Je poste ça ici parce que j'avais vraiment besoin de m'exprimer sur le sujet. Cette élection m'effraie au plus haut point.

Je ne sais pas pour vous mais moi, je n’ai pas envi de vivre dans un monde où être une femme serait considéré comme une tare, où être homosexuel relèverait de la maladie, où ne pas être « blanc » résumerait une condition sociale… Et j’en passe, des horreurs.

On nous répète que l’histoire est comme un serpent qui se mord la queue, pourquoi dans ce cas, n’aiderions nous pas ce serpent à cesser son trouble obsessionnel compulsif de manière douce, bienveillante & respectueuse?

Ne laissons pas le monde sombrer sous une vague de peur & de haine, la France sous la vague bleu marine.

D’aucun dira, « Les politiques : tous les mêmes, tous pourris ». On ne peut pas dire que c’est vrai, on ne peut pas dire que c’est faux. Cependant, quitte à choisir entre la peste et le choléra, ne vaudrait-t-il mieux pas choisir le choléra, de fait un peu plus facile à soigner?

Amis Français, Amies Françaises, j’ai envi de vivre dans un monde de bienveillance. Si les écrits, les films & l’Histoire nous ont appris quelque chose, c’est que l’union fait la force.

Ne méprisons pas les électeurs de Trump, ne méprisons pas les électeurs de Marine. Ouvrons leur les yeux. Montrons leur qu’ils ne sont pas mis à l’écart, qu’ils peuvent être écoutés sans solutions aussi drastiques. Que le monde qu’ils ont, quelque part, choisi de créer et dans lequel ils ont décidé de vivre ne les rendra pas heureux, à long terme.

Nous avons fait tant de chemin depuis les épreuves du passé. Ne laissons pas la bêtise humaine gâcher tous ces efforts.

Nous avons déjà bien trop à faire avec la maladie, les interrogations écologiques, pour ne citer qu’elles. Cessons ce boulbi boulga politique & géopolitique et concentrons nous sur ce qui risque vraiment d’anéantir le monde dans lequel nous vivons.
L’ Homme peut changer, ou au moins, s’améliorer, avec un peu de bonne volonté - le monde dans lequel nous vivons pourrait ne pas se remettre de l’affluence haine en cette année 2016. Cessons le masochisme, prenons de bonnes décisions, pour une fois. Optons pour la bienveillance & le respect.

Ceci n’est pas un message digne d’un docteur en géopolitique/ politique, ni d’un journaliste, ni même d’une lettrée.

Ceci n’est pas un message complex, étudié, recherché, argumenté.

Ceci est le message d’une étudiante qui a peur pour l’avenir du monde, l’avenir de l’Europe, de la France & finalement de son avenir.
Bonjour à toi.
Je partage ton opinion. Je suis écoeurée de voir vers où nous allons. Trump est un danger sur pleins de domaines. Il ne faut pas oublié que l'Etats Unis a un poids important sur la scène internationale dans les négociations de l'OTAN, de l'ONU, sur le climat.... Nous serons tous impactés ! Il est donc temps de se mobiliser à son échelle, en parler autour de soi. Moi aussi je suis étudiante et j'ai peur de l'avenir. Alors il faut parler autour de soi pour se mobiliser ensemble et éviter que la même chose se passe en France. Car c'est le populisme et le repli sur soi (extrême gauche ou droite) qui gangrène les pays occidentaux, dont nous. Alors il faut allez VOTER en mai 2017 pour vous faire entendre. Comme tu l'as si bien dit "non ils ne sont pas tous pourris".
 
Je trainais sur tumblr ce matin et j'étais très triste de voir partir Obama et trump débarquer. Je me demandais pourquoi alors que c'est pas mon président et que je ne suis pas "directement"concernée.
Au final, j'ai compris. Les américains ont voté pour un misogyne raciste incompétent et dangereux ... on n'est pas mieux qu'eux. En France aussi on pourrait totalement voté pour un personnage de ce genre ... et c'est là que ca devient flippant !
 
Et la cerise sur le gâteau c'est qu'il en a rien à foutre de la constitution ( il n'a pas rompu ses liens avec ses entreprises, viole la loi sur le népotisme de 67 en nommant son gendre conseiller, affirme que tout ce que le président fait est légal...) Donc c'est pas impossible, c'est même très probable, que, si les élections de 2018 lui font perdre la majorité ( probable) ou si il perd l'élection de 2020, ou en 2024, il suspende les élections/se déclare président à vie/suspende la loi limitant les mandats. Ou alors il peut présenter un de ses fils. On est partis pour quarante, soixante ans, là
 
Il faut pas oublier qu'il y a des civils en Syrie aussi, et là et tout le problème : sinon crois moi que le pays aurait été bombardé depuis longtemps, avec l'accord de l'ONU. Il veut combattre Daesh, comme toute personne saine sur cette terre, mais concrètement, il veut combattre Daesh de la même façon que la Russie, en oubliant le sort des civils, qui n'ont RIEN DEMANDÉ, et surtout j'imagine que pour eux, les bombes des US et de Russie, censées les délivrer, ce sont les mêmes que celles de Daesh. La menace est la même, la mort.
Justement. Hillary Clinton était ouvertement interventionniste, alors que Trump est plus flou sur la question et laisse entendre qu'il serait plutôt pour un vrai "america first". Alors personnellement j'espère vraiment qu'il fera ça, qu'il restera dans son coin. Ce qui pourrait arriver aux USA serait dramatique oui, mais c'est pas comparable avec les centaines de milliers de morts chaque année en Syrie et pays voisins en guerre, là bas c'est la vrai guerre (je dis ça parce que Valls m'énerve avec ses "on est en guerre", non, aucun occidental voudrait échanger sa place avec un syrien, parce que nous on a pas des bombes quotidiennes et des villes détruites, on vit pas la même chose). Alors au moins, j'étais rassurée là dessus, parce que Clinton les aurait tous tué, sérieux, justement parce qu'elle a de l'expérience politique on sait qu'elles sont ses volontés militaires. Sur la toile les syriens étaient effrayés par Clinton.
C'est le seul point qui me donne de l'espoir dans tout le programme de Trump que je n'approuve pas : l'espoir qu'il y ait moins de bombes sur ces milliers d'innocents...
Bon après voilà il reste le reste (personnellement c'est l'écologie qui me fait le plus peur, parce que ça concerne chaque être vivant sur terre, tout le monde sera touché).
 
Merci de ne pas me faire insinuer ce que je n'ai pas insinué. Je sais très bien que Reagan a fait son lot de grosses conneries. Seulement quand Reagan est arrivé au pouvoir, il a aussi été comparé à Hitler par les libéraux, et au final il n'a pas fait un cinquième de ce que les gens croyaient qu'il allait faire. C'est tout ce que j'ai dit. Mais merci pour la leçon d'histoire balancée agressivement.

Édit : au fait, j'essaie juste de relativiser et de trouver de minces espoirs là où il peut y en avoir, c'est quand même pas interdit ? Je préfère faire ça, analyser le programme réel de Trump, et m'informer par rapport à ce qu'il sera possible de faire pour freiner certaines de ses réformes, que de courir dans tous les sens comme une poule décapitée à cause de l'angoisse ambiante. La politique c'est pas tout blanc tout noir, les démocrates aussi (les Clinton par exemple ?) ont fait leur lot de grosses conneries.
Désolée pour l'intervention tardive, mais, Reagan a quand même condamné à mort des milliers de personnes en poussant la crise du SIDA sous le tapis et en faisant comme si elle n'existait pas. Littéralement une pourcentage hyper elevé de toute une génération de gays morts parce que "on parle pas du sida c'est une maladie de dégénérés". C'est pas du level d'Hitler mais c'est pas juste "il a planté l'économie" non plus.
 
@Lunafey faut pas non plus se méprendre, pour Trump "America First" c'est économique. Dans son discours d'intronisation, il a promis de détruire "l'islam radical", donc non seulement les Syriens et Irakiens ( et bien d'autres) sont pas sortis d'affaire, mais, selon les responsables, sa solution à tout lors des rares briefings auxquels il a assisté c'est "why don't we nuke them" ( pourquoi on leur balance pas la bombe H). D'ailleurs il a annoncé qu'il doublerait l'armement atomique. Donc il risque de déclencher de nouveaux conflits tout en continuant les anciens, et avec bien plus de dégâts. Un de ses arguments de campagne a été qu'Obama a été trop mou face aux attaques de Daesch ( soldats et civils décapités) et il voulait rétablir le waterboarding "parce que c'est efficace, et, même si ça l'est pas, ils l'ont mérité, ce sera une juste vengeance". Sans compter ses liens troubles avec Poutine, donc il risque de l'appuyer militairement en tout.
 
@Lunafey @LovelyLexy Justement, dans le "America First", je suis assez d'accord que c'est économique d'abord. Un des premiers trucs qui le trahit, c'est le site internet de la Maison Blanche: j'ai suivi des militantes américaines (au sens large) commenter l'investiture de Trump et elles ont remarqué que le jour-même, il a changé. Notamment la page sur les droits LGBT+ et celle sur le changement climatique ont juste disparu. Faites un tour, maintenant il y a surtout l'accent sur la politique d'énergie et son souhait de make america great again.
Aussi, et j'ai été étonnée que ça puisse arriver aussi vite, mais une des chambres avaient voté pour abroger la loi Obamacare il y a une ou deux semaines. Et c'est aussi un des premiers textes que Trump a signés, mais je sais pas concrètement et pratiquement où c'en est mais signifie quand même que c'est pas grave pour lui si tout un pourcentage de la population perde le peu de protection médicale qu'Obama avait réussi à mettre en place. Du coup, je l'ai un peu en travers :oo: (ce qui me fait rire un peu jaune sur les USA grande et vieille démocratie moderne, parce que ça me ressemble quand même à gros coup de poignard qui se passe en moins de 2-3 mois, c'est beaucoup trop rapide :sick: bon pas que je nie qu'une partie des Etats-Unien.ne.s aient une peur bleue du socialisme, mais bref, la solidarité, c'est un argument utilisé avec beaucoup de démagogie par Trump :erf:)
EDIT: Il est vrai que Trump parlait dans son programme électoral d'un système d'assurances pour tous, mais ça me paraît quand même violent de d'abord virer le travail du prédécesseur avant même d'être sûr de pouvoir mettre en place le nouveau système. Pour l'instant, on ne connaît ni le mode de fonctionnement ni le début d'un tel système. Les dégâts collatéraux, ça n'a quand même pas l'air de parler à Trump.
Le protectionnisme économique, il faut pas rêver je crois, ça reste pour les Blanc.he.s cishet valides en priorité, et déjà dans une certaine aisance financière et de classe. Les droits civiques des communautés marginalisés, c'est déjà en train de se péter la gueule. Quand on sait que dans certaines régions des USA, la ségrégation recommence de façon officieuse (càd que les politiques de discrimination positive ne sont plus suivies strictement, parce que voilà, il y a eu 1-2 génération de classes mixtes à l'école et on pense que ça suffit les efforts), et que ça se passe indépendamment de Trump, euh ça fait un peu peur. Et quand on sait que Trump faisait un rituel de "vidage de Noir.e.s/femmes voilées" au début de ses meetings, :sick: où on est pas très loin du lynchage et que ses supporters suprématismes s'amusaient trop, on va juste légitimiser ce genre de pratiques.
Je pense cependant que ça évoluera peut-être de manière qu'on n'arrive pas imaginer parce que la résistance anti-Trump est assez forte. Le nombre de manifestations qui ont lieu, c'est quand même un signe incroyable de la capacité de rebellion qu'ont les Etats-Unien.ne.s, et dans ce domaine et d'autres, iels sont même bien plus progressistes que sur le Vieux Continent. Je crois que la conscience que les droits civiques ne sont pas acquis à jamais est quand même très vive (d'ailleurs @Melaure l'invoquait plus haut). Donc la profonde division progressistes-conservateurs va juste plus que ressortir et je n'exclus pas de la violence civile non plus... En fait, cette conscience est un bon signe de vitalité théorique, mais dans la pratique, je vois mal comment on pourra se passer de lutte armée face aux actes racistes/lgbtphobes/. gratuits. Les morts civiles, ça va commencer aux USA.
(et je ne parle même pas des idées de bombarder tout le monde qui ont l'air d'être un peu la solution miracle à tout, je parle juste de ce qu'on peut déjà observer sur le territoire etasunien).
 
Dernière édition :
@Allitché le plus ironique c''est que maintenant que l'Obamacare s'est stabilisé et fonctionne la majorité des personnes l'apprécient. Là tu as articles sur articles de gens qui sont terrorisés de le perdre, et qui, ayant voté Trump, pensaient qu'il ne le supprimerait pas ou ne réalisaient pas que ce qu'ils aiment tant, l'Affordable Care Act, c'est ce qu'on surnomme l'Obamacare. Globalement, il va y avoir probablement une résistance ou du moins une colère face à cette suppression sans alternative.
 
  • Big up !
Reactions : Manea
Et @Allitché encore j'ajouterai qu'on a déjà vu quelque chose qui risque d'arriver souvent. Le leader du syndicat de Carrier a révélé qu'en fait Trump a sauvé aucun emploi, les emplois "sauvés" devaient rester aux US de toute façon ( ça a été la même chose pour Ford). Trump l'a descendu sur Twitter. Depuis, cet homme reçoit des menaces continuelles de supporters inconditionnels, notamment de alt right. Donc chaque fois qu'un opposant ou un groupe sera "dénoncé" par Twitter in Chief, il risque de devenir la cible des néo nazis.
Pour un peu plus de positif, Sanders est plus populaire que jamais et s'impose comme leader d'opposition ( son affichage d'un tweet de Trump en plein sénat, son attitude lors des entretiens avec les nommés aux cabinets) avec Warren, et ses partisans ont emportés la direction de la branche californienne du parti démocrate. En vrai les citoyens des US, notamment les millenials, ont été sensibilisés et sont attirés par son discours. Il a d'ailleurs annoncé vouloir se représenter en 2020, et là on peut espérer que, si il emporte la nomination, il l'emporte avec maestria ( bon en excluant que Trump fasse un coup d'Etat et se proclame président à vie, ce qui reste une possibilité).
 
@LovelyLexy Sur Obamacare: il faut que je modifie légèrement mon propos. J'avais oublié mais en fait dans ses promesses politiques, il parlait de remplacer la réforme d'Obama avec un nouveau système d'assurances "pour tous". En soi c'est pas mauvais mais concrètement, il a quand même d'abord abrogé l'ancien texte avant de proposer quelque chose de nouveau (dont on ne connaît ni la teneur ni le moment d'entrée en vigueur). Et même si la réforme n'est pas annulée du jour au lendemain, ça fait planer pas mal d'insécurité pour qui la réforme protégeait leur accès à un traitement médical.... :erf:
 
@LovelyLexy Sur Obamacare: il faut que je modifie légèrement mon propos. J'avais oublié mais en fait dans ses promesses politiques, il parlait de remplacer la réforme d'Obama avec un nouveau système d'assurances "pour tous". En soi c'est pas mauvais mais concrètement, il a quand même d'abord abrogé l'ancien texte avant de proposer quelque chose de nouveau (dont on ne connaît ni la teneur ni le moment d'entrée en vigueur). Et même si la réforme n'est pas annulée du jour au lendemain, ça fait planer pas mal d'insécurité pour qui la réforme protégeait leur accès à un traitement médical.... :erf:
En vrai il a évoqué un projet d'assurance mais c'est pas la sécurité sociale, ça ressemble plus à des préfonds ( genre tu vires vingt dollars sur un compte chaque mois, et quand tu en as besoin on prélève sur ta réserve. Sauf que si par exemple tu as un truc vraiment grave, genre une chimio ( aux US les sociétés produisant des médocs pratiquent des prix indécents, une séance c'est 1000 euros minimum) et que t'as pas assez sur ledit compte, tu y vas de ta poche ou tu renonces au soin). Et il reste très vague sur son projet de remplacement, il a juste sorti que ce sera super. Et les Républicains ont demandé à ce que les Démocrates les "aident à trouver un meilleur système", comprendre "on sait pas du tout ce qu'on va faire". Il est probable qu'ils comptent revenir à l'ancien système ( assurance privée payée par le travailleur ou son employeur ( ce qui permet pas mal de chantage) ou que dalle si tu es au chômage ou si ton employeur veut pas payer. Les experts de tous bords annoncent des milliers de morts en raison de ces choix.
 
  • Big up !
Reactions : Allitché
@LovelyLexy j'ai pas cherché à fond mais justement, dans les médias européens, on parle parfois d'un nouveau système, mais personne ne sait vraiment en quoi ça consiste, ou parfois ce n'est même pas évoqué parce que l'abrogation de l'obamacare occupe le devant de la place. En même temps, ça se comprend vu les conséquences.
Du coup, merci pour tes précisions.
 
  • Big up !
Reactions : LovelyLexy

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes