En revanche, je me demandais dans quelle mesure ce serait reçu mais un témoignage d'une personne aisée qui fait n'imp avec son argent (coucou) et qui soit en est revenu (huhu) soit analyse un peu son comportement, ça m'intéresserait aussi pas mal. C'est quelque chose qui me complexe beaucoup (je ne suis absolument pas à plaindre, je parle seulement en termes d'échanges de point de vue pas de ouin ouin) et voir comment se comportent les autres avec leur argent c'est quelque chose qui m'intéresse beaucoup (les économes forcent mon admiration).
 
En revanche, je me demandais dans quelle mesure ce serait reçu mais un témoignage d'une personne aisée qui fait n'imp avec son argent (coucou) et qui soit en est revenu (huhu) soit analyse un peu son comportement, ça m'intéresserait aussi pas mal. C'est quelque chose qui me complexe beaucoup (je ne suis absolument pas à plaindre, je parle seulement en termes d'échanges de point de vue pas de ouin ouin) et voir comment se comportent les autres avec leur argent c'est quelque chose qui m'intéresse beaucoup (les économes forcent mon admiration).
Hahaha je pensais écrire exactement la même chose, milieu très aisé et maintenant crise de conscience sur plein de choses sur plein de sujets résultat: vie minimaliste au possible
 
Hello :)
Merci pour ce témoignage, c'est très intéressant ! Je me demandais, à celleux qui mentionnaient dans la conversation que le salaire de Valérie n'était pas adapté pour son cursus et son ancienneté : à vos yeux, quel montant net serait juste ?
 
@Malo_ Je vais donner une idée très à la louche, mais pour moi un prof d'université en fin de carrière devrait toucher dans les 5000-6000e au moins (avec une belle progression tout au long de la carrière). Aux Etats-Unis quand je faisais mon Master dans une université privée, les profs touchaient environ 10.000 dollars une fois titularisés et on leur demandait grosso modo la même chose qu'en France (publications, recherches etc.)

Et j'ai travaillé dans une boite qui faisait de la recherche de lieux d'extraction de pétrole pour Total notamment où les managers étaient payés 10.000e par mois (sans être spécialement en fin de carrière). Alors, oui, on va me rétorquer que le privé et le public ce n'est pas pareil, mais pourquoi payer des médecins très bien (les anesthésistes c'est ouf il parait :halp:) et des profs très mal ? Alors que le niveau demandé pour enseigner au collège par exemple, c'est quand même Master + concours ? A l'université, c'est pire : on parle d'un doctorat (Bac + 8 ou plus + concours + recherches) !

J'y vois aussi une forme de sexisme, car les métiers de l'enseignement se sont féminisés au cours du XXème siècle et ont très peu suivi l'augmentation du coût de la vie ces dernières années. Au contraire, mon amoureux qui est développeur (milieu ultra masculin) a pu négocier un salaire à 3500e il y a quelques années dans une SS2I avec un bac + 3 et 4 ans d'expérience, soit ... le même salaire à 27 ans que Valérie, la 50aine avec un Bac + 8 (finalement, il n'est pas allé là-bas parce que ça avait l'air nul, mais c'est une autre histoire).

Donc, oui, les salaires des profs sont indécents et méritent tous une revalorisation forte :supermad:
(je me suis un peu fâchée à écrire ce message, le sujet des inégalités de salaire m'énerve direct mais ça ne vise personne en particulier hein :fleur:)
 
Je vais aller à contre-courant. Je ne comprends pas votre débat.
Je ne comprends pas pourquoi le salaire repose sur les études. Les études, c'est une chance, développer des connaissances et les utiliser dans son travail, c'est une chance. Alors pourquoi devrait-on payer + une personne ayant le bon diplôme ? Elle a déjà la possibilité de consacrer sa semaine a une activité enrichissante intellectuellement et en plus de ça, elle bénéficie d'une aura/d'un prestige autour de son métier.
Pourquoi devrait-elle gagner 5 fois plus qu'une lingère hospitalière, qu'une conductrice de métro, qu'un technicien désamiantage, etc. ? Alors qu'ils n'ont pas un job stimulant intellectuellement, tout le monde se fiche de leur métier pourtant indispensable et en plus de ça, ils le paient de leur SANTE !
Alors vous allez dire "on veut la revalorisation de tous les salaires", mais non, ce n'est pas le problème. Le problème dans notre société, c'est que c'est le diplôme/le métier qui défini le salaire indépendamment de son utilité sociale et de l'impact sur la santé du travailleur.
 
Dernière édition :
@Trouscaillon
Je ne sais pas par quoi commencer pour répondre à ton post du coup je vais lister quelques réflexions que m'inspirent ton message.
- Déjà demander une revalorisation des salaires des personnes diplômées n'a pour moi rien à voir avec le dénigrement d'autres professions. Je suis assez contre la tendance du nivellement par le bas des salaires. Revaloriser ça veut dire pour moi revaloriser toutes les professions.
- Ensuite je ne considère pas que les profs soient des professions inutiles et c'est à ce titre justement que leurs salaires doivent être revalorisés. Sans profs de collège, pas de collège, sans profs d'université pas d'université et sans université pas de profs de collège.
- Je ne vois pas non plus en quoi le fait d'exercer une profession "stimulante intellectuellement" devrait justifier d'un salaire abaissé. Déjà c'est purement subjectif. Un comptable est-il stimulé intellectuellement ? (Pardon pour les comptables pas de jugement péjoratif de ma part). Ensuite pour la pénibilité, même les profs d'université sont exposés au stress, à des conditions de travail qui ne sont pas forcément idéales (amphis glacés en hiver, déplacement d'un campus à l'autre au cours de la journée, heures travaillées décuplées selon les périodes, documents administratifs à rallonge à remplir pour le ministère). C'est sans doute rien par rapport aux professions de nuit, aux routiers etc. mais je veux juste souligner qu'on est pas forcément sur des gens qui se la coulent douce toute la journée en donnant un cours par-ci par-là et en écrivant une phrase sur leur carnet le soir à 18h.
- Surtout cette rhétorique me rappelle fortement ce qu'on dit aux personnes qui exercent des professions artistiques ou dans la culture pour justifier leur bas salaires. En fait je ne vois pas pourquoi on devrait choisir entre faire un métier pour lequel on a fait des études et être bien payés. En plus pendant ce temps là on a des professions qui sont largement bien plus rémunérées que profs.
- Enfin un autre argument et j'aurais peut-être dû commencer par là, les maîtres de conférences commencent à travailler assez tard après plusieurs années de précarité même après la thèse parce que les recrutements sont de plus en plus difficile (début de carrière peut vouloir dire qu'on enseigne en fait depuis plus de 5 ans en tant que vacataire). Donc ça ne me paraît pas insensé qu'au moment de la titularisation le salaire vienne rééquilibrer.

Je comprends que ces discussions peuvent paraître absurdes quand on pense que des professions essentielles et pénibles sont si méprisées mais encore une fois je ne pense pas que ce soit si contradictoire. On a aussi besoin de professions intellectuelles, elles ne sont pas moins utiles que les autres. Et d'ailleurs un pays qui rémunère bien ses profs c'est aussi un pays qui mise sur l'éducation de ses citoyens. C'est un peu tout l'inverse de ce qui se passe en France actuellement.
 
@Trouscaillon Ca me semble quand même assez logique de payer plus un médecin (10 ans d'études + des compétences spécifiques que tout le monde n'a pas) qu'un serveur, si on veut prendre un exemple bien caricatural. A la base, les diplômes sont censés sanctionner l'acquisition de compétences, qui représentent elles-mêmes une certaine rareté (car tout le monde ne les a pas). C'est la loi de l'offre et de la demande : tout ce qui est "rare" est cher, et tout ce qui est "commun" a un coût moins élevé. Je trouve ça normal en fait.
Ce qui n'est pas normal, par contre, c'est que certaines professions soient autant dévalorisées, et que les métiers les plus difficiles (parce qu'ils sont physiques et/ou répétitifs, parce qu'ils ont des horaires décalés...) soient aussi ceux qui sont les plus mal payés. Il faut revaloriser l'ensemble des salaires, pas transformer la société en une espèce d'ex-URSS où tout le monde gagne la même chose, quels que soient son niveau d'études, ses compétences, son potentiel, etc.
Et je suis d'accord que les salaires ne sont pas forcément corrélés à l'utilité sociale (loin de là). C'est quand même ouf de voir que certains cadres qui ne servent à rien et exercent de purs bullshit jobs sont payés trois ou quatre fois plus qu'une infirmière. Il y a clairement une réflexion à mener là-dessus.

PS : ah et par contre, ce n'est pas parce qu'on a fait de longues études qu'on fait forcément une "activité enrichissante"... loin de là :lunette: Le nombre d'ex-cadres reconvertis dans les métiers manuels ou de jeunes diplômés en bore-out/burn-out/que sais-je en atteste. Parfois, c'est triste mais le salaire est la seule carotte qui permet de garder les gens au travail.
 
@Bobbie in the Sky

Par contre, c'est un peu fort de café de comparer un amphithéâtre sans chauffage avec des TMS, un risque d'AVC supérieur, etc. On n'est pas du tout sur la même échelle, pour rappel, un ouvrier vit 5 années de moins qu'un cadre (et systématiquement moins longtemps sans incapacité) source : INSEE *
CINQ ANNEES ! Combien paierais-tu pour que toi ou l'un de tes proches vivent ne serait-ce qu'une année de plus ? Eh bien pour moi, cette somme doit se répercuter sur le salaire tout au long de la vie.

Si on ne met pas sa santé en danger et qu'on ne donne pas de son temps, je ne vois pas très bien pourquoi on devrait recevoir de l'argent. Le pire exemple : être rentier.

Mon raisonnement est le suivant : les deux choses les plus précieuses dans la vie, sont le temps libre et la santé. De fait, c'est sur cette base que les salaires devraient être définis.
Je me mets volontairement l'utilité sociale d'un métier de côté pour l'instant.
Notre salaire doit être proportionnel au temps travaillé : + on travaille + on est payé. J'entends bien que les études prennent du temps, temps qui aurait pu être consacré à un travail salarié. Et c'est pourquoi, Moi Présidente:queen:, les études seraient pris en compte dans le calcul (idem pour un artiste qui aurait pris du temps à s'exercer).
Exemple fictif avec chiffres fictifs (fiez-vous juste aux ordres de grandeurs): on pourrait imaginer que pour un 35h, une secrétaire d'accueil (Bac) soit payée 1 400€ et sa supérieure (Bac +3) soit payée 1 600€. Pourquoi 1 600€ ? Pcq elle a consacré 3 ans de sa vie à étudier, lissé à une vie cela ferait cette différence là.
Mais le salaire devrait également être proportionnel à l'impact sur notre santé : + le métier est dangereux et pénible + on est payé.
Exemple fictif avec chiffres fictifs : toujours pour un 35h, on pourrait imaginer qu'une technicienne désamiantage (Bac+2) soit payée 4 500€ (contre 2 000€ aujourd'hui) parce qu'on sait que d'office on lui ôte dix années de vie. Le salaire d'un chauffeur routier (Bac) pourrait être de 3 500€ (idem risque d'accidents accrus, etc.).
Et je pondérerais le tout avec l'utilité du métier pour la société.


"Je suis assez contre la tendance du nivellement par le bas des salaires. Revaloriser ça veut dire pour moi revaloriser toutes les professions." Je pense que tu l'as compris mon idée, c'est plutôt de + payer les aides-soignants, chauffeurs poids lourds, que les cadres, car ces premiers le méritent + puisqu'ils nous offrent ce qu'ils ont de + chers : leur santé.

"Je ne vois pas non plus en quoi le fait d'exercer une profession "stimulante intellectuellement" devrait justifier d'un salaire abaissé. Déjà c'est purement subjectif. Un comptable est-il stimulé intellectuellement ?" Cet argument n'a aucune valeur même si je conviens que ce n'est pas aisé à définir. Pour une même profession, l'utilité peut fortement varier selon le poste/l'entreprise. Ca me rappelle un débat écouté récemment au sujet de l'impôt. L'un des invités disait qu'il fallait taxer les plus riches car c'est eux qui contribuent le moins proportionnellement à leur salaire. Et l'autre invité pour chipoter "ah oui, mais c'est quoi être riche ? C'est impossible à dire. C'est quoi 20 000 €/mois ? Donc ça veut dire que si on gagne 19 500€/mois on est pas riche ?" ...

@Chat-au-Chocolat Effectivement, ce qui est sûr, c'est que ce serait compliqué à mettre en place. D'autant plus, si on prend en considération l'utilité d'un métier (sur le sujet, il y a cet article très éclairant). Je te rassure, je ne souhaite pas d'une société communiste. Néanmoins, j'en ai ma claque que les cadres pensent mériter leur salaire car "ils ont bosser dur pour arriver là", alors que des ouvriers font de même tous les jours (et au détriment de leur santé !).


Trouscaillon, CSP+ qui ne mérite pas son salaire :ninja:.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes