C'est quand même grave d'en arriver là. Si Sia avait voulu faire un DOCUMENTAIRE, oui ça aurait été problématique, mais on parle de FICTION !! J'ai du mal à saisir comment les gens peuvent être aussi obtus... Peut-être que Sia a fait ce choix pour justement à travers le prisme d'un acteur faire passer des émotions, des phrases, des mots, qu'il aurait été difficile de façonner à travers une vraie personne autiste. Bientôt on va reprocher de ne pas prendre de vraie femme enceinte pour jouer une femme enceinte !

Je trouve que ce genre d'affirmations illustre tout à fait le problème de la démarche de Sia...

Le problème c'est pas qu'un acteur non autiste joue un personnage ayant ce handicap.
Le problème, c'est que les personnes autistes sont confrontées à beaucoup de clichés de ce genre là, ce qui fait que les acteurs autistes ont des difficultés à trouver des rôles. (Comme expliqué précédemment dans ce topic d'ailleurs).

Oui, un acteur autiste aurait très bien pu faire passer des émotions, des phrases, des mots en fait... Un acteur autiste aurait même probablement eu un jeu plus nuancé et juste de l'autisme comparé à celui de l'actrice. Mais le pire, c'est que Sia a eu des propos désobligeants envers des actrices autistes qui auraient JUSTEMENT pu collaborer pour ce film.
(Je relève même pas la mauvaise foi de la comparaison avec le fait de jouer une femme enceinte).

Donc oui, réduire la polémique à de la méchante 'cancel culture" de Twitter, je trouve ça vraiment obtus.



EDIT : J'ai vu Community en exemple et OUI le personnage de Abed est tellement génial, un des personnages les plus populaires de la série je dirais XD. Pourtant Danny Pudy n'est pas asperger (je crois ?). Comme quoi, avec un minimum de respect, de connaissance et de subtilité, ça passe étrangement tout de suite mieux...
 
Dernière édition :
Heuuu, mais c'est pourtant ce que dénonce les derniers commentaires : la cancel-culture. En soit, que le film ai été mal produit, mal pensé etc., je fais plutôt confiance aux personnes ayant pointé du doigt ces erreurs. Spécialement celles concernées par le trouble autistique, mais pas uniquement. Ayant quand même amené Sia a s'excuser publiquement, remonter et modifier son film, l'assortir d'avertissement... Tardivement, certes, mais quand même.

Tout ça est spécifié dans l'article. On a réagit à la MàJ, qui précise que malgré ça, les appels au cancel persistent. Pas au boycott : au cancel. Sia a peut-être fait de la m...e, mais c'est pas une raison pour arriver avec sa torche et sa fourche et la planter sur un bûcher virtuel. Quand tu légitimes de faire ce que tu réprouves moralement parce que là, ce serait pour "le bien", il faut peut-être se poser certaines questions...
 
@Sadala En fait tu n'as pas compris mon propos. Je partais du point de vue que les gens avaient trouvé offensant le fait de ne pas avoir pris une personne réellement autiste. C'est pourquoi dans un post suivant je cite plusieurs grands films avec un personnage autiste/handicapé incarné par des acteurs sans "handicap". Et non, quant à la phrase que tu as citée, ce n'est pas de la mauvaise foi, simplement un constat. Partant du principe que vous ne vouliez voir à l'écran que des acteurs correspondant à leur personnage, il me semble qu'il est tout aussi offensant de voir un acteur hétéro par exemple jouer un homosexuel. Mais je sais maintenant que je faisais fausse route et que ça n'était pas l'objet du reproche (bien qu'il le soit pour certains !).
Donc de ce que je comprends -et je m'excuse de ne pas avoir lu les 10 pages de commentaires- ce qui vous offense, ce sont les clichés véhiculés par une telle œuvre (mal écrite donc) que Sia a pu produire en étant inexpérimentée/mal dirigée (donc de ça découle une actrice mal dirigée également) et sa personne en elle-même, ce qu'elle a pu dire à propos du sujet. En réalité, à vous écouter, @Sadala également, il n'y aurait pas eu de soucis à prendre une actrice non autiste si celle-ci eut été convainquante et dirigée correctement ?
 
D'ailleurs je me fais la réflexion à propos de ce débat sur le fait de prendre ou pas des acteurices autistes pour jouer des personnages autistes... J'ai l'impression que dans ces discussions, comme celles sur les personnages homosexuels ou issus d'autres minorités, on considère "autiste" ou "homosexuel" comme un rôle... Être autiste n'est juste pas un rôle en fait. J'ai l'impression que les personnages sont complètement effacés derrière cette caractéristique, comme si ils n'avaient pas d'autre personnalité que "être autiste"... Or on parle quand même de jouer un personnage à part entière, avec un caractère, une personnalité qui va plus loin que son autisme ou son orientation sexuelle, quand bien même le propos du film tournerait autour de ces questions. À ce moment là, ça me semble plutôt évident qu'une personne concernée sera plus à même d'offrir une interprétation convaincante, pour la simple raison qu'elle aura moins à "jouer" cet aspect et pourra peut-être davantage se concentrer sur le personnage plus profondément.
Je ne dis pas que ce n'est pas possible pour un acteur non concerné de le faire, juste que ça me semble moins évident. Connaissant en plus le manque de représentation des acteurices autistes, ce choix me laisse vraiment perplexe. (Voire vraiment en colère quand il est justifié par le fait qu'il était trop compliqué pour Sia de faire en sorte de créer un environment accessible aux personnes qu'elle veut pourtant représenter)
 
@Yuelia au risque de paraître infantilisante :
Le boycott : c'est faire le choix de ne pas inclure un produit (ici culturel) dans notre conso!mmation.
Le cancel sur les RS c'est : demander l'annulation pure et simple du produit. De son élaboration, de sa diffusion, etc.

Et plus largement, la cancel culture légitime beaucoup le call out (ce qui a amené Sia ici à quitter Twitter), le doxxing (elle le mérite, elle fait du mal à la commu !), le cyberharcèlement, et tutti quantti.
Si pour toi, le cancel est un boycott 2.0, je n'ai quand même pas parlé de "boycott 2.0".
 
@Yuelia : LoL. 1ère ligne de la page wikipédia :
La cancel culture (culture de l'annulation, culture du bannissement), ou call-out culture (culture de la dénonciation), à part ça, c'est pareil :rire:
En vrai j'ai pas des masses envie de discuter avec toi, qui semble ne vouloir entendre que ce qui va apporter de l'eau à ton moulin.
 
  • Big up !
Reactions : Asilentio
@Yuelia bah c'est pareil ici, j'ai posé plusiers nuances et tu les lis pas.
Cela dit, je m'excuse d'avoir été cassante, sincèrement, j'avais le sentiment que tu n'étais pas dans le dialogue mais dans la répétition du même monologue. Mais je n'ai pas ignoré une partie de tes messages ? Je ne me sens pas concernée par les "en général" dont tu parles + j'ai apporté des nuances que tu ne sembles pas lire non plus :dunno:
Comme le fait qu'en soit la polémique relève des choses justes, mais je n'aime pas la forme qu'elle prend sur les RS + mon probable boycott du film de Sia -dont de base je suis loin d'être fan + donc ma désapprobation tant du manque de professionnalisme de Sia que de la véhémence de ses détracteurs. Cela dit, en effet au vu des changements revendiqués par Sia, dans l'attente de découvrir la teneur de son film tel que remanié, je désapprouve complètement le maintien de ces appels au cancel.
Edit : précision. De base, je ne suis de toute façon pas une défenderesse de la cancel culture, entendons-nous là dessus. Cela dit, elle me semble parfois plutôt proportionnelle au(x) préjudice(s) mis en avant par les communautés virales, comme c'était le cas au début avec Sia et son projet de film.

Par ailleurs, il se trouve j'ai une expérience de community manager et donc de la gestion d'un réseau social. Et donc de l'emploi des termes corrects dédiés à des tendances, certes souvent importées des USA.Je n'attends certainement pas de madmoizelle.com des articles tech et web pointus !
 
Franchement, j'ai l'impression que "cancel culture" est devenu le nouveau point Godwin. 12 pages et on en est encore à "mais ils sont méchants sur Twitter"...

Boycotter publiquement est encore un droit. Ceux que vous accusez de "cancel culture", c'est surtout des personnes (concernés ou pas par l'autisme) qui ont pris la peine d'expliquer ce qui n'allait pas dans cette caricature, et qui ont été déçu de l'attitude de Sia envers les actrices autistes. Et oui, ils le font sur Twitter majoritairement parce que c'est le seul endroit où ils peuvent s'exprimer ?
Que Sia s'excuse est une bonne chose, moi je n'ai rien contre elle et j'apprécie sa musique. Mais ça ne changera pas la mauvaise représentation de l'autisme du film.
Après ça n'empêche pas d'apprécier ses autres œuvres (idem pour l'actrice principale).
 
Dernière édition :
La "cancel culture", on a vu le résultat avec Rowling et les personnes transgenres : Rowling continue à vendre ses bouquins, à gagner une tonne d'argent sur son univers, et est en plus plainte et élevée en héroïne par certains, alors que la Grande-Bretagne émet des lois de plus en plus discriminatoires à l'encontre des personnes transgenres, supprimant toujours plus de liberté et les mettant en danger.

Wow, Rowling est bien impactée par la cancel culture, Indeed.... Et c'est pareil pour Sia. Elle va continuer à vendre des albums, son film est nominé aux Golden Globes et on la plaint parce que les méchants autistes ne comprennent pas qu'elle veuille se faire encore plus d'argent sur leur dos.

Et pendant ce temps, on va peut être avoir des gamins autistes qui vont mourir étouffés parce que leurs parents sont abandonnés par le système et que ce film leur dit qu'écraser une personne autiste contre le sol, ça la calme et c'est fait par "amour".

Deux poids, deux mesures. Désolée, mais c'est bientôt le Mourning day, jour où l'on pleure la mort des personnes handicapées, notamment autistes, arrachées trop tôt par cette fucking société, et j'ai autre chose à penser que de plaindre Sia.

J'ai peur. J'ai peur d'avoir un meltdown en public, un jour, et d'être étouffée. J'ai peur qu'on décide pour moi que je ne peux pas me débrouiller seule et que je dois être mise sous tutelle. J'ai peur de perdre les accommodations temporaires, mais indispensables, que je me suis battue et acharnée pour avoir.

Et c'est bien plus tangible que moi qu'une multimillionnaire qui delete son twitter après une excuse en retard et à deux balles.
 
"nous aurions pu jouer dedans sur un court therme." Ne serait-ce pas plutôt sur un court TERME (sans h) ????

- Une journée particulière d'Ettore Scola (1977) : un des chefs d'oeuvre du cinéma international traitant avec subtilité et véracité l'exclusion et la persécution des homosexuels et le rôle de la Femme italienne, dominée et destinée à être une reproductrice, dans l'Italie fasciste. La réussite du film se fonde en grande partie sur le choix d'actrice et d'acteur en total contre-emploi et total contradiction avec l'image, la représentation qu'il/elle véhiculait à savoir Marcelo Mastroianni et Sophia Loren;

-Frances de Graeme Clifford (1983) : film racontant la vie terrible de l'actrice américaine Frances Farmer internée car désignée comme "malade mentale" par un juge. Elle subit une centaine de traitement de choc à l'insuline pour soi-disant la guérir. De nouveau internée, elle subit des traitements dégradants et des viols. Elle a été incarnée au cinéma par Jessica Lange qui se traînait une certaine étiquette suite à ses prestations dans King-Kong et Le facteur sonne toujours 2 fois;

- Un tramway nommé désir d'Elia Kazan (1951) : Blanche Dubois retourne vivre chez sa soeur dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans. Sa soeur vit avec un ouvrier Stanley. Entre eux naît une relation passionnelle faite de frustration sexuelle et de désir qui plonge peu à peu Blanche dans la folie. Blanche est incarnée par Vivien Leight qui souffrait de troubles bipolaires. La façon dont Elia Kazan a filmé les expressions de son visage et de ses yeux montrent les troubles ressentis par l'actrice. Vivien Leight fragilisée par la bipolarité et la tuberculose remporte son 2ème oscar de meilleure actrice;

- Monster de Patty Jenkins (2003) : le film raconte le parcours de la tueuse en série Aileen Wuornos ayant connu une vie de grande misère faite notamment de viols et de prostitution. Son histoire a été source de grands débats sur la prostitution aux Etats-Unis et les violences faites aux Femmes qui en découlent. Elle est exécutée en 2002 par injection létale. Charlize Theron l'incarne au cinéma, prend 13,5 kg et remporte l'oscar de la meilleure actrice pour ce rôle;

etc...etc...etc...
En même temps n'est pas Elia Kazan, Ettore Scola, Vivien Leight, Sophia Loren, Marcello Mastrioanni etc...qui veut ;)
Belles et ô combien très justes et pertinentes références cinématographiques ! Je ne connais pas Monster ou Frances mais du coup je vais essayer de les voir !

PS: c'est MarceLLo avec 2 L ! MarceLo avec 1 L c'est notamment un joueur de football brésilien :d
 
  • Big up !
Reactions : Melancia
Bonjour à tout le monde,
J'ai lu article, mise à jour d'article, mise à jour de la mise à jour, page de forum avant et après la mise à jour. Et... Je comprends pas pourquoi tout le monde s'obstine à jouer sur des mots et des concepts aussi abstraits.. j'y comprends absolument rien!
Mais merci aux personnes qui rappellent régulièrement les vrai problèmes de toute cette histoire.

Mais voici la voix d'une autiste, sûrement pas aussi intelligente que vous tous•tes mais qui voit des problèmes concrets dans ce film:
J'ai peur qu'un jour je fasse encore une crise en lieu public, que je gère un peu moins bien que d'habitude, et qu'une personne décide de me plaquer au sol ou me maintenir très fort parceque "je l'ai vu dans le film, je vais la calmer c'est comme ça qu'on fait"
Sauf que si quelqu'un fait ça, ma crise va s'intensifier et si je ne finis pas par me blesser moi même je vais blesser la personne pour me dégager de la situation. Personne qui appellera la police, qui risque de me tabasser car je suis "agressive" et ne songera même pas que je suis en détresse.
Depuis cette histoire avec ce film, je me suis sentie obligée de créer une petite carte expliquant que je ne suis pas dangereuse et surtout que faire et ne pas faire en cas de crise. A condition que je sois en état de la sortir cette carte... Je vais pas toujours me balader avec autour du cou.
Un autre truc, c'est que j'ai PAS ENVIE, mais pas du tout, que mes comportement vu comme à part et déjà regardé bizarre, soient encore plus pointés du doigt ensuite. Quelqu'un me voyant marcher dans la rue en flappant avec mes manches et avec ma démarche chaloupée va d'office me classifier autiste et me rapprocher de ce personnage joué. Et va oublier que je suis une personne derrière, je ne suis pas que mon autisme. Cette personne va aussi probablement me parler comme à un enfant ou à un petit animal, supposant que je suis idiote. Bref... Peur que ça accentue des comportements déplacés qui sont déjà courant.

Je n'apporte probablement rien au débat,
Mais je voulais le dire. Ça nous arrive déjà régulièrement tout ça, on a pas envie que ça s'empire à cause de quelqu'un qui a mal fait son job et qui va sortir un film que beaucoup de personnes risquent de considérer comme vrai et comme preuve que c'est comme ça.

Bonne journée
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes