Je suis l'aînée d'une famille nombreuse... et ça m'a fait grandir TRÈS vite

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 31 janvier 2017.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

  2. Denverland

    Denverland
    Expand Collapse

    Je suis l’aînée, on est trois sœurs... 3 ans et 10 ans de différence.

    Je compatis ! :cupidon:
     
    Shadowsofthenight, Babitty Lapina et Margaux Palace ont BigUpé ce message.
  3. Scarlett OH!

    Scarlett OH!
    Expand Collapse

    Je suis une aînée aussi! Mais bon, on ne m'a jamais dit "Montre l'exemple, occupe-toi de tes frères et soeurs!". Pépouze. Et puis maintenant que mon frère et ma soeur ont pris en taille, je suis techniquement la plus petite, donc fuck la hiérarchie.

    Non sérieusement, super pipou témoignage, comme quoi on vit pas tous le fait d'être aîné de la même façon.
    Et je propose un article sur "Comment tes parents se sont rencontrés ?"
     
    Shadowsofthenight, Babitty Lapina et Margaux Palace ont BigUpé ce message.
  4. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    TEAM N°1 DE GROSSES FRATRIE !! Bon, la mienne c'est carrément une double fratrie, on est 8 au total mais je peux pas vraiment dire que j'ai un lien fraternel avec la deuxième moitié, trop de choses nous séparent...

    Par contre, même si j'ai longtemps maugréé que j'aurais préféré rester enfant unique, aujourd'hui je suis méga-fan de ma brochette de frère et sœurs et je peux pas imaginer ma vie sans eux :highfive:
    En revanche je suis pas du tout un modèle en terme d'"enfonçage de portes", c'est plutôt mon frère qui se charge de faire les choses en premier X)
     
    Shadowsofthenight, Babitty Lapina et Margaux Palace ont BigUpé ce message.
  5. VeganFox

    VeganFox
    Expand Collapse
    Feel the fire where she walks

    Mon expérience d'aînée est complètement différente...
    Entre être le crash test à tout, devoir supplier pour avoir un portable pendant un an alors que tous tes amis en ont et la ptite soeur l'a en une journée, ...
    Et voir l'attention des parents entièrement focalisée sur les petits plus fragiles parce que toi c'est bien connu tu es un roc.(non)
    C'était pas facile mais ça m'a aussi permis de grandir et d'être autonome rapidement. Je suis partie de la maison à 17 ans et jamais revenue, même si aujourd'hui j'aime beaucoup ma famille et je les vois genre une fois par mois. Par contre impossible de leur faire admettre leurs torts, "à t'entendre on dirait que t'as eu une enfance horrible blabla"....
     
    Shadowsofthenight, Kounette, Keny. et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Haha j'ai la meme experience que toi! J'ai des petits freres et soeurs assez rapproches (je ne suis restee enfant unique qu'un an) et comme eux ont eu tot des problemes a l'ecole etc alors que moi je me debrouillais tres bien sans aide, mes parents avaient tendance a focaliser toute leur attention sur eux. Je ne me sentais pas libre de faire quelques betises moi aussi (comme sortir jouer dehors sans demander la permission, adopter un chat, les souler pour une PlayStation) parce que je sentais que pour mes parents ca representerait vraiment une surcharge de travail, je n'avais pas le droit d'etre autre chose que parfaite. :goth:

    Et c'est vrai que c'est a nous de mener en premier les petites "batailles" obligees de l'adolescence (genre avoir un portable, aller chez des amis, sortir, rentrer tard pendant les vacances...) et que c'est rageant de voir la petite derniere de 13 ans se voir permettre tout naturellement des choses que jamais tu n'as eu le droit de faire avant 18 ans! Surtout qu'a l'epoque l'argument c'etait "tu n'es pas assez mature/ prudente" bah merci :stare:



    Au final c'est aussi nous qui assumons la transition "famille avec petits enfants" vers "famille avec enfants ados ou adultes qui commencent a quitter le nid". On voit (souvent) nos parents un peu debordes par la parentalite et leurs changements de vie devenir plus experimentes, de "meilleurs parents", entre autres aussi parce qu'on a encaisse quand ils deconnaient. Je pense que les parents qu'ont eu mes plus petits freres et soeurs n'ont pas grand chose a voir avec ceux que j'ai eus a leur age. Je pense que c'est pour ca que mes parents deviennent amnesiques quand mon cadet d'un an et moi on se rappelle devant eux certains moments pas roses (heureusement qu'il y a mon petit frere pour se rappeller des memes choses que moi sinon j'en serais presque venue a les croire quand ils repondent "mais n'importe quoi ca s'est pas passe comme ca/ c'etait pas si horrible"). :lol:

    Encore aujourd'hui j'ai l'impression de tout le temps devoir garantir la cohesion de la famille (alors que j'ai quitte le nid il y a des annees, a 18 ans) en faisant la mediatrice quand il y a un probleme...
     
    Shadowsofthenight, VeganFox, Solidshnek et 10 autres ont BigUpé ce message.
  7. cococat

    cococat
    Expand Collapse

    Hey hey et moi je suis une petite dernière. Avec 11 ans d écart avec ma soeur ainée. Mais on est super super proche et en effet c est presque une "seconde maman" pour moi. Après je pense qu être le dernier te fait grandir plus vite aussi mais d une autre façon. Dans le sens ou tu dois suivre le rythme des plus grands, t intégrer au conversations des plus grands, regarder les mêmes films et séries qu eux le soir à la tv (oui...j étais devant xfiles à 5 ans au milieu de mes frères et soeurs Ahahah j ai fait pas mal de cauchemars). Et comme tu arrives au milieu d une grosse fratrie déjà constituée, ben tu dois faire ta place et vivre avec le fait que tes parents doivent se partager entre toi et tes frères et soeurs. Quand t es le dernier, tu ne connais pas cette petite phase d enfant unique. Mais j admets que c est vraiment cool d etre dernier car tout le monde te "protege" en quelque sorte.
     
  8. Smaje

    Smaje
    Expand Collapse
    Team os de Mégaloceros en plomb blindé!

    Team famille nombreuse aussi! Je suis l'aînée d'une fratrie de 4, on est trois soeurs et un frère, avec à chaque fois 3 ans d'écart.
    J'ai pas souvenir d'un rôle de "maman bis", mais par contre j'ai bien servi de crash test, les engueulades excessives, des mois de négociations pour augmenter l'argent de poche mensuel d'un euro, deux ans pour avoir le droit au wifi dans l'appart (en 2008 yoohoohoo!), les sorties interdites mais autorisées aux frères et soeurs au même âge...
    Et pire que tout, l'obligation de "montrer l'exemple" :goth:
    Autrement dit, "faire la grande" en permanence, ne jamais être triste, ou énervée, ou agitée, ou fatiguée ou quoi, bref, montrer l'exemple au reste de la fratrie (et se faire engueuler si on participe au bordel ambiant). Dans mon cas ça a été exacerbé par une certaine "précocité", je parlais parfaitement à l'âge de deux ans, j'ai appris à lire seule, et en prime j'ai toujours été plus grande que la moyenne (genre vraiment, minimum 10cm de plus que le reste de la classe), et je me suis donc retrouvée avec des adultes qui me demandaient un niveau de compréhension de la vie et des responsabilités d'un enfant plus âgé ou d'un adulte, mais des prérogatives d'enfants plus jeunes que moi, joyeux mélange :non:

    Bon ça a quelques côtés positifs, quand même: j'ai un sang froid à toute épreuve, presque plus rien ne me dégoute (une fratrie entière avec la gastro en même temps c'est bonne idée de film d'horreur, je trouve), j'ai une connaissance des divers médicaments et de leurs interactions assez impressionnante, je suis parfaitement multitâche, je sais changer des pansements, faire des pansements, suturer des plaies, stripper des plaies, nettoyer des plaies, remettre des chevilles/genoux en place, sauver quelqu'un de la noyade (fratrie de casse-cous)(illes)...
    Et surtout, je suis vaccinée à vie contre l'envie d'avoir des enfants :yawn::yawn::yawn:

    Par contre, je reconnais une chose à mes parents: ils nous ont laissés être jaloux les uns des autres et nous taper dessus (au sens figuré) (quoi que) en liberté quand on se disputait entre frères et soeurs. Du coup, petits on ne pouvait pas se blairer, mais une fois passé les crises d'ado de tout le monde, on s'entend très bien, et c'est parti pour durer (mon père a eu l'exact inverse dans sa fratrie, interdiction de se disputer, culpabilisation des jaloux, etc, et ils ne peuvent pas se piffrer plus de 5 minutes, et en sont encore à régler des comptes de leur enfance à plus de 50 ans :goth:)
     
    Shadowsofthenight, Solidshnek, Saperlipopette_ et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    Oh c'est trop mignon! J'aurais fait une aînée minable, vu que tout ce que je savais faire c'était me battre avec mon petit frère :rire:
    On est aussi nombreux (3 gars 2 filles) mais j'ai eu droit à la place la plus tranquille, le numéro 4, pas la plus petite exactement mais presque-et encore aujourd'hui aux yeux de ma mère, mon frère et moi on est les deux petits.
    Ma soeur était pas présente et passait plus de temps à me harceler qu' à m'aider. J'aurais aimé avoir une soeur bélier, qui part au quart de tour quand les gens emmerdent ses petits cadets. Mais elle était plutôt du style à se moquer avec les autres, donc pour le sentiment de fraternité on repassera.
    Au fond il n'y a qu'avec mon petit frère qu'on est frère et soeur, c'est pas toujours facile de s'entendre avec sa famille.

    @cococat ah oui les cadets grandissent vite aussi :rire: je me souviens qu'aux 6 ans de mon petit frère, avec ses petits camarades de classe, on a du insister pour qu'il comprenne que South Park le film était un mauvais choix et qu'il était pas censé l'avoir déjà regardé cinq fois :rire:
    On avait un peu plus de vocabulaire que nos aînés au même âge, parce qu'on était entourés de grands-on apprenait aussi à ne plus être des gamins très tôt, du style à oublier Jimmy Neutron ou Pokemon le matin parce que les frères et soeur ont décidé que c'était pour les petits et se foutaient de nous les immatures quand on regardait. Ce genre de décalage bidon... et on pouvait jouer à leurs jeux -12 ou -16 sans problème, chose que j'ai beaucoup regretté parce que ça me faisait des cauchemars. Si ma mère avait pu poser des limites...
     
    #9 Kaus Australis, 31 janvier 2017
    Dernière édition: 31 janvier 2017
  10. Senyo

    Senyo
    Expand Collapse

    Aînée ici aussi d'une fratrie de 5 enfants, j'ai 3 petites soeurs et 1 petit frère, le petit dernier.
    Chez moi j'ai plutôt eu le rôle de seconde maman, surtout pour les deux derniers qui sont nés quand j'avais respectivement 10 ans 1/2 et 15 ans, mes parents m'ont toujours fait confiance pour m'occuper de mes frères et soeurs c'est comme ça que je me retrouvais à 11 ans à m'occuper de ma petite soeur de quelques mois quand ma mère devait sortir pour des courses ou aller au terrain s'occuper des animaux.:sweatdrop:
    Par contre moi c'est le contraire, j'ai toujours eu plus de liberté que mes petites soeurs, par exemple à 8 ans j'allais à la boulangerie à 300m de chez moi seule alors qu'au même âge mes soeurs n'avaient pas le droit d'aller aux boites aux lettres qui étaient à peine à 50m :hesite:.
    Du coup vu qu'elles ont étaient plus surprotégées, j'ai l'impression qu'elles sont bien moins autonomes et dégourdies :erf:
    Bon par contre je suis jalouse elles ont pu avoir des tablettes et portables avant moi, c'est pas juste ça XD je n'ai eu de portable qu'à 18 ans, et je me le suis payé moi même, alors que mes parents en ont acheté un à ma soeur quand elle a eu 16 ans (mais c'est parce que j'étais partie de la maison, sinon elle n'en aurait pas eu :vex:) (ma mère m'a d'ailleurs dit il y a quelque temps que mon père au début ne voulait pas que j'ai un portable avant que je quitte la maison :yawn:).

    L'inconvénient d'être l'ainée pour moi était que ma mère se reposait un peu trop sur moi, elle est du genre "trop gentille", donc pas très sévère quand l'une d'elles avait un mauvais comportement, du coup je me retrouvais souvent à faire la gendarme ou la juge, vu qu'au final c'est moi qu'elles appelait quand il y avait un problème du style "elle m'a pris et ça et ne veut pas me le rendre", "elle m'a dit ça", "elle m'a tiré les cheveux", etc :non:
    Donc à force j'ai pris l'habitude d'intervenir quand il y avait une dispute, mais quand mon père était là, vu que lui n'a aucun mal à appliquer les punitions et ben il me criait dessus quand j'intervenais parce que "c'est aux parents de s'occuper de ça pas à toi c'est pas tes affaires" faudrait vous mettre d'accord alors hein :goth:

    Bon tout ça ne m'a pas vacciner des enfants, mais j'en veux juste 2/3 pas plus, 5 c'est bien trop à mon goût :rire:
     
    Shadowsofthenight, Saperlipopette_ et Margaux Palace ont BigUpé ce message.
  11. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    @Smaje +1 pour la vaccination des enfants XD
    D'autant que mes demi-frères et sœurs sont encore petits alors même si je les vois pas souvent, ça me suffit amplement en terme de "maternité" ^^

    Par contre moi j'ai jamais eu d'autorité sur mes cadets... >.< Du coup quand elle devait nous laisser à nous-mêmes, ma mère insistait toujours beaucoup sur le fait qu'ils devaient m'obéir.
     
    CaraNougat, Shadowsofthenight et Margaux Palace ont BigUpé ce message.
  12. Serafina Pekkala

    Serafina Pekkala
    Expand Collapse
    Dis-moi Harry, à quoi sert un canard en caoutchouc exactement ?

    @Margaux Palace J'ai une expérience d'aînée un peu similaire et... :puppyeyes: :tears:
    Je l'aime tellement ma tribu <3 je suis d'autant plus proche de mes sœurs les plus grandes depuis que je suis partie de chez mes parents (ne plus vivre sur le même pallier et se battre pour la salle de bains aide, il faut croire :cretin:), mais j'ai très peur de perdre le lien avec les deux plus petits. Je ne veux pas être la très grande sœur qu'on ne connait que de loin :tears:
    (Mais je supporte très difficilement qu'il leur arrive du mal, je trouve très difficile de se sentir impuissante quand quelque chose de grave se passe et que je ne peux pas prendre leur douleur) (si c'est ça avec mes frères et sœurs qu'est-ce que ça va être si j'ai un jour des enfants :cretin:)
     
    Shadowsofthenight, Solidshnek, Saperlipopette_ et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...