Veille permanente souffrance au travail

Bonjour!

Je suis psy du travail, et je suis plus précisément spécialisée dans les risques psychosociaux, la qualité de vie au travail, le bien-être et la santé au travail, et donc mon boulot c'est de lutter contre la souffrance au travail.. C'est passionnant, et je me suis dit qu'en attendant de trouver un job qui m'intéresse, ce serait cool de proposer ici un endroit où les Madmoizelle peuvent échanger sur leurs souffrance au travail, sur les choses qui leur posent problème au quotidien, et potentiellement se donner des conseils pour avancer un peu, au niveau individuel comme au niveau collectif.

L'idée, c'est de pouvoir échanger, dans un espace sain et safe, sur nos/vos expériences, les difficultés que vous pouvez rencontrer au quotidien, tant dans vos relations avec vos collègues, dans vos missions, dans votre organisation en règle générale, et comment faire pour que cela se passe au mieux. Il ne s'agit pas de juger, mais de mettre des mots sur ce qui peut être source de souffrance, de stress, de malaise ou de mal-être, et de repartir avec des conseils, des témoignages potentiellement rassurants, et potentiellement des solutions.

J'ajoute un petit tableau qui reprend les facteurs de risques reconnus au travail, ça peut toujours être intéressant (si besoin de précisions, n'hésitez pas)
Capture d’écran (4).png
 
Dernière édition :
Salut @Locke ! J'avais pas vu ton topic mais en fait il m'intéresse énormément car je suis actuellement dans une situation un peu délicate au niveau professionnel (dans ton tableau, dans la case "rapports sociaux, relations de travail", je pourrais presque tout cocher) et ça me rassurerait d'en parler avec des gens qui vivent des choses similaires et d'avoir des conseils :happy:
 
Coucou @TemoriTiger ! Désolée de te répondre maintenant seulement, mais si tu veux toujours en parler : lance-toi ! Personnellement, c'est mon métier (je suis psy du travail), et je peux toujours te conseiller, de même que d'autres Madz si ton message est vu ;) ma boite à MP est toujours ouverte.
 
Dernière édition :
Merci pour ce sujet @Locke
Pour ma part, mon soucis majeur au travail c'est de gérer les rapports sociaux.

Nouvelle dans la "vraie vie active" j'en bave assez. Surtout niveau intégration dans mon équipe et acceptation de mon savoir et de mes compétences. Je pense que les torts sont partagés. Je ne me pense pas être tout à fait adaptée à ce milieu (milieu professionnel), à la mentalité des gens qui m'entoure (classe social plus élevée que la mienne, personne plus assurée, moyenne d'age plus élevée, centres d'intérêt différents).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Désolée pour le pavé...
 
Dernière édition :
@Little Moi-Même d'abord merci pour ton message. Il y'a beaucoup à dire de ce que tu as écrit, j'essaierai de prendre le temps demain de te faire une réponse digne de ce nom (pas la force ce soir).

Evidemment, tous les conseils d'autres personnes qui sont passées par là sont les bienvenus.

PS : rien ne cloche chez toi, au cas où tu en douterais :jv:
 
  • Big up !
Reactions : Little Moi-Même
Hello @Little Moi-Même !

Tout d'abord, je suis désolée de te répondre seulement maintenant, je voulais trouver le temps de faire bien les choses, plutôt que de répondre vite fait et potentiellement de travers. Je tiens à te dire que ce que je vais te dire se base uniquement sur ce que tu me racontes, et ce que j'en comprends ; n'ayant pas la totalité de la situation à portée de main, je ne peux pas être totalement objective.

je ne comprends pas et n'aime pas les rapports sociaux au travail
Ce passage m'a assez vite interpellée. Tu n'aimes pas les rapports que tu as actuellement, mais crois-moi, des rapports sociaux de qualité au travail peuvent être une aide précieuse au quotidien, sur bien des plans.

Concernant tes relations avec tes collègues, plusieurs pistes :
- tu parles du fait que tu es embauchée, alors qu'ils sont précaires. Est-ce que tu es CDIsée, ou pas ? Parce que si c'est le cas alors qu'eux ne le sont pas (malgré leur expérience), ça peut être une source de sentiment d'inéquité assez compréhensible. Tu n'es évidemment pas la personne coupable, mais c'est toujours plus simple de reprocher la chose à la collègue qu'à la hiérarchie. Est-ce que tu as déjà eu l'occasion d'en discuter avec eux ?
- tu parles du fait qu'ils te stalkent, ne te laissent rien mettre en place, qu'ils te paternalisent... Je ne sais pas dans quel contexte tu es arrivée, mais l'arrivée d'une nouvelle collaboratrice peut être difficile, parce que ça implique un bouleversement dans le quotidien. Encore une fois, quel est le contexte dans lequel ton embauche s'est faite ? As-tu eu l'occasion de discuter avec eux de ce qu'ils voulaient que tu fasses/de la façon dont ils veulent que tu le fasses ? Je ne remets pas tes difficultés en question, pas plus que je ne minimiserai tes compétences, mais eux ne savent rien de l'étendue de ce que tu sais faire ou pas, et ils ne savent pas dans quelle mesure tu es capable de te débrouiller (et potentiellement de faire des erreurs qu'ils auront ensuite à réparer). Ce que je te suggère, c'est de tenter la communication, le dialogue : leur dire que tu es ouverte aux critiques, que tu poseras des questions si tu en as, que tu imagines bien qu'ils font très bien leur travail, mais que ça n'est pas une raison pour t'empêcher de faire le tien correctement. Je sais que ce que je dis peut donner le sentiment que tu es responsable de la situation, mais ça n'est pas le cas : tu as tes compétences, et l'arrivée en entreprise peut signifier que tu dois faire tes preuves. Je ne sais pas depuis combien de temps tu es dans cette organisation, mais... le temps est la réponse.
- la deuxième problématique, ici, c'est ta hiérarchie. Tant que la dite hiérarchie ne passera pas par toi, ne te dira pas les choses, ne t'intègrera pas, malheureusement, il y'a peu de chance que tes collègues se décident (consciemment ou pas) à te considérer comme leur égale. Je ne peux que te conseiller d'aller voir tes responsables, en leur rappelant que ce n'est pas à tes collègues de s'occuper de toi, qu'ils ont déjà leur charge de travail, et qu'ils sont très probablement saoulé par la charge supplémentaire que ça peut représenter que de "s'occuper" de toi alors que tu n'en as pas besoin. Pour le coup, je vais reprendre un terme qui a été employé dans ton message : sois proactive. Montre leur que tu en as, que tu ne veux pas juste faire le pot de fleur, n'hésite pas à leur dire que tu as des moments pendant lesquels tu ne sais pas quoi faire/tu n'as rien à faire, et montre leur que tu en veux. Certes, c'est un CDD (j'ai ma réponse à la question soulevée au début de mon message), mais ça ne veut pas dire que cette expérience ne peut pas être enrichissante pour toi et pour l'entreprise. Rappelle-leur que s'ils t'ont engagée, c'est parce qu'ils ont constaté que tu avais des compétences, mais que tu as besoin qu'ils réunissent les éléments pour que tu puisses travailler sereinement. Dialogue avant tout. Le management est douteux, c'est évident, mais de ta position, il n'y a pas rgand chose que tu puisses faire de plus que de dialoguer et faire entendre ton point de vue en douceur.

Pour tes relations à autrui, si tes expériences précédentes n'ont pas été concluantes de ce point de vue, ne tire pas de conclusions quant à ta capacité à. N'hésite pas à dire aux personnes que si leurs conseils ne portent pas sur ton travail, ils ne sont pas les bienvenus. Tu ne te permettrais pas de leur donner ton avis sur des sujets triviaux et personnels, ils n'ont pas à le faire non plus. Reste à tourner ça de façon à ce que ça soit reçu sereinement et pas comme une attaque. Cela mis à part, malheureusement, c'est ce que vivent beaucoup de femmes, jamais considérées comme aussi terre à terre que leurs collègues masculins ou plus vieux.

EN attendant, tu as pointé quelque chose de très important : le respect. On peut recevoir des conseils, des suggestions, des critiques, même, sans que cela implique de subir un manque de respect - et ce qu tu vis y ressemble pas mal. Encore une fois, rien ne cloche chez toi, mais tu es la seule à pouvoir faire en sorte que les choses changent.

Courage <3. J'espère que ces conseils pourront, dans une certaine mesure, te donner des pistes pour être en mesure d'agir dans le bon sens. N'hésite pas si besoin.
 
@Locke après un temps de réflexion et d'observation, en fait c'est bien plus compliqué que ça.

J'ai déjà discuté, suis allée voir mes chefs, suis allée vers eux, ai pris des initiatives et là cela fait un an et demi que je suis encore sur ces mêmes problématiques. Il y a pas mal de rétentions d'informations dans l'équipe (pas qu'envers moi). Du coup, ça n'aide pas.

Le temps ne change rien puisque plus de la moitié de mon contrat est passé et c'est toujours l'enfer. Je ne sais absolument plus quoi faire à part me la jouer perso et les ignorer (quand je peux le faire ce qui déjà est rare). Lancer des trucs à l'aveugle et voila, ou attendre sur ma chaise que le temps passe. Mais bon, pour montrer l'étendue du désastre, là, mon chef nous a donné deux recombinants à créer chacun. Évidemment que collègue ravagé n°2 s'est chargé de tout tout seul avec la complicité de collègue ravagé n°1 et de collègue ravagé n°3. C'est mon chef qui a demandé à ce que je sois sur ce projet, fasse des manips dessus. Je ne comprends pas pourquoi au final on me prend ces manips?! Sur mon projet, on me limite aussi. Si je prend une initiative on va me dire que j'ai le temps et que collègue ravagé n°3 a besoin de telles ou telles cellules (donc qu'en gros, ma manip passe après la sienne et qu'il faut que je lui prépare ces cellules au lieu de les préparer pour moi). J'ai maintenant compris (oui je suis lente) qu'en acceptant ça finalement je me retrouvais, deux mois plus tard, à n'avoir pas avancé sur mon projet. Mon chef s'exaspère (as always) à mon égard et là on me fait rusher, je finis par courir dans tous les sens, à venir les week end pour finir mon truc en urgence, alors que pendant 2 mois je serais restée à me faire chier à mon bureau. Si on m'avait laissé faire mon travail, je l'aurais déjà fini.
Je m'occupe (mais apparemment plus maintenant) de la culture cellulaire, mais le collègue ravagé n°3 a jugé bon d'y aller en milieu de semaine y vivre sa vie sans même me demander si j'avais besoin de cellules!! Donc la, ma manip prévue pour vendredi tombe à l'eau et me retarde encore parce que le type ne m'a pas fait de stock de cellules!!!!!!
Je dois travailler sur la mise en place de marquages cellulaires avec des anticorps, apparemment, on utiliserait un protocole spécial au labo, évidemment que je l'attends toujours. Je l'ai demandé à plusieurs reprise à mes collègues ravagés au cours du mois précédent hein! Et je sais que je ne l'aurais qu'au dernier moment (si ce n'est le jour même hein, comme d'hab!) comme ça je ne pourrais pas préparer tranquillement mes solutions, mon plan, poser mes idées. Et je serais en galère. Et collègue ravagé n°1 "devra" "m'encadrer" parce que je ne suis pas pro active et que je suis conne donc aussi hein. J'attends également toujours un article de la part de collègue ravagé n°1, alors que je lui ai envoyé un truc que moi j'ai trouvé (ce qui est con de ma part mais naïvement, je me suis dis qu'en étant cool et serviable ça irait mieux). Mais non.

La, tout de suite, en ce moment, ils parlent de cette manip de recombinants à laquelle mon chef m'a demandé de participé (l'histoire des 2 recombinants chacun là, ce qui était parfait pour moi car ENFIN!!! j'aurais vu cette manip), genre je ne participe pas en fait. Personne ne veux me dire quand ils pensent faire les électroporations (comme ça ils pourront faire ça à un moment où je serais occupé à autre chose j'imagine). Évidemment. Le chef dit un truc mais mes ravagés de collègues changent les règles d'eux même! Ils ont fait toutes les PCR, (sans m'en parler la veille)! J'aurais pu faire mes deux putins de recombinants! Mon chef m'avait aussi mise sur un mini projet, la manip prévue initialement n'a pas fonctionnée, je pensais travailler dessus cette après midi et bien en fait non. Pareillement ce matin, collègues ravagés n°1 et 2 ont fait le job sans m'en parler!!!

Il y a aussi ces moments où ils organisent des réunions improvisées. Sans m'en avertir. Évidemment hein.
Dans ces moments, il me faut errer dans les couloirs pour initialement faire tout à fait autre chose, les choper inopinément à 4 (mes 3 ravagés de collègues sournois et mon imbécile de chef aveugle) en train de parler tranquiloux des projets en cours et des manips à faire....

Dooooonc, aujourd'hui. On ne m'a averti de rien. Je n'ai strictement rien fait, as always. J'ai passé 8H de ma vie devant cet saleté d'ordinateur, c'est fabuleux.

Tout ça, c'est sans parler du fait que mon siège de paillasse sert à bloquer la porte alors que j'ai mis exprès un cale porte!!! Que l'on me dit de ne pas poser la plaque de révélation des gels d'agarose (plein de BET, substance cancérigène) sur la paillasse prévu à cet effet (Oui oui, ça n'a pas de sens, oui) mais par contre no soucy pour la mettre sur MA paillasse !! Que l'on me dit de révéler des gels dont on ne me donne pas les tailles attendue des fragments amplifiés (plusieurs fois que je demande là aussi hein), ce qui a pour résultat que je suis dans l'incapacité d'analyser cette merde de gel et donc de dire si la manip a fonctionnée ou non! Évidemment, je passe pour une conne finie si mon chef passe par là et veux avoir des réponses.

J'en ai parlé gentillement, avec chacun d'entre eux, au cours de cette année et demie. Vraiment. Je suis souriante et je me propose toujours pour aider et je suis pas complétement stupide. Et il n'y a rien à faire. La, je ne vois RIEN à faire vraiment! Surtout depuis que collègue ravagé n°3 me fait aussi ces petits coup de pute là! Ce qui me rappelle un autre fait pathétique. Je suis tellement mal considérée que même un stagiaire (qui mettait les pieds pour la première fois dans un labo) s'est permis au bout d'un mois de remettre en cause mes compétences à base de "mais t'es sure qu'il faut faire ça comme ça? Collègue ravagé n°2, lui ne fait pas comme ça"...!!!! Mais bordel!!

Pour être honnête. Ma vie au travail est sordide. Ce ne sont que des trucs comme ça H24, j'en ai vraiment marre! Je suis l'idiote du labo, point et oui là je suis résignée. Je ne veux plus être gentille et patiente avec ces gens! Et je vous épargne le fait qu'évidemment je suis la seule à qui on va demander si elle mange du porc (alors que l'on me voit avec du jambon/beurre le midi depuis un an et demi), si je ne connaitrais pas les prénoms de tous les noirs environnants. Ce genre de choses sales là. Je ne sais pas quoi faire de plus là en fait. J'ai l'impression qu'ils ont un véritable besoin de reconnaissance (plus des soucis de sociopathie associé à un racisme et à une misogynie latente) et que pour ça, je dois rester la naze qui n'est jamais à la hauteur (tu sais pour que eux soient les indispensables). Je pense aussi que "je ne mérite pas ma place dans ce milieu" et que je n'aurais JAMAIS du parler de mes ambitions et faire la fille happy de son poste nul (parce que les gens comme moi doivent savoir rester à leur place je suppose). Bref, ça marche très bien, mes chefs m'ignorent depuis longtemps et on m'empêche de leur prouver quoi que ce soit. Je n'ai jamais autant été sous estimée et méprisée dans l'ensemble de mes expériences de vie, je ne pensais même pas ça possible.

Et là, collègue ravagé n°1 qui essaye pathétiquement de me flatter (parce qu'il voit bien que je suis plus que soulée, que je lui réponds froidement à ses blagues de nazes mais je suis une fille c'est pas bien que je ne souris pas n'est ce pas!)! C'est merveilleux, vraiment.

PS : Je suis très énervée là, du coup navrée pour le pavé rageux plein de fautes, je passerais éditer. Désolée si je laisse une trainée de froideur et de résignation.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes