Je cache un clandestin : mon petit ami — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 18 juin 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Une petite précision à propos de ce passage:
    En gros, nous les étudiants français nous avons le droit à l’erreur, à une deuxième chance, mais les étudiants étrangers doivent tous réussir du premier coup sous peine d’être « dégagés » du territoire français.

    Ce n'est pas tout à fait vrai, les étudiants étrangers peuvent se voir accorder un titre de séjour même après un redoublement/une réorientation. Je ne sais pas quels sont les critères de refus/de renouvellement mais le refus est loin d'être automatique.
    J'ai plusieurs amis qui ont pu redoubler et se réorienter plusieurs fois sans problème. Bien sur ce n'est pas éternel et j'ai également une amie qui a reçu son OQTF cette année.
    Je parle d'étudiants venant de pays hors-UE.

    Tout ça pour dire que après un redoublement, un refus n'est pas automatique, comme le laisse penser l'article.
     
  3. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    Pas grand chose à dire à part bon courage à vous deux
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  4. All those Pages

    All those Pages
    Expand Collapse
    /

    D’ailleurs, je me sens très mal de le qualifier de clandestin. Pour moi, un clandestin est quelqu’un qui vit illégalement dans un pays sans en avoir les moyens, sans avoir de lien avec celui-ci, sans y avoir sa place, sans y avoir été accueilli. Mon copain qui vit en France depuis trois ans pour y faire des études que son pays ne peut lui proposer, en se finançant tout seul, en ayant passé toute son enfance en France même, un clandestin ? Vraiment ?



    Je trouve ce paragraphe assez dur, parce que justement pour moi le clandestin est quelqu'un qui met sa vie en danger pour être dans un endroit rêvé fantasmé, peut être dans le fond (avec raison)pas merveilleux et fantastique, mais par rapport à ce qu'il connait ça peut vraiment y ressembler.
     
  5. shiningjane

    shiningjane
    Expand Collapse
    Accro à la lecture

    Je ne pouvais pas être plus d'accord!
    J'ai trouvé le corps de l'article très intéressant et touchant, mais je trouve bien grossier et maladroit de finir en distinguant le "bon clandestin" (celui qui fait des études etc) et le "mauvais" (on sait pas trop qui c'est, mais il a pas sa place puisqu'il a pas été accueilli...), là juste beurk.
     
    Gia_Juliet et Maia Chawwah ont BigUpé.
  6. Brifon

    Brifon
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Petite coquille :
    "je fais tous ce que je peux pour l’aider"

    "Je fais touT ce que je peux pour l'aider" ;)
     
  7. super-flue

    super-flue
    Expand Collapse
    C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu

    Alors, effectivement, comme ça a été dit plus haut, le "clandestin profiteur" c'est une méga caricature hein...
    Il faut pas mal d'argent pour migrer, en général ce sont les classes moyennes qui migrent.
    (est-ce qu'il faut aussi rappeler que la grande majorité des migration se font de pays "pauvres" vers d'autres pays "pauvres" ?)
    d'ailleurs, c'est assez marrant parce que quand on parle de français dans cette situation à l'étranger on dit des "expatriés" pas des "migrants" :stare:

    Donc oui, bon courage à la Madmoizelle dans cette situation, mais on aurait gagné à présenter sa situation moins comme une exception ("lui, le bon clandestin") que comme la situation de BEAUCOUP de personnes.

    C'est assez peu su, mais dans les centres de rétention il y a énormément de populations "flottantes", c'est-à-dire des gens qu'on ne peut pas exclure du territoire mais qu'on laisse en captivité. C'est vraiment une honte.

    (pour le coup de la deuxième chance, c'est pas comparable, mais après que j'ai loupé mes exams et que je me suis réorientée j'avais plus le droit à la bourse. pas cool)
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  8. lola_lola

    lola_lola
    Expand Collapse

    C'est peut être bête mais avez vous envisagé de vous marier ?
     
  9. zohra_larousse

    zohra_larousse
    Expand Collapse
    Desperate Housewives sans les dollars

    C'est sur ça peut etre une solution, mais est ce qu'ils ne vont pas etre tte suite "catalogués" par les autorités de "mariage blanc" et avoir plus d'ennuies.
    J'ai deja entendu parler de choses comme ça et mm de dénonciation par l'employé d'etat civil à la prefecture et meme quand la personne était tt à fait en regle, une employé d'etat civil avait appellé la prefecture pour dire " hummm dis donc j'ai quelqu'un à consonance etrangere qui cherche à se marier, ça pourrait etre un mariage blanc!!"
    aahhh je vous jures les gens des fois!:facepalm:

    Apres la mad de l'article dit que ça fait "presqu'un an" qu'ils se connaissent, ils ne veulent peut etre pas se marier si vite?!
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  10. Fleur dAvalon

    Fleur dAvalon
    Expand Collapse

    Pour la réinscription, rapprochez vous d'un syndicat étudiant ou du Réseau Université Sans Frontière s'il existe dans votre université, ça date mais j'y étais (via l'UNEF) en 2006-2009 et on a fait inscrire des étudiants sans papier, il y a une faille juridique.

    Pour le reste, d'accord avec les autres, ce n'est pas une exception et certaines phrases tombent dans la caricature.

    Mais tout mon soutien parce qu'à RUSF j'ai rencontré pas mal de clandestins dans son cas, je sais que c'est très dur...
     
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  11. polar-o-ids

    polar-o-ids
    Expand Collapse
    C'est pas jonti d'être mêchant.

    Je suis en train de bosser mon droit public, et là " La conclusion d'un PACS est un élément à prendre en considération tant pour la délivrance d'un titre de séjour qu'à l'occasion d'un éventuelle mesure d'éloignement (CE, 29 juin 2001, Préfet de la Haute-Garonne c/ Zahri)".
    J'espère que tu pourras rester avec ton amoureux :)
     
  12. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Pour pouvoir demander un titre de séjour suite à un PACS, il faut pouvoir justifier de 1 an de vie commune avec la personne et fournir des justificatifs, type factures EDF, bail aux deux noms + facture, fiche de paye, sécu à la même adresse.
    Un simple hébergement sous le même toit sans toutes les justificatifs qui vont avec, ça ne marchera pas.

    Le PACS tout seul ne suffit pas.

    Sinon je suis d'accord avec @Lemon Curd, le mariage ou le PACS dans cette situation peut être vécu comme humiliant.
    Mon copain vit depuis 8 ans en France, il a déposé une demande de naturalisation récemment, et même si il sait que si jamais c'est refusé "au pire on peut toujours se marier", il vivrait extrêmement mal un refus.
     
Chargement...