INALCO - Paris- une étudiante ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par arthea, le 19 juin 2008.

  1. arthea

    arthea
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Par hasard, quelqu'un aurait-il fait ses études, ou une partie à l'INALCO (institut national des langues et civilisations orientales) ?J'aurais besoin de renseignements concernant le fonctionnement de cette pseudo-fac, de comment ça marche... rien de vaut les témoignages pour combler ma peur de la nouveauté !
     
  2. Satsuma

    Satsuma
    Expand Collapse
    D'humeur badine

    Ah bin tiens, il m'intéresse ce sujet ! J'en avais entendu parler mais je ne me souvenais plus du nom...
    Je vais suivre les réponses de pres! :wink:
     
  3. Yunfa

    Yunfa
    Expand Collapse

    j'y ai fait une année il y a maintenant 2 ans (oulà) et mon frère est en première année de Japonais actuellement. Le système à pas mal changé depuis le passage LMD mais je peux peut-être répondre aux questions...

    Quand j'y étais, on faisait un DULCO (équivalent du DEUG) puis une licence en 1 an. Maintenant avec le système LMD, le diplome est tout bêtement une licence LLCE Japonais. L'avantage de l'INALCO c'est que les enseignant sont en majorité des natifs ou alors ils ont tous vécu pas mal de temps là-bas et écrivent pas mal de bouquin. Ils sont assez reconnus dans le milieu.

    On étudie dans les locaux de l'Université Paris Dauphine car l'Inalco était en travaux (et jusqu'à présent c'est toujours le cas...). Après certains cours ont lieu dans d'autres fac, ça dépend des langues qu'on étudie. Les cours sont assez soutenus, il faut vraiment apprendre au fur et à mesure pour pas être noyé (rien à voir avec d'autres cursus où tu peux te permettre de réviser 3 semaines avant l'exam)

    Cette année pour l'inscription aux cours, il fallai se présenter au premier cours choisi pour être mis sur la liste (une grosse galère). Quand moi j'y étais, l'administration créait 7/8 emplois du temps et chacun choisissai celui qui lui convenait le mieux. Du coup on avait toujours cours avec les même élèves et ça permettait de nouer des contacts.

    Sinon les profs sont assez dispo, il ne faut pas hésiter à leur poser des questions, ils sont vraiment géniaux! J'ai adoré aussi le fait qu'on apprenne les langues vraiment au niveau débutant et le fait qu'on étudie en profondeur la civilisation (cours d'histoire, sociologie, géographie, pensée, littérature, musique, art...).

    Voila pour commencer, si vous avez d'autres question...
     
  4. arthea

    arthea
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Oui, tout ce que tu dis correspond avec ce que m'a dit l'administration, c'est rassurant de voir qu'on est pas noyé dans un grand groupe d'étudiants qui ont déjà pratiqué. Il existe encore comme l'ancienne 1ère année du DULCO- maintenant c'est considéré comme une L 0, mais gratifié de 60 ects pour certaines langues.
     
Chargement...