"Fourreurs Nés" Un roman odieusement mysogine ?

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par ladyshogun, le 21 juillet 2015.

  1. ladyshogun

    ladyshogun
    Expand Collapse

    [​IMG]

    Qui a lu ce bouquin ?

    J'ai décidé de me le prendre suite à une bonne chronique que j'ai lu sur l'excellent blog "L'ivre de lire"
    http://livredelire.com/fourreurs-nes-hugo-drillski/

    Bon déjà, sans parler de la couv immonde, j'en ai un peu marre de ces auteurs réalisateurs ou rappeur qui, sous couvert de progressisme et de libération de la femme par le sexe, s'en donnent à coeur pour verser dans la violence la plus pure envers les femmes.

    Dans ce livre on est dans la peau d'un personnage masculin dominant hétérosexuel absolument odieux qui ponctue son récit "dégueulasse", pardonnez-moi du terme mais je n'en vois pas d'autre, de ses considérations sur le sexe "faible", "soumis". Pour lui les femmes sont des poupées glonflables et sa copine assume totalement ce statut de pute, elle en joue, elle s'en sert même pour renverser les rôles et prendre le dessus sur cette relation chaotique... C'est donc ça la morale de l'histoire ? C'est donc ça, ce qui marche ? Puisqu'on nous prend pour des putes, soyons-en vraiment ? C'est ça le discours ?

    Au final le discour de ce Hugo Drillski rejoint un peu celui du rappeur VALD :

    alors je sais bien que la question n'est pas nouvelle on l'a déjà vu avec Orelsan et son tube "sale pute", mais jusqu'ou peut aller le second degrès ? ce qui m'inquiète c'est que c'est de plus en plus jeune, comme si tous les progrès fait pour le droiit des femmes avaient des effets pervers...
     
  2. ladyshogun

    ladyshogun
    Expand Collapse

  3. ladyshogun

    ladyshogun
    Expand Collapse

    Je remonte ce topic si je peux me permettre
     
Chargement...