« Pas de fetish à la Pride » : l’éternel débat du cuir et du latex dans les marches LGBTI+

16 Juin 2015
822
7 972
1 994
33
@sailor_ziggy
Et en vrai, t'es totalement légitime à donner ton avis parce que tu fais partie de la communauté LGBT+ en étant bi, même si tu es en couple hetero.
Désolé pour l'apparté, on est plusieurs bi en couple het qui ne ce sentent pas légitime dans les prises ou dans la communauté (à cause de la biphobie que nous fait ressentir la société mais aussi parfois certains membres de la communauté). Pourtant on est totalement légitime. On vit aussi des oppressions, notre sexualité sans cesse remise en cause parce qu'on se dit bi pour le style, parce qu'on a pas fait de choix (et Jean Mi, bi c'est une sexualité à part entière, il n'y a pas de choix à faire), parce que c'est juste de la curiosité. À partir du moment où on est attiré par deux genres différents, on est bi. Meme si on a jamais testé. On dit aussi aux personnes qui n'ont jamais eu de relation qu'elles peuvent pas dire qu'elles sont hetero sans avoir testé ?

Sorry je profitais de ton poste pour faire mon CDG en général sur la société XD
Je me permet de rebondir sur ton intervention.
Je suis pansexuelle, en couple monogame avec un mec cis. Et je me suis faite virer de pride violemment, il y a une dizaine d'années. On m'a dit que j'étais une fausse bi (parce que y'a 10ans pansexuelle ça existait pas), que je ne me disais pas hétéro juste parce que je voulais me rendre intéressante, que je n'avais rien à faire là parce que j'avais une vie d'hétéro rangée et que j'avais qu'à, je cite, "rester chez moi à perpétuer le modèle de couple de merde à la Disney".
Moi, la pride, plus jamais.
 

Horion

Trans NB/HellaSlytherin
18 Janvier 2016
962
9 837
1 454
@PingouinMasqué

Je trouve ça super choquant et révoltant ce que tu as vécu oO. Ca prouve encore une fois que la bisexualite peine particulièrement à s'imposer comme légitime dans nos communauté. Bien que ton expérience date, et que cela a un peu évolué, je vois encore beaucoup quand même de messages virulents envers les bi qui ont choisi d'être en couple hetero encore aujourd'hui.

Pourtant je le répète mais on est autant touché par l'homophobie. Moins directement parce que oui on vivra rarement d'insultes direct parce qu'on tient la main dans la rue à sa meuf. Mais
- les gens homophobes ont tendance à se lâcher beaucoup plus envers nous en pensant qu'on est hetero
- les luttes sont aussi les nôtres parce qu'il n'est pas exclue qu'on soit en couple homo un jour
- notre légitimité est autant remise en cause par les heteros qui pensent qu'on se dit bi pour paraître woke, pour le style (comme si c'était fun de se faire insulter et d'assumer une identité sexuelle qui peine encore à se faire accepter). Mais aussi remise en cause par la communauté LGBT+ (pas tous heureusement) car certains u voient soit de la trahison envers la cause, soit nous perçoive comme des gens qui se cherchent ou tout simplement des curieux qui ne cherchent que du sexe.

Pourtant on est la, on est aussi légitime, et surtout on participe aux luttes.

Je suis vraiment désolé en tout cas de ta mauvaise expérience, c'est révoltent ce que tu as vécu. Force à toi <3
 
6 Décembre 2018
36
634
239
Perso, en étant bi en couple avec un mec cis, j'ai aussi pas mal de biphobie intériorisée.
Quand j'ai rejoins des groupes militants LGBT+ au départ j'avais l'impression d'être une intruse. (Toujours un peu cela dit)
Mais en discutant avec d'autres personnes B, et en me rendant compte qu'iels vivaient la même chose, ça m'a aidé à lutter contre la petite voix dans ma tête.
Les autres militants LGT de l'asso ont aussi été top. Iels respectent le principe de l'autodétermination. Iels disent "cet espace est réservé pour les personnes Xxx" et ensuite on te laisse tranquille. On considère par défaut que tu es légitime d'être là

Paradoxalement, moi ça m'a fait du bien de voir des trucs organisés en non mixité lesbiennes. Car si il y a des événements auxquels je ne suis pas conviée, ça veut dire que je suis la bienvenue aux autres. C'est un peu tordu non ? Mais c'est comme ça. Je me dis que les femmes homosexuelles ont des temps pour lutter et réfléchir à leur propres oppressions. Et que le reste du temps on peut être ensemble à lutter contre l'hetero-patriarcat.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 092
39 841
5 664
@PingouinMasqué Je trouve ça vraiment révoltant ce qu'on t'a dit
En plus, à l'inverse, les filles bi en couple homo se font aussi souvent rejeter dans les milieux LGBT parce qu'on les soupçonne de ne pas être fiables, on est surs qu'elles finiront par retourner avec un mec, c'est pas des "vraies lesbiennes"
Bref, la biphobie est bien réelle et bien nulle puisque les attaques viennent de tous côtés
 
29 Janvier 2017
790
5 544
1 054
28
Je trouve l'article très intéressant et vos réactions tout autant !
Personnellement j'aurais tendance à rejoindre les Madz qui distinguent esthétique kinky de comportement problématique : on peut très bien se comporter très mal à une Pride en étant habillé tout à fait "normalement", en forçant d'autres personnes à être touchées si elles ne le souhaitent pas, en faisant preuve d'agressivité... Et à contrario, d'autre personnes peuvent profiter de la Marche pour porter des costumes jugés au quotidien saugrenus ou choquants, en se comportant de manière tout à fait respectueuse.
Après, je n'ai personnellement vécu aucun traumatisme ou mauvaise expérience liées à des kinks donc je comprends aussi que ça puisse être totalement différent pour quelqu'un d'autre...

Je n'ai été qu'à trois Pride dans ma vie (dont deux dans la même ville, c'était globalement la même organisation) et j'avais bien aimé le fait que les différents cortèges aient chacun un thème, ou une tonalité propre : en gros, il y avait quelques chars avec des artistes et employé.es des bars lgbt de la ville, (une esthétique flamboyante, avec des drag queens, des gens en costume de cuir...), et d'autres chars avec des associations diverses ( familles arc en ciel, jeunes/étudiants, femmes lesbiennes et bi...) où les gens étaient habillés de manière beaucoup plus simple. Bien sûr la foule en soi était beaucoup plus mélangée mais il y avait quand même une tendance à suivre le char où on se retrouvait davantage....
Sur une note tout à fait personnelle, la diversité que j'ai pu rencontrer dans ces Prides est l'élément qui m'a marquée le plus positivement. Je trouvais génial de retrouver toutes ces personnes aux âges, esthétiques, combats, quotidiens variés, réunies pour une démarche commune. Après j'ai peut-être aussi été très chanceuse, j'imagine que les Marches ne se déroulent pas toujours de manière aussi harmonieuse partout...
Au passage, gros soutien à toi @PingouinMasqué c'est hyper choquant ce qu'on t'a dit ! Ça me fait penser que je n'ai jamais dit aux gens que je rencontrais aux Prides que j'étais bi :- Et vu mon apparence à ces moments là (cheveux courts, piercing septum...) je crois que beaucoup présumaient que j'étais gay...
 
Dernière édition :

Ada or ardor

Used to have a little, now I have a lot
6 Septembre 2010
4 170
27 624
5 894
"Le jour où la pride ne dérangera pas, c’est peut-être là qu’il faudra s’inquiéter."

J'ai du mal à comprendre cette phrase, dans ma tête au contraire quand la pride ne dérangera plus personne c'est que les LGBT+ seront acceptés et reconnus dans notre société non ?
Edit : acceptés, reconnus ET respectés

Désolée si la question est idiote j'ai peut être loupé le sens de la phrase.

Je te réponds en plus de la réponse que tu as déjà eu car je trouve ça passionnant !

Il y a quelques années je ne comprenais pas trop pourquoi les militantes de l'association LBT féministe dont je faisais partie ne s'emparaient pas spécialement du débat et des luttes pour la PMA. Et je ne cernais pas tout à fait pourquoi ce débat était touchy pour certaines militantes lesbiennes plus âgées (je pense à Marie-Jo Bonnet). (Bon Marie-Jo Bonnet me semblait un peu réac' à l'époque et elle me semble l'être encore aujourd'hui).

Il se trouve que j'ai lu un essai récemment qui parlait du FHAR (Front homosexuel d'action révolutionnaire) et tout m'est apparu un peu plus clairement.
Il y a eu d'autres mouvances militantes avant ça qui prônaient l'intégration des homosexuels dans la société (je pense à Arcadie), mais dans les années 70 et avec le FHAR c'était justement plutôt "détruire" ou "renverser" les normes de la société qui était revendiqué. (Mon cœur va à l'expression "hétéroflic").
En gros la société était vue par les féministes et les gays / lesbiennes comme un espace où le capitalisme et le sexisme / l'homophobie s'imbriquaient.
Je cite la page wikipédia du mouvement : "À l'intérieur d'Arcadie, des femmes s'étaient regroupées pour discuter de féminisme. Françoise d'Eaubonne un soir d'hiver 1970, provoque André Baudry : « Vous dites que la société doit intégrer les homosexuels, moi je dis que les homosexuels doivent désintégrer la société »"

Je parle pas des Gouines rouges, le mouvement des lesbiennes de 1970 parce que le livre que j'ai lu en parlait pas spécialement, mais c'est les même revendications, sauf qu'elles se sont séparées du FHAR parce qu'elles trouvaient qu'ils étaient misogynes - mais je connais plus trop les détails.


édit : J'arrivais pas à articuler la fin de ce que je pressentais, mais du coup j'ai trouvé quelques sources :
9782908050837-475x500-1.webp

J'avais complètement oublié ça ! Mais juste le titre quoi.

Et je suis tombée sur Manifeste contre la normalisation gay de Alain Naze (publié en 2017 chez La Fabrique)

"En se focalisant sur la revendication du mariage, les mouvements gays et lesbiens ont en partie renoncé à un tel potentiel subversif, pour obtenir la tolérance, voire l'indifférence, de la société hétérosexuelle dominante. En dressant ce constat sans appel, Naze nous invite simultanément à réimaginer d'autres possibles, à retrouver l'élan utopique de Guy Hocquenghem..."

"Dans ce livre, il ne s'agit pas de simplement se demander pourquoi les gays sont passés à droite. D'entrée de jeu, l'auteur récuse cette interrogation, parce qu'elle confond le symptôme et le mal réel. Si les idées islamophobes et racistes ont pu pénétrer la dite « communauté homosexuelle », c'est en raison d'un problème bien plus structurel : la normalisation, autant voulue par les intéressés que menée par l'État, d'une partie des personnes gays et lesbiennes. Cette lame de fond a rencontré son apogée lors de la consécration du « mariage pour tous », présenté comme une victoire d'une revendication, portée de longue date. Naze rappelle que, dès l'obtention du Pacs, les mouvements gays et lesbiens avaient fait un pas en arrière par rapport à l'exigence d'un Contrat d'union civile aux prérogatives bien plus larges que le seul couple en situation conjugale. Ce qui est en jeu dans la lutte homosexuelle, et ce depuis les années 1970, c'est précisément la possibilité d'autres modes de vie, d'autres pratiques amoureuses, affectives, amicales, que celles proposées par le modèle hétérosexuel et bourgeois"

Ah la la, bref, on peut être d'accord ou pas d'accord, mais faut pas oublier toute cette histoire !
 
Dernière édition :
24 Février 2012
3 961
9 571
4 664
@Ada or ardor c'est marrant en lisant ton message je me disais qu'aujourd'hui, Alain Naze était dans la continuité des idées du PHAR et bim, tu en parles.

Je conseille la lecture de Manifeste contre la normalisation gay qui porte une voix qu'on entend très peu. Il est pas hyper facile à lire je trouve, mais il m'a vraiment bousculée dans des idées que je pensais pas remettre en question.
 

Ada or ardor

Used to have a little, now I have a lot
6 Septembre 2010
4 170
27 624
5 894
@Barbe Bleue : De ouf je vais le lire, j'ai failli l'acheter hier soir direct :shifty:

En plus j'ai beaucoup de mal avec l'hétérosexualité (le couple hétérosexuel en tant qu'espace d'exploitation des femmes par les hommes) et le couple donc il est temps que je me remette à ce genre d'écrits ça me donnera du grain à moudre !

(ah pardon je croyais trop que le message s'adressait à moi personnellement:yawn: alors que tu le conseilles à tout le monde, ce qui est logique en fait)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes