Vis ma vie d'hôtesse d'accueil

Aelyse

Tout d?abord, merci beaucoup pour ton commentaire, il permet de mettre en valeur ce dont je n?ai pas assez parlé, sous peine de paraître trop exhaustive. Par contre je suis vraiment désolée qu'il ait pu te paraître si négatif, ce n'était pas mon but ! (Et pour preuve, je ne le déconseille finalement pas en tant que job d'été !)

Pour en revenir au sujet, bien sûr que le métier d?hôtesse a des avantages, qu?il est un métier exigent (lorsque j'énumère ce que l'hôtesse est censée faire en debut d?article, il n'y a pas d'ironie : moi qui pensais me la couler douce, j?ai bien compris que j?allais crouler sous les obligations !) et qu?il y a des cas différents (si l?on est à un poste qui n?est pas surveillé toute la journée par la chef hôtesse) mais ce que je déplore finalement c?est que l?accent soit justement mis sur l?image écervelée de l?hôtesse, qu?on joue là dessus comme si, au fond, cela rendait service à tous de penser que les hôtesses ne sont que de simples potiches bien habillées, alors que ce n'est pas du tout le cas. C?est vraiment la personnification du "sois belle et tais toi? et sa recherche, en fait, qui me gêne, et je ne pense pas schématiser en disant cela.

D'ailleurs, tous les résidents m'ayant surprise avec un livre sur les genoux (parce que oui, du coup je faisais un peu partie de la part "hôtesse contrainte et rebelle" des hôtesses) ont été très contents de pouvoir discuter de ce dernier avec moi. Un peu comme ils se jetaient sur l'opportunité d'une discussion constructive pendant que nous sommes "contraintes à la superficialité". Et c'est cela qui m'a fait remettre en cause l'image de l'hôtesse elle-même.

Pour ce qui est du maquillage, je n?en parle pas dans mon article, c'est vrai : nous devions nous maquiller ?discrètement?, c?est à dire trait de eye liner et rouge à lèvres, mais discret. Rien de plus, rien de moins. (même si j'ai déjà eu une collègue s'étant pris un bon : "euh.. t'as oublié de te maquiller ce matin ou quoi ?" par la chef hôtesse parce qu'elle avait mal dormi la veille...) d'aucune façon je n'évoque le côté 'voiture volé' des hôtesses, qui n'est absolument pas recherché. C'est justement le côté trop "parfaite", "lisse" et au final dépersonnalisé du métier que je déplore. Et du même coup l'hypocrisie qu'il sous-tend.

C'est vraiment génial que ton expérience se soit bien passée, et je le souhaite à toutes celles qui voudront la tenter. Les différentes contraintes et le fait de toujours devoir faire ce qui me plaît en cachette m'ont simplement et personnellement fait réaliser que je ne pourrais pas faire ce métier plus de 2 mois. Et c'est ce que je voulais partager, sans vouloir faire de mon témoignage une vérité générale :)

DiDiine Mamzelle.Sleepy

Ahahah, la panacée ! Je vous lis et c'est vrai que je me rends compte que la boîte dans laquelle j?ai travaillé avait été particulièrement exigeante lors des entretiens, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille.. (du genre nous étions toutes réunies dans une petite salle et on nous demandait d?écrire en anglais et se présenter devant tout le monde en 3 qualités / défauts (type entretien école de commerce) + son expérience personnelle + qui avait son permis etc.. résultat, nous étions 15, nous avons fini à 6 ! l?hallu un peu.) Et pour les cheveux, les lâcher pendant la journée c'était un peu mon fantasme. Du coup parfois jme laissais aller à des petites fantaisies (j'admets, OUI), jusqu'à ce que ma chef hôtesse arrive en disant "non mais c'est quoi cette mèche là ?" et me dise d'aller chercher une barrette dans son bureau. En tout cas ça me rassure de voir que ce n'est pas partout pareil, et pour cela j'espère que vos commentaires seront lus !

ps : ma boîte disait qu'elle pouvait nous enlever nos primes de fin de mois lorsqu'elle jugeait qu'on n'avait pas assez dit "bonjour", selon le rapport de la chef hôtesse. Mais ça je ne l'ai pas écrit dans l'article parce que je n'ai jamais vraiment su si c'était pour nous mettre la pression ou pas. TROP LA JOIE !
 
Ninouchkak : Merci pour ta réponse! C'est justement parce que j'ai pas mal souffert de l'image de la jolie potiche écervelée que j'ai tendance à un peu me crisper quand on critique ce job... Certains de mes potes avaient même du mal à croire que je faisais réellement des trucs, et que je ne me contentais pas de sourire et de dire bonjour toute la journée! Quand je rentrais sur les genoux parce que j'avais couru toute la journée de droite à gauche (les journées à 800 visiteurs, c'est vraiment la mort), je n'étais limite pas crédible... Donc j'ai tendance à monter un peu vite au créneau! :P

Mais comme je le disais j'étais volante, donc ce n'était sans doute pas exactement la même expérience, je n'avais pas le temps de moisir sur un même poste, de connaître tout le monde et d'avoir l'impression de m'encroûter sur place. Et tu as complètement raison de souligner qu'il faut savoir supporter l'inactivité (et à plus forte raison si on fait ça comme job d'étudiant parce qu'aout c'est vraiment, vraiment la mort), ça n'a l'air de rien dit comme ça, mais tout le monde n'en est pas capable, ça tape vite sur les nerfs!

(Et ça n'a rien à voir, mais c'est grâce à ce job que j'ai découvert que plus on monte dans la hiérarchie, plus l'orthographe est déplorable. Je n'en suis toujours pas revenue de recevoir des vrais torchons de la part de directeurs, ça m'a vraiment éberluée.)
 
Aelyse

Ahahah c'est génial que tu évoques le sujet, c'est exactement la réflexion que je me suis faite lorsque j'y travaillais. (au passage je crois que mon commentaire précédent a décidé de boycotter les espaces) Parfois on recevait des mails de mecs nous demandant de prendre leurs RDV, en 2 phrases il y avait déjà 5 fautes, c'était à la limite du comique. Mais on devait prendre leur RDV quand même. (A quand un article "éloge du métier d'hôtesse" ?)

personnellement, mon activité favorite était de checker sur Internet (bon, sur mon téléphone portable vu qu'on avait pas accès à internet depuis nos ordinateurs) le CV des personnes travaillant au siège où j'étais. Ca fait un peu psychopathe dit comme ça, mais je voulais juste savoir quelle légitimité réelle ils avaient, avec, pour certains, leurs fautes d'orthographes... :)

Pour le rôle de potiche, c'était un combat de tous les jours, c'est vrai. Pas facile de dire "non mais je galère GRAVE" en tant qu'hôtesse et de se faire prendre au sérieux. Et pourtant !
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ
Cet article est certes bien écris et amusant mais je suis d'accord avec certaines pour dire qu'il ne faut pas généraliser !
Je suis hôtesse depuis 3 ans dont ma dernière année dans l'événementiel (sur les salons, dans les soirées etc.) et même si certains clients sont un peu spéciaux, la plupart est plutôt détendue.

Et arrêtons de dire que l'hôtesse est une potiche qui doit juste sourire. C'est faux. Ce métier est de plus en plus responsabilisé. Les tâches sont de plus en plus larges et les compétences requises de plus en plus nombreuses (langues parlées, logiciels maîtrisés, élocution et relationnel...).

Le seul hic dans ce métier c'est souvent le bulletin de salaire à la fin du mois. Il faut persévérer pour que cela devienne intéressant (mais je recommande tout de même les contrats courts qui payent 20% mieux surtout quand on est étudiante).

Un site sympa pour faire des missions d'hôtesse : Hôtesses Connexion - Consultez les dernières missions des agences d'hôtesses !
 
Moi aussi j'ai été hôtesse d'accueil, et c'était plutôt rigolo! Faut dire que j'avais pas de responsable sur le dos (le site où j'étais allait bientôt changer de société pour s'occuper de l'accueil, du coup, les responsables, bin...il n'y en avait pas). Donc...c'était la bérézina. Internet, magazine, je faisais même débarquer mes copines, je les faisais passer pour des stagiaires! Pourtant, ça m'empêchais pas de faire mon travail correctement (oui, on peut ne pas le faire correctement, j'avais ma collègue, qui n'hésitait pas à faire patienter les gens juste parce qu'elle regardait un truc sur internet,genre 1 bonne longue minuuuuuute), on nous demandait pas grand chose, j'allais quand même pas mal faire!

J'ai même une fois travaillé une journée pour une boîte qui fabrique des ordinateurs et des consoles, le taf consistait à répondre à quiconque au téléphone que la personne demandé ne pouvait pas répondre (personne ne voulait d'appels) et appuyer sur un bouton pour ouvrir la porte 5m devant moi si les gens n'avaient pas leurs badges.Et bin heureusement qu'il y avait internet! Et vu que je suis une grosse glandouilleuse-de-la-mort-qui-tue, ça me convenait tout à fait^^ Après ce n'était qu'une journée, et je travaillais seule, peut-être que ça m'aurait saoulée à force d'avoir personne à qui parler..

Tout dépend de l'endroit où on tombe, sur un autre site, j'étais toute seule, beaucoup de démarches à faire pour chaque visiteur, un cadre stricte et des collègues un poil comme le cadre... il fallait aussi que je demande à un vigile de me remplacer quand j'allais aux toilettes :sad:

Voilà mon expérience!

.
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ
Bonjour à toutes les madz!!! Je réagis parce que connaissant plus que bien le sujet... Je travaille dans une agence d'hôtesses comme assistante de direction en Province et les témoignages que je lis m'étonnent... Je pense qu'il y a une grosse différence entre hôtesses en entreprise (les standardistes dont parle l'article) et les hôtesses évènementielles qui travaillent sur des salons ou des foires... mais il y a surtout une différence entre les agences, et le fait que ce soit à Paris ou en Province. Une bonne agence doit être proche des hôtesses, bien les rémunéré et faire en sorte qu'elles soient à l'aise. le boulot en évènementiel est beaucoup plus difficile, car c'est debout toute la journée, et c'est avec un public pas toujours facile... Pour notre part, nous sommes une petite agence et sommes très proches de nos hôtesses. Nous faisons attention à leur personnalité, leur parcours, leur formation et les missions qu'elles ont ou non envie de faire. Ce qui amène une très bonne entente, et une super ambiance de boulot... Après chaque métier a ses exigences à respecter (règles de sécurité etc), ben c'est la même dans le job d'hôtesse, il y a une certaine image que l'on accepte de respecter du moment qu'on signe un contrat (pas boire, ni manger, ni fumer en poste)... En même temps, je n'ai jamais vu ma boulangère cramer sa clope alors qu'elle me vendait une baguette... donc ce sont des codes un peu communs à tous les métiers de vente ou de contact...
Ce qui me fait le plus réagir, c'est l'expression "potiche écervelée" ou dans le genre...et le fait de dire que si tu n'es pas bête en commençant ce job, tu le finiras sûrement...L'image de l'hôtesse doit être lisse, sans bavure, mais on ne demande pas aux filles qui travaillent de mettre de côté leur intelligence, au contraire! Dans l'agence où je travaille, le caractère de chacune est important ainsi que la culture et le niveau d'étude...parce que pour être capable d'accueillir et de discuter avec les plus grands chirurgiens du monde pendant leurs congrès, accompagner des négociants en vins, ou travailler avec les plus grosses boîtes d'organisation de France, il ne faut surtout pas être bête.... Il y a beaucoup de missions qui demande plusieurs langues, notamment dans le monde du vin, je ne suis pas sûre que des hôtesses quadrilingues qui accompagnent de grands négociants soient des potiches...
Ne pas oublier les hôtes d'accueil, car les garçons aussi doivent se plier aux même exigences physiques (costume,chaussures cirées,rasées de près et coiffés), et qui souffrent aussi durant leurs missions....
C'est un job convenable je pense, car quand j'étais étudiante je préferais bosser sur des salons, des foires ou des meetings, plutôt qu'à Mac Do ou à Quick, même s'il fallait se maquiller et porter des talons.
Alors les filles mêmes avec une mauvaise expérience dans une agence, pas de généralités please!!!!!! Il n'y a pas de sot métier!!
 
  • Big up !
Reactions : Mlle C. and yuyunaâ
Le métier d'hotesse m'a toujours aidé à arrondir les fins de mois de la meilleure façon qui soit : le boulot n'est pas chiant, on peut travailler / lire à côté, il est plutot bien rémunéré pour ce qu'on y fait et les horaires sont modulables. Etant en interim j'ai travaillé dans de multiples boites, et j'ai trouvé peu d'entre elles vraiment chiantes. Pour tout dire, il n'y en a qu'une dans laquelle je ne retournerais sous aucun prétexte.

C'est vrai que l'on peut tomber dans des boites comme celle dont tu parles, mais moi par exemple, j'écris depuis mon taf : je suis en converse, les cheveux détachés (à peine séchés pour tout dire), je navigue allégrement sur internet comme vous pouvez le voir lol, mon bouquin m'attend et mon portable sagement posé à côté de moi : c'est plutot super cool !
 
Ca tombe bien cet article je suis en pleine formation pour être agent d'accueil trilingue (pour le tourisme entre autres)... pour en faire mon métier... bon comment dire... je suis quand même super contente de la faire hein mais là, l'article m'inquiète.
Evidemment je sais trèèèès bien qu'il y a tailleur de rigueur et tout et tout, mais j'ai jamais pensé au côté potiche dis donc.
Pour moi le métier de l'accueil c'est de la "rencontre" (oui entre guillemets parce que tu t'y fais pas des potes hein), la pratique des langues, s'adapter à chaque situation, parfois à différente cultures, être multifonction, ou multitaches, bref pas l'temps de t'ennuyer parce que tu dois être au top... Biensûr il faut supporter les gens et leur caractère, leur mauvaise foi et leur mauvaise humeur parfois...

J'adorerais qu'une hôtesse/agent d'accueil me rassure là!!! Si c'est dans le tourisme qui plus est ca serai parfait.

Puis je cherche un stage (sur Toulouse et ses environs), si vous connaissez des boîtes où il ne faut absoooolument pas mettre les pieds, ou au contraire ou c'est le top (ou du moins qui prennent des stagiaires) vous seriez complètement chou de m'en faire part...

Merci :)
 
Comme Nyobi, j'ai gardé un bon souvenir de mon parcours d?hôtesse en intérim. Ça m'a permis de réviser et de payer mon permis pendant que j'étais hôtesse chez FIAT ^^ Et le rôle d'hôtesse événementiel était carrément plus fatiguant qu'hôtesse d'accueil dans les boites. j'ai jamais ressenti le côté potiche non plus, mais en même temps comme la première chose qu'on me demandait c'était les études que je faisais, la réponse "élève ingénieur en mécanique des structures" devait calmer les plus arogants. Par contre je suis d'accord avec Ninouchkak sur la cohérence des réponses de mon inconscient en fin de journée. J'ai d'ailleurs gardé ce tic de ne jamais plus savoir s'il fallait dire bonjour ou bonsoir. J'ai adopté le bonjoir, ça fait rire tout le monde.
 
Bonjour, en fait comme le dit le titre je souhaite devenir hotesse d'accueil, pour changer de métier et puis parce que ce job m'a l'air sympa. Mais en te lisant, ce que je ne comprend pas c'est le fait de rester à ne rien faire. Ca ce doit être terrible ! Moi dans ma tête je m'étais dit que ce serait un peu comme être secrétaire mais je me rends compte en te lisant et en lisant les autres commentaires que pas du tout. Bon beh je crois que je vais réfléchir encore et aller voir d'autres métiers. Car me la couler douce, oui, mais ne rien faire non. L'ennui c'est pire que de travailler je trouve ! J'ai été vendeuse dans un village quelques mois et des fois PERSONNE ne passait la porte, en hiver...la loose totale. Mais pareil tu dois être là, à attendre le client, prete à lui sauter dessus et pas en train de lire un magazine ou de te faire les ongles ;)
Chouette article et merci de cette expérience.

Clara
 
Pour ma part, je suis "agent d'accueil" (c'est comme ça que l'on nous appelle) dans une salle de concert. Bon, pas le genre de salle où les gens boivent des bières pour finir par sa rouler par terre. Plutôt la salle avec les petits vieux qui viennent voir un orchestre philharmonique qui dure 2h30 et qui hurlent à l'entracte parce qu'ils attendent pour leur coupe de champagne. [Ca, c'est le plantage du décors]

Contrairement à ma "crainte" ou plutôt "appréhension" quant à la tenue à adopter, et le "look" à avoir pour travailler dans ce type d'établissement je me suis retrouvée avec une équipe vraiment fabuleuse. Nous sommes une quarantaine à tourner suivant les dates de concerts et divers événements commerciaux et l'ambiance y est excellente en grande partie grâce à nos deux responsables. Et c'est là que je rejoins Bluecamille quant à la philosophie de recrutement, et surtout à ce que vos responsables attendent de vous. Et le meilleur moyen de savoir ce qu'ils attendent de vous reste encore de leur demander lors de l'entretien d'embauche.

De mon côté, les missions dépendent du poste auquel tu es affectée au moment où tu arrives pour le brief. Dans une même soirée je me suis retrouvée à déchirer les billets pour l'entrée en salle, préparer le bar pour l'entracte, servir les champagne (et quand vous avez 900 personnes qui se ruent sur vous pour du champagne, il faut assurer), et attendre en fin de concert que tout ce joli public daigne partir pour fermer le hall. Alors ce n'est pas tout le temps comme ça, parfois tu te retrouves à être debout durant l'ensemble de la représentation, devant la porte extérieure de la salle pour être prête à accueillir les retardataires ; si retardataires il y a. Certes, ce n'est pas le poste le plus stimulant, mais nous avons la possibilité de nous asseoir, ou encore de lire. Le plus important étant d'être prête et réactive au moment où il le faut.

J'en tire une bonne expérience de ce travail. Les horaires sont souples, l'ambiance est très bonne et en règle générale les gens sont sympathiques. Et quand ils le sont pas ? On appelle notre responsable, elle aime à renvoyer dans les cordes une personne qui aurait osé s'en prendre à un/une de "ses" agents d'accueil. Jusqu'à aujourd'hui, je pense que cela reste le meilleur "job" pour suivre ses études en parallèle. Ah, et l'avantage que nous avons c'est que l'on peut avoir des invitations pour tous les spectacles ; au même titre que les personnes qui travaillent de façon permanente dans la structure.
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ
Merci Ninouchkak pour ce témoignage poignant de vérité et puis, pas du tout, mais alors pas du tout condescendant.

Je suis hôtesse d'accueil depuis quelques années (c'est mon MÉTIER) et lorsque je lis ton "article", je retrouve tous les clichés que l'on peut m'énoncer lorsque à la question "et tu fais quoi dans la vie ?" je réponds avec mon plus beau sourire "Hôtesse d'accueil".

Alors c'est vrai que les uniformes sont cruellement affreux, cauchemars absolus de la fashionista-it-girl-preppy-trendy-hippiechic, qu'on ne peut même pas jouer avec son IPhone et que même des fois Facebook est bloqué ! Non mais c'est juste pas possible ce job, quoi !

En tout cas, ta contribution a eu le mérite de me faire sourire, car devant de telles joliesses, l'humour est la politesse du désespoir.

BIG UP comme on dit sur Mad' à toutes les hôtesses, les caissières, les ouvrières, et toutes celles qui bossent avec des fringues toutes caca.
 
  • Big up !
Reactions : yuyunaâ

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes