervé d'apports philosophiques orientaux (bouddhisme et taoïsme notamment). Donc ça se limite pas à des méthodes pour être "au top de soi-même et devenir un bon petit soldat du capitalisme" (même si cette dimension existe certainement). A titre personnel, ce que je puise dans tout ça, c'est surtout "comment on s'accommode de ce qui est" et face à une situation difficile, sur quoi on a de l'emprise, sur quoi on n'en a pas, et comment ne pas se laisser parasiter par des sentiments stériles comme la frustration, la culpabilité, la colère, la haine, ou autre.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes