Au R-U, on a régulièrement (les profs) des mises à jour sur les élèves... Tel élève n'aime pas celui là, celui-ci rend la vie difficile à celle-ci, celui-ci est amoureux d'un tel... Et on essaqye d'appaiser les choses, en déplaçant les gamins en classe... Et si on est au courant de certains antécédants de harcélement, on peut plus facilement surveiller les jeunes. Si A harcèle B et que je vois A aller dans la direction de B, je vais rester dans le coin et observer de loin ce qui se passe et itnervenir si besoin est... La communication entre tous les profs, les services d'aide aux élèves et les parents est constant. Jusque là, je trouve que le système s'en sort mieux qu'en France.
 
J'ai pas vu le reportage, et je le regarderais pas (manque de temps et d'envie). Mais lire les vôtres (et encore en diagonal, j'ai une boule au ventre j'aimerais éviter les remontées acides avant le repas) me renvoient à mes rêves et cauchemars de mes années primaires. On parle énormément de pensées suicidaires. Mais les idées de mort sont aussi dangereuses et des signes de dépression (ouai dépressive de mes 4 ans (enfin on pense, c'est pas sûr, mais ça expliquerait énormément de choses) à mes 20 ans grosso modo...).

Bref pour ma part, j'ai pas tellement eu l'envie de me suicider que l'idée de foutre une bombe dans mon école... ouaip... de mes 8 à 10 ans... autant vous dire que la seule chose qui m'a arrêtée était que je savais pas comment faire (et pas internet à l'époque)... mais de 8 à 10 ans... je rêvais d'accomplir ce projet. Et tout le monde y passait : la directrice et les profs, les élèves... parce qu'au final, ce n'est qu'en CM2 où les instits des deux classes ont essayé de me préserver au mieux qu'ils l'ont pu (sans le soutien de la direction, ils ont eu un sacré courage).

J'ai cru que ma mère allait tuer la directrice aussi en fait. Je pouvais rester dans le collège attaché à l'école primaire mais ma mère m'a entendue et a décidé de me changer. Elle savait que ça n'allait pas mais seulement depuis quelques mois (grâce aux instits de Cm2). La directrice, le dernier jour d'école, lui sort "vous avez bien fait de la changer, ça fait 3 ans que ça dure).

Comme dit ma mère, si elle avait eu des mitraillettes à la place des yeux, elle serait mort.

Bref... ouai une bombe, et encore aujourd'hui ça me renvoie à cette envie (sauf que j'ai pris 15 ans dans les dents et que j'ai autre chose à faire que d'aller défoncer à coup de bombe la gueule d'une 100aine d'adulte aujourd'hui :cretin:)

Bon ça s'est pas fini à mon entrée en 6e. Mais c'était différent, j'avais un soutien du corps enseignant ET des poings et des pieds armés (la seule année où ça n'a pas suffi, on m'a changé de classe pour me mettre dans celle du prof qui était mon meilleur allié).

----------------------

Une chose en conclusion... je crois qu'il faudra pas toucher un cheveu de mes mômes si j'en ai. Et bon sang, je plains ces mêmes mômes si eux-mêmes sont coupables de harcèlement.
 
Tous ces bons sentiments sont bien sympathiques, mais je ne peux m'empêcher de les ressentir aussi comme une énorme hypocrisie. Soyons honnête, qui n'a JAMAIS au grand jamais, insulté quelqu'un de plus faible/différent/antipathique, ne s'est jamais moqué, n'a jamais ri d'une personne à ses dépend? On l'a tous fait. TOUS. On le voit bien dans le reportage, même le fait d'être soi-même harcelé ne vaccine pas contre ce comportement violent. Voire le provoque, même. Avouons-le, on est parfois bien trop content que ce ne soit pas/plus nous, la victime de ces coups, de ces brimades: on entre dans le clan, on se sent "comme les autres", on remonte notre estime et espère changer ce que les autres pensent de nous. On entre dans le schéma où la violence permet de se défouler, on nous l'a fait et tout le monde trouvait ça normal alors pourquoi ne pas le faire nous-même (même si c'est inconscient).

Je suis d'accord avec toi Ryun. Ce besoin de rabaisser l'autre fait partie de la nature de nombreuses personnes, qui ne sont, en général, pas très sûres d'elles. J'avais remarqué que les enfants qui n'agissaient pas ainsi étaient les plus sains. Je sais qu'en ce qui me concerne, le harcèlement n'a pas fait de moi une personne méchante, je suis incapable de blesser quelqu'un verbalement. Néanmoins, ça a fait de moi quelqu'un de très indépendant. Quand je pars avec mes amis en vacances, même si je m'éclate, j'ai énormément besoin de me retrouver seule chez moi pour souffler. De plus, je n'agis pas lorsque je vois un conflit, un bizut… Je dois changer et je le sais.

Pour revenir sur ce que tu as dit, j'approuve totalement le fait que ce sera difficile de leur faire sortir cette envie de détruire de la tête. Il y a aura toujours des faibles et des puissants à l'école ( fin' quand je vois ce que sont devenus les "puissants" j'ai bien envie de rire…). Et puis on ne peut pas leur demander de s'aimer, c'est un droit de s'entendre ou non avec une autre personne. Par contre, quand tu dis qu'il n'y a rien à faire, je ne suis pas d'accord avec toi. Les enfants se permettent tout et n'importe quoi parce que leur en donne l'occasion. Les profs et les surveillants voient en l'enfant bizuté un cas désespéré, qui ne veut pas participer, pour qui il faut faire des concessions… J'ai bien compris ! Je le vois même chez les animateurs… Mais au fond, l'enfant est trouillard, il n'agira pas devant l'adulte. Il a lui aussi besoin d'être apprécié et reconnu. Je pense qu'il faut expliquer aux enfants, que dans le monde des adultes, le harcèlement, les coups et blesses, et l'incitation au suicide sont PENALEMENT SANCTIONNES, qu'ils risquent la PRISON, que ce sont de potentiels CRIMINELS ! Il faut arrêter de donner l'impression aux petits harceleurs qu'ils sont protégés par leur jeune âge. Stop. En plus quand on voit ce que la moitié devient, ça donne à réfléchir. Le renvoi doit être imposé, à tout âge. Ce n'est pas normal que la torture soit autorisée dans le monde des enfants. Je ne leur demande pas de s'entendre, à ces enfants, je leur demande de SE CAUTIONNER. Je trouve que notre système est vraiment arriéré… Ca ne me semble pas normal que des enfants aient des pensées suicidaires à cause de l'école… Il y a forcement des solutions, en commençant pas la prohibition du harcèlement, il faut pointer du doigt les perturbateurs, il faut leur faire éprouver de la honte, ce ne doit plus être une mode … Je sais bien que les harceleurs ne sont pas forcement de mauvaises personnes, j'ai des amis qui en ont fait partie dans d'autres écoles que la mienne, mais il faut les empêcher de compenser leurs problèmes par le rabaissement perpétuel. Il faut trouver des solutions des deux côtés. Mais il y a des techniques pédagogiques pourries à l'école aussi… Qui n'a pas souffert de la sélection des équipes en sport ? Franchement ? Le système scolaire a besoins d'être réformé, un point c'est tout. On est en retard par rapport aux pays nord-européens et asiatiques, et pas seulement d'un point de vue pédagogique (l'anglais).
 
  • Big up !
Reactions : Ryun
Toi aussi tu as rêver de détruire ton école ? J'en ai rêve en long en large en travers en imaginant la souffrance de chacune des personnes que je détestais au plus haut point ! Qu'est ce que j'aimais ces visions de mon collège en feu et tout ces crétins qui flambaient avec !

Aujourd'hui jecris ça ici et ça me paraît même pas abusé tellement j'ai la rage contre ces gens et cet endroit, et cette rage elle me quitte pas depuis mes 10 ans.
 
Moi je vois pas comment les profs pourraient intervenir dans certaines situations. Ceux qui m'emmerdaient étaient gentils avec moi DES FOIS, genre ils m'invitaient chez eux ou ils venaient me parler.

Et le lendemain j'arrivais et y avait tout un groupe de filles qui m'entouraient en me demandant pourquoi je m'habillais comme ca et si je me rendais compte à quel point c'était atroce.
(J'admet que j'avais la plupart du temps un pull à l'envers, ce qui ne me rendait pas service).
Et moi j'avais pas tellement envie qu'ils soient punis, j'avais surtout envie de leur plaire. Je n'aurai jamais rien dit.
 
Je n'ai jamais été victime de harcèlement et je n'ai jamais harcelé des gens mais à une époque, j'ai bien faillit être harcelé comme j'étais dans une période très noire de ma vie, mon tempérament était vicieux et assez violent, j'avais des sautes d'humeur, un jour j'étais naïve, timide, j'osais pas me défendre et le jour d'après c'était le contraire avec un caractère très vicieux. Du coup, ceux ou plutôt celui qui a essayé de me harceler ne savait plus trop sur quel pied dansé. Et il a laissé tombé. J'ai eu de la chance de trouver un groupe d'amies aussi. Pour ceux qui étaient harcelés, si je le voyais, en général j'allais les voir à la pause midi (la pause midi car en récré j'étais toujours au CDI) pour leur proposer de manger avec moi & mon groupe de deux amies qui ne pratiquaient par le harcèlement mais qui comme moi auraient pu l'être. Malheureusement, certaines avaient été tellement harcelé qu'ils préféraient mangés seul par peur des autres. Ils se repliaient sur eux-même. A l'époque j'étais immature alors je n'insistais jamais ou je n'essayais pas de les comprendre plus et du coup je n'allais plus le voir. Aujourd'hui je regrette de ne pas avoir insisté un peu plus, je n'est pas non plus fait énormément d'efforts.
Mais, pour moi les harceleurs savent ce qu'ils font. Je ne peux pas leur trouver des excuses passés leur 12 ans. Ils savent faire la différence entre ce qui est bien et mal. Surtout plus tard quand ils en parlent encore
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Donc pour moi, les harceleurs savent ce qu'ils font, ils choisissent d'occulter le ressenti personnel de leur victime pour leur propre plaisir personnel. Et en plus ils ont cette curiosité malsaine de se renseigner sur ce que devient la victime.
Pour les harceleurs qui reprennent contact avec les harcelés, c'est très bizarre, moi j'y vois une curiosité malsaine. Et j'ai remarqué aussi que beaucoup de victime ont des "trous noirs" de cette période, qu'elles ont un peu oubliés ce qu'elles faisait à cette époque. C'est bien la preuve que l'impact psychologique est énorme et ne doit pas être sous-estimé.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes