J'ai lu avec attention vos propos. @Melancia emploie le mot de repentance, qui a déclenché vos ires : effectivement, vis-à-vis de McQueen, ce n'est sans doute pas très pertinent. En revanche, ce n'est pas faux de voir que ce film s'inscrit dans un courant récent hollywoodien de films, souvent des adaptations, sur l'esclavage, plus ou moins réalistes. Et ça ne me paraît pas horrible d'interroger les fondements et aboutissements de cette démarche

Illustration parfaite de mon propos concernant les procès d'intention visant ces films, merci.

Du coup, je suis vraiment curieuse d'avoir un exemple de films sur l'esclavage que vous jugez peu réalistes. Déjà, parce que des films traitant ce sujet, il y en a relativement peu. Des films se concentrant sur le vécu et le point de vue des esclaves, encore moins. Et lorsque c'est le cas, on l'accuse donc d'être "larmoyant" et du "pathos" parce qu'il se concentre trop sur l'esclave et n'est donc pas assez intellectualisé.
J'ai envie de dire que la boucle est bouclée quoi.
 
Dernière édition :

FraiseDeGrouchy

Retard excusé si ce sont des Mara des bois
@Tératogène Il n'y a pas de "chouinage", on exprime une opinion qui n'est pas la tienne ni celle de l'article. Je pense qu'on doit être capable de discuter sans attribuer, faussement, une charge émotionnelle à celui ou celle qui a une opinion contraire.

Et je n'ai rien dit des propos que tu me prêtes. Je n'ai pas dit que les films représentant une minorité sont médiocres ni que tous les films de "mecs blancs cishet" sont excellents. Je ne vois pas trop l'intérêt de me répondre si c'est pour m'attribuer des propos imaginaires.

J'ai dit qu'il fallait acter que, désormais, le principal critère sur lequel s'appuierait un certain cinéma était la représentation des minorités et non ce qui, selon moi, devrait constituer des critères de qualité comme le scénario, les dialogues, la photographie, le jeu des acteurs, la réalisation etc. Je ne dis pas que ces critères sont ou seront désormais absents, mais qu'ils sont ou seront secondaires. On sait d'avance que la promotion de ce film se basera sur le choix de voir une "femme noire" incarner 007. C'est à noter. Libre à toi de considérer que c'est une bonne chose, libre à moi de penser que c'est une bêtise. Je pense qu'avoir la "poutre dans l'œil" est plutôt de ne pas voir que la recherche de la diversité devient progressivement le principal enjeu politique ou artistique et que ce n'est pas anodin.
 
Dernière édition :
@FraiseDeGrouchy
Dans la majorité de ces polémiques, ceux qui se plaignent de la diversité au détriment de la qualité...ce sont justement eux qui se focalisent sur la couleur de peau et le genre des personnages qui ne leur plaisent pas et en font ainsi l'enjeu premier.

La preuve dans ce cas ci. La production a sorti une bande annonce.
Il y aurait plein de choses à dire sur l'intrigue, l'esthétique du film, l'introduction d'un nouvel agent etc... mais à cause des commentaires racistes et sexistes suscités par la présence d'une femme noire... le débat se focalise sur sa peau et son genre. La bêtise c'est ça, pas la présence de ce personnage.
 
Dernière édition :
@Sadala Oui enfin le débat se concentre sur le genre et la couleur de peau de l'actrice, parce que c'est le sujet de l'article qu'on commente. Il ne faut pas forcément y voir de la bêtise raciste et sexiste ici.
 
  • Big up !
Reactions : Asilentio
Illustration parfaite de mon propos concernant les procès d'intention visant ces films, merci.

Du coup, je suis vraiment curieuse d'avoir un exemple de films sur l'esclavage que vous jugez peu réalistes. Déjà, parce que des films traitant ce sujet, il y en a relativement peu. Des films se concentrant sur le vécu et le point de vue des esclaves, encore moins. Et lorsque c'est le cas, on l'accuse donc d'être "larmoyant" et du "pathos" parce qu'il se concentre trop sur l'esclave et n'est donc pas assez intellectualisé.
J'ai envie de dire que la boucle est bouclée quoi.

Mais en quoi c'est un procès d'intention de se demander qui est derrière la production ou la réalisation d'un film, à qui il s'adresse, quel message il délivre, pourquoi il vient au jour...? Ce n'est pas parce qu'on se pose ces questions qu'on a un rapport biaisé au résultat, les réponses n'ont pas vocation à retirer de la légitimité à ce qui est présenté, enfin ! La contextualisation fait partie de l'appréhension d'une oeuvre il me semble. Est-ce que c'est totalement neutre, par exemple, qu'un film sur l'esclavage aux US soit réalisé par un blanc ou par un noir ? C'est valable pour toute oeuvre, y compris les fameux James Bond sur lesquels porte l'article initial.

Voici trois articles (en anglais) que j'ai trouvés intéressants, sur la résurgence dans les années 2010 de films américains (avec exemples à l'appui) qui abordent la thématique de l'esclavage au cinéma, et qui la mettent un peu en perspective (à voir si on tombe dans le procès d'intention ?). Malheureusement je ne reconnais bien volontiers ne pas avoir vu tous les films mentionnés.

historians.org
washingtonpost
ebony
 
Mais en quoi c'est un procès d'intention de se demander qui est derrière la production ou la réalisation d'un film, à qui il s'adresse, quel message il délivre, pourquoi il vient au jour...? Ce n'est pas parce qu'on se pose ces questions qu'on a un rapport biaisé au résultat, les réponses n'ont pas vocation à retirer de la légitimité à ce qui est présenté, enfin ! La contextualisation fait partie de l'appréhension d'une oeuvre il me semble. Est-ce que c'est totalement neutre, par exemple, qu'un film sur l'esclavage aux US soit réalisé par un blanc ou par un noir ? C'est valable pour toute oeuvre, y compris les fameux James Bond sur lesquels porte l'article initial.

Voici trois articles (en anglais) que j'ai trouvés intéressants, sur la résurgence dans les années 2010 de films américains (avec exemples à l'appui) qui abordent la thématique de l'esclavage au cinéma, et qui la mettent un peu en perspective (à voir si on tombe dans le procès d'intention ?). Malheureusement je ne reconnais bien volontiers ne pas avoir vu tous les films mentionnés.

historians.org
washingtonpost
ebony

Le procès d'intention, c'est de voir SYSTEMATIQUEMENT du tokenism lorsqu'un acteur noir participe à un film, même quand la production de ce dernier ne communique pas sur sa couleur de peau, comme dans ce nouveau 007.
Le procès d'intention, c'est d'accuser un film de jouer sur la "repentance", d'être larmoyant juste parce qu'il présente (et c'est assez rare) un témoignage non édulcoré du vécu d'un esclave, de son point de vue à lui.
Avec un tel raisonnement, il semble tout simplement impossible d'intégrer un protagoniste noir, en fait. Bon, à la rigueur il peut avoir un rôle secondaire (souvent cliché d'ailleurs), à condition de pas trop prendre de place. Voilà où on en est...

Puisque le sujet concerne la franchise Bond.. On parle du fait qu'Idris Elba a dû renoncer à un rôle à cause du harcèlement raciste qu'il a subi ?
Il aurait été blanc... on aurait hurlé à la censure/ cancel culture.

Bref un ensemble de polémiques, parfois même contradictoires, qui font que au final... ça n'ira jamais quelque soit le type de film/ la manière dont le personnage est écrit.
Bon... le cas Elba reste un extrême. Dans la majorité des cas, cela n'empêche pas le film de se faire, voire même parfois d'avoir son succès si la qualité est au rendez-vous. Heureusement pour la liberté d'expression. Mais avant de pouvoir en arriver là, la polémique et l'attaque des rageux semblent inévitables et on aura du mal à m'expliquer qu'il n'y a pas de racisme dans ce phénomène.
 
Dernière édition :
Force est de constater est que tous les débats ici finissent par dégénérer... Et les avis contraires à a majorité sont forcément sexiste/raciste/stupide/pas assez woke pour mériter de l'intérêt. C'est dommage qu'on tombe toujours dans la surenchère de sources, d'explications ou les gens viennent faire étalage de leur culture au maximum, ça donne vraiment l'impression d'un souhait d'écrasement de l'autre à coup de citation, d'argument...
Je ne dis pas que ce n'est pas bien de débattre mais ça tourne en boucle d'un sujet à l'autre je trouve.
Bref ce n'est que mon ressenti, pardon pour ça

Quoi qu'il en soit, même si je suis dans le groupe des 'pas chaud pour ce film' (je ne sais pas si ça me met dans le groupe des 'cons' de l'article, je ne 'bondis' je tressaille à peine..., passons la dessus)je trouve qu'il y a un effet extrêmement positif à cette démarche : ça fait réfléchir, et même si ce n'est pas de la façon la plus heureuse à mon sens, c'est une ouverture à plus de diversité dans le cinéma qui va je pense bien fonctionner.
 
Puisque le sujet concerne la franchise Bond.. On parle du fait qu'Idris Elba a dû renoncer à un rôle à cause du harcèlement raciste qu'il a subi ?
Il aurait été blanc... on aurait hurlé à la censure/ cancel culture.
Effectivement c'est un point super intéressant. Je n'ai pas du tout eu la même réactions aux deux annonces.

Quand Idris Elba avait été annoncé, j'avais trouvé ça super qu'ils choisissent un acteur noir et j'avais pas du tout eu l'impression de tokenism. La réflexion que je m'étais faite à l'époque c'était plutôt : "c'est cool, on va voir de plus en plus d'acteurs noirs dans des rôles traditionnellement réservés aux blancs des superproductions (les rôles hyper-classes, pas le sergent de police), je me demande si c'est Black Panther qui a ouvert la voie".
Parce qu'en soi, la couleur de peau de James Bond c'est pas important pour le rôle comme il est situé à l'époque contemporaine.
(A titre perso, je trouverais ça encore plus progressiste de choisir un acteur issu d'une autre minorité. Ca me rappelle l'épisode de Master of None sur le racisme.)
De la même manière que je trouve positif de choisir une Dr Who féminine.

Alors que le fait de choisir une femme pour James Bond, de fait, ça va bouleverser les caractéristiques essentielles du personnage comme la virilité toxique, et les éléments-clés de l'intrigue comme le rapport (problématique) aux femmes.
Du coup, j'appréhende le changement avec beaucoup de méfiance. Mais il faudra attendre de voir le film pour savoir si c'est fait avec intelligence.
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
oups... 148 commentaires ! !
j'avoue, je n'ai pas le courage de tous les lire

Cette idée de faire une James Bond me laisse un peu perplexe
déjà, pour moi, les films de James Bond sont un condensé de tout ce que je n'aime pas dans le cinéma. Le personnage me sort par les yeux.
Alors en faire une femme noire?
Je ne peux pas m'empêcher d'y voir un argument commercial pour attirer un nouveau public.

Je préférerai que l'on créé un nouveau personnage d'agente secrète, qui aurait son propre univers, plutôt que de recycler des vieux clichés tous pourris.

Alors tant mieux pour l'actrice,
tant mieux pour celleux qui aimeront ce film
mais ce sera sans moi
 
  • Big up !
Reactions : jorda and ben quoi ?
C'est une bonne opportunité pour l'actrice. Vous parlez tous d'un argument commercial, mais il faut justement se rappeler que le but d'un production c'est bien de générer de l'argent. Le matricule 007 que reprend Nomi n'est peut-être qu'un prétexte pour pousser les gens à regarder le film mais... Et alors? Tant mieux pour l'actrice, qui n'est quand même pas hyper connue. C'est une bonne opportunité pour elle.
Bien sûr qu'on voudrait plus de films et de série avec des personnages noirs. Mais on peut choisir de se satisfaire du fait qu'une femme noire va interpréter un gros rôle dans un film que pas mal de gens regarderont, et peut-être aussi des petites filles noires qui seront plus que satisfaite de voir une meuf badass à l'écran (tout en espérant voir plus de poc représenté à l'écran). Ou bien on peut choisir de refuser de regarder le film parce que James Bond est censé être un mec macho, cliché d'une virilité toxique et dépassé, et que si c'est pas lui le héros du film et le porteur du matricule bah le film sera forcément pourri :rolleyes:.
 
Du coup, si j'ai bien compris, le prochain film sera une transition avec Bond et Nomi partenaires et à la fin elle prendra le grade 007.

Mais est ce que ça signifie que d'autres films avec Nomi sont prévus ? En tant que 007 indépendante je veux dire ? Où alors la prod attend de voir la réaction du public vis à vis de ce personnage pour voir si ça vaut le coup de développer ce type de spin off ?
En tout cas, j'espère que l'actrice sera pas bâchée et le projet annulé juste parce qu'une protagoniste femme ne passe pas, ce serait trop con et dommage pour l'actrice.
 
  • Big up !
Reactions : KtyKonéko

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes