Bon alors j'ai pas trop lu les autres commentaires et ça m'arrive jamais mais là j'ai envie de gueuler.
Comme d'habitude, la France n'aborde pas le problème avec l'angle qui convient. Il est impossible de parler du travail à la maison sans considérer les heures que les élèves passent déjà en classe.
Je ris très fort quand je vois que l'Australie a fait une étude sur le sujet et qu'on ose y comparer la situation française. Un élève australien termine sa journée aux environ de 3h de l'après-midi, sachant que finir à 2h est très courant. Ça évite les pertes d'attention en fin de journée après plus de 6h de cours et ça permet de donner du temps pour d'autres activités sportives ou artistiques, puis d'avoir un travail l'après-midi à partir de 16 ans. Et éventuellement de faire quelques devoirs à la maison.
En France, un élève a déjà du mal à rester attentif jusqu'à 5h (6h au lycée, la journée pouvant contenir jusqu'à 9 ou 10h de cours). Et après ça, il faut faire les devoirs à la maison, sans compter que chaque prof estime que sa matière devrait être révisée entre chaque cours (à maintenant 26 ans celle-ci me fait toujours autant rire jaune).
Les devoirs à la maison, on les faisait en histoire, en philo ou le week-end et au final, on faisait pas grand chose d'autre. J'avais droit à 1h30 d'activité artistique par semaine, mon bol d'air du mercredi après-midi. Et encore je me plains pas, je bosse vite et j'étais plutôt bonne élève donc c'est bien pire pour les élèves en difficulté. J'utilisais une partie de mon temps libre pour donner des cours de soutien, parce que les DM de mathématiques était trop durs et longs pour certains qui ne parvenait à s'en sortir qu'en bossant en groupe.
Je suis d'accord pour dire qu'il y a un bénéfice au travail à la maison mais la question de la charge totale de travail et des heures de cours doivent se poser en même temps. La plupart des autres pays ont bien moins d'heures de classe et ça n'en fait pas des gens plus bêtes.
 
Je suis assez partagée sur la question.
Dans la pratique je donne très peu de devoirs à mes élèves.
En revanche, l'idée de l'interdire, je ne suis pas pour du tout. Ça permet quand même d'apprendre l'autonomie, à condition que les élèves aient la méthodo nécessaire pour les réaliser seuls. Il y a des matières où ça s'y prête plus que d'autres aussi.
L'idée de l'acompagnement le soir existe déjà dans certains collèges, dont le mien. Alors on est pas sur l'utopie évoquée avec 36 surveillants, mais sur de l'étude avec un surveillant à disposition des élèves.
@Nastja : Je te confirme que tu ne connais pas l'enseignement privé. Je suis prof dans le privé, j'ai 25 ans et comme tu le vois je lis Mad donc les "vieux profs psychorigide" merci bien. Quant aux tables pourries avec des encriers... No comment. Merci pour le ramassis de clichés.
 
@Mad_Ame Là tu n'évoques pas le privé, tu évoques une équipe enseignante malade avec un cas pathologique dedans. Il est temps de stopper cette confrontation public privé. Il y a du mauvais et du bon des deux côtés mais au final les différences sont minimes : religion (pas imposée), et plus grande facilité à proposer des cursus un peu spéciaux dans le privé. Le reste pour les élèves c'est exactement pareil.
 
Tout comme @engoluob : privé/public c'est kif kif, faut sortir des clichés. J'ai un un prof taré,amateur d'humiliations publiques et de châtiments corporels dans le public, et des profs hyper ouverts dans un privé catho. L'un dans l'autre, peu de différences entre les deux types d'établissements.

Cela dit, pour en revenir au fond du débat, j'ai l'impression qu'un système "à la carte" aplanirait les difficultés posées par les devoirs à la maison. Que les établissements scolaires (ou d'autres structures comme les médiathèques) proposent un encadrement aux devoirs, sur les heures scolaires (entre 8 et 17h) choisi par les élèves et leurs parents. L'essentiel à mes yeux c'est que ça ne parasite pas le temps libre en semaine. Déjà que beaucoup d'écoliers et collégiens doivent se lever à 6h ou avant pour aller en cours, à 17h ou 18h, quand on rentre chez soi, ou quand on commence une activité extra scolaire, il faut être frais, pas crevé par la journée en se disant qu'après on a encore des devo

Ensuite le type de devoirs à la maison doit varier en fonction des niveaux. En gros au lycée : oui aux DM évalués par le prof, avant je ne pense pas que ce soit profitable, c'est juste une pression supplémentaire sur les élèves qui n'ont pas besoin de ça.
 
  • Big up !
Reactions : LadyMarianne
Concernant le débat privé/publique :


Idem j'ai fais la primaire dans le privé : j'étais épanouie et excellente élève, c'était un petit établissement où nous étions peu nombreux et très soudés. Les instits très à l'écoute de leurs élèves et des difficultés rencontrées. Ils accordaient une grande importance à l'éducation de la citoyenneté et du respect donc je n'ai aucun souvenir d'humiliation ou de persécutions et mes amis d'enfance non plus. J'adorais l'école, j'adorais faire mes devoirs.

Mes notes se sont cassées la gueule à mon entrée dans le collège publique. J'ai subis le harcèlement scolaire à ce moment, les moqueries, les humiliations... et l'équipe pédagogique n'a eu aucune réaction. Juste en cinquième quand ils ont voulu me mettre en classe "spéciale" (fe que ma mère à refusé). J'ai eu une haine du scolaire pendant longtemps, je suis passée en seconde de justesse mais mes parents ont poussé un peu pour que je passe et donc change d'établissement.
J'ai redoublé ma seconde et trimé pour avoir mon BAC. J'ai été incapable de poursuivre mes études dans le supérieur, j'ai peu confiance en moi, mon estime de moi est fragile dès qu'on me parle des études et clairement tout n'est pas réparé (par exemple je suis plutôt casaniere et pas méga sociable).


Donc je pense sincèrement que pour mon fils ce sera école privée. Mon compagnon y était aussi et en garde un bon souvenir.


Je ne suis pas spécialement contre les devoirs maison dans la limite du raisonnable bien sûr. Après ça ne m'a pas traumatisée moi, mais peut être que ça ne convient pas à d'autres.

Comme dit plus haut il faudrait différentes alternatives scolaires. Revoir le système (une pensée pour les pays du Nord).
 
@LadyMarianne : j'ai fait ma scolarité dans une école privée. Du CP au CM2, mon bureau était un vieux pupitre, avec l'emplacement pour l'encrier et la plume. C'était une petite institution avec peu de moyens. Donc ce n'est pas cliché. Les bonnes soeurs ne nous faisaient pas cours mais elle nous dispensaient "l'étude" le soir; les cours étaient assurés par des instits "psychorigides". La maternelle ça allait encore mais du CP au CM2 j'ai découvert la face cachée des adultes. Les sévices corporels étaient courants: tirer les oreilles ou les cheveux des gamins turbulents. J'avais une prof tellement tarée que si elle voyait un bout du cahier dépasser de ton casier , elle te jartait de ton pupitre violemment, vider ton casier comme on vide un lave-linge, elle éclatait tes affaires au passage (la boîte de gouache par exemple, cornait les cahiers) en vociférer tant est plus de mots hyper violents et humiliants, devant la classe entière. Si tu avais le malheur de pleurer, elle extasiait de son pouvoir tyrannique, cette "vieille peau psychorigide qui mâchouillait ses chewing-gum en lisant Elle et Vogue". ce n'est pas cliché. Une minorité certes, mais c'est la vérité.. Il y a 25ans...XD ha tu me fais rire! Enfin, tu n'en sais peut-être rien vu que tu n'as sûrement pas été scolarisé.e dans une école privée; je te confirme donc que tu ne connais pas la scolarité privée.
Ben toi non plus tu ne connais pas la scolarité privée, pas plus qu'elle. Tu connais ton ancien établissement, et c'est tout.
 
  • Big up !
Reactions : Tubbs and Mad_Ame
@Mad_Ame Je suis vraiment désolée que tu aies été scolarisée dans une telle école. Malheureusement il y a des cinglés partout, et tu ne peux pas tirer de conclusions générales sur une seule expérience. Mais avant de me dire ce que sais ou pas, prends le temps de lire mon commentaire précédent. 25 ans, c'est mon âge, je n'ai pas dit que c'était il y a 25 ans... J'ai fait une grande partie de ma scolarité dans le privé et j'en suis à mon 5e établissement en tant que prof donc je pense pouvoir donner mon avis sur la question avec un minimum de recul.
Je reprochais juste à @Nastja de véhiculer des clichés sur quelque chose qu'elle ne connaît pas. Et étant donné qu'elle parlait de mon métier en l’occurrence, j'ai trouvé ça blessant.
Le débat public/privé n'a pas de sens, et véhiculer des clichés sur l'un ou l'autre c'est alimenter un débat stérile à mon sens. Il y a du bon et du moins bon des deux côtés. Ca n'apporte rien au sujet discuté ici de les opposer.

Le travail par groupe c'est à double tranchant en effet. Mais sans évoquer les devoirs notés (toujours compliqué de savoir si tout le monde bosse vraiment), pour les"devoirs du soir" ça pourrait être une piste. On en revient toujours au même : le manque de moyens. Je suis dans un collège de plus de 500 élèves, je ne sais pas comment on pourrait proposer ça à tous les élèves dans des conditions correctes. Je fais un peu de soutien/aide aux devoirs en étude le soir aux élèves qui en ont besoin, mais bénévolement : on ne peut pas exiger des profs de faire du bénévolat.
En revanche, interdire le travail à la maison, c'est aussi empêcher ceux qui peuvent "aller plus loin" de le faire, donc niveler par le bas. Ce n'est pas la solution je pense.
 
Dernière édition :
Juste une question, par curiosité: vos parents vous aidaient vraiment pour vos devoirs? De mémoire, jamais mes parents ne les ont vérifiés. Je leur demandais juste de me faire réciter les trucs qu'il fallait vraiment savoir par coeur (verbes irréguliers, poésies...)
(Cela dit, en général, je faisais mes devoirs dans le cours d'après, et du coup il me restait seulement les devoirs de la dernière matière de la journée passée)
 
  • Big up !
Reactions : Lunafey
@maijuinjuillet : comme toi, on me faisait réciter les poésies et les verbes irréguliers. Après, pas de vérifications, on parlait par contre souvent de ce que je faisais en classe, du coup ça m'arrivais régulièrement de montrer ce que je faisais pour les dm, ou quand j'essayais de faire des exos un peu plus compliqués que ce qu'on nous demandais, pour aller plus loin. Mais y'avait pas de pression parentale à ce niveau.
Après, au lycée, mon grand-père aimait bien voir avec moi ce qu'on faisait en maths ou en physique, mais plus parce que ça le passionnait.
 
  • Big up !
Reactions : maijuinjuillet
J'ai pas tout lu par rapport au débat public/privé, mais personnellement j'ai fait ma primaire en publique puis en privé, et tout le reste en privé.
Le primaire je n'ai vu strictement aucune différence entre publique et privé.
Après j'ai fait 2 collèges en privé, le 1er était super cool, le 2e était pas terrible mais surtout au niveau du harcèlement scolaire. Le lycée s'est relativement bien passé, il y a bien eu une prof un peu limite qui nous traitait de "bande d'enfoirés" occasionnellement et qui "fumait" ses craies. Mais c'était une seule prof, et en vrai elle était sympa en dehors des cours.

Sinon pour ce qui est de l'aide au devoirs, mes parents ne m'aidaient pas et je ne leur ai jamais demandé de l'aide. Quand je ne savais pas faire un exercice, ben j'attendais la correction en classe :|
Après mes parents se sont arrêté en primaire donc je savais qu'ils ne pouvaient de toute façon pas m'aider. J'allais les voir qu'en primaire pour réciter ma poésie il me semble.
Après il me demandait juste si j'avais fini mes devoirs, mais ils ne vérifiaient pas.
 
Je suis plutôt d'accord sur le fait que les enfants devraient apprendre l'autonomie très tôt concernant l'apprentissage, ainsi il envisage son éducation autrement. Le fait qu'il fasse le premier pas vers là où on le guide lui permettra de se prendre en main. Il est actif et donc enregistrera bien mieux ce qu'il doit faire et pourra même décider du fait qu'il ai besoin de devoir/de soutien ou pas étant plus grand! ça ce fait déjà, ce n'est pas du tout utopique, c'est surtout la remise en cause d'un système éducatif qui n'est malheureusement pas toujours bienveillant/humain. Changeons l'école en lieu positif :rainbow:!!! ça avance
 
  • Big up !
Reactions : Lunafey

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes