Comment le stérilet a changé ma vie !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par hackergirl, le 4 mai 2010.

  1. hackergirl

    hackergirl
    Expand Collapse
    Singing in the rain

  2. Enesque

    Enesque
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Une amie à moi ne s'y attendait pas trop mais oui, c'est pas totalement indolore quand même (au début).
     
  3. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Oui, apparemment certaines filles/femmes font des malaises vagaux durant la pose, c'est bon à savoir, faut se préparer psychologiquement parce que ça peut impressionner et faire un petit peu mal quand même.

    Je trouve que c'est un bon moyen de contraception pour les filles qui ne veulent plus prendre la pilule ou ne la supportent plus. Mais encore faut-il se faire à l'idée, accepter qu'il soit à l'intérieur de soi... Personnellement, je ne pourrais pas psychologiquement, je suis fixée sur l'idée des corps étrangers, je ne le supporterais pas, dans ma tête. Surtout à cet endroit.

    Sinon oui il y a aussi des stérilets hormonaux et pas qu'en cuivre, il me semble, d'une autre matière. Ils sont assez fréquents ceux-là non?

     
  4. Luschka

    Luschka
    Expand Collapse
    Dresseuse de loulous, Dynamiteuse d'aqueducs

    cet article vient de faire tomber une des mes grandes idées reçues... du coup ça me tente vraiment, parce que moi et la pilule...on est pas copines (je l'oublie très souvent et je la prends jamais à la même heure...)
    Et puis le fait qu'il n'y ait pas d'hormones, ça me semble vachement plus respectueux du corps, de son cycle naturel (et ça j'y suis très attachée)

    J'en parlerai à ma gynéco, pourvu que je tombe sur la bonne au Planning!
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La pilule et moi, on ne s'entend pas plus que ça. Mais je rejoins Tristana, j'aurai du mal à avoir un corps étranger à l'intérieur de moi.
     
  6. Kvet

    Kvet
    Expand Collapse
    Conan le détective barbare

    J'aurai adoré y voir un schéma en coupe longitudinale d'où ça se pose exactement dans l'article :)
     
  7. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    C'est vrai qu'il est difficile de chasser les idées reçues sur la contraception, surtout lorsque ça sort des chemins "habituels", pilule et préservatif pour ne pas les nommer.
    Une de mes amies possède un implant, et elle en est très satisfaite. Ça peut être une bonne alternative pour celles qui souhaitent une contraception hormonale, sachant que ce système dure environ 3 ans.
    La seule personne de mon entourage disposant d'un stérilet est une mère de famille, donc ce n'est pas un exemple très pertinent en ce qui concerne cet article XD
    Pour ma part, je ne peux pas me passer de la pilule. En tout cas, je ne pourrais pas avoir un stérilet en cuivre, mes hormones sans "contrôle" ressemblant davantage à un T-Rex en rut qu'à autre chose. Si c'est pour agoniser tous les mois, non merci !
     
  8. YEAH-LAIT-NAH

    YEAH-LAIT-NAH
    Expand Collapse
    <a href='http://www.madmoizelle.com/mode/marques/fiche-mode_2006-03-21_hm.html'>H&M</a> Lover

    J'ai un sterilet au cuivre depuis bientot 8 mois et je trouve ce moyen de contraception très efficace. Je suis aller au planning familiale et c'est l'hopital qui a tout pris en charge étant donné que je suis mineur. Lors de la pause j'ai un peu stressé ce qui m'a donné un petit vertige mais la douleur est acceptable. Il est preferable de rester tranquille au moins une demi journée après la pose car on peut sentir des contractions.
    En ce qui concerne le sterilet aux hormones mon medecin m'a dit qu'il était deconseillé pour les femmes qui n'avaient jamais eu d'enfant car les études n'ont pas prouvé à 100% qu'il était possible d'avoir des enfants après.
    Au debut j'était retissante au sterilet au cuivre car je trouvait ça étrange d'avoir un corps étrangé à l'interieur de moi, mais pour finir je prefère avoir une barette de cuivre dans l'uterus plutot qu'une diffusion d'hormones.
     
  9. Believer

    Believer
    Expand Collapse
    C'est quand qu'on va où?

    Depuis que j'ai constaté suite à un changement de pills que ma libido pouvait concurrencer un électrocardiogramme plat (true story) je me suis dit "back to the roots", et je suis passée aux préservatifs, pensant que la reconnexion avec mon corps serait géniale (après 10 ans sous cacheton).

    Sauf que là, je déchante grave : à 2 ans de la trentaine je revis la pire période de mon adolescence, le cheveu filasse, l'acné rebelle, le bide en vrac tous les mois avec en prime l'angoisse que le préservatif nous lâche à chaque câlin...

    Le stérilet je suis pas contre sur le principe (encore que, on ne peut pas prévoir comment va réagir son corps...) mais l'article me semble bien optimiste sur le côté progressiste des gygy. En lisant des tas de témoignages sur des forums, il semble que bon nombre d'entre eux continuent dans la pratique à refuser cette méthode aux nullipares, pour ne pas engager leur responsabilité si ça se passe mal...

    Ce serait intéressant d'avoir aussi le point de vue de Madz qui utilisent des contraceptifs "alternatifs" genre implant, anneau... pour voir si ça peut utilement remplacer la pilule! :)
     
  10. Believer

    Believer
    Expand Collapse
    C'est quand qu'on va où?

    Voilà voilà !
     
  11. danae-3

    danae-3
    Expand Collapse
    Le loup dans la toundra Guest

    Il y a quelques mois, j'avais lu un article qui m'avait aussi fait changer de regard, mais surtout éclairée sur la méthode en question. Je me suis rendu compte que je n'y connaissais pas grand chose, finalement et la suite m'a beaucoup intéressée.
    Je me renseignerai davantage la prochaine fois que j'irai voir la gynéco.
     
  12. Mademoiselle_C

    Mademoiselle_C
    Expand Collapse
    Petit Pandawan

    J'ai aussi un stérilet depuis plus d'un an.
    J'ai clairement demandé à ma gynécologue de m'en poser un, c'est le seul moyen de contraception(avec l'abstinence)qui me convenait. La pilule, même pas dosée du tout du tout, avait eu un effet dévastateur sur ma santé, donc les hormones on oublie.

    Ma gynéco m'a expliqué et m'a laissé le temps d'y réfléchir. Un jour je l'ai appelée pour lui dire que c'était bon et j'ai pu aller chercher le "bazar"(c'est le petit nom que je lui ai donné)en pharmacie. Le truc qui m'a marqué c'est la taille de la boîte, c'est énoooooooooooooorme, ce qui m'a valu un petit regard moqueur(ou sympathique)du pharmacien en me disant "ne vous inquiétez pas c'est le dispositif de mise en place qui est impressionnant".

    La pose...j'ai jamais eu aussi mal de toute ma vie. C'est pas que je suis douillette mais aïe ouïe et re-aïe. Heureusement que l'Homme m'avait accompagné ce jour là pour me soutenir après parce que sinon il y aurait eu des soucis dans la ligne 12 pour cause de voyageur malade.
    Les douleurs ont continué durant 2/3 mois, de façons plus au moins intenses.

    Conclusion : je dois l'enlever dans 15 jours, parce que bon ça va hein, et là c'est retrait qui me fait peur....
    j'ai quand même eu des fausses alertes bébé d'autant plus inquiétantes que le stérilet augmente les risques de grossesses extra-utérines.

    Malgré la douleur à la mise en place, je le conseille pour toutes les bonnes raisons qui ont déjà été évoquées.
     
Chargement...