Bientôt la fin des notes à l'école ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 2 décembre 2014.

?

Pour ou contre la suppression des notes à l'école ?

  1. Je suis pour

    170 vote(s)
    40.3%
  2. J'hésite

    100 vote(s)
    23.7%
  3. Je suis contre

    152 vote(s)
    36.0%
  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    "Les travaux scolaires les plus formateurs sont ceux où la préoccupation de la note s'efface". Cette phrase a été prononcée par Edgar Faure, ministre de l'Education nationale... en 1969.

    45 ans plus tard, les notes règnent toujours sur le système d'évaluation des jeunes Français(es) en formation.

    Mais les choses pourraient bouger. Le Conseil supérieur des programmes a mis en ligne lundi sur son site un document qui préconise l'abandon des moyennes, ces "calculs artificiels", et suggère la mise en place d'une nouvelle échelle comportant quatre à six "niveaux de maîtrise".

    Il s'agit de lutter contre les effets pervers de la note, "perçue exclusivement comme un moyen de récompense ou de sanction et un instrument de tri et de hiérarchisation sociale des élèves", au profit d'une "évaluation bienveillante" respectueuse de la confiance en soi de l'élève, moteur du processus d'apprentissage.

    Sans surprise, les syndicats sont divisés. A droite, le Snalc dénonce "une démarche purement démagogique". A gauche, l'Unsa se réjouit : "on ose enfin secouer le cocotier".

    Pour l'instant, la ministre Najat Vallaud-Belkacem n'a pas réagi à cette publication. Va-t-elle engager la réforme ? Au risque de remettre dans la rue tout ce que notre pays compte de conservateurs (ça fait du monde) ?
    Et toi madmoiZelle, pour ou contre la suppression des notes à l'école ? Pourquoi ?
     
    Séraphie et Laurelin ont BigUpé.
  2. Tsiporah

    Tsiporah
    Expand Collapse
    Aime la vie !

    Ce que j'aimerai savoir c'est si une fois encore ça ne va concerner que les écoles primaires, ou si ENFIN, ça va concerner les collèges et lycées.

    Perso, je suis enseignante en école primaire et il y a de nombreux collègues, dont moi, qui n'utilisent pas de notes, mais seulement des appréciations. (Je mettrais un petit bémol sur les enseignants de cycle 3 qui ont plus facilement recourt aux notes pour "préparer au collège".)

    Mais bon, il n'y a pas que les enseignants qui doivent modifier leurs habitudes, bon nombre de parents pensent / parlent encore de notes en permanence, y compris dans les petites classes. :facepalm: Je ne suis pas certaine que la société soit prête à ce changement.
     
    Séraphie, goodnight-moon, Lullabye et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Ewina

    Ewina
    Expand Collapse

    J'ai souvent trouvé que le système de "note" était difficile à comprendre, pour les élèves, les parents, et difficile à mettre en place pour les professeurs.
    Il faut souvent mettre sous le même chapeau de la note l'évaluation de compétences bien distinctes, et on finit par se baser sur l'appréciation pour savoir ce qui allait ou non.
    Des exemples : en dictée le principal c'est le nombre et le type de fautes; en expression écrite il y a le respect du thème, l'originalité, l'orthographe, la maitrise de la langue; en maths il va y avoir le raisonnement, l'exactitude des calculs et la précision de la réponse...
    Du coup je pense que mettre des évaluations non notées du type acquis/en cours/non acquis serait à la fois moins stigmatisant (puisqu'il permettrait à chaque élève de voir qu'il a des points forts), plus adaptable à chaque évaluation, plus en phase avec leur système de Socle commun de connaissances, et plus compréhensible par tous les acteurs.
     
    Pitch belette, goodnight-moon, Lullabye et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lucidite77

    Lucidite77
    Expand Collapse
    Je me cherche encore

    Mmh perso je suis pour la fin des notes à l'école, mais pas uniquement à l'école primaire: les notes sont une éternelle source de stress et de tensions pour les élèves comme pour les parents (la fameuse course aux notes...). Les mauvaises notes sont particulièrement affreuses: elles ruinent toute once de confiance en soi, et te hurlent à la face "TU ES NUL(LE)", sans parler des moqueries des camarades ayant eux, obtenus de bonnes notes par exemple... Les élèves n'ont plus le goût d'apprendre, aujourd'hui c'est une compétition permanente où l'on catégorise en "élite" ceux ayant de bonnes notes et en "moyens" ou "faibles" ceux qui n'en ont pas...
    Je me souviens trop bien d'élèves qui faisaient des crises d'angoisses à cause des notes, et plus particulièrement d'une qui a fait un malaise à l'approche du bac parce qu'elle avait reçu une note moyenne (au lieu de ses 16 à 20/20 habituels), c'est grave d'en arriver là...
     
    Lady-Nyang, Paulinevns, Pitch belette et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Petious

    Petious
    Expand Collapse

    Bon apparemment, je suis dans la grosse minorité, mais je suis contre la suppression des notes.
    Pour moi, c'est juste un moyen on ne peut plus clair de savoir si on a le niveau ou pas. (de passer au niveau supérieur, si on a les bases, les matières qu'on doit bosser, etc...)
    Je trouve que supprimer les notes c'est régler les problèmes de confiance en soi et de stress de la façon la plus stupide possible. C'est pas le système de notes qui est mauvais : celui ci est clair, simple, permet tout simplement d'évaluer son niveau et d'adapter sa charge de travail en fonction.
    Le problème, c'est l'humiliation que certains profs prennent un plaisir malsain à infliger à leurs élèves. C'est les parents qui ne comprennent pas ce que les notes veulent dire, qui ne se penchent pas sur "ah oui cette formule il faut que tu la saches par coeur, la notion d'identité remarquable tu la comprends pas faut plus se pencher dessus etc...", mais qui se contentent de "quoi ? 8/20 ? privé de sortie !"

    Au final les appréciations c'est juste les notes en moins clair, en plus subjectif... donc je trouve ça nettement moins bien.

    Après c'est peut être aussi parce que je suis dans le système fac, où tout le monde, profs compris, comprend les notes : personne va rigoler parce que t'as 20/100 à une matière (sauf petits cons vraiment ras des pâquerettes, mais bref). On comprend juste qu'il faut que tu bosses, que tu revoies, parce que il y a un truc qui t'a très clairement échappé. Et les notes c'est plus facile car ça donne une idée de l'importance d'une notion en fonction du barème, et la précision de la note te dis réellement où t'en es question niveau.
     
    Iris Chase, Feeniasse, Table et 38 autres ont BigUpé ce message.
  6. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    Je suis pour et contre la suppression de notes. :rockon:
    En fait je suis partagée selon le cycle dont on parle.
    Pour moi, la maternelle (ou d'ailleurs on ne "note" déjà plus, c'est à dire avant les instits m'étaient des têtes de bonhommes content/moyen/pas content aujourd'hui ça ne se fait plus -je le sais car mes 2 parents travaillent dans l'enseignement-), et la primaire n'ont pas besoin d'être noté. Juste des appréciations suffisent car je vois que mon cousin qui rentre en CE1 est déjà stressé par l'école parce qu'il a peur de ne pas avoir de bonnes notes ou commentaires, alors qu'il n'est qu'en CE1 et il ne dort déjà pas bien pour ça, et le stresse n'est pas bon pour mon petit cousin.

    En revanche pour ce qui est du collège c'est assez compliqué parce qu'on a besoin du système de notes pour faire le point en 3ème (pour la filière pro ou générale, même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette façon de faire "t'es jeune tu peux pas aller en général, va en pro" enfin bref ce n'est que mon avis.) Mais on devrait le mettre en place petit à petit, ou trouver une nouvelle façon de noter sans stresser les élèves, car on ne va pas se mentir c'est une compétition et celui qui entre dans une mauvaise période pour une raison X ou Y et donc une certaine chute dans les notes sera malheureusement montré du doigt ce qui va conforter le malaise qui pèse sur lui et peut-être qu'à force de ne voir que ça, décrocher du système scolaire.
    Il faut aussi que je vous raconte que dans une école privée à coté de chez moi (la fille d'une collègue à ma mère y est), est constamment en compétition avec les autres parce qu'en dessous d'une moyenne de 15 t'es une m*rde limite, la pauvre à eu 14,75 et bah lors de son conseil de classe elle a reçu des commentaires très peu encourageants comme si elle avait 3 enfin, je vous passe les détails. Ce n'est pas une école de prestige mais certaines écoles se permettent de pointer les notes du doigt et du coup cette fille maintenant travaille d'arrache pied pour décrocher une moyenne impeccable, on pourra me dire "c'est un mal pour un bien" mais non, en étant constamment stressée elle a perdu un peu de poids et elle ne sort que très peu car elle culpabilise de ne pas réviser... :facepalm:

    Quant au lycée je suis d'accord pour la notation mais aussi pour une mise en place aux élèves qui ont besoin de cours en plus, genre cours de soutiens. Alors oui ça peut coûter cher, mais ce sera sûrement plus bénéfique qu'un nouveau rythme scolaire foireux en maternelle et autre. Au lycée je pense que beaucoup on déjà décroché ce qui était aussi mon cas, je n'avais pas de notes mirobolantes mais assez pour avoir à peu près la moyenne mais la moyenne de ma classe était plus élevé et mes parents me m'étaient un peu la pression en première et en terminale en me comparent sans cesse à des filles de ma classe. Comme "mais machin pourquoi elle a eu une meilleure note que toi alors que tu as beaucoup révisé ?", "Elle a eu quelle note truc ?". Je trouve que les notes sont utiles mais qu'elles tiennent une trop grosse place dans notre système d'éducation, comme si c'était un moyen de se référer aux autres (même si c'est un peu pour ça qu'elles sont là) on en oublie qu'on peut aussi voir les progrès fait au cours de/des année/s. Genre maintenant on dirait que c'est une compétition ou même aux repas de famille elle est là...:slap:

    En Bref : pour moi j'espère qu'en primaire ce ne sera plus d'actualité, au collège une première mise en place "douce". Et surtout que les familles accordent plus d'importance aux progrès de l'enfant plutôt que le stresser à vouloir pondre des bonnes notes en le comparant aux mignons camarades qui l'entoure. :non:
     
    Tubbs, Lilou la licorne, Lucidite77 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Je suis contre le système de notes. Pour moi c'est pas dire "tu as ou tu n'as pas compris ça, ça et ça" mais plutôt "tu as su recracher ou pas des éléments composant un modèle d'enseignement et tu sais te conformer ou pas à ce moule".

    Quoi qu'on en dise, le barème même s'il utilise des chiffres et des coefficients, cache une sensibilité subjective, celle du prof. J'en veux pour preuve un de mes enseignants, qui note au mot-clé. Résultat, j'ai compris mon cours, je l'ai travaillé, mais comme j'ai pas sorti les bons mots, ben j'aurai en dessous de la moyenne.

    Et le pire dans ce système, c'est encore les QCM...
     
    Janis Harvey, Lady-Nyang, Galia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Je partage profondément ce que tu écris là. C'est une façon mesurée de dire ce que je ne sais plus qui a exprimé de façon plus radicale : l'éducation nationale est un naufrage organisé destiné à repérer ceux qui savent nager.

    La note est l'instrument qui permet à chacun de se dédouaner aisément de toute responsabilité, s'il le souhaite, devant l'ampleur récurrente des dégâts.
     
    Lady-Nyang, Galia, Lullabye et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense que le problème ne vient pas du principe de notes en soit mais le fait que l'évaluation soit instantanée.
    Par exemple, comme je suis une stressée de la vie (du genre à ne pas arriver du tout à dormir avant un contrôle), j'avais des notes qui souvent ne reflétaient pas mon niveau.
    Il faudrait limite faire des évaluations ou l'évalué-e ne le sait qu'à la fin car c'est bien joli les systèmes NA/EA/A, les barèmes et cie ca pour moi,ça ne résoudra pas le problème.
     
  10. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Je m'étais rapidement exprimée à ce sujet ici et ailleurs. Je suis pour l'arrêt des notes, mais d'après ce que je vois avec mon expérience naissante de l'enseignement, les principaux opposants au changement à ce niveau là, ce sont avant tous les élèves et leurs parents. Quand je rends des travaux non notés aux élèves, tout ce qu'ils trouvent à répondre c'est "pourquoi on l'a fait alors?".
    Ils ont 15 ans mais ils n'ont aucune autonomie, ils ne sont pas du tout prêt à être évalués sans notes, et c'est là qu'on va trouver le plus de résistance.

    @Sword d'après ce que je vois en langue, c'est même pas une question de supprimer la précision parce qu'on nous donne des directives hyper précises où il faut suivre des descripteurs pour créer nos grilles d'évaluation. Bref il faut faire correction>analyse>synthèse pour voir ce qui ne va pas dans la copie>identifier tous les problèmes>juger si la compétence est acquise ou non. C'est un travail hyper fastidieux. Disons que ça a le mérite de montrer aux élèves qu'ils peuvent avoir des difficultés dans certains aspects de l'apprentissage d'une matière mais des atouts dans d'autres et ça va en général (en tout cas avec ce qui se met actuellement en place en langue) avec une grille d'évaluation précise.
    Malheureusement, ça ne retire pas le fait qu'il y a des élèves avantagés et d'autres non (facteurs individuels, familiaux, sociaux, etc.). Autrement dit, si je regarde mes élèves, la meilleure en compréhension écrite est aussi la meilleure en expression orale et celui qui a vraiment tout raté de son apprentissage en anglais n'a acquis aucune compétence (ben oui, s'il ne sait pas parler, comment il pourrait savoir écrire ou lire?). En gros, ça vend du rêve en disant "si tel élève n'est pas bon dans un domaine, il sera bon dans un autre et il va pouvoir cultiver ses atouts". Malheureusement, dans ce que j'observe aujourd'hui, c'est pas forcément le cas.

    En fait, je suis opposée à la notation mais aussi au système de compétences. Pour moi, parler de compétence, c'est encore humiliant (limite pire) parce qu'on n'est même plus dans le figuratif, on dit : "tu es apte ou non apte; capable ou incapable". Ça reflète aussi une vision performative de l'enseignement où on ne cultive pas des qualités, de la curiosité ou de l'ouverture mais du "savoir faire" avec l'idée sous-jacente que tout bon petit citoyen en devenir doit être utile à la société.
    Je serais davantage pour une évaluation verbale où on pourrait se recentrer sur la grille de lecture au lieu d'un chiffre ou d'une lettre qui tomberaient comme des couperets. Malheureusement, comme je le disais, ça demande beaucoup trop de maturité de la part de tous les acteurs du système, et je ne vois pas comment ça pourrait se mettre en place.

    De toutes façons, je l'ai dit et je le répète, le vrai problème c'est qu'on travaille avec des classe de 35 élèves qui n'ont pas envie d'apprendre.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Althéa Vestrit, Astipalaya, Kaelooo et 19 autres ont BigUpé ce message.
  11. czujane

    czujane
    Expand Collapse
    Plus là, cf le topic des absences ;)

    Pour moi le système de notes sert avant tout à préparer l'élève à la vie "active", au salariat, à la compétition et aux évaluations de ses supérieurs. Et je trouve ça très triste. Ce n'est pas que les notes qu'il faudrait changer dans l'école, c'est toute la logique d'évaluation-sanction, où on apprend avant tout aux élèves à réussir des examens et des exercices, pas à maîtriser un sujet, ou et certainement pas à devenir un citoyen heureux et libre. L'école me renvoie plutôt une image de dressage que d'éducation.

    Maintenant c'est sûr que derrière les notes, il y a la demande des parents qui ont été élevés dans ce même système, et qui travaillent dans un système comparable, dans une société en crise : faites que mon enfant arrive en tête !

    Une vidéo qui m'avait beaucoup marquée sur le sujet :
     
    MinetteA, CosmicWombat, Memories et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. czujane

    czujane
    Expand Collapse
    Plus là, cf le topic des absences ;)

    @Sword "Ah et j'ai oublié de vous dire, on a diminué les budgets péda de moitié YOLO!!!!!!"
     
    katnissvsw et AncienneMembre_28 ont BigUpé.
Chargement...