Hello ! Déjà big up à la fille qui témoigne, c'est jamais facile. Ensuite, je me permets de poster ma petite expérience qui pourra en aider d'autres. Dès mon premier rapport, la pénétration fut impossible et les essais se firent dans la douleur. Après un tour chez le gynéco, il s'avère que j'ai un hymen trop résistant. Une opération chirurgicale plus tard, je croyais le problème réglé. Mais toujours le même problème lors des rapports. Et après un deuxième tour chez le gynéco, il s'avère comme je le redoutais que je souffre aussi de vaginisme. Causé entre autres par un manque de confiance en soi et une agression sexuelle dans ma jeune adolescence. Et là, il y a pas de miracle, pour que ça "remarche", il faut un traitement psychologique mais aussi physique. Je vois régulièrement un psychologue, et en parallèle je fais des "exercices" qui permettent de mieux appréhender son corps et de ré-apprendre aux muscles à se décontracter. Pour être explicite, les exercices consistent à se détendre via des exercices de respiration et de contraction-décontraction, et à apprendre à supporter un corps étranger (= un tampon, tes doigts, un mini-vibro, puis un vibro normal...). En quelques mois, tu peux guérir. Il ne faut pas se forcer, mais se lâcher. Parler à un psy+faire des exos (les sextoys sont tes amis) m'ont permis de faire de gros progrès en un mois seulement, alors que j'étais désespérée et que je ne croyais pas du tout en une guérison. Il ne faut pas se décourager et aller à son rythme, il existe des solutions =)
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
@Swirl a eu la gentillesse de nous envoyer une mise à jour de cet article pour tenir au courant les madZ de l'évolution du problème ! Elle est disponible à la fin de l'article :happy:
 
L

lauraphraelle

Guest
Coucou,
je te conseille dans ta therapie d'aller voir un(e) kinesiologue, qui pourra "reprogrammer" tes reactions qui sont certainement liées a une evenement traumatique. En effet notre cerveau enregistre tout, et la kinesio utilise la memoire du corps, qui est objective (ne subit pas les influences du mental ou des emotions). En ce qui me concerne, j'ai reglé beaucoup de problemes de cette maniere là.
tres bon courage a toi
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
marion-perso;4311569 a dit :
Je n'ose pas aller voir de Gynéco, je suis encore jeune et j'ai lu que ce n'était conseillé qu'à partir de 25 ans. En plus, je sens que vraiment : vaginisme + homosexualité, ne vont pas me garantir une bonne séance :d.
Même s'il n'y a pas forcément d'auscultation physique ou de traitement, rien ne t'empêche d'aller voir un-e gynéco pour en parler tu sais :happy: 

Après c'est sûr qu'il faut trouver quelqu'un d'un peu ouvert d'esprit malheureusement... Si tu vis dans une grande ville, tu peux peut-être trouver des avis sur les gynécos en t'adressant aux autres lesbiennes de la ville ? Histoire d'être sûre qu'au moins tu ne tomberas pas sur un-e gynéco qui a un souci avec ça :annoyed:
 
J'ai une copine qui a 25ans, qui est toujours vierge; Mais ce n'est pas le problème de vaginisme (ou alors elle nous le dit pas). Elle n'a jamais eu de copain, dès qu'un mec l'approche pour la draguer, elle devient froide et le dégage. Dans notre bande de pote, pas de soucis elle parle aux copains mais dès qu'ils lui disent que si elle veut se faire dépuceler, ils sont là, elle se renferme.
Elle même ne sait pas trop pourquoi
 
boucle_dor63;4311796 a dit :
J'ai une copine qui a 25ans, qui est toujours vierge; Mais ce n'est pas le problème de vaginisme (ou alors elle nous le dit pas). Elle n'a jamais eu de copain, dès qu'un mec l'approche pour la draguer, elle devient froide et le dégage. Dans notre bande de pote, pas de soucis elle parle aux copains mais dès qu'ils lui disent que si elle veut se faire dépuceler, ils sont là, elle se renferme.
Elle même ne sait pas trop pourquoi
Elle est peut être lesbienne, ou asexuelle, ou peut être qu'elle n'était pas attirée en particulier par les mecs qui lui ont fait des avances, ou peut être qu'elle fait sa vie de son côté sans rien vous raconter (liste non exhaustive)
 
boucle_dor63;4311796 a dit :
J'ai une copine qui a 25ans, qui est toujours vierge; Mais ce n'est pas le problème de vaginisme (ou alors elle nous le dit pas). Elle n'a jamais eu de copain, dès qu'un mec l'approche pour la draguer, elle devient froide et le dégage. Dans notre bande de pote, pas de soucis elle parle aux copains mais dès qu'ils lui disent que si elle veut se faire dépuceler, ils sont là, elle se renferme.
Elle même ne sait pas trop pourquoi
Hihihi on dirait moi avant que je ne rencontre mon fiancé actuel :cretin:
Pour ma part c'était dû à un dégoût/une peur du sexe, provoquée par une éducation très stricte de la part de mes parents. J'en étais venue à croire que tous les mecs qui voulaient avoir des relations sexuelles avec moi étaient des porcs. Mais ça change lorsqu'on tombe amoureuse (d'un homme ou d'une femme ou des deux hihi), mais ça a pris beaaaaucoup de temps avant que je tombe sur la personne parfaite et que je m'ouvre à nouveau (façon de parler, roooh :lol: )
Alors soit ta copine est asexuelle et heureuse sans sexe, et c'est cool, soit elle a des envies qu'elle refoule par crainte et/ou par dégoût et là ça mérite d'en discuter un tout petit peu avec un psy ou un sexologue si elle le vit mal.
 
boucle_dor63;4311796 a dit :
J'ai une copine qui a 25ans, qui est toujours vierge; Mais ce n'est pas le problème de vaginisme (ou alors elle nous le dit pas). Elle n'a jamais eu de copain, dès qu'un mec l'approche pour la draguer, elle devient froide et le dégage. Dans notre bande de pote, pas de soucis elle parle aux copains mais dès qu'ils lui disent que si elle veut se faire dépuceler, ils sont là, elle se renferme.
Elle même ne sait pas trop pourquoi
Mon diagnostic est que tes potes manquent terriblement de tact. Ce n'est pas mortel par contre :P

Petit message aux jeunes filles qui sont tombées sur cet article ou d'autres du même genre : si vous avez eu le même problème lors de vos premières relations, ça peut n'être que bénin et psychologique et passer très rapidement. C'est extrêmement courant ! Et comme dans l'article, lire des témoignages de femmes qui après 20 ans de vie sexuelle n'ont pas réglé ce problème ne vous fera que focaliser là-dessus et ne vous aidera pas.

Evidemment, ce que je viens d'écrire ne s'adresse pas du tout aux femmes qui ont une véritable raison physiologique ou des blocages plus sérieux. En particulier l'auteur de l'article à qui je souhaite beaucoup de courage dans sa démarche (mais elle en a déjà à revendre il me semble :) )
 
En tout cas, on peut guérir du vaginisme, j'en suis la preuve ;)
Il existe des kinés spécialisées, elles font notamment de la rééducation périnéale : pour des femmes qui après l'accouchement se retrouve avec un périnée trop relâché ; mais aussi pour des filles ou femmes qui souffrent de vaginisme (et ont donc généralement un périnée trop tonique). (Si certaines en cherchent en Île-de-France, j'ai une excellente adresse : MP) Non seulement elle m'a aidée à régler le problème mais j'ai enfin le contact que je n'ai jamais eu avec AUCUN des 9 gynécos rencontrés précédemment... elle m'a déculpabilisée, m'a aidée à relativiser et m'a dit pas mal de trucs qui m'ont même instruite ! elle a réparé une partie des dégâts causés par les gynécos rencontrés précédemment.

Donc courage les filles, rien n'est insoluble et à chacune sa solution. Kiné + psy, séances d'exos persos + psy, ou juste les exos, ou juste la kiné... ou autre chose (sophro, osthéo). Il y a un travail sur soi à faire mais ça se guérit.

@marion-perso
Quand j'ai commencé à consulter pour ce problème, je sortais avec une fille et je confirme en avoir entendu des vertes et des pas mûres... puis j'ai enfin trouvé la bonne personne. Essaie de demander autour de toi et arme-toi de courage pour ne pas te braquer si tu tombes sur un/e imbécile !
 
Swirl, un grand merci à toi pour cette excellent article.
Je me retrouve tellement en toi.
Après quelques galères d'adolescente et un rapport très, mais alors très compliqué avec ma mère, je souffre de vaginisme moi aussi depuis mes 16 ans. Personne n'est au courant de mon problème, à part mes partenaires bien-sur.
Comme toi, je m'invente une double vie sexuelle, épanouie et assumée, en accord avec ma personnalité apparente (caractère fort, la super bonne copine...) et en réalité, dans l'intimité, je suis fermée comme une huitre. J'ai essayé l'alcool avant, mais pas très convaincant.
Mais j'ai repris un peu espoir il y a une semaine environ, j'ai commandé le kit velvi : www.velvi.fr, pour celles que ça intéresse, et y a une sacrée amélioration je dois dire ! Je fais des exos persos chez moi avec, on verra bien si au bout c'est la guérison totale.
Le vaginisme, quel mot horrible, Pffffffff. J'espère que nous en viendront toutes à bout..
 
Je te souhaite beaucoup de courage @swirl... Par contre, je pense que c'est une bonne idée de consulter un gynéco en cas de problème, mais attention les filles: n'hésitez pas à être critique avec votre médecin (je vous conseille le blog de Martin Winckler pour connaître tous les gestes inacceptables chez un praticien sérieux). Parce que les cons et les incompétents pullulent dans cette profession! Petite liste pas du tout exhaustive; fuyez dès que:

1. le gynéco se permet des remarques sur votre vie privée qui n'ont pas lieu d'être ("il faut tomber enceinte avant vos 30 ans Madame!"/"30 partenaires? Mais c'est beaucoup trop!" -> non; "vous avez telle maladie donc telle pratique sexuelle vous est interdite" -> oui)

2. il (je dis il faute de pronom neutre, bien sûr) considère que si vous êtes lesbienne et que vous n'avez du coup jamais couché avec un homme, vous êtes vierge, ou pire tient des propos homophobes

3. il ne réagit pas si vous dites qu'il vous fait mal et/ou minimise votre douleur (il vous traite de douillette par exemple)

4. il vous refuse un moyen de contraception pour une raison non médicale ("pas de DIU pour les nullipares";"Ha non, l'implant, c'est pour les débiles qui oublient leur pilule" -> véridique, je l'ai déjà entendu)

5. sa réponse à tout problème un peu inhabituel, comme par exemple le vaginisme, est "boh c'est psychologique ça va passer tout seul". Ca veut juste dire qu'il est incompétent sur ce point et qu'il ne veut pas l'avouer.

Voilà, j'espère vous avoir été utile!
 
Je viens ajouter ma petite (grosse ?) pierre à l'édifice. Du vaginisme j'en ai fait, j'avais 19 ans, c'était mon premier copain sérieux, je l'aimais profondément et je voulais faire l'amour avec lui. Mais mon corps, mon inconscient ou je ne sais quoi en a décidé autrement.

Je me souviens de ma première fois comme si c'était hier, et pourtant c'était il y a 14 ans (oh p*tain, déjà O_o). J'avais la trouille d'avoir mal, on m'avait raconté plein de trucs horribles sur des premières fois ratées, douloureuses. Est-ce que c'est ça qui a fait tout merder, est-ce que c'est autre chose ? Difficile à dire. En tous cas ce soir là, j'avais l'impression de n'avoir... pas de trou. J'avais l'impression d'avoir un mur en bas. Il poussait dessus, ça me faisait mal, mais ça ne cédait pas d'un pouce.

Après cette première fois, j'ai eu peur que ça recommence. Evidemment, ça n'a sûrement pas aidé. Ça a recommencé. À chaque fois, pendant 2 ans et demi. Je me suis mise à éviter les rapports autant que possible, forcément. Une fois par mois, quand je voyais arriver mes règles, je me forçais à essayer, pour mon copain, et ça ne rentrait pas, ça me faisait mal.

J'ai vu une gynéco, je me suis mise à pleurer quand elle a commencé à mettre le spéculum, ça me faisait très mal. Elle a arrêté là son exam et m'a dit plutôt abruptement d'aller voir un psy. J'en ai chialé. Et je suis allée voir une psy. Elle m'a dit que je n'aimais pas mon copain. J'en ai encore chialé.
Y'en a qui ont de la chance et qui tombent sur les bonnes personnes, moi non. Et je n'ai pas eu le courage d'aller pleurer à d'autres portes, c'était un peu trop pour moi. Je dirais que les gynécos sont plus des mécaniciens, ce qui se passe dans la tête les dépasse la plupart du temps. Et les psys sont malheureusement souvent ignorants de l'existence même du vaginisme.

J'en ai parlé à deux copines, et même à ma mère, mais personne ne savaient ce que ça pouvait être. Les mecs qui ont des problèmes d'érection, tout le monde connait, mais le vaginisme bizarrement c'est un peu le mystère. J'ai découvert le nom de ce que j'avais sur Internet, j'ai lu des dizaines de témoignages déprimants de filles qui ne s'en sortaient pas. Et celles qui s'en sortaient ne me semblaient jamais être vraiment dans le même cas que moi.

Finalement c'est un mec qui m'en a sortie. Il me tournait autour et avait un sex-appeal un peu dingue. Il m'écrivait des sms qui m'excitaient à mort, et je me suis dit que peut-être avec lui... J'ai quitté mon copain, que j'aimais. C'était dur, mais je n'en pouvais plus de ne pas être "normale".
Et cet autre gars un peu chaud, un connard soit dit en passant, je lui ai dit "écoute, j'ai jamais pu faire l'amour, je bloque complètement" et aussi nul pouvait-il être par ailleurs, il a eu la meilleure réaction qui soit. Il a ri. Et il m'a dit avec un air super sûr de lui "on va voir ça".
C'est con mais cette réaction valait toutes les thérapies de merde que j'avais pu tenter de suivre avant. Parce que je me suis enfin dit que quelqu'un allait gérer ça pour moi et que je n'avais pas à porter ça sur mes épaules toute seule. Et pour la première fois, j'ai pu dire à mon cerveau "c'est bon t'inquiète, y'a quelqu'un qui connait et qui s'occupe de tout, tu peux faire une pause".

Il m'a chauffée comme pas possible, au point que c'était moi qui le suppliait de me pénétrer. Je ne réfléchissais plus du tout, j'étais passée en mode instinctif... enfin ! Et c'est passé... tout seul. Aucune douleur. Je n'aurais jamais cru ça possible.

Ça n'a pas suffit malgré tout. Il m'a fallu plus d'un an pour arrêter complètement d'appréhender les relations sexuelles. De temps en temps je sentais que ça commençait à se resserrer en bas. Ces muscles sont absolument impossibles à contrôler. Et dans ces moments là, j'avais trouvé un truc improbable, j'arrêtais de réfléchir. Ce n'est vraiment pas un truc facile à faire. Je me concentrais sur les mouvements de mon partenaire, uniquement ça, pas de question du genre "pourquoi ? Comment ? Et après ? Est-ce que j'ai envie ?", je me concentrai juste sur ce qu'il faisait, à 100%, et ça passait en une ou deux secondes.

J'ai 33 ans aujourd'hui. Le vaginisme est un lointain souvenir. Et j'espère qu'il le deviendra aussi pour toutes les filles qui sont venues écrire ici pour en parler. Il y a plein de raisons pour faire du vaginisme. Mais je crois que souvent c'est votre cerveau qui dit qu'il n'est pas d'accord. Pour quelle raison ? Ça c'est à chacune de le découvrir. Moi c'était juste parce que j'avais eu peur la première fois. Et parce que je réfléchis trop en général.

Je ne crois pas que ça puisse être un problème physique. Mais ce n'est pas mieux. Moi j'aurai adoré pouvoir passer sur le billard pour qu'on me règle ça vite fait. Négocier avec sa tête c'est plus dur. Mais il y a des gens informés et des associations qui peuvent vous aider aujourd'hui. Ou alors vous aurez du bol de tomber sur un mec qui vous débloque comme moi. Contrairement aux happy-ends, moi j'ai quitté le mec bien, et c'est le connard qui m'a sortie d'affaire. Mais bon, je lui reconnais ce mérite et je ne peux pas regretter d'en être passée par là. Je le vivais trop mal.

En tous cas ce n'est pas une fatalité. J'en ai souffert, et pourtant aujourd'hui j'ai une sexualité très épanouie. Alors soyez confiantes, vous trouverez un jour le bouton OFF de votre petite tête ;)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes