Pourquoi ce n’est jamais une bonne idée de forcer un enfant à finir son assiette (même si c’est délicieux)

Bananou

iel
17 Mars 2015
1 237
4 161
2 474
29
Paris
J'ai du mal à comprendre parce qu'on mélange ici plusieurs phases du développement...

Si on ne les incite jamais à goûter ces fameux légumes, et qu'on leur sert toujours un repas complet (légumes - féculents - protéines), ils n'y viendront pas naturellement ? Ils se contenteront de ce qu'ils aiment et puis c'est tout.

Je ne suis pas sûre que goûter une cuillère vienne les déconnecter de leur satiété vu qu'ils n'ont encore rien avalé ou se sont juste enfilés le jambon et les coquillettes en laissant pour compte les brocolis...
 
17 Avril 2007
135
1 593
4 804
Paris
Une autre piste : est-ce que aussi il n'y a pas un autre problème caché qui est qu'en France, notre gastronomie ne met globalement pas très en valeur les légumes ? Enfin souvent on prend l'exemple des haricots verts ou des brocolis, légumes qui sont quand même super fades et avec des textures peu agréables quand ils ne sont pas bien préparés.
 
Dernière édition :
24 Août 2015
295
3 414
1 714
Paris
Pour rebondir sur les derniers messages, je pense aussi qu'il est important que les légumes trouvent déjà une place dans l'alimentation des parents avant celle des enfants.

J'ai été une enfant difficile avec la nourriture, et encore aujourd'hui j'ai beaucoup de mal avec un certain nombre d'aliments. Mais il faut aussi dire que les légumes n'ont jamais trouvé une place de choix dans ma famille. Du coup "naturellement" je ne suis pas familière avec leur goût, leur texture, comment les cuisiner, les assaisonner. Ça a été bien plus facile d'introduire les haricots verts ou les petits pois dans mon alimentation que les carottes que je n'ai jamais vu cuisiné de près ou de loin chez moi :confused:

Je pense qu'en voyant ses proches cuisiner et manger des légumes régulièrement, il est bien plus facile d'adopter par la suite cette habitude, même si elle finit par arriver tardivement.
 
23 Mars 2016
1 978
20 638
2 574
37
Belgique
Pour ma part, j'ai été élevée avec les principes alimentaires suivants :
-on n'est pas obligé de manger une grosse assiette, chacun se sert suivant sa faim. Mais, une fois servi :
- on finit son assiette (sauf exceptionnellement si on n'aime vraiment pas un élément)
(Si on a tout mangé, on peut se resservir si on a encore faim.)
C'est un point crucial pour moi et je compte bien inculquer la même chose à mes enfants : le gaspillage alimentaire c'est mal.
Tant que la nourriture est dans le plat, elle peut servir comme reste pour un repas suivant alors qu'une fois dans l'assiette, si c'est pas mangé, ça part à la poubelle (et le gaspillage c'est mal, vous aurez compris)

Un autre point : on prend au moins 1 petite cuillère de tout pour goûter. Si on n'aime pas, on ne force pas, mais pour moi, goûter c'est la base. Si on aime pas, tant pis on ne force pas. ça sera pour une autre fois.

Je ne suis pas sortie traumatisée ni avec des problèmes alimentaires. Je goûte facilement des nouvelles choses et je suis curieuse des nouveaux goûts.
 
30 Août 2015
93
781
1 644
32
Je trouve les messages un peu contradictoires entre ne pas même faire goûter et "En revanche, si le plat n’est pas terminé, le dessert au chocolat est compromis". Donc c'est quoi l'idée, prévoir systématiquement un plat enfant avec que des féculents/ pâtes à côté du plat prévu pour toute la famille ? Hors de question pour moi, je cuisine énormément de légume parce que végétarienne, je ne vais pas leur faire des pâtes tous les jours.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
30 Avril 2017
24
178
1 089
25
Je suis pas convaincue ...dans ma famille mes parents ont toujours été stricts sur le fait de goûter de tout (pas de grosses quantités) et on a dans ma fratrie de 3 (dont une enfant de 11 ans) tous un rapport super sain à la nourriture, un amour de la cuisine et des légumes (chez moi la cuisine et les légumes de saison c'est même une obsession haha). Je sais que c'est empirique et que un cas mais je vois les gamins dont je m'occupe en animation ou à l'école à qui on impose rien en nourriture et bien ...ils sont parfois super mal nourris et n'ont aucune curiosité alimentaire ...Après je ne suispas une professionnelle de l'alimentation je sais pas mais le principe de goûter je me suis toujours dit que je l'appliquerai à mes enfants. Je me trompe peut être.
 
23 Mars 2016
1 978
20 638
2 574
37
Belgique
@LightBlue @Esturgeon Alors oui, j'ai gardé le réflexe de me servir toujours des petites assiettes et je me ressers quasiment 4 fois sur 5. C'est très rare que je me "force" (je ne me souviens pas la dernière fois que ça m'est arrivé).

La seule exception bien sûr c'est quand je vais au resto. Je ne me force pas, si je n'ai plus faim, je demande une lunch box! Et si je suis reçue chez des gens. Mais là j'y peux rien si y a trop, ce n'est pas de ma faute,c'est acceptable. Parfois je me force un peu (mais je pense que c'est le cas de tout le monde un minimum) plus pour faire plaisir aux hôtes en leur montrant que c'est bon, que pour ne pas gaspiller.


Alors oui, au début ça demande un ajustement et de s'y habituer. Je ne demande pas à ma fille de 4ans et demi de savoir quantifier ses besoins exactement. Mais je lui demande déjà quand je la sers si elle a bcp ou pas bcp faim. Si elle veut plus ou moins de ceci ou cela. Et si je vois qu'elle me demande beaucoup, je la mets en garde et la freine en lui disant qu'elle pourra se resservir après si elle a encore faim.
Et par défaut je lui sers des toutes petites assiettes qui me paraissent "le minimum qu'elle devrait manger pour pas avoir faim et me réclamer une collation dans 30minutes". Parfois elle en redemande, parfois pas.
Et souvent elle chicane pour pas finir, pas parce qu'elle n'a plus faim (parce qui oui si j'accepte qu'elle parte sans finir, je suis certaine qu'elle va me réclamer un biscuit après et me faire une crise dans le lit parce que "maman j'ai trop trop faim") mais parce qu'elle en a marre/est fatiguée/n'arrête pas de parler/ a envie d'aller jouer.
 
7 Juin 2021
29
236
29
31
Perso ce que j'ai jamais compris dans "mes enfants goûtent (ou goûteront) de tout obligatoirement" c'est euh... comment ? :cretin:

J'ai deux jeunes enfants et quand elles ne veulent pas goûter je peux argumenter, insister mais si elles refusent ? Je ne vais pas leur mettre la nourriture de force dans la bouche. XD
Ça m'arrive très souvent de ne pas réussir à les convaincre de goûter et pourtant je leur ai apporté une alimentation diversifiée des le départ.

J'ai l'impression qu'il y a des gens qui croient que les enfants qui sont difficiles ont forcément des parents qui les nourrissent mal. Alors que scoop, pas du tout en fait ! Les enfants peuvent être chiants avec la nourriture pendant des années et des années.
Ce n'est d'ailleurs pas parce que ton bébé de 6 mois avale amoureusement ta purée de carottes bio faite maison qu'il ne va pas être difficile avec la nourriture 2 ou 3 ans plus tard !
 
23 Mars 2016
1 978
20 638
2 574
37
Belgique
@Charockie en fait ce que tu dis peut s'adapter à tout :
Mais quand c'est une règle établie, les enfants finissent par l'accepter (je dis pas à 2 ans)
Tout comme on peut établir les règles suivantes :
-on se brosse les dents avant d'aller se coucher (qui est une règle qui me paraissait impossible à établir à une époque)
- ou on met ses chaussures pour sortir dehors.

EDIT :
Bref à la maison, je n'accepte pas que les enfants disent "c'est pas bon" (déjà de base on dit pas ça, on dit "j'aime pas" ) si ils n'ont pas goûté avant.

(Et je m'impose la même chose si je vais manger chez quelqu'un, les goûts peuvent évoluer et/ou la façon de cuisiner un met peut faire qu'on aime quelque chose qu'on n'aime pas d'habitude. Par exemple dernièrement j'ai trouvé plutôt bon une huître, alors que d'habitude je n'aime pas ça du tout. Et j'étais bien contente d'avoir découvert que je pouvais apprécier une huître même si c'était pas non plus le kiff total)
 
Dernière édition :

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 419
404
Ce qui est moche quand on parle d'enfants, c'est que ça finir toujours pour les parents par "il faut que" et "il ne faut pas" mais en expliquant bien qu'il ne faut pas se mettre la pression.
Ça ne m'étonne pas qu'autant de parents se sentent mal dans leur peau parentale, incapables et non reconnus. Ça doit être invivable.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes