Je suis atteinte d'hirsutisme -? Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 22 septembre 2013.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Laodicée

    Laodicée
    Expand Collapse

    Merci pour cet article qui nous renseigne un peu plus sur le sujet ! Et je suis étonnée de voir que ce trouble touche autant de femme, je ne pensais pas qu'elles étaient aussi nombreuses !

    Par contre j'ai une question, pourquoi tu refuses de prendre la pilule ? Peur des effets secondaires ou c'est à cause d'autre chose ?

    En tout cas, je suis contente de voir que tu prends ce problème avec humour malgré tout :)
     
  3. Ethy

    Ethy
    Expand Collapse
    Etudiante

    Ah, cet article me parle !
    J'ai été diagnostiquée "ovaires polykystiques" il y a deux ans maintenant et le seul effet secondaire que je n'ai pas, c'est l'hirsutisme (wééé). Je croise les doigts beaucoup très fort, parce que ça me fait vraiment peur. Je pense qu'il faut un moral d'acier pour accepter son physique dans une société où tout le monde doit ressembler à tout le monde.
    D'ailleurs en autre effet "secondaire" il y a le surpoids dont la demoiselle ne parle pas. Ca fait toujours du bien sur le moral, ça aussi.


     J'ai dû me résoudre à prendre la fameuse pilule dont on parle dans l'article qui n'en est pas vraiment une. D'ailleurs si les entreprises pharmaceutiques pouvaient vendre des boites de 21 pilules au lieu de 20, ce serait bien plus arrangeant.

    Je n'ai plus de règles depuis que je prends cette pilule et les gens me regardent un peu bizarrement parce que ce n'est pas "naturel". Ouais, bah quand on a une maladie comme ça, franchement, le naturel ou pas, peu importe. J'espère juste pouvoir avoir des enfants plus tard (au moins un)...

    Big Up à toutes les filles qui ont le même problème, on vaincra :)
     
  4. Morgane.Cht

    Morgane.Cht
    Expand Collapse
    Trouver du sens...?

    Merci pour cet article, je suis également atteinte des ovaires polykystites avec pour le coup une pilosité très étendue, des prises de poids sans modération et des règles casi-inexistantes.
    Mais les poils c'est ma plaie depuis mes 12 ans où un jour ils ont décidés de me surnommer la "femme à barbe".
    Alors mon hirsutisme je le vis comment? Très mal, je m'épile à la cire chaude, moi-même, les joues, la moustache, le menton et le cou ainsi que le tour du nombril; pour le reste c'est l'esthéticienne (l'intégralité des jambes, des fesses, des pieds et j'en passe et des meilleurs). Il y a une partie de mon anatomie que je me résout à ne jamais épiler parce que ça deviendrait pire, c'est les épaules. Pourtant c'est une catastrophe, j'ai des poils très longs, épais et bruns sur les épaules qui me valent des regards obliques dans les lieux publiques qui semblent dire "pourquoi nous impose-t-elle ça?!".
    J'ai essayé leur traitement hormonal pour éviter l'hirsutisme; mais ce qu'on ne dit pas c'est tous les inconvénients (absence de libido, prise de poids, humeur désagréable, sécheresse vaginale avec rétrécissement de l'endomètre, risque accentué d'avoir des kystes: la joie quoi...), alors j'arrête, je subis mes poils, je préviens ma santé.
    Mais finalement la seule chose que j'aimerais faire comprendre aux autres demoiselles, c'est "s'il vous plaît, ne nous jugez plus...".
    Merci encore pour l'article.
     
  5. Mstern

    Mstern
    Expand Collapse

    Ah tiens, je ne connaissais pas... Ca expliquerait pourquoi en tant que blonde, j'ai des poils noirs et trop épais et pourquoi j'ai effectivement des poils à des endroits improbables de mon anatomie... :stare:
    Faudrait que je vérifie ça, tiens.
    En tout cas, article très intéressant, merci! :)
     
  6. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Je me disais: la madmoizelle qui témoigne explique que sa mère a le même problème (et que ça se transmet souvent génétiquement). Donc, logiquement, les autres filles atteintes d'ovaires polykystiques comme toi @ethy peuvent avoir des enfants?
    Après, l'avantage d'avoir un physique "hors normes" (personnellement j'ai une poitrine énorme pour mon gabarit), c'est que c'est un détecteur à cons d'une efficacité sans faille! Les relous, ceux qui se moquent voire font les dégoûtés ou se permettent de te tripoter -> poubelle. Et avec les autres il y a peut-être moyen de moyenner!
    Je sais pas si ça vous remonte le moral pour celles qui vivent mal l'hirsutisme...
     
    Feudartifice a BigUpé ce message
  7. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Pfiouuuu, ENFIN un bon article sur Madmoizelle, merci ! :worthy:

    (Oui bon ok je rage :cretin: )

    Sérieusement, article intéressant, très agréable à lire, merci bien!
     
  8. AngryChicken

    AngryChicken
    Expand Collapse
    Geronimoooooo!

    Merci pour cet article, car c'est encore rare aujourd'hui d'en parler, et pourtant ça touche beaucoup de filles. J'ai d'ailleurs été particulièrement touchée à mon adolescence :ko:...

    Ca a commencé vers 13-14 ans. Déjà à la fin de l'école primaire, je commençais à avoir de la moustache, ce qui me valait des railleries en tout genre. J'ai essayé de décolorer mais ça faisait un peu duvet de poussin, et ça se voyait encore plus... Puis j'ai tenté la cire froide, et j'y ai mis tant de coeur, que je me suis presque arrachée la peau de la lèvre supérieure :fouet: Après ça je me suis contentée d'enlever les poils récalcitrants à la pince à épiler...

    Mais ça ne s'est pas arrêté là, mon corps souhaitant me troller jusqu'au bout :winky:. Ca a alors été le tour des fesses et des cuisses. Et là quand je parle de poils, c'était des poils longs de bien 2 cm, épais comme des cheveux, et noirs (je suis blonde à la base...). J'ai alors passé des échographies et BAM: ovaires polykystiques.

    La seule solution était hormonale, mais évidemment, à 14 ans, personne n'avait vraiment envie que je la prenne. Le médecin avait dit à ma mère que ce n'était pas la peine d'aller voir une gyné, parce que la pilule ce n'était pas de mon âge et qu'il valait mieux attendre 3-4 ans... Vraiment pas intelligent, en plus personne n'avait pris le soin de me dire que ça pouvait rendre stérile ces hormones. Donc le médecin a dit à ma mère que la pilule, c'était dangereux (le gus était aussi très vieux jeu, prendre la pilule, c'était mal de toute façon).
    Bref, on m'a gentiment dit qu'il fallait que j'accepte mon corps. J'étais pas avancée, quoi. Et j'étais très complexée, je l'ai très mal vécu, je ne pouvais pas assumer...

    Après ça j'ai eu d'autres problèmes de santé (pas du tout liés à ça ;) ;)), qui font que c'est un peu passé au second plan.

    Je me suis donc battue avec les crèmes décolorantes, dépilatoires et j'en passe. Et puis un jour à 17 ans bien tassés, un autre médecin qui me suivait a dit que la pilule, fallait y penser quand même. Ma mère a accepté, et en ce qui me concerne, ça a bien marché! :worthy: Aujourd'hui, j'ai une pilosité normale, sur les jambes je n'ai pas énormément de poils, et sur les cuisses, je n'en ai quasiment plus, sur les fesses non plus. Je n'ai plus d'ovaires polykystiques, ce qui n'est pas négligeable! Encore un peu de duvet sur la lèvre supérieure, mais après avoir discuté avec beaucoup de filles, c'est assez commun à cet endroit. Donc de temps en temps, un coup de pince à épiler et on n'en parle plus :icon_4laugh:!

    Ce que j'aimerais dire au Madz dans ce cas, c'est surtout de ne pas hésiter à en parler à un professionnel. Ca n'a rien de honteux même si à l'adolescence les jeunes peuvent être vraiment vaches. Allez voir plusieurs médecins si vous pensez que ce qu'on vous dit est un peu douteux, certains pensent que c'est juste esthétique et ne veulent pas s'embêter avec ça. Un dérèglement hormonal n'est jamais bon pour la santé de toute façon. Pour moi, la pilule a bien marché (avec ses inconvénients qui lui sont propres, mais là aussi je pense avoir eu du bol), maintenant ce n'est pas le cas de tout le monde...

    En tout cas, plein de courages à toutes les Madz dans la situation! :fleur:
     
    #8 AngryChicken, 22 septembre 2013
    Dernière édition: 22 septembre 2013
    MadmoiLue et ramonzzari ont BigUpé.
  9. Syborg

    Syborg
    Expand Collapse
    Pas le temps

    Merci de nous renseigner sur ce sujet :).
    C'est clair que certaines personnes doivent arrêter de juger les gens à leur apparence, on est comme on est et c'est puis tout, voire mieux : on s'en fout. Perso mes parents m'ont éduqués comme ça et j'en suis très contente. Malheureusement je dis tout ça mais moi je suis assez complexée par mon physique :sweatdrop:.

    Enfin bref, nique quand même les complexes !

    Par contre je comprends pas pourquoi l'auteure refuse de prendre la pilule.
     
  10. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Ah bah ok... :tears: ( :cretin: )
     
  11. ~Ilusae

    ~Ilusae
    Expand Collapse
    Vertiginée.

    A pu :)
     
    #11 ~Ilusae, 22 septembre 2013
    Dernière édition: 21 mai 2015
  12. Ahvana

    Ahvana
    Expand Collapse
    I'll cut your little heart out cause you made me cry

    Merci pour cet article <3 :bouquet:
    J'ai eu un kyste ovarien et tu as répondu à quelques questions que je me posais :happy:
     
Chargement...